Les Insupportables, de Sven Ortoli et Michel Eltchaninoff // Saison 1

Ouh lou lou mazette, je suis complètement débordée en ce moment. Je peux vous dire que j’attends les ponts du mois de mai avec une hâte plus que certaine !

Dans les cartons du blog, il y a de la photo de look, un reportage sur un nouveau concept lié aux chapeaux… je ne vous dis que ça, une interview plutôt chouette, des adresses où vous pourrez déguster un ‘ptit noir en terrasse à l’approche des beaux jours…

En attendant et parce que justement, les beaux jours approchent, une piste de lecture !

Parce qu’on a tous expérimenté le dîner avec un triste et sinistre sire, parce que la femme qui prend sa poussette pour un push car et n’hésite pas à se montrer indignée au plus haut point que ELLE vous écrase le pied parce que vous n’avez pas dégagé la place assez vite, parce qu’on a tous une miss « je me prends pour le reine de l’univers (mais je suis au fond bien seule) », parce qu’au fond, on est tous l’insupportable de quelqu’un… il faut lire les Insupportables !

Ce livre hilarant brosse le portrait de tous ces gens qui ont l’art de nous énerver. Il en résulte 40 portraits au vitriol et pour autant fortement teinté d’humour. On rit, on grince parfois des dents à la lecture des travers de nos contemporains. Narcissisme, obsessions, tendances : in fine, c’est toute notre société qui est passée au peigne fin à travers cette série de portraits hauts en couleurs.

Ce que dit la 4ème de Couv’ : Vous avez croisé leur chemin. Si, si. Souvenez-vous: la reine du monde qui prend sa poussette pour un panzer, le névrose free que douze ans (déjà) de psy ont (enfin) rendu libre…, l’autosexuel, vrai narcisse de la galipette, le petit inquisiteur spécialisé dans le biologiquement correct, le dieu du sperme au secours des couples en mal d’enfant… Et bien d’autres caractères de notre drôle de monde, entre enterrement de vie de jeune fille trash et dîner raté, club de vacances et rencontres en TGV: narcissiques, frustrés, infantiles ou pathétiques, ils sont comme ils sont: nos semblables, nos frères. Et ta sœur? Elle aussi.

Clou sur le cerise : les auteurs ont ouvert un blog… Lisez-le, il est aussi hilarant que le livre !

Quant à moi, je pense lire le Manuel de survie dans les dîners en ville commis par les mêmes auteurs. Affaire à suivre…

Commentaires

Hi, hi, je m’en vais découvrir le blog (et écraser quelques doigts de pieds avec la poussette de Miette juste après) ! 😉

Répondre

ola ! j’aimerais savoir si le bouquin est vraiment complet de chez complet, et donc savoir si nos mamans sont dedans… Parce que bon, je sais pas vous, mais question insupportabilité, je crois que les mères surpassent tout, non ?
Maman, aime moi encore……. je suis désolée !
Enfin je sais, je suis un peu folle, mais quand je lis insupportable, je pense maman. Pas de ma faute ! bonne journée !

Répondre

Rôh je file voir ça de lus près parce que ça me dit vraiment! Et je connais deux trois personnes à qui je l’offrirais bien! Mouahahahhaha!

Répondre

C’est marrant, je l’ai acheté il y a pas mal de temps et il rôde sur mon chevet depuis des semaines. je lis de temps en temps un portrait par-ci par là. Je trouve que la surface est drôle, mais le fond, qui parle de solitude, de petitesse, et de ridicule me déprime bien trop pour que je puisse prendre un réel plaisir à lire ce livre. Par contre, j’aime beaucoup le mélange de grâce et de perfidie qui caractérise le style d’écriture.

Répondre

Oui, j’ai été un peu heurtée par certains passages aussi.. Mais je suis dans une phase à tendance misanthrope 😉

Un grand merci pour ce bol d’air… Et tu fais partis de mon rituel du matin.. Mails, Café,Deedee.. avant que mes boss arrivent 🙂 Je deteste DCM et j’ai arboré fierement le pendentif de chez Mademoiselle Lisa… Donc encore une fois merci… Un blog c’est du boulot..

Répondre

Oups JE TESTE DCM et non pas je deteste DCM… Il est temps que je parte en vacance (Istanbul dans 15 jours :-))

Répondre

Merci pour ton message Khadija, tu nous diras ce que tu as pensé de l’huille démaquillante alors ! (c’est ça hein ?)

Ha ha, il est déjà sur ma shopping-list ! Voilà qui me décide à passer à l’achat ! 🙂

Répondre

Des insupportables, on en a tous autour de nous, et parfois, on l’est aussi un peu, non ? 😉 En tout cas, le livre donne envie de lire leurs portraits ! Merci DeeDee pour le conseil !

Répondre

Je vais commencer par lire leur blog et envisagerai ensuite la découverte du livre !

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Praesent massa porta. dictum ut sit risus. libero