Centre Commercial, la revue

centre-commercial-revue

Centre Commercial, au départ, c’est une boutique et un eshop, avec ce concept : proposer des vêtements, chaussures et accessoires fabriqués en France, en Angleterre, au Danemark, ainsi que des objets de secondes main. Un joli projet qui mêle une dimension locale, sociale et environnementale. En somme, un projet qui fait sens… Vous savez à quel point j’en suis friande, moi qui suis persuadée que le sens fait aujourd’hui défaut à notre manière de consommer (du moins la mienne !), d’acheter sans cesse plus, mal, sans soucier de la provenance, de la façon, obsédés que nous sommes par deux composantes : le prix et ce que nous croyons être de l’originalité.

Oui, peut être que je me fourvoie ! Pourtant, je suis persuadée que ce mode de consommation va faire long feu. Qu’on ne peut pas accumuler toujours plus, sans se soucier de ce fameux sens que nous mettons dans la manière que nous avons d’acheter et dans les pièces que nous choisissons. Je vous rassure, je ne suis pas en train de vous expliquer que je me lance dans un essai philosofico-existentiel à chaque fois que je dégaine ma CB, ça se saurait… ! Simplement, j’essaye, au fil des ans, d’acheter moins, mais mieux. C’est peut être ça aussi, vieillir.

Bref, comme disait Pépin : j’aime Centre Commercial pour son concept et la sélection opérée. Et puis, en furetant sur les internets l’autre jour, j’ai vu que l’enseigne proposait une revue. Intriguée, je l’ai d’abord feuilletée en ligne, avant de l’acheter. Je viens de la recevoir…. Et j’ai pris une claque.

J’ai beaucoup, beaucoup aimé les sujets qui y sont abordés, le ton, les photos. J’ai aimé les reportages (mention spéciale à ces surfers de l’extrême, non, pas les wannabe surfers qui se réveillent et font comme tout le monde, mais ceux qui choisissent de rider sur des mers et des océans glacés). J’ai aimé la nouvelle, pas encore lue en entier. J’ai aimé les croquis, le format, le papier qui sent bon. Vous l’aurez compris, j’ai aimé Centre Commercial, la revue.

Et la claque ? Je l’ai prise en lisant la 4ème de couverture, une sorte de manifeste du pourquoi du comment. Avec cette bombe, quelque part, au milieu : « Dans une société où l’actualité semble avoir pris le pas sur la raison, et la publicité le dessus sur l’information, notre projet éditorial s’engage sur un autre chemin ».

Des propos qui trouvent un écho si puissant en moi qu’un feu s’est rallumé, quelque part en moi.

Commentaires

Clic, clac, pouf, la revue est commandée !
Tu m’as donné envie avec ce descriptif, merci pour le plan.

Répondre

Ça remet les idées en place une petite claque de temps en temps! Merci pour la piqûre de rappel Deedee.

Répondre

Merci de nous faire découvrir cette revue qui a l’air chouette!

Dans un style très différent mais avec un état d’esprit qui me semble proche (pas de pub, une réflexion aboutie plutôt qu’une obsession pour l’actualité), je te conseille la revue « Au fait », dont le numéro 2 est en kiosque. Elle comprend une grande enquête (ce mois-ci « HEC, la nouvelle usine à élite ») et un long entretien avec une personnalité (ce mois-ci un entretien avec un sociologue polonais que je ne connaissais pas, Zygmunt Bauman, et qui est passionant).

Une lecture de vacances qui sollicite (un peu) les neurones, ça ne fait pas de mal.

Répondre

Je trouve ça très bien, comme projet ; j’ai pas envie de jouer les rabat-joies, mais il y a quelques semaines, je suis passée dans ce quartier où je vais jamais, j’ai poussé la porte de Centre Commercial et je n’ai vu qu’une enième (très jolie) boutique hype et chère. Enfin, peut-être que je n’ai pas bien regarder.

Répondre

Oui c’est un peu hype et oui, c’est un peu cher, mais si tu creuses, tu verras que les prix ont du sens, ce sont des créateurs français, ou des produits issus du développement durable, fabriqués éthiquement… La boutique a été créée par les fondateurs de Veja, des baskets qui s’inscrivent dans ce mouvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

commodo felis neque. ipsum ut suscipit Aliquam massa facilisis eleifend