10 indispensables pour un pique nique réussi

On me souffle dans l’oreillette que le dernier appel sonne pour les pique-niques : amateurs du genre c’est maintenant ou jamais !

L’avantage du pique-nique de septembre, c’est comme les vacances tardives : plus on s’y adonne tard, moins il y a de monde. A vous les pelouses moins encombrées que celles de l’été, le soleil qui se fait plus doux (je n’ai pas dit inexistant, bande de mauvaises langues !) et la pause bienvenue en ces jours chargés de rentrée. Pour faire de votre pique-nique une réussite totale, voici quelques pistes auxquelles vous n’auriez peut être pas pensé… parce que le tire bouchon et la baguette, on y pense easy, finger in the nose… Mais ces pistes là, je n’en suis pas si sûre !

De l’Apérol® Spritz pour faire des cocktails 

Ok ok, sans alcool, la fête est plus folle. Mais je dois vous avouer que je suis une inconditionnelle du genre… L’Apérol Spritz, c’est un peu l’été qui vient à moins par le truchement d’un apéro…!

Un panier qui a de la gueule (et qui est accessoirement pratique)

Si vous me suivez sur Instagram, ma passion pour les paniers n’a désormais plus de secret pour vous (quoique, j’ai déjà fait mon coming out plusieurs fois ici aussi..!). L’avantage du pique-nique de septembre, c’est qu’on peut recycler le petit dernier et lui trouver une utilité immédiate… ça en bouchera un coin à monsieur qui ne s’est évidemment pas privé de se moquer de cet énième panier. (Toute ressemblance avec la réalité est évidemment parfaitement fortuite).

Une triplette (Fonctionne aussi version Mölkky)

Je suis team pétanque. A fond ! Alors oui, une triplette c’est un peu lourd, mais c’est parfait pour accompagner l’apéro et convoquer un peu de la magie du sud et des cigales à Paris.

Un Uno

Autre jeu, autre bonne pioche, le Uno, évidemment : l’avantage, c’est que ça marche avec toutes les générations !  

De la crème solaire et un chapeau pour éviter les coups de chaud

Méfions-nous : ça n’est pas parce que les plus beaux jours d’été sont derrière nous qu’il faut oublier quelques précautions élémentaires : si vous zappez la crème solaire (c’est mal), optez au moins pour un chapeau. Vous aurez de surcroit un ohotédé parfaitement instagramable, hashtag blogueuse moderie !

De la vaisselle en plastique réutilisable pour éviter les déchets

Je ne juge pas, j’ai moi même usé et abusé des gobelets en plastique et autres couverts à forte teneur en plastique ou en carton et à usage unique. J’ai viré de bord et investi dans quelques jolies assiettes réutilisables. Pas moins pratique et plus écolos.

Des glaçons que vous garderez dans une mini glacière ad hoc

Parce que c’est bien beau de se faire un apéro mais si vous le sirotez tiédasse, ça manque de charme ! Il existe pléthore de jolies petites glacières que vous pourrez utiliser pour faire office de  bac à glaçons, pépouse.

Une veilleuse pour quand la nuit tombe

Vous êtes là avec vos potes, vous refaites le monde et tout à coup, c’est le drame. Il fait nuit. La parade, c’est de glisser une lampe d’appoint pour prolonger la magie du pique-nique ! Si vous êtes joueurs et moins Pierre Richard que moi, vous pouvez tenter la bougie.

Un sac à tarte

Je dois vous confesser que j’ai d’abord vu cet objet chez beaucoup de gens très très tra-tra (on applaudit l’allitération !). Raison pour laquelle j’ai commencé par ne pas y prêter une quelconque attention. Jusqu’au jour où mon amie V. m’a fait la démonstration en live de comment c’était quand même la vie pour transporter une tarte… Depuis, je songe à en acheter un ! (A défaut de me le confectionner moi-même) (un jour, j’aurais une maison et je pourrais y mettre une machine à coudre pour fabriquer des trucs tra-tra) (putain, je vieillis !).

Un oreiller gonflable et/ou un hamac gonflable

Dernier objet auquel vous n’auriez peut être pas pensé, l’oreiller gonflable pour faire une petite sieste vite faite, bien faite, ou pour caler ses petites fesses confortablement sur la nappe (putain, je vieillis bis). Sur la photo, c’est un coussin The Nice Fleet que j’ai trimballé tout l’été. Et j’ai aussi investit dans les fameux hamacs Fatboy qui m’ont excessivement déçue : on a beau courir comme des dératés (devant tout le monde tant qu’à faire, paye ton ridicule…!), rien à faire : ils restent désespérement plats… Si quelqu’un dans la salle à un mode d’emploi à me révéler, je me sentirais moins cruche. Merci !

Sur la photo : nappe et torchons Monoprix I Panier acheté sur un marché dans le sud il y a quelques années I Coussin The Nice Fleet I Sac à tarte emprunté à mon amie Virginie I Livre veilleuse Librio I Vaisselle en plastique réutilisable Monoprix I

Bonus Track : point météo

Fenêtre de tir sur le pique-nique ce soir, demain soir et ce week-end… profitons-en, a priori ça ne va pas durer !

Voilà, j’espère que cet article vous a plu. Je l’ai rédigé en partenariat avec Apérol® Spritz, parce que j’ai eu envie de le faire et que cette marque fait partie de mon quotidien (hips), pas juste pour le milliard d’euros que j’ai palpé pour ce faire, évidemment. Il y a une défiance énorme en ce moment sur la place des marques sur les blogs et réseaux sociaux, et si certains influenceurs font clairement n’importe quoi, n’importe comment en faisant souvent feu de tout bois, je tente pour ma part toujours, comme depuis 13 ans, de créer des contenus différents avec des marques que je choisis et qui me laissent l’opportunité de créer un contenu librement.

Je crois que je vais écrire un article sur le sujet, parce que je vois passer beaucoup de choses et je reçois parfois des commentaires qui crient au loup dès qu’il y a une marque dans un échange et je dois vous avouer que ça a tendance à me fatiguer, un peu. Vos avis sont comme toujours appréciés, voire attendus 🙂

Pour l’heure, prenez soin de vous et… bon pique-nique !

Commentaires

Je comprends ton agacement mais honnêtement les 3/4 des comptes sont sponsorisé à mort, ça devient très désagréable (remarque ça fait du tri je dois lire 5/6 blogs au lieu d une trentaine…). Et puis il y a sponso et sponso quand ce n est pas transparent moi ça m ennuie et quand tu as le malheur de signaler que là euh quand même c est de la pub tu te fais incendier. Chez toi c est clair.

Répondre

Ahahah oui, c’est ce que je me dis aussi en tant que lectrice ! Je trie énormément et beaucoup plus qu’avant. Et clairement, je suis d’accord avec toi : il y a sponso et sponso… Et ça devrait dans tous les cas être plus signalé clairement. Merci pour ton commentaire

Oui, assez d’accord avec le fait que le sponsoring (à outrance et pas transparent : hashtag un peu planqué…alors qu’ a priori la législation imposerait que ce soit clairement indiqué), a tendance à gâcher certains blogs/contenus, même si je comprends que cela fasse partie du jeu.
Je suivais des nanas sur instagram…et outre le fait que l’on voyait plusieurs fois les mêmes clichés ou des poses différentes, postées à plusieurs jours d’intervalle…(panne de look?! d’idées? d’inspi?!) les 3/4 des posts étaient sponsorisés par tout et n’importe quoi ( = on se fout un peu du monde, non?).
Et effectivement, on décoche le suivi…
Ici et sur l’IG de Deedee justement, pas cette sensation. Donc, MERCI!! Je peux faire une pause sans me sentir pigeon.

Répondre

Alors pour moi, les presque mêmes clichés postées à plusieurs jours d’intervalle peuvent être intéressant : ça ne dénote pas forcément d’un manque d’inspiration mais plus d’une logique éditoriale. Quand tu fais une série photos sur une thématique ou un look, tu as souvent pas mal de jolies photos exploitables… ça ne me choque pas d’en voir passer plusieurs simlaires, sauf si elles sont trop similaires évidemment !

Te sentir comme un pigeon… c’est super intéressant ce que tu dis : pour moi, on est un pigeon quand on est forcé à faire quelque chose à l’insu de notre plein gré. Consulter un compte ou un blog ne répond à aucune obligation, c’est même ce qui est génial : on suit qui on veut, quand on veut et comme on veut ! Après, je sais bien que découvrir a posteriori qu’un contenu est sponsorisé et que cela n’a pas été signalé peut être crispant et décevant. Mais pigeon, quand même pas, non ?

Dans tous les cas, les limites ne sont pas assez claires et la législation finalement pas assez connue de tous. Nul n’est sensé ignorer la loi, mais quand tu es travailleur indépendant c’est difficile d’être au fait de toutes les actualités, y compris juridiques. il n’empêche que dans un souci de transparence et même sans législation, ça devrait être plus clairement et surtout systématiquement signalé, ce qui est encore loin d’être le cas… !

Bref, il y a encore du boulot :p Dans tous les cas, merci d’avoir pris le temps de t’exprimer à ce sujet et encore plus de me dire que tu n’as pas l’impression que je triche ici ou ailleurs <3

C’est pas bête le sac à tarte. Idéalement il me faudrait une version à porter en bandoulière ou un sac à dos à tarte ^^

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dictum accumsan Curabitur consectetur amet, quis, sit leo. fringilla Praesent