Que faire à Whistler, Canada

Peak-to-peak-5

Bon, je préviens… J’ai tenté d’être la plus claire et concise possible, tâche compliquée s’il en est quand on sait que j’ai pris plus de 700 photos (en 5 jours, oui..!).

Mi-décembre, j’ai donc eu la chance de partir avec Roman 5 jours à Whistler, une des plus grandes stations de sports d’hiver au monde située à 1h30 au nord de Vancouver. Un gag quand on sait que le ski et moi… ! (Je sais, je ne fais pas honneur à mon patronyme). C’était pourtant plus fort que moi : je n’avais jamais été au Canada et j’avais envie de me dépasser et d’aller jusqu’au bout de l’extrême limite. Autant vous le dire tout de suite, je n’ai pas été déçue !

Whistler est connue pour être le plus grand domaine skiable en Amérique du Nord : 37 remontées mécaniques, un point culminant à 2240 m, deux montagnes, plus d’un mètre de neige chaque année, un dénivelé de plus de 1500 m pour rejoindre le village… On comprend tout de suite qu’il s’agit l’un d’un paradis pour les amateurs de glisse, y compris l’été, où l’on peut skier sur le glacier de Blackcomb. En 2010, Whistler a accueilli une partie des Jeux olympiques d’hiver et des Jeux paralympiques d’hiver : il reste donc un nombre d’infrastructures conséquents sur le domaine et dans la station.

Avant de passer en revue les 8 choses à faire absolument à Whistler, justement, quelques photos de la station :

 

le village de Whistler

whistler-ville-1

Les rares fois où je suis allée au ski depuis ma toute première fois à 15 ans (hier, donc), je suis toujours allée dans les Alpes. L’année dernière, j’étais par exemple à Courchevel où j’ai pu tâter une neige incroyable et profiter de paysages qui ne l’étaient pas moins. Pourtant, à côté de Whistler… les Alpes font presque pâle figure ! Pour la première fois de ma vie, j’ai été prise d’un vertige horizontal face à l’immensité de ces paysages enneigés et au silence étourdissant qui nous entoure dès que l’on sort du village.

Enfin, je parle de village… mais Whistler compte la bagatelle de 10 000 habitants. De quoi offrir moults activités, points où se sustenter délicieusement, magasins où dégoter des sous-gants en soie et autres équipements magiques pour les têtes en l’air qui partent bille en tête (toute ressemblance avec la réalité…).

La station en elle même est adorablement flanquée de jolies petites maisons en bois parfaitement accueillantes et qui bordent les dédales des rues : je préviens, Google Maps ou pas, prévoyez une bonne semaine avant d’arriver à vous orienter !

Sans plus tarder, le…

Top 8 des activités à faire à Whistler :

#1 – S’offrir une balade en chiens de traineau

dogsleding-1

De loin l’activité que j’avais le plus hâte de faire… Je ne le regrette pas ! La sortie était organisaée par Canadian Wilderness Adventures Ltd : nous sommes partis avec un tout petit groupe à une demi-heure de Whistler. Sur place, nous sommes en plein milieu de nulle part où trône une maisonnette et un immense chenil. On entend les glapissements des chiens qui vont être nos guides pour l’heure qui va suivre.

Je ne sais pas trop comment traduite l’excitation teintée d’une vague appréhension face à ce troupeau de chiens qui hurle à la mort. Ce que je sais, c’est qu’une fois que je me suis pelotonnée dans le traineau sous le kilo de couvertures, j’étais comme une petite fille qui découvre ses cadeaux le matin de noël : le traineau qui glisse, tout près du sol, la puissance des chiens complètement incroyable, la dextérité de la guide qui mène le troupeau. Surtout, la forêt qui nous entoure est enchanteresse et s’offre à nous comme jamais… J’aurais pu en pleurer de bonheur.

#2 – En prendre plein la vue avec le « Peak to Peak »

peak-to-peak-3

Autre activité remarquable : aller d’un sommet à un autre grâce au Peak to Peak. Oui, même quand on a le vertige : c’est tellement haut (presque 500 mètres !) qu’on n’a même plus peur. Testé et approuvé 🙂

Si vous êtes joueurs, grimpez dans une nacelle à fond transparent : la vue de la vallée qui s’étale sous nos pieds est étourdissante de beauté. Good to know : vous trouverez un restaurant à l’arrivée pour déguster un bon chocolat bien chaud (sauf si comme nous vous arrivez trop tard…!).

#3 – Marquer une pause à l’Ice Bar

Pour vous remettre de toutes ses émotions, filez à l’Ice Bar : situé au Bearfoot Bistro, vous pourrez y déguster les vodkas les plus rares du monde entier, servies dans une chambre à la douce température de -30°C (MÊME.PAS.PEUR). Tant que vous y êtes, dînez sur place : tout y est absolument divin ! (Et prévoyez une tenue un peu moins casual que moi : sans sortir la robe longue, vous voudrez sûrement éviter d’être la seule de tout le resto en pantalon de ski, gros après-ski et triple col roulé) (l’élégance à la française, qu’ils disaient !).

#4 – SE Ressourcer au Scandinave Spa

scandinave-spa-6

Je vous explique le délire : à l’extérieur, il fait un petit -15°C. Vous enfilez un peignoir, vous sortez, pieds-nus (!) (le sol n’est qu’à 0°C, ça va) (..!), vous foncez jusqu’au sauna pendant une quinzaine de minutes comater sous les +85°C de rigueur. Une fois que votre peau ressemble à celle d’un homard avant cuisson, vous sortez vous immerger dans un bain à 13°C. Avant de rejoindre une salle de méditation.

Evidemment, ceci est la théorie. En pratique, j’ai préféré le bain à 38°C vs celui à 13°C. Bizarrement (chuuuuut !). Dans tous les cas, le cadre de ce Scandinave Spa est, là encore, époustouflant… On y est resté à peine plus d’une heure, j’aurais adoré y marquer une pause plus longue !

#5 – DévaleR les pentes à Ski / Snow

ski-whistler-good-def

Or donc et comme vous le savez puisque vous avez lu TOUT le texte de cet article (!), le dénivelé du domaine court sur 1500 mètres, répartis sur plus de 200 pistes et près de 4 hectares entre deux sommets. La piste la plus longue ? 11 km, un des reliquats des JO. Vous l’aurez compris, il y a de quoi faire…!

Bon à savoir, les profs de la Whistler Blackcomb Snow School sont très bons : je peux vous le confesser, c’était donc la 4ème fois en tout et pour tout que je faisais du ski et pour la première fois, j’ai (enfin) pris du plaisir à dévaler une pente ! Merci Andrea <3

#6 – Manger une poutine au Dubh Linn Café

Impossible d’aller au Canada sans manger la fameuse poutine. Renseignements pris, la meilleure de Whistler était, paraît-il, au Dubh Linn Café. Idéal pour se requinquer après une matinée de ski ! (Il faut bien ça pour en venir à bout).

poutine-canada

©Photo Half baked harvest

#7 – Se perdre dans la montagne en Motoneige

snowmobile-1

Oui, je sais ce que vous allez dire : c’est le mal, ça pollue et ça fait du bruit. C’est vrai. J’avais moi-même peu ou prou le même avis. Sauf que… La motoneige permet d’accéder à des coins du massif montagneux parfaitement isolés et reculés… Oui, c’est là où j’ai eu mon vertige horizontal : vous êtes là, tout seul ou presque, au milieu d’une nature magistrale. Vous coupez le contact, un silence épais, mat, vous entoure immédiatement. La montagne s’étale à perte de vue, la neige est épaisse, les arbres ploient sous son poids… Deuxième moment d’émotion intense du séjour et larmichette écrasée sous le casque intégral.

(Sur la photo plus bas, c’est Travis, notre guide de The Adventure Group, qui s’est amusé à faire un selfie avant que mon téléphone ne coupe : sur place, les batteries (téléphones, GoPro..) tiennent en moyenne 2 minutes avant de lâcher…!).

#8 – Oser la tyrolienne

zipline-canada

Oui bon, ok, ça me va bien de dire ça… J’ai botté en touche, comme j’avais déjà botté en touche au Costa Rica (arrivée tout en haut de la canopée, harnachée et prête à partir, j’ai expliqué très calmement à monsieur que j’allais le laisser vivre ses sensations fortes et que j’allais prendre un pot en l’attendant). Je ne suis pourtant pas la moitié d’une aventurière : j’ai déjà fait de l’ULM au dessus du Mont Saint Michel, du camping en Tanzanie et puis j’étais scout, quand j’étais petite (y dit qu’y voit pas l’rapport). Mais non, la tyrolienne, non.

Bref, si je l’inclus quand même aux 8 incontournables de Whistler c’est que si j’en crois Roman, ça vaut vraiment, vraiment le coup. Pour les paysages déments, toujours, mais aussi pour la sensation de liberté parfaitement délicieuse que l’on ressent visiblement là-haut. Pour tout vous dire, je regrette presque de ne pas l’avoir accompagné. Presque… : on sortait de notre virée en motoneige, j’étais gelée jusqu’à la moelle et il paraît que le froid était encore plus pire le long de ce parcours. Si vous prévoyez de glisser le long de ce câble, couvrez-vous donc convenablement ! Renseignements sur www.superflyziplines.com pour ceux qui veulent 😉

Bonus track

Je me suis astreinte à 8 pistes, j’avais tellement de photos et de choses à vous raconter que je ne voulais pas que ce billet soit indigeste ! Mais je ne peux décemment pas passer sous silence ces quelques pistes supplémentaires :

  • Il y a encore mille activités à faire à Whistler, comme une balade en raquettes, une sortie en Bobsleigh, du patin à glace… Vous trouverez l’intégralité des pistes sur le site officiel de Whistler
  • Whistler est AUSSI une station avec de la culture dedans : vous pouvez ainsi visiter le Squamish Lil’wat Cultural Centre et le Audain Art Museum.
  • J’en reparlerai dans les bonnes adresses mais si vous allez à Whistler, ne manquez pas le Whistler Tasting Tours : une soirée assez dingue passée à la découverte des meilleurs restos et bars de Whistler, où on déguste l’entrée dans un premier resto, le plat dans un second, etc. Olive, le guide, est génial !

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. J’espère que cette petite escapade au milieu de ces reliefs enneigés vous aura plu ! Je reviens finalement dans un ultime article sur Whistler pour vous donner les adresses utiles à votre futur séjour (hôtel, restaurants…).

A tantôt !

Un énorme merci à Vanessa de Destination Canada, à l’office de tourisme de Whistler et à tous ceux qui ont fait en sorte que ce voyage soit inoubliable !

Commentaires

Hello Deedee ! Whaaaaaa tu m’envoies du rêve là ! Un paysage de montagne couverte d’arbres enneigés, et une rue qui me fait rentrer dans la génialissime BD « Magasin Général » me font plus kiffer qu’une plage avec son palmier ! Je confesse n’avoir pas tout lu ce matin (une tonne de job m’attends et je procrastine de bonne heure, ahem) mais j’y reviendrai ce week-end ! Bises

Répondre

Ahah j’avoue, ça prend du temps de lire (et d’écrire !) ces petites choses là 🙂

Bonne journée !

J’ai passé 15 jours à Whistler à l’occasion des JO en 2010 et j’ai adoré. Il faut dire que l’ambiance était tout autre avec les JO. Mais j’ai aimé le cadre, les maisons, les décorations, les rues, les restos, les bars, les gens, le domaine skiable. Depuis, je rêve d’y retourner, simplement skier.

Répondre

ça devait être tellement DINGUE !!!

C’est donc toi qui a commandé l’hiver canadien annoncé en France la semaine prochaine ?! histoire de faire un flash back !

Répondre

Voilà ! Nan parce qu’avec nos températures hivernales, on est clairement des petits joueurs 😉

Bonjour Deedee,
Cet article nous fait tous rêver et nous incite évidemment à aller découvrir ce merveilleux endroit.
Merci pour le parallèle avec la station de Courchevel, nous sommes fiers de cette comparaison !
En espérant que vous reviendrez quand même dévaler les pentes de la Saulire …!

Répondre

Surtout, il faudrait que je retrouve le nom du prof que j’ai eu l’année dernière pendant 2h : c’est clairement lui qui m’a remise en selle et m’a redonné confiance sur des skis !
Quant à Courchevel… j’espère pouvoir revenir vite, c’est tellement beau..

N’hésitez pas à nous contacter, nous lancerons un avis de recherche pour retrouver votre perle rare !
Au plaisir de vous revoir à Courchevel…

Répondre

Merci pour cet article génial !
Le spa, la poutine et la balade en traîneau notamment font bien envie !
Bonne journée !

Répondre

Magnifique paysage, c’est vrai que ça donne envie.
Merci d’avoir pris le temps d’écrire cet article avec de si jolies photos !

Bonne continuation

Répondre

Je ne connaissais pas du tout cet endroit, mais grâce à toi, je sais même quel genre d’activités je pourrais y pratiquer. Le paysage est superbe ; Whistler a fait son entrée dans ma liste de lieux à voir en 2017. 🙂

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ante. et, commodo Lorem vulputate, non at neque. amet,