Noël avant l’heure…

Un couloir, long, étroit. Et au bout de celui-ci, un monde féerique en pleine élaboration par le truchement de quelques mains magiques.

Il y a de cela plusieurs jours, je vous parlais d’une surprise… La voici : je vous emmène aujourd’hui visiter les coulisses des vitrines de Noël des Galeries Lafayette !

S’il y a bien un rituel que nous ne rations pas lorsque j’étais enfant, c’était bien celui des vitrines de noël. Je me souviens de ces poupées et ces peluches animées que nous contemplions, juchés sur les estrades et des étoiles plein les yeux. Aujourd’hui encore, je garde un souvenir ému de cette époque.

Ce jour là, je n’espérais pas renouer avec cette excitation toute enfantine des fêtes de fin d’année, moi qui n’affectionne pas noël outre mesure… et pourtant, c’est bien ce qui s’est produit. Tout ça à cause de Jean-Claude Dehix, le marionnettiste si talentueux et généreux qui donne vie depuis des années au petit monde qui peuple les vitrines de noël, mais aussi aux incroyables Kouklistars d’Andrew Yang !

Mais reprenons notre visite. Au bout du couloir, disais-je, un monde féerique en cours d’élaboration.

Jean-Claude Dehix réalise depuis plus de 30 ans les vitrines de noël des Galeries Lafayette… entre autres ! J’ai eu l’extrême plaisir de pouvoir discuter avec un homme ultra passionné, talentueux… et qui n’hésite pas à piquer des aiguilles dans les mains de ces dames. Âmes sensibles s’abstenir !

8 kilomètres, c’est la longueur totale de fils nécessaires à l’animation de ces vitrines.

Pendant des jours, Jean-Claude, son épouse, sa fille, son fils piquent, cousent, clouent et vissent pour donner vie à ces poupées et aux décors qui les accompagnent. Le moment qu’ils préfèrent ? Le lever du rideau lorsque le travail technique fait place à la magie et se livre au regard du public.

Dans quelques heures, les kouklistars d’Andrew Yang prendront vie.

Rendez-vous demain -si vous le voulez bien !- pour la suite de ce reportage…

Merci aux équipes des Galeries Lafayette qui ont immédiatement répondu « présent » à ma demande, mais aussi à Jean-Claude Dehix et ses équipes, ainsi qu’à Andrew Yang et Jillian (je vous parle très vite de ces derniers) :  tous ont été d’une disponibilité et d’une gentillesse rares !

Commentaires

Ah quelle superbe idée !
merci Deedee de nous faire partager ce rêve, ces personnes ont des doigts de fée !

Répondre

Oh j’ai hâte de retourner à Paris pour les vacances et voir les vitrines ! Je ne m’en lasse jamais 😀

Répondre

D’un coté je t’envie d’avoir eu la chance de voir les coulisses,d’un autre coté je me demande si ça n’enlève pas la magie des vitrines qui me font toujours rêver malgré mon grand age.J’attends quand même la suite avec impatience.

Répondre

Pas du tout ! Au contraire 🙂

Reportage très intéressant, dis donc le père + la mère + la fille c’est une histoire de famille et c’est rare aujourd’hui. J’attends la suite. Juste une petite erreur ou coquille peut être : je pense que c’est » juchés sur les estrades » et non « jugés », non ?

Répondre

En effet ! Merci.

Sublime, j’adore, on se transformerai bien en petite souris pour voir tous ces trésors !…et on causerai bien avec cet homme aux doigts en or :)!

Répondre

Petite vénarde !! J’ai hâte que la jolie période de Noël arrive pour voir toutes ces belles décorations…! C’est tellement plus beau les villes à cette époque de l’année.

Répondre

On a tous gardé notre âme d’enfant…Moi aussi j’adore les vitrines de Noël,même si je n’habite pas Paris! ça doit être un travail de dingues ces vitrines!!

Répondre

ça l’est ! Il faut environ 8 mois à toutes les équipes pour faire aboutir ce projet titanesque !

Ou la la… Lorsque j’ai vu la première photo, je me suis dis que ça faisais un peu en travaux…mais la suite est beaucoup mieux, ces petites poupées si on peut dire sont charmantes et on a l’air de bien les bichonner 🙂 Bel article et les effets des photos sont super sympas, bonne journée, biz biz

Clara

Répondre

C’est justement ça qui m’a plu : la différence entre couloir et les vitrines 🙂

Vivement la suite ! Je retrouve toujours une âme d’enfant devant les vitrines animées des Galeries.

Répondre

Alors ça, c’est le rêve … installer les vitrines des Galeries Lafayette pour Noël, assister à tout ça OUAH ! Quelle chance !! 🙂

Répondre

Ouhaou, c’est juste magique, j’en ai des frissons. Tes photos sont sublimes … très belle gamme de couleur. Vivement la grande découverte avec mes 3 loulous.
Je t’envoie par mail une petite surprise … une photo de mes 2 mascottes en tissu, réalisées par mes soins. Merci pour ce beau reportage.

Répondre

Merci Carole ! Et bonne découverte avec tes loulous 😉

Comme on vous sent inspirée, ma chère Deedee, en découvrant vos mots. Merci pour cette parenthèse fabuleuse. 🙂

Répondre

Ah, ça se voit ? 🙂

Merci Deedee pour ce reportage ! Comme toi, mes parents nous amenaient chaque année voir les vitrines de Noël à Paris. Ca reste un souvenir magique (nous n’allions jamais à Paris, et nous devions toujours être tôt au lit, alors Paris by night en voiture pour voir les déco de Noël, c’était juste wahou !). Depuis des années, je m’escrime à garder intacte la magie de Noël à l’intérieur de moi. J’achète toujours un grand sapin (bien trop imposant dans mon 2 pièces), je fais une crèche, mets les cadeaux sous le sapin, ne loupe jamais la messe de minuit etc. S’il y a bien une chose que je veux transmettre à mes enfants plus tard, c’est ça 🙂

Répondre

J’ai arrêté la messe de minuit il y a quelques années. Et je regrette !

Très sympas ces photos qui donnent une atmosphère toute particulière !!!

Répondre

Chaque année, j’entame mes vacances de Noël avec ces vitrines! C’est un peu mon rituel, pour entrer sûrement dans une ambiance aussi magique que possible. J’ai hâte de lire la suite 😀

Répondre

J’adore ce moment de l’année, celui où les vitrines s’illuminent et prennent vie. Ahhhh, la fameuse magie de Noël !

Répondre

C’est génial de pouvoir découvrir les coulisses (8 kilomètres n’empêche!)!

Répondre

C’est dingue hein ?!

Mais voir l’envers du décor ne nuit-il pas à la magie ? Je dis ça parce que je suis jalouse, j’aurais aimé être à ta place, non avec toi, ça aurait été encore mieux 🙂
Bonne journée !!

Répondre

Eh ben pas du tout, en fait. Au contraire !

J’ai hâte de voir les vitrines cette année, trop bien d’avoir les coulisses! Merci pour le sneak peek 🙂

Répondre

Quelle chance ! Ça doit être ouffissime en live 🙂

Répondre

C’est le mot 🙂

ça devait être sympa de découvrir l’envers du décor.
Hâte de voir le résultat derrière les vitrines.

Répondre

Merci pour ce premier volet, un véritable enchantement je dois dire… hâte de lire la suite 🙂
En plus de manier admirablement la plume, tu es aussi photographe Deedee ? En quelques clichés, tu nous plonges dans l’atmosphère magique de l’animation des vitrines…

Répondre

Merci du compliment 🙂

J’adore les vitrines de Noël des Galeries Lafayette! Ça me rappelle aussi beaucoup de souvenir d’enfance quand on partait passer Noël en famille! Mes parents passaient exprès dans Paris pour nous les montrer!!!!

Répondre

j’ai hâte de voir le résultat ! j’ai prévu une escapade parisienne début décembre alors je ne manquerai pas d’aller voir ça de mes propres yeux.

Répondre

Féérique ces vitrines !
Je suis comme une petite fille en les regardant.
Le top c’est le soir tard quand il n’y a plus personne, on peut vraiment en profiter.

nb: et cette année des artistes, dont les Brigittes, Inna Modja, Mademoiselle K, vont se produire en live dans une vitrine !!

Répondre

Monsieur Dehix fait l’animation des vitrines, mais en aucun cas est le réalisateur de ces vitrines. J’ai été décorateur et maquettiste au Printemps Haussmann pendant 7 ans et j’ai réalisé, après, en tant qu’indépendant un certain nombre de vitrines au Printemps et aux Galeries Lafayette pour Mattel, entre 1977 et 1982.
Cela n’enlève rien au talent de marionnettiste de monsieur Dehix, mais j’en ai marre de lire que depuis depuis 1973, le marionnettiste Jean-Claude Dehix conçoit à lui seul toutes les vitrines animées des grands magasins parisiens.
Christian Robichon

Répondre

Bonjour Christian, oui, c’est la raison pour laquelle j’ai précisé dans l’article « Jean-Claude Dehix, le marionnettiste si talentueux et généreux qui donne vie depuis des années au petit monde qui peuple les vitrines de noël, mais aussi aux incroyables Kouklistars d’Andrew Yang ! », puis présenté le travail d’Andrew Yang, le décorateur qui s’était penché sur les vitrines cette année là.

Ne soyez pas ronchon, je comprends que cela soit agaçant, mais en l’occurrence, il est tout à fait clair que tout le travail n’a pas été uniquement fourni par monsieur Dehix 🙂

Vous avez encore des photos de votre travail ? Ce serait intéressant ! Bonne fin de journée

Mon Dieu que de souvenirs en voyant quelques photos Je viens de faire un bond de 30 ans en arrière Nous nous produisions mes frères et moi même A La mer de sable Nous étions à l’époque le plus jeune orchestre de France le « Groupe Chaparral « Je me souviens de votre spectacle qui était à l’époque, les « Couacs Couacs »

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Praesent dolor nec non ut tempus diam sit sed ante.