Dentelle et cuir (ou l’inverse)

a_B9O2153

©Photos Marie-Paola Bertrand-Hillion

C’est-à-dire que pour être franche, j’ai un peu de mal avec les demi saisons : un coup il fait chaud et on est trop chaudement vêtu. Le lendemain, on tombe la veste eh bim, les températures ayant chu elles aussi, on se retrouve à grelotter toute la journée. Tout cela donnant un gloubiboulga de tenues plus ou moins effeuillables et surtout, plus ou moins bien pensées.

Tout ça pour dire que je ne sais pas bien à quel niveau du curseur je me place, mais je tente la technique de l’oignon : un cuir épais et chaud que je peux tomber à tout moment, une jupe légère mais longue pour couvrir le mollet (on notera qu’il est ici autant question de se préserver du froid potentiel que de préserver les autres de la vue de ce mollet blanc fluo). Ajoutés à ces petites baskets parfaites eh hop, à nous Paris ! (oui booooon, pardonnez cet enthousiasme un peu trop enthousiaste).

  • Cuir Claudie Pierlot (hiver 2014. MAIS très joli équivalent cette année) 
  • Jupe Léon & Harper 
  • Tee Shirt Monoprix 
  • Baskets Sézane 
  • Sac Claudie Pierlot x Olympia Le Tan qui date d’une autre vie (la preuve) (ah oui, vous pouvez rire !) 
  • BAGUE S.E.E
  • BRACELETS FLODEM
  • Bandana trouvé chez Killiwatch (5 euros, c’est cadeau !)

Commentaires

Le petit blouson en cuir, c’est aussi mon « ustensile » pour ces mi-saisons un peu taquine. S’il fait chaud, je peux le retirer et le mettre sur mon épaule (genre rebelle-relax ah ah). S’il fait frais, je le ferme et hop cela coupe du vent.
Céline – frileuse depuis 1974

PS : les photos sont super chouettes

Répondre

#teamfrileuses !

Hello le perfecto parfait (!), Moi aussi j’en veux un mais c’est toujours pareil, plus je cherche un basique beau et sobre, plus c’est difficile à trouver !

Répondre

Dommage pour moi, c’est un S mais merci pour la suggestion !

Aaaaaah, la nostalgie de l’époque Gaston ! 😀

Pour en revenir au look, j’aime bien ce mélange masculin ( avec le perfecto cuir) et girly avec la jupe en dentelle.

Répondre

Mais oui le temps est schyzophrène encore une fois, alors que je partais le weekend dernier retrouver mon chez moi, il faisait bien 10 degrés de moins où je travaille, le tout perdu en 45 minutes le temps que la pluie se mette à tout casser! Du coup il devient assez dur d’éviter la pneumonie.
Je valide tout à fait la technique de l’oignon, je fais pareil en ce moment! Mais ton article me rappelle que je n’ai toujours pas trouvé LE, je dis bien le perfecto (#lafillelapluschianteetexigeantedelunivers) parfait, le tien me faisant carrément de l’oeil 🙂 Et cette jupe, wouhou!

Bises,
Céline.

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ipsum massa Praesent commodo venenatis dolor. risus. vel, Aenean libero sed