Pourquoi on bronze avec un indice élevé ?

Amis lecteurs qui ne me connaissez pas dans la vraie vie, il faut que vous le sachiez : j’ai une peau ultra fragile. Genre blanche, fine, réactive. Genre à ne pas pouvoir rester plus de 10 minutes consécutives sous le soleil sans passer directement du blanc bidet ou rouge feu, sans passer par la case hâlée, évidemment. Genre à me coltiner une magnifique Lucite estivale passé le deuxième jour d’exposition, même modérée.

Ah, vous ne savez pas ce qu’est une Lucite estivale ? Sachez donc, bienheureux béotien de la Lucite que vous êtes que cette charmante dénomination désigne une allergie au soleil qui se manifeste par des petits boutons rouges. Lesquels grattent sa race et viennent se loger dans le décolleté et sur les bras, voire sur les jambes si vraiment vous êtes verni. Ce qui est mon cas, évidemment… Call me the Queen of the beach.

Pour autant, je suis une inconditionnelle du soleil. Sinon, me direz-vous, tout cela serait beaucoup, beaucoup moins drôle ! Pour moi, l’été est synonyme de plage, de soleil, de chaleur, de chants de cigales, farniente, apéros & co.

Alors quoi, je devrais renoncer à ces menus plaisir sous prétexte que ma peau joue les rabat-joie ? Que nenni ! Un mois avant de partir, je gobe de la capsule pour bronzer, d’une part.

Et surtout, surtout : je me tartine d’indice 50+, au moins les premiers jours. Après, je passe à un indice 30 : wouhouuu soyons fous !

Or, j’entends régulièrement le gentil peuple du sud, où je prends mes quartiers d’été, se gausser allègrement de la chose, à grand renfort de remarques hautement désobligeantes. Tssssss. Comme si ça ne leur suffisait pas de me voir traîner ma peau de bidet quand eux sont dotés d’un teint d’abricot 6 mois de l’année, les fourbes.

Alors, amis lecteurs, je tiens à vous le dire : oui, on peut bronzer avec un indice élevé. Mieux, non seulement on bronze avec un indice supérieur à 20, mais en plus, on bronze mieux. Si. Parce que plus le hâle monte progressivement, plus il est profond et donc, durable. Attendez, la preuve, je suis rentrée depuis 10 jours et je suis encore blanc foncé… Si ça n’est pas la preuve absolue ! Sans parler du fait qu’évidemment, bronzer avec un indice élevé protège votre peau… Je ne vous fait pas de dessin. En attendant, cette année et pour la première fois depuis des années, je n’ai pas eu à subir les assauts de la Lucite… en sus d’être un peu bronzée, donc.

Alors bien-sûr, qui dit indice élevé ne dit pas forcément 50+. On peut avoir une peau un peu moins blanche et se tartiner de crème indice 20 plutôt que de Monoï, par exemple.

Quel que soit l’indice un peu élevé que vous choisirez pour faire la crêpe dans les semaines qui viennent, vous me ferez le plaisir de vous retartiner toutes les heures. Et que ça saute. Et n’allez pas me faire le coup des UV, hein, on en a déjà parlé !

2

Commentaires

Je pense que l’on peut faire groupement peau de bidet et soleil.
Je sais depuis longtemps qu’avec de l’écran total je prends un léger hâle. La max que ma peau peut supporter, car mon capital bronzage a dû défuncter dans ma prime enfance.
N’empêche qu’avec du masi, on prend du hâle tout de même…
A ma grand honte d’ailleurs, car le dermato ayant dû me brûler une lésion pré candéreuse sur le front en la brûlant, elle ne peut plus bronzer et me laisse une tache blanche dès que revient l’été…
Et puis on s’en fout de bronzer ou pas. Moi je ne fais plus mélanome en puissance depuis longtemps.
Et la couleur que nous pouvons prendre (je dis bien : que NOUS POURVONS PRENDRE) se prendra avec indice maxi tout de même.
Salutations non mélanomisées…

Répondre

Tout pareil. Peau blanche qui vire au rouge homard à la première exposition en plein soleil. Surtout le visage. Et le décolleté. Et le haut du dos.

Cette année, j’ai essayé la crème solaire pour le visage SNÖ bioflowers et vraiment, bof. Presque pire… Mais comme la crème était super compacte et grasse, j’ai peut-être été paresseuse au niveau des répétitions de passage de crème… (Pourtant, j’aime bien leurs autres produits.)

Par contre, ô joie, c’est la première année (aussi) que je reviens de vacances avec un très léger hâle. Je n’en reviens pas.

Répondre

Je te rassure Deedee, on peut avoir une peau qui bronze très facilement et beaucoup, et se taper aussi des lucites ! Mais c’est vrai que ça m’arrive beaucoup moins souvent maintenant que je prends mes petites capsules 15 jours avant de partir…

1
Répondre

Ah… Comme je compatis !! Ca me donne un peu d’espoir pour les semaines à venir, alors…

Répondre

Deedee, pur produit du sud et pourtant je suis blanche et "handicapée" de la mélanine!
A défaut de lucite (ouf!), je me tartine quand même d’indice 30 et je bronze (peu) mais je bronze quand même… sous le regard moqueur de ma famille déjà "noire" en mai!

Répondre

Alors cette année je me suis préparé progressivement avec week-ends à Toulon et en Bretagne avant le départ pour la Corse youhouuuuuuuuuuu

Répondre

Je veux bien faire partie du club de la peau blanche qui rougit dès qu’il y a un peu de soleil 😉

et je confirme, j’ai bronzé avec du 50+ que j’ai choisi parce que mes tatouages ne peuvent absolument pas prendre le soleil, c’est très mauvais..

(bon à la réflexion "bronzé" c’est un bien grand mot mais j’ai pris des couleurs quoi!)

Répondre

Mais c’est ça que j’ai eu l’année dernier, une licite ! Merci docteur deedee !

Répondre

Ah comme je te comprends…soleil = gestion hautement sophistiquée, tartinage de 50+, prière à la déesse du soleil pour nous épargner… J’ai trouvé la solution cette année : pas de vacances… Je sais, c’est dur…

Répondre

Et surtout: ne jamais sortir sans crème même si c’est embêtant! Mon père en est à son deuxième cancer de la peau parce que plus jeune il ne voulait pas mettre de crème… Moi je carbure au 50+ pour mes enfants et moi, peau blanche limite transparente, et bien au bout de deux / trois semaines on finit toutes dorées!

Répondre

La Lucite, cette sa%@£$…! J’en ai aussi et une fameuse, ça me vient jusque sur le bide et je me tortille toujours pendant la nuit pour essayer de ne pas me gratter!
Même si je ne pars pas en vacances, tu peux donner les noms des marques que tu prends pour les capsules et la crème stp? Vu qu’on est apparemment dans le même cas et que tu as l’air d’être fort contente de tes produits, ça m’intéresse 🙂

Répondre

j’ai du pot je suis mate – merci les origines asiat, mais ça m’empeche pas de me tartiner de 50+, ainsi que mes deux minettes, j’en ai une blackos en une aprem et l’autre bidet powa legerement dorée au bout de 15 jours, et pourtant la même dose de crème chacune… protegeons nous !

Répondre

Hello !
Tu sais que je partage le même problème que toi, bien que brune et ayant du sang italien par ma grand mère, je suis handicapée du bronzage.
Et effectivement, tout comme toi, avant des vacances, je prends les petites pilules qui aident au bronzage, et je ne mets pas de crème avec un indice de moins de 20. Et je fonce un peu, mais un peu seulement… lol

Répondre

Ah, l’enfer de la Lucite, ça me connait ! Et pourtant je suis du Sud. Pourtant, je suis bronzée au moins de juin à septembre. J’arrive à prendre de jolies couleurs, sans le moindre bouton, et puis, tout à coup, sans crier gare, la Lucite se pointe alors que je suis déjà bien bronzée ! C’est un vrai mystère, je ne comprends pas ce qui peut déclencher le processus alors que la peau est déjà bronzée… Mon petit truc pour calmer les démangeaisons et faire reculer les plaques de boutons : des granules de Apis Mellifica en 7ch.

Bonne bronzette et bonnes vacances à toutes !

Répondre

Cette année, pour la 1re fois à Roland Garros, ma peau a été réactive, genre qui gratte et brûle horriblement, sur le décolleté. Cela avec un mélange de crème 30 et 50 selon les heures… Foutu soleil !

Répondre

Je trouve génial que tu penses toujours à parler de protection de la peau, des méfaits du soleil et des uv. C’est vraiment important. En plus tu rends le sujet ludique, c’est vraiment cool.

Répondre

ET qu’on ne te fasse pas le coup des UV ca non. Enfin, les hautes autorités assurent que c’est dangereux!! Alors je milite comme toi pour la haute protection solaire et tant pis pour le teint à la Donatella Versace! 🙂

Répondre

je suis blanche de chez blanche, le soleil n’est donc pas mon ami. Je reste donc avec mon teint "Adjani" (comme m’a dit une fois un vendeur de crème) ou teint "Mireille Mathieu" (heu je vais rester sur Adjani si çà vous dérange pas, on peut rester rester courtois)Et bien je me dis qu’Adjani on ne lui a jamais reproché d’être blanche (folle oui mais pas blanche)

Répondre

tout à fait d’accord avec toi deedee!
moi, j’aime bien le soleil,c’est bien agréable ms je mets de la crème à indice uv dès les beaux jours même en ville, c’est important, j’ai pas envie de finir toute ridée avc un cancer de la peau à 40 ans…une femme ou un homme d’ailleurs qui a bcp pris le soleil sans se protéger a une peau exécrable très tôt et parait bcp plus vieux…à bon entendeur!
et avec une protection solaire, on bronze petit à petit et le hâle reste bcp plus lgpts!j’ai testé et je certifie 😉
ne parlons même pas des UV!!et ce sujet est bien d’actualité et ENFIN reconnu cancérigène officiellement….il était temps (cf dépêches d’aujourd’hui)
PS: petite astuce -> après chaque exposition au soleil, se tartiner de crème trèss hydratante et le bronzage reste encore plus lgpts, si avc tout ça on n’a pas bonne mine!
bonne journée ensolleilée 😉

Répondre

Ton article me parle malheureusement. Moi aussi je suis sujette à ces allergies au soleil qui se traduisent pas des petits boutons qui grattent énormément mais sur les pieds (c’est horrible), les tibias et le décolleté. Minimum 8 jours avant de partir je prends un petit traitement qui marche d’enfer !
Comme toi c’est écran total !! youhouuu

Répondre

moi c’est 30 le premier jour, 20 le deuxieme, … et 2 le troisieme et les suivants, sauf un 20 sur le visage quand ça tape vraiment !
j’ai le chance d’avoir un peau de brune qui resite bien !

Répondre

Hihiii J’ai la chance d’avoir déjà un teint halé par nature! :p Donc au soleil, c’est du indice moins de 10! Et des fois no tartinage! J’ai moi aussi une peau résistante d’après ce que le dermato m’a dit!

Répondre

Je suis comme toi, moins la lucite, mais il faut que je me tartine tous les jours sinon je crame ! 30 min de soleil à midi dans Paris me suffisent pour avoir de vilaines marques …
Mais bon, quand on sait le mal que peut faire le soleil sur la peau, on finirait presque par être heureuses d’être blanches et de devoir se protéger ! Presque hein 🙂

Répondre

Bon ben moi je suis comme toi je suis hyper blanche, autant que j’aime bien les teint pâles chez les autres autant chez moi, ça vire limite au vert on dirait que je suis toujours malade, alors effectivement un teint légèrement halé chez moi c’est pas du luxe. J’étais pas sûre qu’on bronzait avec un lait protecteur mais si tu le dis tant mieux, car je suis obligée d’en mettre cette année car je fais de la lumière pulsée sur les jambes…

Répondre

Moi je suis une abonnée des lucites, et le pire c’est quand ça arrive au milieu des vacances, car après pour la suite plus d’expositions…c’est T-shirt et sous le parasol!
Pour contrer tout ça, je commence les gélules solaires deux mois avant de partir, je continue pendant et après l’exposition. Indice 50 pour démarrer (bonjour les crèmes épaisses qui font ressembler à une momie – ils pourraient faire + d’efforts), je passe au 40 au bout d’une semaine et les derniers jours je tente le 30. Vaut mieux être ‘sun kissed’ (Oh yeah!) que miss tomato!
Autre truc jamais d’expo entre 12h et 16h, ces rayons sont les plus dangereux car ils sont à la verticale, donc ils font cramer et vieillir…

Article intéressant que j ai lu ce matin!
http://www.lefigaro.fr/sante/200...

Répondre

Oui, vu pour les UV : j’en suis ra-vie !

J’ai une amie qui a ça. Sa dermato lui fait des mini UV (genre 1 min, 1 min 30), ce serait fait exprès et ma cops me dit que les effets de la lucite sont estompés. Tu t’étais renseignée ?

Répondre

Je suis également malheureusement concernée, méga lucite alors que les seuls moments où je me suis vraiment exposée en Corse, c’était de 9h30 à 11h sur ma planche à voile. Avec indice 50+ bien sûr. Mais qui devait sans doute filer en partie dans l’eau…
Je voulais juste ajouter qu’en matière d’allergie solaire, toutes les crèmes ne se valent pas. La protection anti UVA par exemple n’est pas la même. Les spray La Roche Posay et Avène n’ont pas pu empêcher le déclenchement, mais le lait "Bouclier Solaire" de Bioderma m’a tout résolu (sur moi, hein!). Il faut dire qu’avec la nouvelle legislation, l’indice UVA doit être au moins égal au tiers de l’indice UVB (i.e., pour un indice 50, indice UVA 17), et que par exemple pour le lait Bioderma, la protection contre les UVA a un indice 40.
Et sinon, tout à fait d’accord avec le sujet principal du billet : je suis restée à un indice 50 pendant deux semaines, en restant cloîtrée de 11h30 à 17h, et bien tout le monde a remarqué mon bronzage au retour. Comme quoi…

Répondre

Je rebondis sur le com de Enaco(23) qui je pense est dans l’erreur classique…
Même bronzée, il faut continuer à se protéger si l’on ne veut pas ressembler à un vieux lézard d’ici qques années!!
Hormis le coté protection, la peau est comme nous en été. elle a soif!! L’hydrater, c’est le minimum qu’on lui doit…;-)

Répondre

@ Miss Julie! : Je me protège quand même don’t worry! En général quand je ne me protège pas c’est lorsque le flacon est vide ou oublié dans la chambre (mon côté j’aime tout faire à la dernière minute! ^^). Puis surtout quand je part en vacances… chose rare! (mon dernier trip remonte à 4 ans…)

Répondre

Hey! Désolée pas concernée par la lucite, j’ai plutôt hate de m’exposer au soleil un peu (avec une protection aussi)pour retrouver mon hale naturel que j’ai perdu depuis que j’habite Paris (j’ai plutot une peau maghrébine qui devient tres terne sans sa dose de soleil)
Bon, je voulais aussi dire que j’avais reçu la trousse Nivea et que j’étais super contente, c’est la premiere fois que je gagne quoi que ce soit!!! Bisous!

Répondre

héééé contente que tu l’aies reçue ! Elle est bien alors ? Il y a quoi dedans ?

bien qu’ayant la peau mate…je mets de l’indice 20 la première semaine et je passe à l’indice 6 après avoir bien noirci…et encore l’indice 6 c’est à partir de 17 heures…par contre, mes loulous ont énormement de chance..mon petit blond a la peau mate…du coup tranquille pour l’avenir …mais de toute façon ils sont à l’indice 50 tous les deux pour l’instant. le secret c’est aussi gommage tout au long des vacances…résultat j’ai encore des marques de maillot de bain…je tiens à préciser que je me lave quotidiennement et que je fais un gommage une fois par mois…je ne comprends pas pourqoui mon bronzage tient aussi longtemps sur mon corps et pas sur mon visage la haine

Répondre

je dois faire partie du club des Queens of the beach aussi… Fausse brune, j’ai une peau laiteuse qui ne bronze JAMAIS avec plein de taches de rousseur et de taches blanches aussi, c’est sympa.
Le gros hic: j’habite Nice !

Répondre

A propos de la trousse Nivea encore, elle est très bien. J’ai eu droit à

Un déodorant
Un lait corps
Un gel douche
Un autobronzant
Un soin hydratant
Un gommage Corps quotidien
Un soin contour de l’oeil

Je vais bien prendre soin de moi en vacances!
Bisoussssssss

Répondre

Cool ! Merci pour ton retour 🙂

Je l’ai pas encore reçue !! Vite vite je vais rentrer chez moi !! (enfin dans une heure…) Merci encore ! 😉

Répondre

ENACO: Ok!! C’est mieux…tu m’avais fait peur, ça m’aurait fait mal au coeur de t’ imaginer avec une peau toute craquelée d’ici qques années!! Courage pour les vacances, je sais ce que c’est. Faut s’dire qu’on les apprécie mieux quand on n’part pas souvent ( on se console comme on peut hein…;-))

DEEDEE: Je confirme aussi avoir reçu le colis Nivéa aujourd’hui. Je n’ai qu’un mot à dire: Il est Top!! J’en ferais p’têtre une petite note…Encore merci!! Si j’deviens un canon de la beauté, ce s’ra grâce à toi!!:-)

Répondre

Contente que le colis Nivéa te plaise ! 😉

Le plus dur quand on a la peau claire et qu’on milite pour le port de la crème SPF50, c’est les copines super bronzées qui te sortent des trucs du genre : "mais tu sais moi aussi je fais attention, je mets du 20 le premier jour et j’attends d’être bronzée avant de mettre la graisse à traire"!!! Alors loiiiin de moi l’envie qu’un mélanome les contre dise mais pas facile d’argumenter avec mon teint d’aspirine…

Répondre

Mais j’ai jamais rien dit moi !
Et puis, je vois pas où est le problème de se tartiner du "truc là" ;-), je suis sure que ta peau le supporterait ! Allez, chiche, la prochaine fois, on teste !

Répondre

"blanc foncé" génial comme image, très parlant en tout cas!

Répondre

Ahh la lucite !!! je connais itou sauf que ça me fait ça sur le visage… j’aurais préféré les jambes ou les bras, c’est plus facile à cacher… Si vous avez des trucs pour éviter que ça se déclenche, je suis preneuse !!! vos petites pilules, c’est quoi ?? je note les doses d’homéo de solmanza !!

Répondre

ARgh!!! je suis rousse et je suis exactement dans le même cas!! mais sans vouloir faire de la pub j’ai découvert un traitement extra : les pilules oenobiol!! à prendre 15j avant de partir puis pendant 2 mois!! resultat plus d’allergies solaire, un bronzage plus rapide et plus sure et durable!!! franchement je suis en train d’avoir un beau teint comme si j’avais mangé des carottes toute l’année 😉

Répondre

Je prends aussi Oenobiol, je plussoie !

Je suis contente que tu le dises car je n’osais pas y croire moi même: je suis bidet ascendant aspirine, sujette également à la lucite (oui je sais, j’ai gagné le gros lot 😉 Cela ne fait que 2 ans que je me tartine toutes les 30 min de crème indice 50, ayant enfin acceptée de n’être jamais bronzée et préférant éviter les boutons et les coups de soleils. Et bien je n’ai jamais été aussi "halée" que ces 2 dernières années! Cela m’a bien surprise, mais c’est une super nouvelle!!

Répondre

Bonjour Deedee, j’ai moi aussi bien reçu la trousse Nivea avec plein de produits top top dedans !! UN GRAND MERCI.
Et pour éviter les lucites, je vais tester l’auto bronzant !

Répondre

Moi aussi j’ai une peau de merde. Une peau de rousse qui ne bronze pas, mais qui se colore uniquement de tâches de rousseur… Heureusement pour nous, les peaux blanches redeviennent à la mode… 😉
Comme toi, j’utilise un écran total et surtout j’évite de me mettre en plein soleil entre 12h et 15h. J’opte pour le parasol. Je bronze bien mieux et sans cramer à partir de 16h et, à cette heure-là, je ne suis presque pas obligée de me tartiner de crème.
Il m’arrivait de faire quelques séances d’UV avant l’été pour préparer un peu ma peau et éviter les coups de soleil. Mais je crois que je vais arrêter puisque tout d’un coup ce n’est plus bon du tout!
(Et merci, je viens d’apprendre que mes allergies au soleil dans le décolleté s’appelaient une Lucite!)

Répondre

Sur tes conseils, j’ai pris les gélules pendant plusieurs années, avant de partir en vacances. Mais le médecin m’avait conseillé un truc encore mieux et VRAIMENT pas chiant: prendre le soleil progressivement. Je m’explique.
on sort tous de notre placard pour aller prendre le soleil en pleine figure, une fois par an. Forcément, ça lui fait un choc à notre petite peau fragile. Alors que si on profite des premiers soleils (dès mars, avril) on la prépare progressivement. Je vais manger en terrasse aussi souvent que possible et cette année, je n’ai pas pris mes capsules, et je n’ai pas eu de lucite.
Et puis les déjeuners en terrasse, comme remède magique, y’a pire quand même…

bon courage à toutes les peaux blanches et transparentes à qui on dit "tu pars bientôt en vacances? T’as mauvaise mine" alors qu’on en revient et qu’on est super fière d’être passées du blanc fluo au blanc.

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

velit, venenatis eleifend sed Aenean tristique