Les voilà, les vitrines de Noël !

Elles sont 5. Charlotte, Désirée, Lucie, Madeleine et Betty forment le groupe des Kouklistars !

A l’occasion de Noël et pour les Galeries Lafayette, elles racontent la folle histoire du Festival Rock’n Mode à travers 5 temps forts qui correspondent, vous l’aurez compris, aux 5 vitrines principales (il y en a 7 en tout).

Scoop : les Kouklistars sont annoncées sur la scène du Festival Rock’n Mode !

Manager, techniciens, attachée de presse : tous embarquent aux côtés du groupe ! Les fans en délire suivent le van de la tournée.

Arrivées au festival Rock’n Mode, les Kouklistars passent entre les mains des coiffeuses et maquilleuses pour se muer en véritable bête de scène



Shootings, répétitions… c’est parti pour le concert de Noël !




Les lumières vibrent, les fans en délire ovationnent les Kouklistars qui se déchainent sur la scène du festival

Après leur triomphe, les Kouklistars rentrent à l’hôtel et découvrent les cadeaux et les lettres livrées par leur fan


(Vous les reconnaissez ces deux là ? Mais si, regardez bien !)

Pas de temps à perdre… Le studio d’enregistrement les attend déjà pour enregistrer leur prochain tube !

Voilà  !

J’ai pris à peu près 500 photos et ai donc lutté (et passé un temps certain !) à n’en choisir qu’une grosse dizaine. Il faut dire que j’ai a-do-ré la mise en scène des Kouklitas d’Andrew Yang. Tout ce travail est aussi faramineux qu’impressionnant : il y a tant de détails, tant de précision dans chacun des micro gestes qui animent ces poupées. Tout est d’une minutie aussi implacable que féérique !

Hier, certains d’entre vous me demandaient si le reportage des coulisses n’avait pas gâché un peu la magie des vitrines. Au contraire, je crois que d’avoir pu rencontrer toutes les personnes mobilisées autour de ce projet et leur engagement a mis encore plus d’étoiles dans mes yeux.

Rendez-vous demain pour clore cette aventure par LA rencontre avec Andrew Yang, le créateur des poupées dénommées les kouklistars, mais aussi avec Etienne et Fabien, les magiciens de la bande son ô combien importante pour ce Festival Rock’n Mode !

Petite surprise supplémentaire : parce que ces vitrines s’écoutent autant qu’elles se regardent, vous pouvez retrouver une vidéo sur Facebook (bon, de piètre qualité, mais je vous avoue qu’à l’heure où je couche ces lignes il est une heure du matin, et je fatigue !).

Je tiens à renouveler mes remerciements aux équipes des Galeries Lafayette, à Jean-Claude Dehix et ses équipes, ainsi qu’à Andrew Yang et Jillian !

Commentaires

Tu as dû passer un moment de rêve ! C’est comme aller dans l’atelier du Père Noël non ? Je garde un souvenir émerveillé des vitrines quand j’étais petite. Aujourd’hui, elles sont tout autant destinées aux enfants qu’aux parents, moins ludiques peut être pour des tout petits. Et tout ce monde à chaque fois !

Répondre

Un peu 🙂

Génial le thème, on sent bien dans tes photos qui tu as pris un grand plaisir à découvrir les vitrines. Merci pour ce reportage original qui me rappelle plein de souvenirs d’enfance.

Répondre

Faut que j’aille voir ça de plus près !

Répondre

Super sympas ton article Deedee 🙂 j’ai même vu hier soir à la télé ces mêmes illuminations des galeries Lafayette à Paris, tu as beaucoup de chance d’avoir pu aller dans les coulisses. Bonne journée, biz

Clara

Répondre

Merci Clara !

Je rêverais de voir les coulisses de cette magie. Il est tellemet fascinant de voir tous les gestes, tous les détails, toute la créativité. Je pense effectivement que tu as dû passer un excellent moment.

Répondre

Excellent, et un peu magique 🙂

ce n’est pas un peu tôt pour les vitrines de Noël ? On n’est même pas au 11 novembre… en tout cas elles sont originales, ça va plaire aux petites (et grandes) filles

Répondre

Oui, comme chaque année, tout le monde sort les décos & co très tôt !

Il manque le son. Petit papa noël version rock (entendu ce matin), c’est top.

Répondre

Si tu avais lu le billet jusqu’au bout, tu l’aurais eu, le son 😉

Beyonce et Lady Gaga ?

Répondre

Nan ! Mais c’était celles que j’avais prises en photos hier, côté coulisses 🙂

(prise en flagrant délit de regardage d’images uniquement)

Pardon ! Pardon !

🙂

Répondre

😀

Depuis quelques années, je trouve que ces vitrines se ressemblent trop… Je les trouve de plus en plus laides et vraiment sans rapport avec « l’esprit de noël ». je suis plutôt pour des vitrines plus tradi, plus noël quoi comme avant ! Là c’est trop moderne, trop rock’nroll, pas assez enfantin… L’an dernier j’y ai emmené mon fils de presque 2 ans pour la première fois et ça ne l’a pas emballé plus que ça (alors qu’il avait adoré l’ambiance, la déco et les marché de noël de Strasbourg) … Je ne sais pas du coup si cette année nous y retournerons 🙁

Répondre

Rhooo laides, quand même, il ne faut pas exagérer ! Mais je comprends ton désir de nounours et de lutins plus enfantins 🙂

Hum… Je suis déçue.
Je ne retrouve pas dans cette mise en scène la magie de Noël que je trouvais chaque année dans les vitrines étant enfant, et plus tard jusqu’à il y a qques années en emmenant mes neveux et nièces.
Je trouve ça très rock et glam en effet, mais du coup très adolescent, rien du domaine de l’imaginaire enfantin. Je trouve déjà qu’on évolue aujourd’hui dans un monde où il faut vite être un « jeune » et le rester. Je le déplore. Et je regrette que les grands magasins sacrifient leurs vitrines, mythiques rendez-vous de l’enfance émerveillée, à la logique mercantile du business pour adulescents.
(mais tes photos sont chouettes et tu as dû passer une soirée extra, je suis sans doute juste un peu rabat-joie…)

Répondre

Oui, comme je le disais à Gazelle, je comprends ! Même si pour ma part, j’ai aimé, justement, ces vitrines de noël un peu pour les grands 🙂

Et puis, c’est peut être parce que les images sont figées et rendent mal, fatalement, les animations ?

Très joli …
Mais ce sont des vitrines pour adulte ! Non ?

Comme Mathilde du commentaire précédent, je n’y retrouve pas l’imaginaire enfantin.

D’ailleurs, il ne semble pas qu’il y soit question de noël dans cette vitrine.

Répondre

Enfantin, non. Mais Noël, si : ça ne se voit peut être pas sur les photos que j’ai prises, mais il y a moult références à Noël : couleurs, cadeaux, neige, boules etc.

Je suis ravie d’avoir pu voir et découvrir tout cet univers que je trouve magique..
Il faut dire que depuis que je suis petite, lécher les vitrines de Noël est un sport dans ma famille !

Répondre

Incroyable que tu aies assisté à cette visite des coulisses, les vitrines de NoËl des Galeries sont tellement mythiques. Merci pour ces photos!

Répondre

c’est vraiment magnifique ! Tu as de la chance ! J’ai hate d’aller voir mes amies à Pris pour en voir quelques uns parce que chez moi, y’en a pas !
Merci d’avoir partager se moment !

Répondre

Beau reportage photo et super commentaires as usual. Mais vraiment je ne suis pas cliente et crains que mes petits non plus n’accrochent. A 3 et 5 ans (garçon et fille), ils aiment les princesses type Barbie, Belle, Blanche Neige ; les animaux et les personnages plus traditionnels type chevalier, playmobil. Quant à Noël, c’est le Père Noël et les rennes. Point barre.
Là, sincèrement cela ne les renverra à rien comme imagerie traditionnel à laquelle ils sont habitués et qu’ils apprécient. Peut-être que je me trompe et qu’ils trouveront ces personnages séduisants et amusants mais j’en doute.
La magie de Noël et les vitrines avec les poupées qui fabriquaient des jouets ou des animaux qui s’amusaient ont disparu et je ne suis pas très surprise que les petits se considèrent comme des pré-ado dès 7/8 ans!…

Répondre

Oui, je comprends. Si tu y vas avec eux, n’hésite pas à revenir nous dire comment ils auront apprécié (ou non !) la chose.

Je viens d’y passer : les mouflets sont perplexes, les préado enthousiastes, les mères photographient à tout va avec leurs portables…..
Tout ça est très rock and roll yeah!

Répondre

Très bon résumé ! Merci 🙂

AAAAH bah moi je trouve que ca fait du bien de voir des poupée avec des bonnes masses capillaires bien grosses et crêpues hihi 🙂
Je pouvais plus la saquer cette sal*** de barbie avec ses cheveux de pouffe.

Répondre

^^

Oh non…je suis déçue… C’est très « glam’rock », bling bling, kitsch…je suis dure, mais j’ai tellement été fascinée par ces vitrines de Noël, éblouie par le travail de ce monsieur. 🙁
j’irais les voir, pour le côté technique des animations qui me bluffe totalement !

Répondre

Oui, la technique est bel et bien là, quoi qu’il advienne !

Très déçue, on dirait les poupées Bratz, bling-bling et star system ! Navrée Deedee… Mais je suis sûre qu’avoir été dans les coulisses doit être une sacrée valeur ajoutée !

Répondre

Mais ne le sois pas ! En matière de goûts et de couleurs, tu sais ce qu’on dit 😉

alut,

Je souhaiterai participer à la prochaine course Sarenza. Peux-tu me dire comment je dois m’y prendre.

Merci

Bye

Répondre

Hop :

Informations et inscriptions à la Course en Escarpins spéciale Téléthon à partir du 15 novembre sur http://www.courseenescarpins.com et http://www.sarenza.com. La course aura lieu le samedi 3 décembre à 15h30 au Stade Emile Anthoine, à deux pas de la Tour Eiffel.

tu y étais donc avant de me rencontrer dans la rue et me conseiller d’y faire un tour 😉
je t’ai écouté et j’ai adoré.

bisou

Répondre

Exact ! Contente que tu aies aimé 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facilisis efficitur. ut sem, libero eleifend Aliquam