Invader 1000 : invasion réussie !

Hop hop hop, vous prendrez bien une petite tranche de Culture Confiture en ce mercredi !

Hier soir, je suis allée au vernissage de l’exposition « Invader 1000 », consacrée à l’œuvre d’Invader. Depuis 1998, l’artiste essaime ses mosaïques d’aliens ultra pixellisés sur les murs de Paris, mais aussi dans plus de 40 villes du globe… Paris lui devait bien une exposition, elle qui a été le berceau de l’invasion !

Alors, bien sûr, on peut regretter que le Street Art quitte la rue pour se frotter à un circuit bien plus conventionnel et normatif. Bien sûr, cet engouement pour le Street Art, d’une manière générale, finirait presque par être lassant pour qui apprécie vraiment le genre, au delà de son effet de mode.

Pourtant, je ne peux que vous enjoindre à vous rendre à cette exposition : des œuvres, en passant par les cartes, les Rubik’s Cube, les baskets, un petit film et même le scooter d’Invader… l’expo présente une rétrospective quasi exhaustive de douze ans de collages et de travaux. L’expo réserve qui plus est quelques belles surprises, comme ces gaufres en forme d’Alien que l’on peut déguster sur place.

N’oubliez pas d’acheter le catalogue avant de partir : je ne dévoile pas la surprise qu’il recèle, mais je suis dingue du concept ! Ah, et prévoyez un peu de monnaie pour compléter ledit catalogue sur place. Je n’en dis pas plus… !

En attendant et pour ceux qui ne pourraient pas se déplacer pour voir l’expo, quelques photos :

*Invader 1000*
à La Générale et à la Galerie Le Feuvre du 7 juin au 3 juillet
La Générale : 14 avenue Parmentier 75011 Paris
Galerie Le Feuvre : 164 rue du Faubourg Saint Honoré 75008 Paris

Commentaires

J’aime bien découvrir ces invaders au grè de mes balades parisiennes. Ils ont des têtes sympathiques.

Répondre

Et ils ont des points, si tu veux t’amuser à « scorer » 🙂

La gaufre me plait bien 🙂 Je suis rassurée sur la date, je pensais que ça se terminait beaucoup plus tôt et que je ne pourrais pas y aller! Bonne journée!

Répondre

Bonne future visite alors !

Merci pour ces belles photos qui donnent encore plus envie. Il va vraiment falloir que je vienne à Paris (même pas pour les gaufres d’abord…) ! Dans un autre registre, j’ai prévu d’aller voir Nicoletta Ceccoli au Cube dans la foulée…

Répondre

géniale cette expo, j’aurais beaucoup aimé y faire un tour si j’avais été à Paris… à une époque, je prenais tous les petits invaders que je croisais en photo! et la gaufre, super idée!

Répondre

Enorme la gaufre, hein ? J’aime bien le concept 🙂

Hello !
« le Street Art quitte la rue pour se frotter à un circuit bien plus conventionnel et normatif » + « effet de mode » : tu as résumé ma pensée en quelques lignes. Je suis de celles qui allie sérendipité au street art et non reconnaissance d’un art après bataille pour être reconnu comme tel. Les dispositifs du type géolocalisation des œuvres et autres me scient les pattes… Ils vont me semble-t-il à l’encontre de l’esprit, de la culture street.
Merci pour ce retour, je me tâtais et j’ai lâchement laissé tomber.

Répondre

Génial! Par contre, sais-tu pourquoi ils ont séparé l’exposition en deux (car j’imagine qu’il y a des éléments différents dans chaque lieu)?

Répondre

J’avoue ne pas savoir. Mais je demanderai, si tu veux 😉

Ah c’était donc ça le truc en bas de chez moi, quand je tentais de fendre la foule avec mes sacs du supermarché !!! Génial, je vais y aller !

Répondre

Bonne visite !

Ah oui, il faut qu’on aille voir cette expo !
Et puis, cette gauffre est bien alléchante, dis moi … 🙂

Répondre

Et délicieuse, je dois bien l’avouer 😉

Street art not in the street, un nouveau concept à tester donc!

Répondre

Nouveau, non, car ça n’est pas la première expo dédiée à une personnalité de l’art de la rue. Mais intéressante, à n’en pas douter !

As-tu vu « Faites le mur » de Banksy?
Si non, je pense que tu vas adorer (généralement de longs et passionnés débats sur le street art et sur le film en lui-même suivent)

Répondre

Mais figure toi que non, pas encore !

J’y étais mais devant la queue j’ai fini par abandonner mais j’y retournerais très vite…

Répondre

ça vaut le coup 😉

Je reviens de la galerie Le feuvre, il y a beaucoup moins d’oeuvres semble-t-il que dans le 11°, pas de distributeur ni de gaufres mais le moule d’icelles trône dans une vitrine, ça m’a rappelé l’expo de Tintin au musée de la Marine il y a plusieures années ( c’est un peu débile comme association mais c’est la même énergie et
la même gaité) , bon, je me tais….

Répondre

Mais non, ne te tais pas, au contraire ! merci pour ces précisions 😉

Oooh ! J’avais trop envie d’aller au vernissage, mais beaucoup trop fatiguée, la Ninette ! C’est pas grave, j’aurais tout le temps plus tard.
Pour me rattraper, j’ai décidé d’en faire un chez moi (en Lego ou pas en Lego, telle est la question) !

Répondre

Des photos, des photos !

Je suis à Paris dans 10 jours! Que recommandes-tu? Le 11e ou le 8e?
D’autres idées de petits plaisir pour les moments « off » mon séjour (du vendredi au mercredi) ?
Merci Dee!

Répondre

Je n’ai pas été dans le 8ème, mais aux dires de cdujeudi, je dirais 11ème !

Pour le reste, bonne question ! Je dirais déguster un macaron chez Ladurée (tout simplement), ou un cupcake dans la jolie cupcakerie de Chloés S. Une pause thé au Horror Picture Tea (comment ça, je ne pense qu’à la bouffe ?!). Une balade avenue Junot dans le 18ème pour voir tous les jolis hôtels particuliers. Si tu es dans le coin, pousse jusqu’au musée du vin : tu pourras déambuler dans les seules vignes parisiennes 🙂

Bon séjour !

Je n’ai pas été dans le 8ème, mais aux dires de cdujeudi, je dirais 11ème !

Pour le reste, bonne question ! Je dirais déguster un macaron chez Ladurée (tout simplement), ou un cupcake dans la jolie cupcakerie de Chloés S. Une pause thé au Horror Picture Tea (comment ça, je ne pense qu’à la bouffe ?!). Une balade avenue Junot dans le 18ème pour voir tous les jolis hôtels particuliers. Si tu es dans le coin, pousse jusqu’au musée du vin : tu pourras déambuler dans les seules vignes parisiennes 🙂

Bon séjour !

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

commodo non id, Aenean tempus elit. mattis porta. mattis consequat. lectus