5 secrets de 5 femmes épanouies

danone-illu-article-2

Il y a quelques mois, je publiais le portrait de 8 femmes que j’admire. L’article vous avait bien plu je crois. Aussi, j’ai eu envie de donner à nouveau la parole à plusieurs femmes, autour du mieux-être cette fois-ci. Leur point commun ? Quelle que soit leur profession et leurs aspirations, ces femmes là sont toutes inspirantes… et pas qu’un peu ! Après vous avoir dit comment je m’y prenais pour vivre un peu plus en phase avec moi-même (merci aussi pour vos commentaires, vous m’avez donné plein de pistes archi inspirantes !), c’est donc à leur tour de vous livrer leurs trucs à elles :

Audrey Contino, responsable Showroom et Relations Publiques de Fast Retailing

Audrey Contino portrait

Rencontrer Audrey, c’est prendre un énorme shoot d’énergie et de bienveillance ! Cette femme là est une pépite… A un point tel que j’aurais du mal à épiloguer : c’est fou comme il est difficile de parler des gens que l’on aime et que l’on admire ! Je crois que ce que je préfère, c’est son caractère bien trempé porté par cette voix si douce. Et son sourire. Ex-aequo avec sa disponibilité, et sa bienveillance, j’insiste. Audrey exerce sa profession avec brio, toujours disponible pour tout le monde, toujours prête à se mettre en quatre pour envoyer telle ou telle info. En marge de son métier, elle a co-fondé Mon Joli Miroir, un site de miroir qui veut changer le regard que les femmes portent sur elles-mêmes… Quand je vous dis que c’est une pépite !

SON SECRET POUR VIVRE MIEUX EN PHASE AVEC ELLE-MÊME :

Pour vivre en phase avec moi-même , mon secret c’est la bienveillance. Me répéter tous les jours même quand les réveils piquent un peu, que si je peux changer la journée d’une seule personne par jour, en lui offrant mon attention et mon sourire, ça peut faire la différence… Changer le monde, ça commence tout petit, ça commence toujours quelque part, pour moi ça commence là. M’intéresser vraiment à l’autre, ne pas le juger et lui montrer qu’il a de l’intérêt pour quelqu’un c’est fondamental pour moi. Et les jours où j’ai un peu de mal à appliquer cette règle de vie, je m’organise un break seule à la maison (chéri et petit loulou dehors) pour prendre un bain, faire mes ongles, écouter de la musique sur mon lit… L’apéro entre copines c’est bien aussi ! 🙂 Prendre du temps pour soi pour mieux se consacrer à l’autre = mantra Equilibre. 

Lili Barbery Coulon, journaliste

lili-barbery

Lili est journaliste. Et blogueuse. Une double caractéristique que j’aime plus que tout, pas uniquement au regard de ma propre expérience, mais bien parce que je chéris cette idée que l’on n’est pas forcément enfermé dans une petite case bien normée et normative. Sur Ma Récréation, elle livre un contenu sans compromis autour du beau et du bon, dans la cosmétique, principalement, mais aussi sur des sujets lifestyle. J’aime sa plume et son oeil affûtés sur les tendances et sa manière d’envisager la vie du côté joli, sans la niaiserie qui peut parfois en être le corollaire…!

SON SECRET POUR VIVRE MIEUX EN PHASE AVEC ELLE-MÊME :

Je ne sais pas combien de temps je vais réussir à tenir cette résolution de rentrée mais j’essaie de ralentir mon rythme. Ralentir, ça veut dire accepter qu’on ne peut pas être partout et renoncer à des choses qu’on a envie de faire pour pouvoir profiter pleinement de tout ce qu’on a déjà à vivre. C’est une prise de conscience qui n’est pas récente mais je ne l’avais encore jamais mise en pratique. Or les bénéfices sont dingues. Pour y parvenir, il faut réussir à bien définir ses priorités, ce qui permet de dire « non » plus facilement car on ne perd pas son objectif de vue: se sentir mieux. Dans la continuité de cette résolution, j’intègre autant que je peux des temps de méditation courts. Il y a plein de manières différentes de méditer. On n’est pas obligé de se lever à 5h et de se mettre en position de lotus face à la mer (d’autant qu’à Paris, on a du mal à trouver l’horizon pour voir le soleil se lever). Je me sers beaucoup de l’application Head Space que je trouve formidable même si je ne m’y connecte pas quotidiennement. Les outils concrets qu’elle nous apporte sont malins et au bout de quelques mois de pratique, on se surprend à faire machinalement ces exercices dans le bus, en marchant, ou même assis dans son canapé… C’est comme un muscle qu’on a entrainé, ça devient autom