Costa Rica – Drake Bay

coastarica-03
©Mzelle Fraise – Cliquez sur la carte pour la voir en plus grand ! 

3ème et avant dernière partie de ce voyage (qui me semble déjà être à des années lumières…) (oui bon, d’accord, le fait que je mette 15 ans à faire ce compte rendu n’y est certainement pas pour rien !), Drake Bay, situé tout au nord de la péninsule d’Osa.

Drake-Bay

En vrai, on avait initialement jeté notre dévolu sur le Lookout Inn Lodge, à l’extrémité sud est de la péninsule. J’avais repéré cet hôtel qui m’apparaissait comme l’enchantement suprême : des cabanes perdues dans la jungle, une nature incroyable (le Corcovado est réputé pour détenir 5% des sep§ces animales différentes sur Terre), des cours de yoga face à la nature. Le combo gagnant pour se déconnecter complètement, oublier et se ressourcer profondément.

Et puis, j’ai vu le prix de la nuit : 320$. Par personne. Bon. A ce stade, l’envie de jouer les Robinson était quasi irrépressible. Manger des pâtes pendant 6 mois en revenant du voyage ? CHICHE.

J’ai donc cherché comment accéder à mon petit paradis perdu. La voiture ? Les guides, qu’ils soient de papier ou locaux et du genre en chair et en os le déconseillent : il faut traverser des rivières en cru et à ce petit jeu là, visiblement, même un 4×4 déclare forfait (c’est-a-dire s’il n’a pas de prise d’air au dessus du capot, ce qui BIEN-SÛR était le cas du notre). Le bateau ? L’océan Pacifique est plutôt du genre démonté à cet endroit précis, si bien qu’il n’existe pas de liaison maritime à proprement parler (sauf si vous louez un bateau et tout le tintouin mais bon, voilà).

Restait l’avion : au prix d’un mic-mac pas possible (remonter à San José après 4h de route, rendre la voiture de loc 5 jours plus tôt, aller à l’aéroport en taxi, séjourner 3 jours max, vu le prix de l’hôtel, reprendre l’avion, relouer une voiture pour les derniers jours de vacances…), nous pensions avoir trouvé la solution. Jusqu’à ce qu’on voit les prix proposés par les 3 compagnies locales : environ 250$ par personne.

On recap ? 320$ la nuit x 2 personnes x 2 jours + 250$ le trajet x2/ Je n’ai jamais été douée en math mais curieusement, ce calcul là m’a parlé d’un coup. Et fait mettre une croix sur mon paradis perdu.

Le plan B n’était pas désagréable et pas dénué de déconnexion pour autant : nous sommes allés au sud de Drake Bay, sur la Péninsule d’Osa. On y accède en bateau par Sierpe : 1 heure de trajet dont 40 minutes de circuit dans les mangroves (les mêmes oui !), une embouchure avec le Pacifique légèrement corsée (coucou les vagues et les creux de 2 mètres, dans le meilleur des cas !). De là, on rejoint Las Caletas Lodge… L’hôtel que j’ai préféré, de loin !

Drake-Bay-21

D’accord, le lit était minuscule, l’eau chaude et la clim inexistantes. MAIS. D’abord, la situation est incroyable : aucune construction, aucun bruit autre que celui des animaux et de la nature ne vient troubler la quiétude des lieux. Le matin, les singes hurleurs et la foultitude d’oiseaux qui entourent l’hôtel vous tirent d’un sommeil réparateur. Le personnel est d’une gentillesse extrême (mention spéciale pour Jon !).

Surtout, surtout, SURTOUT (je crois que j’ai mis assez d’emphase), je n’ai jamais aussi bien mangé qu’ici : sushis de poisson de la pêche du jour, mets traditionnels d’une finesse extraordinaire, plats incroyables à la richesse gustative inöuie. Le tout est servi en un seul service, sur une grande table partagée par tous les clients de l’hôtel. Je dois vous l’avouer, j’étais de prime abord plutôt fermée à cette option, obnubilée que j’étais par l’idée de me ressourcer et de profiter de mon couple avant tout… Et pourtant : cette option nous a enchantés.

Que faire depuis Las Caletas Lodge ?

Les options sont nombreuses :

On peut se balader. Au nord ou au sud, les sentiers sont bien balisés, gratuits (!) et largement praticables avec une simple paire de baskets (je n’ai vu aucun serpent sur le trajet ni aucune bestiole bizarre).

Drake-Bay-10

Drake-Bay-11

Drake-Bay-14

Drake-Bay-16

Drake-Bay-15

Drake-Bay-17

Drake-Bay-18

Drake-Bay-19

Drake-Bay-20

On peut larver sur la petite plage attenante à l’hôtel et regarder les raies mantra sauter par banc et faire des gros plats sonores, au large.

Drake-Bay-27

Drake-Bay-6

Drake-Bay-7

Hey salut Bernard ! 🌴🌺🎣 #costarica #day9 #bernardlhermite #tranquille #plage #puravida

Une vidéo publiée par Deedee Paris (@deedeeparis) le

On peut aussi larver dans l’un des hamacs mis à disposition à l’hôtel.

Drake-Bay8

On peut visiter la petite école à côté de l’hôtel et se dire qu’on aurait bien aimé étudier ici, nous aussi…

Drake-Bay-22

Drake-Bay-23

Drake-Bay-25

Drake-Bay-26

 

On peut booker une sortie plongée ou snorkeling : ayant tous les deux notre baptême de plongée, on était plutôt partis pour faire le premier choix. Jusqu’à ce que Jon, de l’hôtel, nous dise que la sortie en snorkeling était vraiment bien.

Drake-Bay-28

Bonne pioche : c’est cher (85$ each) MAIS ça les vaut vraiment. Pour ce prix, vous partez sur un petit bateau à moteur avec deux autres vacanciers et un guide dédié. Vous allez au large de la Péninsule d’Osa, à une petite heure de bateau. Là, vous plongez… Et vous en prenez plein les yeux : des raies en veux-tu, en voilà, des bancs énormes de Baracuda (les chocottes !), des requins marteaux tapis 15m plus bas (re les chocottes), Nemo et tout un tas de poissons tropicaux tellement beaux…

DSCN1437

DSCN1420

DSCN1419
Merci à Jane and Dave, nos copains d’hôtel, pour les photos sous l’eau <3

Vous repartez ensuite sur la Péninsule d’Osa où un pique-nique est organisé sur la plage. Magique.

Drake-Bay-29

D’une manière générale, tous les hôtels proposent des activités que vous pouvez réserver par eux, si vous ne voulez pas vous prendre la tête à organiser tout ça vous même.

Commentaires

Ahh j’attendais avec impatience la suite de ton périple 🙂
Hum je peux comprendre que l’optique de manger des pâtes au retour soit moins intéressante que l’autre hôtel ahah En plus, vous n’avez surement pas perdu aux changes, Las Caletas Lodge fait vraiment rêver !
Les chemins de randonnées sont wow, bon, j’avoue quand même que j’aurais peur de rencontrer une vilaine petite chose sur le sentier, mais c’est la parano en moi qui ressort hihi
Et les photos de plongée sont sublimes!

Bises,
Céline.

Répondre

J’adore, tout, c’est juste magnifique, cette flore, ce vert, ce bleu. J’en rêve

Répondre

Etant donné qu’on part dans moins de deux mois et que Drake Bay fait définitivement parti de notre périple, merci pour ces tuyaux !!!!!
Bises

Répondre

Il faut y aller, c’est clair ! Enjoy 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

non commodo mi, pulvinar felis elementum Phasellus commodo ut mattis dolor amet,