J’aime Noël ! (chiche ?)

Chaque année, c’est la même chose. A l’approche des fêtes de Noël, une sorte de mélancolie mâtinée d’écœurement me saisit dès que la première déco s’illumine. J’ai beau positiver, tenter de me réjouir, passer en mode « lol » et que sais-je encore, rien n’y fait : je n’aime pas Noël.

Je n’aime pas cette débauche de repas. Tous ces mets, toute cette graisse, tout ce sucre à ingurgiter sur 24h me font horreur.

Je n’aime pas non plus cette course aux cadeaux qui se mue en contrainte XXL. Viiiite, courir dans les magasins. Vite, lutter contre la foule pour trouver un cadeau, n’importe lequel, pour mettre au pied du sapin. Elle n’aime pas le rose ? Tant pis, « si tu n’aimes pas tu peux le changer !« .

Et puis, c’est peut être une conséquence de le bonne petite éducation judéo-chrétienne que j’ai reçue, mais désolée, moi, ça me fiche les glandes de m’en mettre ras la panse quand je sais qu’à deux pas de chez moi, une tente Decathlon repose péniblement sur une bouche d’aération.

Tout cela me colle un de ces cafards… !

Pourtant, au fond de moi, une petite voix me susurre d’essayer, juste pour voir. Essayer de faire taire ces arguments de rabat-joie. Essayer de participer de cette liesse collective et de cette joie de très courte durée et légèrement surfaite, certes, mais malgré tout bon enfant.

Alors chiche, cette année, j’essaye d’aimer noël !

Je vous laisse, j’ai encore un cadeau à trouver. Et des cartons à déballer, ahah…

Post scriptum : et ma crèche Alessi ? Ben nan, toujours pas craqué !

Commentaires

Je n’aime pas non plus ces obligations qu’on se cole… Et puis, maintenant que je vis loin, et loin de cette culture de Noël, ça me manque finalement.
Maintenant, je ne garde de Noël que le meilleur: retrouver sa famille et ses proches, tous de retour au bercail pour les fêtes ! pour moi le plus important!
Joyeux Noël à toi et merci pour ce super blog !

Répondre

Oui, c’est exactement ça !

Je suis de plus en plus dans un état d’esprit proche du tien aux alentours de noël,pourtant avant j’aimais ça je trouvait tout magique en decembre ,maintenant je me force ,c’est vrai que toute cette débauche de bouffe est ecoeurante et que les cadeaux obligatoires me fatiguent et puis toutes les mesententes familiales ressortent alors je me concentre sur la déco de mon petit sapin et je regarde des films cucul de noël pour me mettre dans l’ambiance.

Répondre

Tiens, j’avais pas pensé aux films culcul 🙂 merci !

Eh bien moi j’aime…ton billet!!! Je pourrais écrire la même chose, je te comprends à 200%. D’ailleurs je prépare un petit billet « décalé » pour le jour de Noël. Bonnes fêtes quand même ;o)

Répondre

Bonnes fêtes à toi aussi 😉

Noël, même quand ça se passe bien, n’est jamais une période très facile. Les cadeaux, j’essaie de m’y prendre vraiment en avance pour ne pas me sentir pressée. Le point positif est d’être près de nos proches (plutôt que seule pour nombre d’entre nous)…
Bonne tentative d’aimer Noël alors ! 😉

Répondre

Merci !

c’est marrant, pour moi c’est un peu l’inverse: je me souviens petite d’avoir trouvé ces fêtes toujours un peu surfaites (surfêtes haha!) je n’ai jamais compris pourquoi il fallait mettre une belle robe (l(horreur pour le garçon manqué que j’étais) et faire un bon repas… j’avais surtout l’impression que ça stressait surtout les adultes qui se « forçaient » à être de bonne humeur…
pourquoi faire comme si, alors que c’est un jour comme les autres (gris et froid de surcroit)

et puis j’ai grandi et maintenant que je vis à l’étranger, j’aime rentrer retrouver ma famille que je ne vois qu’à ce moment de l’année. Et puis avec les années dans ma famille on a découverte qu’on pouvait passer un aussi bon moment en se stressant beaucoup moins et ça, ça aide!
bisou Deedee!

Répondre

Je pense que le fait que tu vives à l’étranger est pour beaucoup dans ta joie de fêter noël 🙂

d’accord avec toi vivement la semaine prochaine

Répondre

Nan, après encore. La semaine prochaine c’est horrible, rien de pire que la période entre noël et le jour de l’an !

Pour ma part, Noël me laisse parfaitement indifférente. J’ai l’impression de regarder tout ça de très loin.
Je ne comprends pas cette pseudo excitation liée aux fêtes, cette surconsommation, cette frénésie…bref. Je fuis.
J’ai deux enfants en bas âge et nécessairement, elles « m’imposent » un minimum de festivités familiales mais ici, ce n’est pas la course aux cadeaux, les sapins ne dégueulent pas de paquets. Je trouve que chez beaucoup, ça frise l’indécence. Pas question nous plus de faire une orgie alimentaire. On partage un bon repas mais on ne s’écœure pas au motif fallacieux que c’est Noël.
Et concernant Nouvel An, je rêve de rester chez moi à regarder des séries ou un bon film sous la couette 🙂
(et pourtant, je suis loin d’être casanière..mais je déteste juste faire la fête parce ce qu’on attend de moi que je la fasse /rebelle).

Répondre

J’aime bien ta philosophie 🙂 (et j’aurais pu écrire la même chose concernant le jour de l’an…)

Je suis contente de savoir que je ne suis pas la seule !
J’ai le même ressenti comme toi, je n’ai jamais aimé Noel pour ce côté là, cette « convivialité » un peu forcée, la course aux cadeaux, les repas à n’en plus finir … Mais j’essaie de faire avec, on a pas le choix 🙂

Répondre

Yes, tentons ! (et motivons nous ensemble 😉

tu sais Deedee, les tentes Decath sont là toute l’année, et Noel n’est pas la seule occasion de s’en mettre plein la panse. Pour ce point là, il suffit de se donner les moyens d’être en paix avec sa conscience. ps: loin de moi l’idée de faire la morale!! j’espère que mon commentaire ne sera pas mal interprété!!!

Répondre

Ah bon ? Je ne les vois qu’à noël, moi.

Ahah.

ps2: j’adoooooooooooore noel!! seule période de l’année où je fais la paix avec moi mm et avec les autres (t’imagines comme c’est précieux, du coup!!!)

Répondre

Ben moi, j’adore Noel… Je trouve ca magique toutes ces decorations, ca scintille, ca bling bling, bref, j’adore ! C’est le moment que quoi qu’il arrive je choisi de consacrer a ma famille, je trouve qu’une fois dans l’annee, c’est pas grand chose. Alors, j’aime reflechir (et preparer) un bon repas pour tout le monde, me creuser la tete pour trouver un cadeau qui fera plaisir a chacun, et surtout… preparer les paquets. Si j’etais riche, j’aurai des papiers et noeuds a n’en plus finir…
Chez nous, ca ne deborde pas de bouffe, juste des choses qu’on a tres envie de manger, d’ailleurs, cette annee, comme on est reunit plus tot, on va aller faire les courses ensemble pour choisir ce qu’on veut manger !
Moi, c’est le jour de l’an que je deteste, je trouve ca tellement factice, se retrouver avec les memes potes, attendre comme des cons 12h…

Répondre

Je crois que tout cela peut potentiellement revenir le jour où on aura des enfants. Pour le moment, bon… !

Géniale la crèche, au moins ça change !!

Répondre

J’en ai pris une pas mal cette année également, une mini, confectionnée dans un petit paquet d’allumettes. Elle est top 🙂

Maintenant que j’ai un enfant ça redevient magique noël !La joie de décorer le sapin et le voir s’emmerveiller devant, le voir les yeux plein d’étoiles quand il voit la neige et toutes les déco que l’on croise dans Paris ou les grands magasins, le voir feuilleter les catalogues de jouets, emballer ses cadeaux et attendre impatiemment que samedi il soit si heureux de découvrir tous ses paquets… On redevient de grands enfants avec l’arrivée d’un bébé !! Et puis moi j’adore manger (surtout du chocolat) alors c’est tout bénéf ! ;p) Joyeux noël à toi Deedee !!

Répondre

Oui, c’est exactement ça ! 🙂

Faut-il vraiment se forcer à aimer tout ce qui, dans Noël, t’écoeure – avec raison – juste pour ne pas casser l’ambiance? Personnellement je trouve que tu as mille fois raison de ne pas aimer ce Noël-là…
Peut-être que pour vraiment aimer Noël, il faut accepter de ne pas aimer la fête de la consommation que l’on nous propose (impose?)…
Peut-être que pour aimer Noël, il faut essayer de se tourner vers l’Essentiel de cette fête (la naissance d’un bébé, en général, c’est plutôt source de joie non?)…
Peut-être que pour aimer Noël, il faut choisir de miser sur la joie d’être ensemble plutôt que sur l’orgie et les montagnes de cadeau…
Peut-être que pour aimer Noël, on pourrait essayer de le vivre dans la simplicité, l’ouverture aux autres, la solidarité, par exemple en invitant une personne seule…
En fait, c’est normal de ne pas aimer une fête qui n’a pas de sens, on n’est pas des bêtes. Et donc, peut-être que pour vraiment aimer Noël, il faudrait que cette fête ait un sens…

Répondre

Le problème, c’est qu’il faut que tout le monde se mette au pas et adopte la même vision de noël. Dans ma famille, si on apprécie surtout ces fêtes parce qu’elles nous permettent d’être ensemble la plupart du temps, on ne « consomme » pas (!) tous noël de la même manière.

Moi je trouve ça sympa. C’est l’occasion de réunir toute la famille autours d’un bon repas et d’une jolie déco.
Quant aux cadeaux, c’est l’occasion d’offrir et de recevoir des choses qu’on trouve peut-être superficielles et qu’on ose pas s’offrir à soi-même en temps normal…

Alors c’est sur que pour les gens qui consomment comme des dingues toute l’année, ça pose toujours les fameux problèmes des « j’ai besoin de rien » (comprendre : dès que j’ai envie de quelque chose, je me l’achète tout de suite) ou « j’sais pas quoi offrir » (comprendre : la personne à qui je veux faire plaisir a déjà tout ce qu’elle souhaite).
Et c’est là où, bien souvent, on retrouve les mêmes râleurs qui fustigent la société de consommation…

Moi ça m’agace un peu cette mode de ne pas aimer Noël qu’on voit fleurir sur tous les blogs.

Moi quand ma vieille tante me rappelle qu’à Noël elle n’avait qu’une orange et qu’elle la laissait pourrir de peur de la manger. Ben ça me donne encore plus envie d’en profiter et de la gâter !

Je peux comprendre que pour d’autres, il y ait réaction de dégoût. Dans ce cas, pourquoi ne pas en profiter pour suivre ses convictions et offrir(du temps ou de l’argent) à une association par exemple ?

Répondre

Me concernant, ça n’est pas une « mode », de ne pas aimer noël. D’aussi loin que je me souvienne, ça ne m’a jamais franchement plu.

Je crois surtout qu’il ne faut pas tout mélanger. Le noël de ta vieille tante ou de mes grands-parents n’a en effet plus grand chose à voir avec les noëls d’aujourd’hui.

Pour le reste, merci beaucoup pour ta suggestion. La vérité, je n’y aurais jamais pensé toute seule !

moi j ai craque 3 semaines que je l ai sur ma belle cheminee avec les rois mages 😉 c trop beau 😉

Répondre

Ahhh énorme !

plus on approche de Noël plus le moral descend , et je ne sais pourquoi la moindre déco réussie, me fait pleurer !
donc je me mets la tête dans internet encore plus! pour ne pas y penser et je fais un gros effort pour décorer et pour un repas digne de ce nom, sans que ce soit des agapes! , tout en pensant à mes enfants qui eux bien qu adultes aiment Noël (sauf le fait d’aller de famille en famille!)
ce que j aime aussi c est offrir des cadeaux mais pas en recevoir !et non non je ne déprime pas à fond !mais cette période m’ est difficile! pourquoi??

Répondre

C’est marrant (enfin marrant.. J’me comprends..!), ça me fait quasiment le même effet… Bon courage, alors… !

Cette crèche est adorable ! Je file tout de suite y jeter un oeil et exercé ma capacité personnelle à craquer ou non…

Répondre

J’aime bien la version en blanc aussi. Mais bon, 65€ je crois, de mémoire.. Je n’ai pas encore craqué, et pourtant je la veux depuis plus de 3 ans !

J’aime Noël malgré tous les Grinchs qui m’entourent mais je refuse cette débauche de bouffe. On mange bien mais sans excès ça ne rime à rien de dépenser des sommes folles, d’ acheter pour acheter, il faut que cela reste une moment de partage. Mais le comportement de notre société face à Noël est assez malsain alors à nous de nous rebeller.

Répondre

T’as raison. REBELLONS NOUS ! (moi, c’est choucroute le 24 et saucisson le 25. ça, c’est un acte partisan en soi, non ?!)

Ca change un peu la donne de passer noel avec des enfants. Comme si on retrouvait un peu de féerie. Je suis très pressée de voir mon petit neveu ouvrir ses cadeaux pour son premier vrai noel. Le temps de l’enfance passe si vite.

Répondre

Je suis bien d’accord avec toi.. Je rate noël avec mon neveu d’amour cette année, son premier vrai noël avec nous. J’ai les boules.

Pareil pour moi, mais pour ma fille qui a 3 ans je décore l’appart, un grand sapin, des Pères Noel, cerfs and co, et puis elle chante Petit papa Noel et mon Beau Sapin à tue-tête et elle y croit, et c’est génial, parce que pour elle tout ce cirque a un sens et est magique, bon je me rassure notre société de consommation va finir par la dégouter elle aussi……
Bon courage pour ton déménagement!!!!!!

Répondre

Merci Pripri ! Joyeux noël à toi et à ta charmante lutine mutine qui croit encore à la magie de noël, fort heureusement 🙂

Je déteste Noël et plus encore depuis que mes enfants sont grands. Mais le pire était pour moi le réveillon imposé du 31 décembre : on ne s’amuse jamais sur commande et rien ne vaut une fête improvisée. Sans parler des ces repas lourds, interminables, de la musique … Mais depuis trois ans, j’ai trouvé la solution : avec des amis, nous partons à Pampelune le 31 décembre au matin jusqu’au lendemain. Dépaysement assuré et ambiance magique. Et le 1er, after sur la Côte basque. Bon, c’est fatiguant mais très joyeux.

Répondre

Ah ça.. je HAIS le 31 ! Pas envie de ne rien faire, mais pas envie non plus de faire la fête sur commande.. « une fille, c’est pas compliqué, c’est subtil » !

J’étais comme toi jusqu’à il y a peu encore, mais cette année mon fils va avoir 2ans et Noel retrouve tout son sens et toute sa magie!

Répondre

Oui, je te comprends.

Et puis l’autre option, si vraiment c’est difficile de penser aux tentes Decath, c’est d’aller passer Noël à aider les Restos du coeur par exemple…

Répondre

C’est un peu lourd, ce genre de commentaires bien pensant. J’adore les « … » qui ponctuent le commentaire… Bref. Joyeux noël à toi aussi !

Moi c’est ta remarque que j’ai trouvée très bien pensante. Je me permettais donc simplement de donner mon avis, mais j’aurais dû conclure par un smiley. Joyeux Noël ! 🙂

Répondre

J’adore être obligée de me justifier de tout en permanence. Ce billet est un billet d’humeur, un instantané. Mais bon, bref, et lol, même : tu as l’air d’apprécier le genre « kikoolol » ! 😉

Ah, « instantané », ça explique tout. Oui j’adore le kikoolol mais le chômage et les gens à la rue dans des tentes Décath je suis contre. 😉 (mdr)

Répondre

je trouve aussi ce suffisant et bien pensant. je dirai même qu’il manque d’une dose sérieuse d’honnêteté intellectuelle. Commençons par assumer ce que nous sommes 12 mois /12. Sommes nous acteur d’une asso de solidarité?, sommes nous assez généreux pour donner mensuellement une partie de nos ressources à ceux qui crêvent aujourd’hui dehors?. L’idée selon laquelle on devrait ouvrir les yeux à noel parce que les vitrines dégoulinent de biens futiles et que les gens crêvent dans la rue ne me semble pas très honnête. Les gens sont « généreux » ponctuellement par bonne conscience, mais chacun sait que si nous vivions en bonne intelligence, qu’une réelle solidarité faisait sa place dans la cité, les gens ne crèveraient pas ainsi dans la rue aujourd’hui. Commençons par assumer ce que nous sommes si nous voulons ne serait ce qu’espérer progresser un jour. En te lisant, j’ai eu le sentiment que tu tentais de te donner une image positive de toi et ainsi peut être convaincrais tu les autres de cette face « scrupuleuse » de ta personnalité..mais bon quand je vois comme tu es vite rattrapée par la frénétique et magnétique chose nommée crèche, je m’interroge.c’est avant tout bon de s’accepter tel que l’on est. de la même façon que l’on est à côté de la plaque du point de vue de la consommation, on est à côté avec la foutue image positive dont on veut continuellement se persuader histoire de se rassurer à travers le regard que nous renvoie les autres..commençons par être un peu honnête, manger léger à noêl sans incriminer l’autre plus gourmand..peut être est il plus généreux qui sait..

Répondre

Je suis pleinement d’accord avec toi sur ton analyse globale de la question de la solidarité qui ne devrait pas seulement être ponctuelle et saisonnière.

En revanche, pour le reste, tout doux ma p’tite chatte.

Que sais-tu exactement de mon engagement potentiel envers des associations ? Rien. Qu’est-ce qui te donne le droit d’asséner un avis aussi tranché et aussi sévère et péremptoire mâtiné de psychologie de comptoir ? Rien non plus.

Alors de grâce, que tu ne sois pas d’accord avec moi sur tel ou tel point, soit. Discutons-en posément, je suis ton homme. Que tu soulignes que ladite phrase qui te turlupine soit mal formulée, je veux même bien le reconnaître. Mais que tu te permettes de me taxer de fille malhonnête et j’en passe, t’es mignonne, mais tu repasseras.

Ben pourquoi pas en profiter pour passer Noel dans un foyer en compagnie des sans abris ? Je suis sûre qu’il doit y avoir plein de structures dans Paris qui doivent faire ça et qui ont besoin de bénévoles… Après ce n’est qu’une idée ^^

Bonnes fêtes

Répondre

Ah mais sûrement, merci !

Et dire qu’après il y a le réveillon… Pffff !

Répondre

M’en parle pas… !

Je me retrouve beaucoup dans ce que tu viens d’écrire. J’aime Noël et pourtant d’année en année il me fout la gerbe. L’autre jour, je suis allée sur les grands boulevards histoire de voir ce qui s’y passait. Et j’ai rencontré un vieux monsieur avec son bonnet de père Noël, assis du côté du printemps de la maison. Hier je suis repassé il était là. Je l’ai d’ailleurs pris en photo car l’indifférence des gens me foutait vraiment mal à l’aise, je me suis même sentie bien petite d’un coup. A côté de lui, une vitrine qui coûte les yeux de la tête et qui pourrait sans doute le loger pour une année entière. Le contraste était tel que si je me rend boulevard haussmann aujourd’hui, nan ce n’est pas pour faire les magasins. Car moi, pas de cadeaux cette année. 1 seul peut-être de mon chéri. Cette sur-comsommation me fait tourner la tête, la machine est en marche et vivement que ça se termine. Noël ne me rend pas heureuse. J’aide ce monsieur comme je peux quand je passe un ticket resto ou deux. Avec sa barbe blanche, sa corpulence et son regard bleu, il est pour moi le plus beau des père Noël.

Répondre

J’ai versé ma larmichette en lisant ton commentaire…

Le problème, si problème il y a, ce n’est pas Noël mais toujours soi-même et sa propre histoire… J’aime Noël parce que j’ai eu la chance d’avoir une enfance heureuse et les souvenirs qui vont avec. Parce que même si une famille, c’est parfois compliqué, tout le monde fait l’effort de se tenir à peu prés ce jour-là. Parce que c’est génial de préparer une belle table, un beau repas, d’acheter des cadeaux et que j’ai les moyens de le faire… Tu rajoutes à ça que j’ai deux gosses qui surveillent le sapin depuis 8 jours et la question est réglée.

Après, la tente Decath, je n’ai pas de comptes à rendre, elle ne va pas m’empêcher de boire du champagne, mais c’est vrai qu’elle m’emmerde aussi. Parce que je ne suis pas cap d’aller le chercher pour le faire asseoir au milieu de ma famille ce soir-là, comme dans les films de mon enfance… et qu’en fait, ça m’agace un peu, quelque part!

Répondre

Merci pour ton commentaire si sensé, et dans lequel je me retrouve beaucoup.

Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule ( d’ailleurs non puisque ma famille pense la même chose)…Cette période de surabondance m’ecoeure un peu…tout et trop à profusion…D’habitude j’arrivais à me mettre un peu dans l’ambiance notamment pour mes loulous…Marre d’être obligé de me creuser la tête pour le repas de noël marre de me creuser la tête pour trouver le super cadeau…D’aileurs cette année, j’ai décidé pour la première fois de ne pas prendre de congés pour courir dans les magasins…préfére travailler ( plus calme !!). L’impression d’avoir grandi d’avoir mûri..
En fait, j’attends juste que 2010 se termine..en espérant que 2011 sera l’année de l’achat immobilier là ou je veux, que le temps s’arrête un peu ( je n’ai pas vu l’année passer ).

Bonnes fêtes de fin d’année

Répondre

Hééé je suis contente de te lire à nouveau, ça fait un bail non ?

Passe de bonnes fêtes de fin d’année malgré toute la passion que nous leur vouons 🙂

J’aime bien les fêtes de Noël, mais je n’ai pas tomber dans l’extrémisme pour autant. Du coup, je trouve un cadeau, tant mieux, sinon, tant pis, il arrivera en retard. J’aime bien la bonne bouffe et le bon champagne mais tant pis si je ne finis pas le plat. Enfin, tu vois ce que je veux dire …

Répondre

Je vois !

Dans ta réponse à Flores : « Que sais-tu exactement de mon engagement potentiel envers des associations ? Rien.  »
Dans ta réponse à Clémentine qui te propose d’aider une asso : « merci beaucoup pour ta suggestion. La vérité, je n’y aurais jamais pensé toute seule ! »
Donc a priori, ça ne fait pas vraiment partie de tes combats ! Je ne te jette pas la pierre du tout, je serai mal placée puisque je ne fais partie d’aucune assoc non plus. Par contre je suis un peu gênée comme d’autres je l’avoue par cette mini référence aux malheureux, qui sonne presque faux dans le lot de tout le reste. Ce n’est que mon avis ! J’espère en tout cas que tu prendras du plaisir pendant ces fêtes, malgré tout !

Répondre

ça s’appelle de l’humour… mais tu l’avais vu, rassure moi ?! (tu me fais très, très peur là).

Oh la mais tu es bien agressive ! Je pensais pourtant avoir été tout à fait polie. Non je t’avoue que je ne l’avais pas du tout senti, on ne doit pas avoir le même humour ! En même temps ce n’est pas grave, ce n’est pas pour trouver de l’humour que je te lis, il y a plein de choses que tu fais beaucoup mieux ! 🙂

Répondre

Ahhh mais tu es Laurena ! Tout s’explique. Mille excuses, j’ai oublié de cliquer sur ton adresse IP la première fois.

Petit truc : pense à changer de poste lorsque tu veux troller sur un blog.

Sans rancune, et joyeux noël !

‘Tin mais Deedee c’est dingue que tes billets aussi légers et humoristiques soient-ils ramènent de commentaires vraiment faciles et donneurs de lesson… C’est chiant quand même.
Bref, j’suis bien d’accord avec ce billet, et même si je suis pas Mère Teresa cela me fout bien les boules de festoyer à la limite de l’overdose quand de plus en plus de personnes sont à la rue. Mais je dois bien avouer que je ne suis pas une citoyenne irréprochable de l’action sociale. Alors mesdames les grosses relous des commentaires, je vous propose un deal, rdv le 24 gare du nord à 20h tapante et on sillonne paris sur notre traineau à coup de foie gras et d’huîtres lancés sur les tentes décathlon. Pas de tentes décathlon, pas de foie gras, faut pas non plus déconner. On est fashion ou on ne l’est pas.

Merry Xmas

ps : Merci de prendre en compte le degré ironique et plein de connerie de ce commentaire.

Love & Peace & Bûche for everybody

Répondre

^^
Joyeux Noël !

Oui ça fait un bail que je n’ai pas laissé de commentaires mais je viens sur ton blog chaque jour ;-))) J’suis droguée

Répondre

J’aime bien te lire, tu fais partie des vieux de la vieille (ce n’est pas une insulte, hein ! :), la vérité ça fait plaisir !

Essaye au moins d’en profiter, tu sais même en grignotant tes suchis parmi les cartons, la tente Quechua sera toujours là malheureusement.

Répondre

Ah bon ?

joyeux Noël ! et laisse causer les grincheux et autres trolls.

Répondre

😉

Joyeux Noël !

rien de plus facile que de se donner l’impression que l’on a toujours le dernier mot, encore faut il qu’il soit juste.
ce qui me donne le droit de donner un avis tranché c’est le droit à l’expression libre, à travers le média internet par lequel tu invites à la libre expression..mon dieu s’il faut prendre des gants pour ne pas heurter mademoiselle..la discution..ce n’est pas à coups sûres..un échange consensuel et bien pensant au royaume des bisounours.
et c’est bien LE texte que j’ai trouvé sufisant et doté d’une dose certaine de malhonnèteté intellectuelle, libre à toi de te définir ou non à travers ton expression écrite.
lucien jerphagnon « la sottise », 28 siècles qu’on en parle.
quant à la belle expression « t’es mignone »..si typique de la prétention parisienne so light.

Répondre

Et bien, j’en ai raté des trucs depuis 10 jours que je n’ai pas pointé mon nez chez Deedee … ., même un déménagement ! Moi, je dis que ça respire le futur baby tout ça … .’-)

Bon réveillon (ou non-réveillon au choix), Deedee, et j’espère bien qu’on continuera à te lire en 2011 et encore après !

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ut dolor. nunc consequat. dolor porta. Praesent id mattis