Profession, agent secret (ça reste entre nous !)

Guide-michelin-2014

Hier, une cérémonie incontournable se tenait à Paris : la révélation du palmarès 2014 du Guide Michelin. Une cérémonie à laquelle j’ai pu assister pour la première fois en qualité d’agent secret ! Je vous raconte.

Pendant les 3 mois à venir, je vais être un vrai agent secret, donc. Enfin presque (on ne va pas chipoter) : les équipes du Guide Michelin nous ont demandé, à Anne, Marjorie et moi, de tester 10 adresses chacune. Des adresses de restaurants, bien-sûr, étoilés ou non, mais aussi d’hôtels. Des adresses dans chacune de nos villes, à Paris, à Lyon (Marjorie est une lyonnaise de coeur) et à Bordeaux (la ville d’Anne), mais aussi un peu partout en France. Des adresses, enfin, issues du Guide Michelin 2014.

Pendant les 3 mois qui vont suivre, vous pourrez retrouver nos avis sur « Suivez le guide« , le site dédié à cette opération. L’idée n’est pas de nous muer en inspecteurs : ils font ce métier bien mieux que nous. Surtout, au-delà de cette évidence, l’idée est aussi de vous faire vivre cette expérience et de prouver que non, le Guide Michelin n’est pas ce guide poussiéreux qui traine uniquement chez ces petits couples ronronnants avides de sortir des sentiers battus, mais surtout pas trop.

J’en veux pour preuve avec la sélection de ce cru 2014 : je ne vais pas vous rejouer la partition des 610 étoilés de l’année (ne me remerciez pas), mais je retiens…

  • la seconde étoile de l’adorable et talentueux Akrame Benallal de chez Akrame
  • la première étoile de Stéphanie Le Quellec du Prince de Galles (ouiiii, c’est elle qui a remporté le titre de Top Chef en 2011)
  • celle de Florent Ladeyn (finaliste de l’édition 2013) qui officie à  l’Auberge du Vert-Mont, à Boeschèpe (je fais la maligne mais j’ai bien entendu été tout vérifier avant de m’aventurer en terra incognita)
  • la première étoile également de Bertrand Grébaut de l’inénarrable Septime qui fait tant parler de lui et que je n’ai encore JAMAIS pu tester (je suis la seule à me rendre folle avec leur système de réservation en ligne et les 10 créneaux quotidiens JAMAIS dispos ?!). Un jour peut-être…

Surtout, je retiens les 657 adresses de « Bib Gourmand« , ces restaurants distingués pour leur bonne table à un prix accessibles (35 euros max à Paris).

Voilà. J’espère que vous aimerez cette aventure autant que moi : j’ai hâte de vous livrer mes découvertes !

Commentaires

En tant que gourm(ande)ette professionnelle, j’aurais adoré vivre cette expérience. Quelle chance ! Hâte de lire tes bons conseils.

Répondre

« professionnelle » à mettre avec plein plein de guillemet, hein….?

Ahah, oui, t’inquiète 🙂

Wouah c’est génial! Quelle chance! J’ai hâte de découvrir de nouvelles bonnes adresses avec toi et de connaître ton avis aiguisé sur chacune de celles que tu vas tester!

Répondre

Petite recommandation pour le Septime : passer un coup de fil et demander quand ils ont une table dispo… Avec la première étoile, le délai risque de s’allonger encore plus que ces derniers temps (un mois en moyenne) !

Répondre

C’est top! La chance!! (verte de jalousie) Hâte de lire tes avis !
– Une 2è étoile à Akrame? J’ai réservé de longue date pour vendredi, à l’époque où il n’était qu’une étoile, je suis joie !
– Sinon pour le Septime testé il y a peu (fabuleux! (‘Griottes’ en parle très bien)) : après des semaines où MOI AUSSI le système de résa m’a rendue complètement chèvre, un pote m’a dit son truc : passer en vrai qd tu es ds le coin pour réserver pour plus tard, et ça marche ! (et je te conseille très vivement la formule mets-vin)

Répondre

Ah génial, tu nous diras ce que tu en as pensé, d’Akrame ?

(et merci pour la piste de résa pour le Septime 🙂

Akrame, c’était fou ! Absolument génial ! Délicat, fin, des saveurs dingues, des associations surprenantes, des plats qui se répondent ou le même ingrédient sous différentes formes… Si tu as l’occasion, go ! Plus iconoclaste, étonnant, enfin moins « tradi » dans l’assiette que Septime, clairement, on n’est pas tout à fait au même niveau côté saveurs, mais j’ai adoré les 2 (par contre, salle et service plus guindé chz Akrame, personnellement, je trouve que le service du Septime est l’équilibre parfait entre cool et ultra pro). Par contre, un poil plus déçue sur les vins, j’avais trouvée la sélection du Septime plus intéressante… Enfin, honnêtement, chacun dans leur genre et leur gamme, les 2 sont des tueries !
> as-tu réussi à réserver au Septime??

Oh lala que j’aimerai être a ta place veinarde

Répondre

Hâte de te lire ! Et de tester de nouvelles adresses grâce à toi 🙂

Répondre

Quelle chance !
Signé : une gourmande et gourmette qui donnerait cher pour être à ta place. Enjoy 🙂

Répondre

Si ton amie de Lyon n’est plus dispo, je suis une très grande adepte des tables lyonnaises étoilées ou non.
Je serai un excellent back-up ! 😉

Répondre

j’adorerais ce « job » ! amuse-toi bien. j’attends tes impressions gourmandes avec impatience.

Répondre

génial!
et… peux-tu leur suggérer a passage de changer la couv’ du guide? elle est mortelle d’ennui!…et si triste alors qu’on parle bien de se faire plaisir dans ce guide que diable! 😉

Répondre

Hâte de lire tes articles alors ! J’ai déjà faim 😀

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

leo. consequat. justo leo lectus risus. pulvinar id massa felis ut