Le Paris estival de Fiona Schmidt

Fiona Schmidt

Vous êtes prêts ? Cette semaine, je vous propose de retrouver le Paris d’été de Fiona Schmidt. Fiona, je crois que c’est la journaliste que j’admire et que je jalouse le plus. Parce que je suis fan de sa plume jubilatoire et qu’en une seule phrase, c’est la seule qui arrive à me faire rire comme une baleine, où que je sois. Secrètement, je crois que j’aimerais avoir son talent. En attendant que ça me tombe tout cuit dans le gueule (ah non ?), je me contente de la lire sur son blog, entre autres. Et je ris, donc !

Eh hop, parce qu’en plus, elle est sympa, Fiona, elle nous livre son Paris d’été :

  • Paris l’été, tu l’aimes ou tu la fuis ?

Paris l’été, je l’aime mais je la pratique jusqu’au 31 juillet seulement. Après, en général je transhume, dans un pays très lointain, très exotique, d’où je rentre toujours très heureuse de retrouver Paris. Parce que Paris en septembre, c’est presque aussi cool que Paris en juin, la perspective de la plage en moins, mais du manger tout neuf dans les boutiques, les musées et les théâtres en plus.

  • Un été à Paris rime avec…

« Va chercher ta baguette en taxi » !

  • Le parfum estival de Paris ?

Poussière, goudron et phéromones.

  • Un détail qui tue à Paris, l’été ?

Le ciel, entre 19h et 20h : rentrer chez moi sur Jean-Claude, mon scooter déglingué, longer la Seine, traverser la place de la Concorde, cligner le Louvre. Ca me fait toujours le même gros effet. Autre détail qui tue : les nano queues devant les cinémas. Regarder un vieux film dans une salle vide – et fraîche – quand ça cagnarde dehors est l’un de mes grands plaisirs.

  • Un détail qui pue ?

En juin : les gens qui attendent bras croisés et commissures bien serrés sous le menton que tu libères ta nano-table en terrasse. Le cul quasiment posé dans ton Mojito. Dès le 10 juillet : les boulangeries qui ferment toutes en même temps. Alors que c’est la pleine saison des tomates, et que le meilleur dans la salade de tomates, c’est de saucer avec une baguette qui craque.

  • Tes repères secrets pour bronzer… 

Le terre-plein juste à droite du jeu de Paume

  • … pour apéroter…

Mon spot favori pour un ou plusieurs drinks, en ce moment, c’est le rooftop du Terrass Hotel à Montmartre, nettement moins cher que celui du Raphael, nettement moins prisé que le Perchoir, et la vue est tout aussi spectaculaire. Quand il me vient (souvent) des envies de sucre, j’achète une glace XXL au gianduja chez Pozzetto rue du roi de Sicile, le meilleur glacier au monde – croyez-en une experte -, et je me pose sur les marches de l’église à l’angle de la rue des Barres. J’adore l’atmosphère paisible de ce bout de marais. L’Ebouillanthé et Chez Julien, dans cette rue, sont deux spots géniaux pour un miam en terrasse.

  •  Ton petit truc pour t’évader, l’air de rien ? 

J’adore les jardins des musées. Même si l’expo du moment ne m’intéresse pas, je prends un bouquin et j’y passe l’après-midi : c’est toujours calme, et puis j’adore mater les touristes. Les mieux sont au musée Rodin, mais j’aime aussi beaucoup le jardin du musée Galliera, celui du musée de la vie romantique, dans le 9ème, et de Jaquemart-André, boulevard Haussmann.

  • Ton tube de l’été

Plus c’est sucré, plus c’est écoeurant, plus j’aime. J’avoue que j’aime bien la suga pop des petites meufs de Neon Jungle : « Louder », « Braveheart », j’adore ! Ou « Come get it Bae », de Pharrell featuring Miley, dont les cheveux et le make up dans le clip m’inspirent beaucoup.

Merci à Fiona, que vous pouvez retrouver sur son blog, donc. Et rendez-vous la semaine prochaine, si vous le voulez bien, pour découvrir une nouvelle facette de Paris l’été grâce à un autre invité ! 

Commentaires

Vraiment sympa cette rubrique !
Merci à vous 2 pour le partage des bons plans parisiens estivaux !

Répondre

Chère Deedee,
Un grand merci pour cette rubrique qui me permet de retrouver la trace de Finale dont je suis moi aussi une grande fan devant l’éternelle (et un peu jalouse aussi) ! Je pense que l’on devrait ériger sa statue devant toutes les écoles de journalisme. Oui, rien que ça.
Belle journee,
Constance

Répondre

Merci pour cette interview de Fiona !
J’adore également son style d’écriture.
Ces articles se lisent tous seuls ! Elle a beaucoup d’humour, pratique l’auto-dérision, j’adore quoi !

Je la suis également mais plus particulièrement au travers de ses articles dans le magazine Be (dont je suis une fervente lectrice depuis leur début ^^).

Sophie.

Répondre
1

Je voulais dire Fiona of course… Le correcteur automatique nous mène la vie dure parfois.

Répondre

Super cette interview et sa vision de Paris! Je partage totalement les échappées dans les jardins des musées, le coin des Tuileries tout calme à côté du jeu de paume et la terrasse parfaite de l’ébouillanthé (et leur sirop d’amandine artisanal, miam!)

Répondre
1

merci pour cette découverte je ne connaissais pas cette journaliste. bon jeudi à toi

Répondre

Oh j’adore Fiona !! Je la lis depuis longtemps (Cosmopolitan puis Be, et son blog bien sûr)! Merci pour ces bons plans 🙂

Répondre

Son visage me dit quelque chose je dois l’avoir vu dans Cosmo ou Be puisque je ne connaissais pas son blog 😉 Paris l’été a son charme aussi bien que les quelques jours caniculaires du mois de juillet auxquels j’ai eu le droit étaient assez affreux :). Je suis quand même contente de m’évader de Paris pour le mois d’Août mais cette année j’ai enfin pu réellement profiter de Paris l’été (stage oblige) et j’ai beaucoup apprécié les balades sur les quais de Seine, les dîners en terrasse, les musées et autres joies estivales 🙂

Répondre

Répondre à Loraline Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

risus elementum Sed dapibus non ultricies in amet, libero. vulputate, commodo