Le cancer, c’est tabou, on en viendra tous à bout !


Droit à l’oubli : faites passer le message ! par deedeeparis

Bon, je vous préviens… Malgré ce titre tout à fait hilarant, le billet du jour ne va pas être excessivement drôle, mais je l’espère avant tout utile !

Je vous raconte ?

Il y a quelques semaines, l’association Rose – une assoc qui soutient les femmes victimes de cancer en publiant un magazine extraordinaire – lançait une plateforme vidéo. Le but ? Interpeler nos élus et faire avancer la question du droit à l’oubli grâce aux témoignages d’anciens malades. Et ils sont nombreux : 1 homme sur 3, 1 femme sur 4, un quart de la population française rencontrera le cancer au cours de sa vie. C’est dire si cette question du droit à l’oubli à son importance !

Mais comme je le dis dans la vidéo juste au dessus, on n’est pas là pour pleurer, on est là pour faire avancer les choses.

Concrètement, le droit à l’oubli, c’est permettre aux anciens malades de continuer à envisager un futur sans conditionnel et qui les empêche de se (re)construire, comme les surprimes indécentes, par exemple, dont ils doivent s’acquitter s’ils veulent faire un emprunt.

L’association Rose est le fer de lance de ce droit à l’oubli et milite pour amender la loi Santé. La bonne nouvelle, c’est que les amendements proposés par Rose ont franchi l’étape du Sénat le 30 septembre dernier. Mais il reste néanmoins une étape, et non des moindres : la ratification de ces amendements par l’Assemblée Nationale.

Alors voilà : j’ai accepté de rejoindre le mouvement pour faire avancer moi aussi et à mon humble mesure cette question du droit à l’oubli. Ça n’est pas la chose la plus aisée, vous vous en doutez… D’abord parce que malgré les apparences, je ne livre que très rarement mon intimité intime ici. Mais aussi parce qu’en faisant mon coming out, je peux me brosser pour mon propre droit à l’oubli à moi ! Mais le sujet est bien trop important pour que je reste indifférente.

Surtout, vous avez vous aussi un rôle à jouer : faites passer le message, signez la pétition, envoyez votre vidéo ! Je crois sincèrement qu’ensemble, nous avons le pouvoir de faire bouger les choses (#instabisounours).

Voilà. Merci de m’avoir lue, désolée d’avoir été un peu (!) prosélyte, j’espère que ma confession ne vous aura pas choqués outre mesure. Si vous avez envie de parler de ce sujet en particulier, maintenant que vous savez tout, n’hésitez pas 🙂

A bientôt pour de nouvelles aventures plus légères !

Merci R. pour la vidéo.
Merci Céline, merci Lucie ! 

Commentaires

Bravo pour le courage qu’il a sûrement fallu pour te livrer dans cette vidéo, mais aussi pour ton ton, positif et pas du tout larmoyant. Car comme tu le dis très justement, un cancer, ça suffit, pas la peine d’en rajouter.

Répondre

Waouh, je sais qu’on ne va pas en rajouter mais ta vidéo est super émouvante alors forcément, une ou deux larmes… Mais ce sont des larmes d’admiration et de remerciement. Ça fait du bien entendre parler de façon si positive de tout ca. Une grande bouffée d’air frais. Merci !

Répondre

Merci et BRAVO pour ton courage
Ce n’est pas larmoyant mais tu m’as tout de même mis les larmes aux yeux 🙂
Belle journée

Répondre

une victoire dont tu peux être plus que fière!! et surtout pas facile d’en parler ici.

Répondre

Quasi depuis le début, je suis ton blog et là franchement tu m’as mis une claque! BRAVO t’es une putain de femme! (Désolée pour le gros mot mais tu comprends l’idée )
Bel engagement sans gnian gnian… Félicitations!

Et le plus important : pétition signée 😉

#HugVirtuel #RespectEternel

Répondre

Tout comme Marie un peu plus haut je viens de prendre une grande claque,les mots me manquent alors je vais aller signer cette pétition

Répondre

Très juste. Merci pour ce message optimiste. J’ajouterai que tous les gens que j’ai rencontré, qui sont passés par « là », ont acquis une telle volonté de vie, qu’il serait dommage en effet que la société se prive de leurs belles énergies.
On a une belle preuve par l’exemple ici !

Répondre

BRAVO!!!! Superbe initiative!!! Petition signee!!!

Quel courage à toi de parler de ce sujet avec autant de force!!!!

Répondre

C’est vrai que je n’ai jamais pensé que tu pouvais trainer ça toute ta vie comme un fil à la patte.
Merci de m’avoir informé.

Plus personnellement, je sais qu’il t’a fallu beaucoup de courage pour cette vidéo alors si je pouvais juste te serrer dans les bras ça remplacerait ce petit mot.

Je t’embrasse

Répondre

Je suis à deux doigts de la chiale, c’est malin!

Merci. Vraiment. Du fond du coeur.

Wonder woman !!! Effectivement il faut que cela bouge…Je vais signer la pétition. Merci.

Répondre

Allez, je ne commente jamais, je lis souvent ton blog et on s’est croisée une ou deux fois à Paris (présentation blog) mais là, j’ai juste envie de te dire BRAVO et MERCI ! Et c’est tout !

Répondre

Bravo ma fille pour ton outing et ta force de vie… Je t’admire et je t’aime
Papa

Répondre

C’est courageux d’avoir fait ce choix, bravo 🙂 Et tu vois, même si je connais plusieurs personnes qui ont eu un cancer (comme tout le monde malheureusement, je pense) je n’étais pas du tout consciente que les malades rencontraient ce genre de problèmes (j’avoue être très choquée de cette histoire de surprimes, c’est carrément indécent !). Alors merci de m’avoir sensibilisé à ça 🙂

Répondre

Effectivement, c’est pas une vidéo qui laisse de marbre. C’est super son idée et son projet ! Quand même, j’ai eu la chair de poule au début, quand j’ai vu le peu de personnes qui se levaient.. 🙁 Et en même temps, je trouve que son discours est vachement porteur d’espoir. Pour moi, cancer=mort, (on a perdu plusieurs personnes de la famille et amis proches), et tu es la seule que je connais qui soit guérie, alors son discours mine de rien sur le droit à l’oubli pour tous ceux qui ont vaincus un cancer, bah ça nous rappelle aussi qu’on peut s’en sortir ! 🙂

Merci de partager avec nous ce souvenir si personnel. Mon frère a eu la même maladie que toi à 14 ans et, comme toi, il s’en est sorti à grand renfort de chimio… Je ne connaissais pas du tout Rose Magazine, ni ce concept du droit à l’oubli. Je m’en vais signer la pétition !

Répondre

Oh ! J’espère qu’il va bien. C’est très difficile aussi pour l’entourage. Merci d’avoir signé la pétition !

Pas choqué, en revanche en parler est une très bonne chose, même si j’imagine que c’est difficile de faire ce choix.

Répondre

bravo Deedee. je crois que c’est avec des témoignages comme le tien – simples, sincères et non larmoyants – que l’on peut faire avancer les choses, changer les regards, les idées préconçues, les mentalités. ton énergie légendaire n’en est qu’encore plus contagieuse. xoxo

Répondre

Je l’espère ardemment en tout cas 🙂

Je t’embrasse, merci pour ton commentaire !

Bonjour Deedee, cela fait des années que je te lis sans jamais laisser de message mais je me lance. D’abord bravo, il faut du courage pour en parler, c’est dire si cette notion de droit à l’oubli n’est pas encore ancrée chez nous. Ensuite, deuxième bravo car ce genre d’initiative fait certainement avancer les choses… J’ai vu un amendement en ce sens dans le projet de loi de santé (oui j’ai des lectures passionnantes). Espérons qu’il sera définitivement accepté !

Répondre

J’espère vraiment que l’initiative de Rose permettra à l’AN de ratifier les derniers amendements de la loi Santé, oui ! Merci pour ton message <3

Belle initiative !! Et bravo, parce qu’il faut du courage pour en parler à la terre entière !

Répondre

ahah, la terre entière, je ne sais pas, mais oui, bon, ça n’était pas une décision facile à prendre 😉

Je te suis ici depuis de nombreuses années et je ne peux que rester bouche bée! J’ai deux nouvelles raisons de t’admirer: ta force et ton courage (en plus de ton engagement, ta fraicheur et ta spontanéité….) Merci de donner autant du tien pour nous informer de cette belle initiative. Pétition signé!

Répondre

Ah non mais je ne mérite aucune admiration, hein. Merci d’avoir signé la pétition !

bravo chère Deedee, et quelle belle victoire

Répondre

Merci chère Christelle, vraiment.

Bravo pour ton témoignage. Je suis très émue par ta confession et par ton engagement car j’imagine que cela n’a pas du être facile, mais en tout cas, j’espère que cela fera évoluer les mentalités.

Répondre

Très bonne cause que tu mets en avant.
Par contre je ne comprends pas en quoi le fait de dire que tu as été atteinte par cette maladie ait un intérêt ici. Si la cause est juste et te tient à coeur, tu peux la promouvoir en disant simplement pourquoi tu l’épouses.
Le souci c’est que ça engendre des commentaires qui te félicitent de t’en être sortie et donc focalisent sur ta personne et ta vie perso plutôt que sur la cause que tu veux mettre en avant.
Adhérons à la cause mais évitons de te féliciter pour quelque chose dont tu n’es pour rien (maladie, guérison etc..) et que tu n’avais pas forcément besoin de mentionner pour faire passer le message.
Signons des deux mains et peut-être que tu devrais garder les mises en avant personnelles pour les posts où c’est vraiment utile.

Répondre

C’est vrai, tu as pleinement raison. Je me suis posé la question de cette vidéo à relayer ici et pas uniquement sur la page de Rose parce que je ne voulais pas que certaines personnes, comme toi, puissent mal interpréter ma démarche et ne pas la comprendre.

Je me suis mise à nue (plus qu’en avant, la nuance a son importance) parce que je pense qu’on est tous submergés de messages, de causes à suivre, d’intérêts à défendre. Et que lorsque la cause est incarnée, cela permet, je crois, de susciter une adhésion plus forte.

L’essentiel étant de s’engager, ce que j’imagine, tu n’as pas manqué de faire ! Merci pour ça.

Merci Delphine pour ce témoignage. Le droit à l’oubli devient soudain plus concret.

C’est un thème qui me touche.

Une chose qui me choque aussi en rapport à ça : ce sont les médecins qui utilisent GMAIL dans le cadre professionnel, pour transmettre des infos médicales. Ils le font quasiment tous. Ils confient nos données médicales à une boîte américaine dont le coeur d’activité est de vendre nos données personnelles, et de les conserver ad vitam eternam. Bonjour le secret médical et bonjour droit à l’oubli !

Les surprimes indécentes c’est juste un scandale.
J’espère que ta vidéo fera avancer les choses.

Oui tu as raison ! Il reste beaucoup de sujets à aborder pour un droit à l’oubli efficace… Merci pour ton commentaire.

warrior un jour, warrior toujours ! Bravo Delphine, c’est une belle leçon de vie et de courage. Je m’en vais signer de ce clic! bises

Répondre

Merci et bravo pour cette confession et cette vidéo. Arriver à combattre ce putain de crabe c’est toute histoire mais le mieux c’est quand il retourne au placard comme tu le dis si bien! Concernée de très près ou non je vais signer cette pétition. Encore un merci de nous informer de cette façon, touchante et courageuse à la fois. Et puis quand j’entends ce genre de témoignage je me dis qu’il y a de l’espoir pour chacun de nous. On ne se connaît pas mais je t’embrasse !

Répondre

Merci Adeline d’avoir signé la pétition. Je t’embrasse aussi !

Merci pour ta réponse Deedee. Ton point de vu (sur le commentaire précédent) est certainement partagé par beaucoup de gens et c’est là l’essentiel. Ce qui aurait été bien, après t’être confiée, eut été de nous raconter une situation où tu a été confronté à ce problème et t’es senti « fichée » par rapport à ce passé que tu mets à nu. Car c’est une situation inadmissible, voir illégale. Ca servirait vraiment la cause. Merci 🙂

Répondre

Bonjour!!!
Je travaille dans un service de radiothérapie et je sais oh combien les patients et patientes n’ont pas envie de garder cette épée de Damoclès au dessus de la tête et de « redevenir des personnes normales » bien sûr entre guillemets. Evidemment que cette maladie fait évoluer une vie sur des chemins que l’on aurait pas soupçonné avant mais il est injuste que cela reste marqué sur leur front. Je me permets d’écrire car le commentaire de Ed me dérange dans le sens où je ne suis pas d’accord quand elle (ou il) dit que tu n’y es pour rien dans ta guérison. Evidemment que les patients sont au centre de leur prise en charge, évidemment que le corps supporte mieux tous ces traitements invasifs si le patient devient acteur. Alors je voudrais saluer le fait que tu continues à jouer un rôle ( même s’il remue des blessures anciennes) en t’impliquant dans cette opération. c’est malheureusement par l’émotion qu’on touche le plus les gens et ton témoignage fait réfléchir! bon je suis partie un peu dans tous les sens mais je suis une scientifique et n’ai pas le sens de la prose 😉 encore merci
PS : es-tu d’accord pour que je partage ta vidéo sur mon mur facebook stp?
Des bises du pays basque

Répondre

Merci mille fois Fabienne, sincèrement. Partage ce que tu veux, évidemment ! Ma vidéo ou celles qui sont relayées sur le site de Rose (quoi que en terme de droits, je ne suis pas sûre sûre que tu puisses partager ces dernières).

Bravo Delphine !
Bravo et merci.
J’avais les larmes aux yeux…

Répondre

Merci Delphine pour cette implication. Comme toujours je reconnais ton courage et je dois dire que je ne suis pas surprise de cette information que tu nous livres. On a tous nos petites fêlures, certaines nous rendent incroyablement forts. Tu en es venu à bout et maintenant you are so strong ! continue et souris ca te va si bien <3

Répondre

Bravo pour ce message! J’ai deux amies qui ont été touchées par le cancer dans la vingtaine et j’ai été éberluée de voir les problèmes qu’a rencontré l’une d’elles pour emprunter! Elle a fini par mentir sur les demandes d’emprunt, conseillée par un avocat!

Répondre

Oui, tu n’as pas le choix, bien souvent. Pour ma part, je n’ai pas eu à emprunter et il y a prescription de mon côté. Mais je sais aussi que ça n’est pas le cas de beaucoup, beaucoup de monde…

Merci pour ton message 🙂

Sobre, humble, pudique et efficace. Bravo de réussir à nous engager à tes côtés.

Répondre

Pétition signée et validée, octobre sera toujours rose pour moi!!

Répondre

pétition signée 🙂
merci pour ta vidéo et l’info.
je partage ce droit à l’oubli ( cancer il y a 4 ans …)

Répondre

Merci à toi pour le partage Luna <3

Ton témoignage est fort. Il me colle des frissons. Merci et hop signature de la pétition ce soir.

Répondre

Bravo pour ce témoignage!!!!
Ayant eu la même maladie il y a 5 ans, je sais que ce n’est pas évident de se livrer, mais c’est super important de montrer qu’il y a un méga espoir de s’en sortir!!!!
Tout comme toi, la maladie est derrière moi, elle m’a rendue amoureuse de la vie et bien plus forte maintenant mais il est important de signer cette pétition et de s’engager pour le droit à l’oubli car personne n’a envie d’être frapper deux fois, personne n’a envie que l’on nous rappelle que nous avons été frappé par ce satané cancer!
Un grand grand merci pour ton témoignage qui est très touchant et qui apporte beaucoup!!!!!
M E R C I !

Répondre

Un grand merci à toi Clairette. En fait, je ne sais pas comment tu le vis toi mais pour ma part, je n’ai qu’une envie : oublier et refermer à jamais ce chapitre de ma vie, même s’il m’a assez paradoxalement apporté de belles choses, aussi (ténacité, amoureuse de la vie, oui ! et d’autres choses encore).

Mais… c’est important aussi de montrer qu’il y a une vie après le cancer, clairement.

Merci à toi, donc, vraiment 🙂

Oui je suis totalement d’accord avec toi! Parfois quand j’ai des souvenirs qui remontent que j’avais oublié, je m’impressionne moi même car je me dis « wahoo j’ai réussi à combattre ça? Mais comment j’ai fait? » . En effet il y a une vie, c’est pour ça que cette loi sur le droit à l’oublie est super importante. L’année prochaine j’appréhende beaucoup car mon copain et moi allons devoir faire un emprunt et avec mon passé j’ai peur que ça nous pénalise énormément . En tous les cas je te le redis, bravo pour ta vidéo, ta démarche est excellente! Encore un grand merci! Une très bonne heureuse continuations à toi! Je t’embrasse mêmesi je ne te connais pas! ….et bravo pour ton blog 😉

Mettre le droit à l’oubli des autres en avant, en dépens du tiens, voilà une implication personnelle forte, et qui j’espère en a valu la peine 🙂 Je comprends tes doutes quant au fait de publier cela ici, mais si cela a pu toucher un public plus large, qui peut etre ne connaissait rien au sujet, alors, c’est tout benef 🙂 merci deedee !!

Répondre

Il y a plus de 300 nouvelles signatures à la pétition depuis ce matin. Alors bien sûr, je ne suis pas la seule à relayer le message… Mais j’avoue, ça fait chaud au coeur !
Merci à toi 🙂

Désolé de me faire l’avocat du diable Deedee, mais tu te mets encore en avant dans ce commentaire. On va finir pas avoir du mal à croire que tu t’es mise à nue et commencer à penser que tu as besoin d’attention personnelle.
Je pense que ta démarche aurait gagné en sincérité si tu avais enlevé beaucoup d’aspects qui parlent de toi.

Pour ce qui est du fait qu’une cause incarnée (et juste) trouve plus d’écho c’est mille fois vrai. Sauf que je ne vois toujours pas pourquoi tu as eu besoin de faire part de ta maladie passée. Robert Badinter incarne la lutte contre la peine de mort en France et il n’a jamais condamné, ni été condamné à mort, ni aucun membre de sa famille d’ailleurs. Donc avoir été touché par un problème et incarner une lutte contre ce problème sont deux choses totalement dissociables.

Pour répondre à Fabienne, je suis d’accord avec beaucoup d’aspect de ton commentaire, néanmoins mon argument est nuancé et je ne pense pas qu’un seul patient (sauf ceux pris de désespoirs ou suicidaires) ne fasse pas le choix du traitement et donc du choix fait par le corps médical sur la stratégie à adopter. Le patient subit et supporte le traitement c’est tout. Et le médecin compétent cherche la limite de tolérance pour lui donner les meilleures chances de survivre. Il n’y a aucune bravoure pour le patient. Si tu en fais qq’un à part car il se bat contre une maladie qu’il n’a pas voulu et qui lui tombe dessus comme ça, alors tu entretiens l’idée que le cancéreux est différent, il ne faut donc pas aller critiquer les assureurs et banquiers qui ne font que suivre ce raisonnement. OK on donne le droit à l’oubli, mais alors on ne donne pas de médaille non plus.

La réalité c’est que pour promouvoir une cause, si elle est juste et nous tient à coeur, il n’y a pas besoin qu’elle nous ait touché personnellement (je ne connais personne autour de moi qui ait eu de cancer) et donc il n’y a pas besoin de le mentionner en mode « confidence ». Si la cause mérite d’être défendu, alors défendons là, point. Et pour que chacun se fasse une opinion, donnons accès aux informations (comme tu l’as fait dans ton lien Deedee) ainsi chacun peut décider de partager cette cause.
Ta confidence n’apporte rien si ce n’est raconter ton histoire.
A se demander si ce n’est pas cette pétition qui te permet de parler de toi et pas le contraire comme suggéré.
Je m’efforce de rester logique.
Bonne continuation, regarde de l’avant et continue à promouvoir des causes qui valent la peine qu’on se battent pour elle, qu’elles te soient personnelles ou pas.

Ed,

permets moi de te dire que ton commentaire est déplacé. (pardon deedee si j’outrepasse les limites mais là franchement, c’est fatigant, à tendante atterrant).

@Ed : je me réjouis des signatures nouvellement engrangées puisque c’était le but de mon article.

Pour le reste.. Je ne vais pas me justifier 107 ans : tu ne comprends pas ma démarche, je le regrette. Et si je peux comprendre certains de tes arguments, je t’avoue que je préfère utiliser mon énergie pour faire avancer la cause plutôt que de chercher à te convaincre. J’ai bien l’impression que c’est peine perdue 😉

Un détail, quand même : quand tu te prends de la chimio dans les veines qui finissent par se scléroser à un point tel qu’il faut te piquer dans l’aine ou dans la peau très fine des pieds pour une simple prise de sang, quand tu perds tes cheveux par poignées et que tu dois affronter ton nouvel aspect dans le miroir, quand ton monde s’écroule, que tes repères deviennent flous, que tu vomis tes tripes à longueur de journée et que tu deviens petit à petit l’ombre de toi même, je t’assure que ça demande du courage, un tout petit peu.

Oui, là, c’était du voyeurisme. Tu vois, je sais faire, aussi !

Ah oui, et pour finir, je t’invite à voir le nombre de commentaires sur cet article là pour juger de l’utilité ou non de se mettre à nu >> http://www.deedeeparis.com/blog/octobre-rose-2015

Bonne soirée

@Ed, en lisant ton commentaire j’ai ressenti et pensé exactement la même chose que deedee. Pour avoir connu et vécu la même maladie que deedee, je peux te dire que parfois on a besoin d’en parler! Sa vidéo était très pudique, elle ne s’est absolument pas étalée sur les souffrances qu’elle a pu ressentir, sur tous les effets secondaires de la chimio qui ne te font plus te sentir femme…. Le droit à l’oubli, tout le monde y a le droit, que l’on soit malade ou pas! Mais on a aussi le droit de dire que l’on a été malade! Ça fait du bien d’en parler, d’extérioriser et surtoutde montrer qu’il y a un espoir de guérison!!! Lorsque j’étais malade, seul mes proches étaient au courant. Aujourd’hui cela fait 5 ans et j’arrive à en parler depuis quelques semaines seulement sans la voix qui tremble ou les larmes qui ccoulent, et ça fait un bien fou car maintenant cela signifie que la page est tournée!!!

« Bonne continuation, regarde de l’avant et continue à promouvoir des causes qui valent la peine qu’on se battent pour elle, qu’elles te soient personnelles ou pas. »

Le mec (la fille?) est d’une arrogance..!.

Comme beaucoup je suis admirative que tu aies eu le courage de faire cette vidéo. Évidement que je vais signer. Pour toutes les personnes touchées, et puis pour celles qui le seront malheureusement dans le futur. Et plus personnellement pour L. ma si chère amie partie chevaucher les poneys multicolores à 28 piges et qui se sentait très concernée par le sujet. Merci Delphine.

Répondre

Merci Delphine pour ce témoignage, j’en ai pleuré…
Pourquoi parce qu’il y a un an et demi j’ai appris qu’une amie de 40 ans était atteinte d’un cancer du sein de grade 1, une opération, de la radiothérapie…Depuis je dis à toutes mes amies de faire des mammographies en cas de doute ça lui a sauvé la vie.
A la fin de son traitement, elle a décidé d’acheter un appartement. Au départ on lui a dit « Ho Cancer trop récent !!! Aucune banque ne voudra de vous…. » et bien au bout d’un an de bataille, elle a signé chez le notaire avec son conjoint. ça n’a pas été facile, beaucoup de moment de doutes, des pleurs…et l’envie qu’on la lâche. Mais elle est là debout.
Mais voilà je veux dire que c’est possible, bien sûr ce n’est pas évident, bien sûr mentir peut être une solution mais il faut se battre. Elle a été honnête avec les assurances et elle a réussi à trouver.
Mais tout ce qu’elle demande c’est qu’on la laisse oublier cette maladie.

Tout simplement merci Delphine !! Tu es vraiment une très belle personne.

Répondre

Merci à toi Hossegor, du fond du coeur. Je suis heureuse pour ton amie, sincèrement !

Se servir de sa notoriété, même petite, pour servir une bonne cause, on ne peut qu’applaudir! Je lis très régulièrement ton blog depuis des années et j’ai toujours admiré le fait que tu réussisses à garder une vie intime, secrète… je pense que ce n’est pas chose aisée… sachant cela je trouve que ton coming out sert encore plus cette noble cause… merci

Répondre

Merci Deedee, pour ce témoignage très touchant et j’avoue ne pas du m’être attendue à entendre ça ! J’imagine qu’effectivement cela n’a pas du être évident et punaise oui il faut ce droit à l’oubli. Parce que chacun mérite que la page se tourne littéralement, une fois la douleur passée. (Quand au troll, grrrrr, c’est fou cet entêtement). L’essentiel est que le message soit passé. Et je m’en vais signer et partager la pétition! Love !

Répondre

Oui oui oui : « l’essentiel est que le message soit passé ». Merci pour ta signature ! <3

Je viens de signer la pétition ! Et bravo pour ton courage Delphine ! Chapeau bas <3

Répondre

Merci Vanessa, c’est top, vraiment <3

Je trouve ta démarche très courageuse et je utile. Je vais signer immédiatement cette pétition car grâce à toi, j’apprends ce que représente ce droit à l’oubli pour les personnes qui ont été frappées un jour par la maladie. Bravo en tout cas. Bises
Caro

Répondre

Je persiste : bravo Deedee, et signe (la pétition)! (n’en déplaise à certains… qui ont visiblement très très très envie de se mettre en avant, de manière tout à fait déplacée et déplaisante…

Répondre

Je vais te dire, tant que la « cause » avance, c’est bien tout ce qui compte pour moi.

Merci pour ton message !

Merci pour cette vidéo, tout en retenue. Et bravo de sensibiliser les gens au droit à l’oubli. Tant que l’on n’est pas concerné par la maladie, je crois qu’on n’imagine même pas ce que cela peut être.

Répondre

Et peut être qu’il ne vaut mieux pas imaginer ce que c’est 🙂

Merci pour ton message !

Moi non plus, je ne commente jamais et hier, je n’ai pu qu’aller signer la pétition mais aujourd’hui, je voudrais te raconter une anecdote. Dans un de mes premiers jobs, ils avaient placardé une affiche afin de nous inciter à aller donner notre sang dans le petit camion qu’ils avaient installé en face du bureau. Nous y sommes allés avec un certain nombre de collègues et je me souviens que l’une d’entre elles s’était vue refuser le don car elle avait eu un cancer…cette information lui a été communiquée devant tout le monde…(sinon rien à voir mais j’en profite pour ajouter que les noirs ne peuvent pas donner leur sang non plus…). Enfin, bravo et merci!

Répondre

MERCI pour ta signature !

Et oui, les anciens cancéreux ne peuvent pas donner leur sang. A la rigueur, je peux le comprendre, vu la dose de merdes qu’on te colle dans les veines.

En revanche, les blacks, euuuuh… !!!! ???!! Sans déconner ??

Je ne voulais pas intervenir de nouveau car j’ai donné mon point de vu et la tournure que les réponses prennent sortent du cadre de la logique et du raisonnement en connaissance de cause.
Néanmoins, à la vue de ce message et parce que je considère que les gens doivent être correctement informés et sont dotés de capacités intellectuelles identiques leur permettant de raisonner au delà d’une course à la misère, je me permets de préciser qq chose:
Non avoir eu un cancer n’empêche pas de donner son sang. Non, les noirs (définissez noir au passage, je suis curieux de savoir le degré de « blackness » fait qu’une personne est noire ou blanche ou verte) ne sont pas exclus du don du sang.
Et si on a dit à ce collègue qu’il ne pouvait pas donner son sang parce qu’il avait eu un cancer, c’est une faute professionnelle.
Donc comme ce que je dis n’est pas basé sur l’émotion mais sur des faits, je vous invite à lire les contre indications au dons, publié par l’établissement français du sang que vous trouverez ici et à aller donner votre sang pour ceux qui ne l’ont pas fait cette année.
http://www.dondusang.net/content/medias/media2508_eemSOhYbvzDhkhl.pdf?finalFileName=D%E9pliant_sur_les_contre-indica.pdf
Il faut éviter les raccourcis et les préjugés qui sont basés sur des rumeurs.

Pour parler de ce que je connais, non, je ne peux pas donner mon sang.

Ce n’est pas parce que tu as eu un cancer mais parce que tu as déjà été transfusé (si tu l’as été sinon c’est autre chose). Il y a des gens qui ont eu des cancers et n’ont pas été transfusés et ont le droit de donné leur sang.
Ce sont donc les transfusés qui n’ont pas le droit de donner. Rien à voir avec un passé de malade du cancer ou pas.
Et parlé de droit à l’oubli dans ce cas est inadapté puisqu’on est dans un cadre médical et personne n’a envie qu’on donne un droit médical à l’oubli dans un cadre médical à qq’un qui a été infecté par Ebola pour ensuite être infecté. La liste des contre-indication a but de prémunir la population contre une épidémie et de transfuser les malades avec un risque minimum.
L’erreur est que le praticien n’aurait jamais du dire haut et fort que la personne ne pouvait pas donner son sang à cause de son cancer.
Donc donnez votre sang si vous n’êtes pas exclus de la liste car ça peut faire la différence entre la vie et la mort dans beaucoup de situations d’urgence ou pas.

« Donc donnez votre sang si vous n’êtes pas exclus de la liste car ça peut faire la différence entre la vie et la mort dans beaucoup de situations d’urgence ou pas. » AH BON ? 😉

Les chimios bloquent temporairement l’activité de la moelle osseuse, ce qui entraine une diminution de la production des cellules sanguines (globules blancs, globules rouges). La plupart du temps, ce déficit est corrigé par une transfusion. Laquelle n’est pas systématique, je te l’accorde, mais pour minimiser les risques liés aux transfusions, les anciens malades de cancer ne sont que très rarement autorisés à donner leur sang.

Deux points de réponse:
Beaucoup de patients fragiles ne sont traités que par radiothérapie car leur état ne leur permet pas de suivre un traitement de chimiothérapie. Donc il n’y a pas de règle qui dit qu’un patient aura forcement de la chimio ou une transfusion liée aux conséquences de ce traitement. Il est donc incorrect de dire cancer=interdiction de donner son sang.
Ensuite, la chimio fait en effet baisser la production de globules rouges et blancs mais même si le médecin doit surveiller cela, ca ne mène que très rarement à la transfusion. Il existe de nombreux traitement synthétiques (EPO etc…) qui permettent, dans un cas critique, de ré-équilibrer le taux qui a baissé en évitant la transfusion. Le plus souvent on accorde plus de repos au malade entre deux chimio et ça suffit. Par contre ce qui amène à la transfusion (pour ceux qui ont une chimio) est la baisse du nombre de plaquettes (thrombopénie) qui permettent au sang de coaguler. Il n’existe pas de traitement synthétique fiable et donc si le repos ne suffit pas ou n’est pas une option, on procède alors à une transfusion de plaquettes. Ce patient ne pourra plus donner son sang.
Donc sur la totalité des gens ayant eu un traitement pour un cancer, la majorité n’aura pas à subir de transfusion sanguine et pourra donc donner son sang.

Ref: ligue contre le cancer
http://www.ligue-cancer.net/article/7727_les-effets-secondaires-lors-d-une-chimiotherapie

Cette discussion prouve bien que meme qq’un qui a été malade peut relayer des idées fausses et donc n’est pas mieux placer que des personnes informées pour expliquer les choses. Ainsi une cause peut être incarnée par une personne qui n’a pas été concernée. Il vaut mieux expliquer clairement avec des éléments concrets plutot que que jouer sur les sentiments pour soutenir un projet de loi juste.
Au final ta « mise à nue » aura permis de casser quelques idées fausses véhiculés par les patients eux-même, donc ça aura eu une utilité au delà du nombre de commentaires.

Merci Ed, tu nous as bien démontré que tu es une personnes très arrogante, cultivée et qui reste bien « dans le cadre de la logique et du raisonnement » ! Bravo ! Tu es un robot ! Félicitation ! Pense à bien te mettre en charge à la fin de la journée.

sans « s » à la fin de personne bien sûr sinon ED-la-science va venir corriger…

Juste un mot: MERCI !Oui merci de nous avoir fait découvrir cette super initiative. Grâce à toi, la pétition s’enrichit de nouvelles signatures et donnera plus de poids à cette démarche. Et c’est ça l’essentiel: faire avancer la cause. A ceux qui dans les commentaires ont critiqué ta façon de faire, on peut leur suggérer de réfléchir plutôt à ce qu’ils pourraient faire à leur niveau pour soutenir aussi efficacement que toi la pétition: cela serait plus constructif. A mon modeste niveau, je vais relayer sur twitter.

Répondre

MERCI Isabi, pour tes mots, ton soutien, ton relais. Et ta signature <3

Je commente car je suis révoltée de ces doubles peines.
En effet, le cancer je connais. Ma mère est partie il y a sept mois avec lui.
Elle c’était d’abord battue contre un cancer du sein il y a presque 6 ans.
Elle allait fêté la fin de sa rémission quand le cancer du poumon à sonné à la porte pour flinguer notre famille à tout jamais.
BREF. Je passe tous les trucs qui m’ont révolté quand elle s’est battue 7 mois à l’hosto contre ce truc.
Venons-en aux faits.
Les faits, nous sommes deux soeurs de 22 et 26 ans, ayant perdues leur maman trop jeune.
Aujourd’hui nous devons gérer seules l’administratif lié à son départ définitif sur terre.
Jusque là, tout est normal. Sauf que tu découvres la vie financière de ta mère, tu découvres qu’elle avait prix un crédit à la consommation, pour pouvoir faire vivre sa famille, comme une bonne mère monoparentale.
Tu découvres aussi qu’elle avait bien fait les choses au cas où… Et quand le cas où arrive tu te rends compte que cette assurance que ma mère a payé, ben c’est bien une radine. Pourquoi? Parce que elle fouille, elle fouine, elle te demande des papiers impossibles à demander parce que c’est trop dur. Ces papiers, ceux de son dossier médical, tu sais le truc énorme où tu comprends la moitié des mots, mais aussi celui que tu dois lire, découvrir les comptes-rendus médicaux des infirmières sur l’état de ta mère jour par jour à l’hôpital, ces mêmes jours où tu la voyais partir peu à peu, ces mêmes jours dont tu ne voulais pas te souvenir en tout cas pas comme ça et pas si tôt.
Bref, donc ces assurances te demande ces papiers là, et pire ils me demandent les papiers de son précédent cancer qui n’a aucun rapport avec son dernier d’un point de vu médical. Tout ça pour savoir si nous, les filles, jeunes, encore étudiante pour l’une et débutant sa carrière pour l’autre, si nous, on doit payer ou non les dettes de notre mère. Normalement, non, puisqu’il y a cette assurance, normalement, sauf que ma mère a eu un cancer.
Oui on sait chères assurances, elle est morte avec.

Voilà désolée c’est un coup de gueule, mais j’espère qu’il fera réfléchir au sujet du droit à l’oubli!
Merci.

Répondre

JE RÉÉCRIS MON MESSAGE CAR L’AUTRE EST PLEINS DE FAUTES ET N’EST PAS SUPER BIEN ÉCRIS.
J’ÉTAIS SANS DOUTE TROP DANS LA COLÈRE ET L’ÉMOTION. DÉSOLÉE.

Le cancer je connais. Ma mère est partie il y a sept mois avec lui. Elle s’était d’abord battue contre un cancer du sein il y a presque 6 ans.
Elle allait fêter la fin de sa rémission quand le cancer du poumon à sonné à la porte pour nous flinguer d’un coup.
Venons-en aux faits.
Les faits, nous sommes deux soeurs de 22 et 26 ans, ayant perdu leur maman trop tôt.
Aujourd’hui nous devons gérer seules l’administratif lié à son départ définitif sur terre.
Jusque là, tout est a priori normal.
Oui, puis en épluchant la vie financière de ta mère, tu découvres qu’elle avait pris un crédit à la consommation, pour pouvoir faire vivre sa famille monoparentale.
Tu découvres aussi qu’elle avait bien fait les choses au cas où… Elle avait pris une assurance.
Nous en sommes à « Le cas où » est arrivé.
L’assurance? Ben c’est bien une radine. Pourquoi? Parce qu’elle fouille, elle fouine, elle te demande des papiers impossibles parce que c’est trop dur, parce que ce n’est pas le moment pour toi, pas encore… Ces papiers, ce sont ceux de son dossier médical, tu sais le truc énorme où tu comprends la moitié des mots.
Ben ce truc, tu dois le lire pour trouver le dit papier qui conviendra à l’assurance. Alors, tu déchiffres des comptes-rendus médicaux des infirmières et médecins sur l’état de ta mère jour par jour à l’hôpital, ces mêmes jours où tu la voyais partir peu à peu, ces mêmes jours dont tu ne voulais pas te souvenir et en tout cas pas comme ça et pas si tôt.
Donc, ce beau système très humain, très bienveillant, très tout ça comme vous pouvez en juger par vous-même, ne s’arrête pas au cancer des poumons de ma mère, non, ils veulent tout savoir, ils veulent savoir aussi comment était celui du sein, s’il avait la pêche, tout ça…
Je dois alors chercher les comptes-rendus médicaux de son précédent cancer qui n’a aucun rapport avec son dernier d’un point de vu médical. Logique!
Tout cela pourquoi?
Afin de savoir si nous – les filles de notre maman, encore jeunes, étudiante pour l’une et débutant difficilement sa carrière pour l’autre (on parlera de l’absence de CDI plus tard) – si nous, nous devons payer ou non les « dettes » liées au crédit qu’avait contracté notre mère.
Normalement non, puisqu’il y a cette assurance, normalement.
Sauf que ma mère a eu un cancer, deux fois.
Du coup, nous ne savons ce qu’il en est, l’assurance n’a pas encore tranché. Mais humainement, c’est vraiment l’expérience la plus dégueulasse que j’ai pu vivre dans ma vie. C’est une double peine.
Voilà désolée c’est un coup de gueule, mais j’espère qu’il fera réfléchir au sujet du droit à l’oubli!

JE TE REMERCIE DE T’ENGAGER AUTANT POUR CETTE CAUSE. C’EST UNE BELLE ACTION, NOUS DEVRIONS TOUS EN FAIRE AUTANT. ON CONNAIT TOUS DE PRÈS OU DE LOIN CETTE MALADIE. MOBILISONS-NOUS.

Répondre

Merci Elotarie. Et bon courage.

Ed a écrit: « Le patient subit et supporte le traitement c’est tout. Et le médecin compétent cherche la limite de tolérance pour lui donner les meilleures chances de survivre. Il n’y a aucune bravoure pour le patient »!!!
j’ai signé la pétition pour le droit à l’oubli mais s’il y en avait une pour le droit à l’empathie je la signerais de suite, il est choquant de lire de telles choses de la part de qqn qui visiblement travaille dans le secteur médical (à le lire étaler sa science on le prend comme cela).
A bon entendeur salut, je ne te souhaite pas de tomber malade Ed!!.

Répondre

Je n’avais pas lu ton précédent post sur le cancer du sein. Je pense qu’il faut que le dépistage par la mammographie et l’échographie soit généralisé à partir de 40 ans. Comme je l’ai dit plus haut, c’est justement une mammographie à 40 ans qui a permis à mon amie de découvrir son cancer, car elle avait senti une minuscule boule, même le gynécologue avait du mal à la sentir. Résultat un cancer diagnostiqué au grade 1 ( 12 mm). Son cancérologue lui a dit qu’elle avait de la chance parce qu’un cancer du sein peut se propager rapidement chez une femme jeune, si elle avait fait son dépistage à 50 ans qui sait…

Répondre

Bravo Delphine pour ce coming-out et merci de dénoncer certaines vérités que beaucoup ignorent, alors que nombreuses sont ou seront un jour les personnes concernées par le cancer :/ Te voir te livrer ainsi me touche beaucoup… (je ne sais pas quoi dire d’autre alors <3)

Répondre

Bravo pour ton courage et ta générosité. Ton geste est très beau. Encore plus de sympathie pour ton blog et pour toi.

Répondre

Coucou Delphine…
Je vais tenter d’en dire peu alors que ta vidéo est saisissante (toujours avec le sourire !): Bravo, merci et énormément de respect. <3

Répondre

Waooouhh Deedee! quelle force! Humble, intelligente, jolie, drôle, j’adore ton TOI qui est malgré tout, fait de toutes ces épreuves. Une belle leçon de vie.

Répondre

MERCI&BRAVO, touchée comme toi à 25 ans par le Cancer ton engagement me semble très important. Pour ceux qui pensent que tu te mets en avant c’est qu’ils n’ont rien compris, lutter contre le cancer c’est une vraie guerre, qui malheureusement quelque fois se perd, mais en tout cas tu as un rôle primordial dans ta guérison! Oui le cancer fait partie de notre vie et de notre histoire et non il n’est pas toute notre vie! Oui au droit à l’oubli.

Répondre

Je n’étais pas du tout au courant, je l’avoue, de cette pratique des assurances. Et ton combat pour le droit à l’oubli suscite toute mon admiration! Je m’en vais signer la pétition et bravo pour ton engagement, encore une fois!

Répondre

Je signe ! et je te hurle mon admiration à travers les internets !
bises. Deborah

Répondre

Signé (bien sûr) !
Bravo pour cet engagement et pour ton témoignage si pudique, si important (optimiste et dynamique, c’est primordial) qui donne de l’espoir à ceux qui combattent le cancer au quotidien.
Bravo pour ton courage (et honte au troll Edd je ne sais quoi qui dit n’importe quoi)

Répondre

Mon petit chat, je visionne seulement la vidéo à l’instant. C’est signé…j’espère pas trop tard!! Ca m’a toujours révoltée. En tant qu’ex-malade/nouvelle propriétaire, les 3 fois où j’ai acheté (ouai je me la pète)j’ai toujours menti. Et je me suis dit que si je me faisais prendre et bien je créerais une révolte nationale. Mais heureusement, d’autres l’ont fait…ça m’arrange parce que je suis un peu full en ce moment…avec mon 3e achat immobilier (ouuuuuuuaaaaii, je me la pèèèèèttte, j’ai dit!!)

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram