Tuto : une étagère sur mesure, sans clous, sans colle et sans vis !

Vous l’attendiez, le voici ! J’attendais de faire une photo plus jolie mais j’ai cru comprendre que vous étiez impatients : je modifierai la photo plus tard.

Or donc, voici le tuto pour fabriquer une jolie étagère sur mesure. Entre deux murs ou dans l’encadrement d’une porte dont vous ne vous servez pas : ce type d’étagère est ultra pratique, peu coûteuse, relativement facile à faire… et à défaire si besoin !  Elle ne nécessite que deux murs pour tenir, vous n’aurez besoin ni de vis, ni de clous, ni de colle pour la fixer.

J’ai opté pour cette solution afin d’optimiser l’espace disponible dans mon nouveau bureau à moindre frais : même en recyclant et en réutilisant ce que j’ai déjà pu avoir par le passé, un emménagement coûte toujours un peu cher. Je dois déjà acheter une armoire, deux belles suspensions (cette lampe de Market Set me fait tellement de l’oeil…. Mais bon, même en un seul exemplaire, ça va être compliqué !) et fabriquer une grande table de bureau… Pour éviter le massacre, rien de tel que de mettre un peu d’huile de coude ! J’ai donc réalisé, avec l’aide de monsieur, deux sets d’étagères dans deux encadrures de portes : non, évidemment, je n’ai pas besoin de passer par ces portes, sinon je n’aurais pas placé les étagères à cet endroit … ! (Vous riez, mais j’ai eu la question une petite dizaine de fois sur IG).

En préambule, je tiens quand même à préciser que je pensais que cette réalisation était archi facile, mais je me rends compte que j’ai la chance d’avoir un mari artisan dont le métier est de construire des meubles, entres autres. Forcément, mon niveau de débrouillardise (et de soutien !) en matière de bricolage est très largement upgradé grâce à lui, chose dont j’ai pris conscience en échangeant avec vous sur le sujet sur IG, ce week-end.

Malgré tout, cette étagère me semble largement réalisable pour peu que vous soyez un peu bricoleur.se.s (je ne sais pas si j’ai tout bon avec l’écriture inclusive !), beaucoup plus que la bibliothèque sur mesure : concrètement, le plus difficile pour réaliser ces étagères me paraît être de prendre correctement les mesures, avec le plus de précision possible.

Allez hop, au boulot !

LE MATÉRIEL

Pour réaliser votre étagère sur mesure sans clous, sans colle, sans vis, il vous faut :

  • Un mètre : un simple mètre à ruban suffit. Je pense même qu’un mètre de couturier peut faire la blague. Si vous avez un mètre laser évidemment c’est la Rolls, même si, pour info, nous avons pris toutes les mesures au ruban de notre côté (c’est donc parfaitement jouable !).
  • Du bois : j’ai utilisé du medium de 18mm, c’est un bois reconstitué à partir de fibres de bois compressées et liées par une résine, puis poncé, et qui a l’avantage d’être peu dispendieux, résistant et idéal si vous voulez le peindre. Vous pouvez bien entendu réaliser vos étagères avec n’importe quel type de bois (si j’avais eu un peu plus de tréso, j’aurais probablement opté pour un beau chêne !). J’achète mon bois chez Bois Compas, 14 rue du Cardinal Lemoine dans le 5ème, 0146337981.

ATTENTION ! 

Pour la suite, deux options :

  • Option 1 : vous avez un rabot. Si vos mesures doivent être rigoureuses, vous aurez une solution pour que tout passe au millimètre près en procédant aux quelques ajustements nécessaires.
  • Option 2 : vous n’avez pas de rabot : prenez impérativement 5mm de marge environ de chaque côté des tablettes pour compenser le sol ou les murs qui ne sont souvent pas complètement droits. Vous bloquerez ensuite les tablettes avec des petites cales.

Réalisation de votre étagère : le tuto pas-à-pas

  1. Commencez par déterminer le nombre de tablettes que vous voulez, ainsi que les jambages (ce sont les planches perpendiculaires que vous placerez entre deux étagères) qui vont soutenir chaque tablette.
  2. Prenez rigoureusement les mesures de l’espace où vous voulez placer l’étagère : prenez les mesures en longueur, en 3 points différents (en bas, au milieu et en haut, au hasard !), ainsi que la profondeur (plusieurs points de mesures là encore, les sols et les murs ne sont pas toujours droits !) pour anticiper les variations : les murs et les sols sont rarement rigoureusement droits. Cette étape est fondamentale, vous ne pourrez pas monter votre étagère si vous n’avez pas les bonnes mesures ! 
  3. Commandez votre bois et demandez à ce qu’il soit coupé aux mesures que vous aurez prises.

Le reste est vraiment hyper simple : il suffit d’empiler les tablettes en vous servant des jambages pour les stabiliser. 

  1. Commencez par poser les deux ou trois premiers jambages à même le sol : disposez-les à distance à peu près égale avant de poser la première tablette.
  2. Il vous suffit de « monter » le reste de l’étagère en répétant l’opération : 2 ou 3 jambages, une tablette, etc. Répartissez bien les jambages entre chaque étage, comme sur la photo (je vous conseille d’alterner 2 et 3 jambages d’un étage à l’autre). Ne les alignez pas entre deux tablettes, votre étagère sera solide parce que vous aurez bien placé les jambages à des distances et espacements différents.
  3. Alignez bien les tablettes et les jambages bord à bord pour que le résultat soit le plus net possible. Et puis c’est tout…!

Nota : si jamais une tablette ne passe pas, l’idéal est donc de la raboter mais j’ai bien conscience que tout le monde n’a pas de rabot chez soi ! D’où l’intérêt d’avoir prévu une petite marge si vous n’avez pas de rabot (cf. « matériel »)

Et voilà le résultat, version haute :

Et version basse :

Quelques idées pour personnaliser votre étagère sur mesure

J’ai fait le choix de les laisser brutes pour le moment, le déménagement m’occupe un peu trop pour envisager de me lancer tout de suite dans des travaux de peinture ! J’aimerais à terme peindre la porte, son encadrement et les étagères avec une couleur foncée pour renforcer le côté « niche ». Le rendu ressemblera (en théorie) à cette photo : 

Photo ©Heju

J’aimaus bien aussi l’idée de peindre les tranches dans une couleur différente, comme sur cette photo :

Photo ©Maison Sarah Lavoine

©Photo ?

Photo @Thomas Leclers pour Côté Maison 

Ou simplement le fond :

©Côté Maison

Ou tout en blanc, comme je voulais le faire initialement :

© Photo ?

J’ai aussi posé la question à Cécile que je suis sur IG et qui a toujours des super idées : ça n’a pas loupé ! Elle me suggérait de poser une plaque très fine (façon fonds de meuble Ikea, vous voyez ?) pour masquer la porte, et recouvrir cette plaque de papier peint. J’adore l’idée !

Dans la même veine, elle me suggérait de construire d’abord un caisson (fond de la porte + deux côtés) avant de poser les étagères : c’est exactement comme ça que les artisans procèdent lorsqu’ils ont à faire avec des murs et sols trop irréguliers, par exemple : vous pouvez retenir l’idée pour vous, je pense que ça simplifie drastiquement votre prise de mesure !

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. J’attends les photos de vos réalisations !

10

Commentaires

Mille mercis pour cette merveilleuse idée et la rapidité du tuto.
Un ordre d’idée du prix du bois pour réaliser la totalité de la 1ère étagère ?
Belle journée.
Pascale

1
Répondre

J’ai payé 184 euros en tout, je pense donc à un 150 euros, à vue de nez, pour la seule étagère « complète », juste pour le bois. Belle journée !

1

Mille mercis pour ta réponse rapide
Alors je t’enverrai une photo des que ce sera fait
Ça reste très raisonnable pour un diy aussi joli !!

1
Répondre

jolie réalisation ! j’aime bien l’idée du papier peint dans le fond. tu nous montreras ?

Répondre

Bravo pour le tuto ! Et merci pour la mention 😉
J’ai hâte de voir quelle option tu vas choisir maintenant !
Je suis en pleine conception de bibliothèque moi aussi en ce moment avec caissons en feuille de pierre naturelle rétro-éclairée… ça promet d’être pas mal du tout (finger crossed) !

Répondre

Hyper astucieux, mais j’ai une interrogation : sans aucune attache, colle, clou, vis…quand on charge l’étagère, elle ne s’écroule pas ?

Une remplaçante à la lampe Market Set ici…? : https://www.joliplace.com/diy-suspension-eventail/
(Bon, ça ressemble de loin, quoi…!)

Répondre

bonjour est-ce-que votre mari a un site internet sur lequel il montre ses réalisations ? Merci.

Répondre

Bonjour, non, il n’intervient plus que dans une sphère privée 🙂 Bonne journée

Répondre à nathalie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

diam tristique adipiscing fringilla risus. eget vel, id, leo vulputate,