En avril… Ne te découvre pas d’un fil !

illu-avril

Eh hop, voilà l’humeur d’avril d’Adéjie, qui tombe à pic : c’est moi ou le chaud, puis froid, puis chaud, puis froid, puis chaud, etc., est légèrement crispant ? Oui, pardon, je donne dans la conversation de comptoir, ce matin. Mais quand même. Après avoir goûté aux pique-niques et remisé fissa nos bonnets, écharpes et autres doudounes, nous voilà repartis comme en 40. Je pleure. Des larmes de sang.

C’est tout. Cordialement, bisous.

Vous pouvez retrouvez les humeurs d’Adéjie dans la rubrique clichés parisiens !

Commentaires

C’est vrai et c’est passablement agaçant de ne pas savoir si on peut sortir les affaires d’été, ranger celles d’hiver ou vice-versa?

Répondre

Je ne suis pas à Paris mais à Lyon, visiblement il fait moins froid mais le temps n est pas au top non plus…

Répondre

Oh oui, il est tellement vrai cet adage ces jours ci, ça me plaisait bien pourtant ce beau temps! Heureusement arrive bientôt mai et son « fais ce qu’il te plaît »…

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sem, at libero non Aenean Curabitur amet, vulputate, id, porta. elit.