Le Fait du prince, d’Amélie Nothomb

Il y a une habitude à laquelle je ne dérogerais pour rien au monde. Une routine, un petit plaisir autant qu’un rituel qui se perpétue chaque mois de septembre : à la rentrée littéraire, je succombe pour un seul et unique livre. Celui d’Amélie Nothomb.

Je sais, je sais, d’aucuns disent que l’auteure est atteinte de logorrhée et que sa production dithyrambique nuit à la qualité de ses ouvrages. Que son style ne se renouvelle pas. Pas plus que les thématiques qu’elle aborde – la beauté, la laideur, la mort, etc. –

Eh bien je vous le dis tout net, je m’inscris en faux. Et paf, ça vous la coupe hein ?

Car s’il est évident qu’on peut plus ou moins apprécier tel ou tel ouvrage, Le Fait du prince est une très bonne lecture. Et je pèse mes mots.

Le thème de l’usurpation d’identité m’a séduite. Probablement parce qu’Amélie Nothomb le traite par l’absurde et par la démesure.

Tout commence par un conseil prodigué à Baptiste Bordave, personnage principal du livre, lors d’un dîner : « Si un invité meurt inopinément chez vous, ne prévenez surtout pas la police. Appelez un taxi et dites-lui de vous conduire à l’hôpital avec cet ami qui a un malaise. Le décès sera constaté en arrivant aux urgences et vous pourrez assurer, témoin à l’appui, que l’individu a trépassé en chemin. Moyennant quoi, on vous fichera la paix.« 

Hasard ou coïncidence ? Le lendemain, un inconnu sonne chez Baptiste, demande à passer un coup de fil et meurt tout à trac et sans autre forme de procès. Au lieu de mettre en pratique le conseil reçu la veille , Baptiste Bordave décide d’usurper l’identité du mort, Olaf Sildur.

Résultat des courses : Le Fait du prince est complètement délirant, abscon, drôle et délicieusement pétillant. L’écriture d’Amélie Nothomb, quant à elle, sert magnifiquement le propos, ce dernier point étant une constante que pour le coup, je ne déplorerais jamais !

Ce que dit la 4ème de couv’ : Il y a un instant, entre la quinzième et la seizième gorgée de champagne, où tout homme est un aristocrate. Amélie Nothomb.

Cerise sur le gâteau : la couverture de ce livre a été réalisée par Pierre et Gilles… rien que pour ça, je crois bien que j’aurais acheté ce livre !

Commentaires

Eh bien, Amélie Nothomb est au Mk2 Bibliothèque ce samedi (il me semble 16h-19h).
J’avoue qu’au-delà de la qualité de ses livres et son style très particulier, j’ai beaucoup apprécié sa personne, quand je suis allée la voir au cours d’une séance de dédicaces à Montpellier en 2003. Elle fais toujours des petits commenaitres très gentils et est très simple. Nous lui avions laissé une lettre avec nos numéros lui proposant de lui faire visiter la ville et désormais, elle prend le temps de nous appeler à chacun de ses passages!
Je suis donc une inconditionnelle!
Sinon, concernant le fait du prince, je l’ai acheté ce weekend, mais ne l’ai pas encore entamé…

Répondre

Tiens, je ne savais pas… Merci !

Les trois derniers livres de Nothomb m’ont laissé un goût d’inachevé. Je fais partie des déçus … irrémédiablement ? Oui, pour l’instant.

Répondre

Je n’adore pas Amélie Nothomb … j’ai bien aimé Stupeur et tremblements cela dit, moins Acide sulfurique …
Par contre j’adore ton gilet en peau de lapin ! 🙂

Répondre

Mmmm, j’avoue que depuis acide sulfurique, je fais impasse. Parce qu’effectivement, je suis un peu lassée de relire la même histoire. Son style un peu pompeux, moi, je l’aime bien, il a un côté un peu précieux, un peu suranné. On en perd certes en naturel mais c’est charmant, un peu comme un vieux bijou de grand mère.

Mais payer une quinzaine d’euros une histoire que je lirai en même pas une semaine et que j’ai déjà lu avec d’autres personnages, ça m’ennuie.

Répondre

Ce qu’il y a de bien avec Amélie Nothomb, c’est qu’on sait où on va, on n’est pas surpris.

Répondre

Franchement je l’adore, je ne l’ai pas encore lu par manque de temps mais je vais m’y mettre de suite.

Répondre

Je pense que je vais acheter ce livre, il m’a l’air bien… Surtout que j’avais adoré le dernier livre d’Amélie Notholmb!

Répondre

Sans doute une des mes auteurs préférés. Je lis toujours ses livres avec délice, même si certains sont mieux que d’autre.

J’avais remarqué la couverture du bouquin et c’est vrai qu’il est plutôt sympa!!

Répondre

J’avais adoré aussi mais j’ignorais que la couverture était de Pierre et Gilles. Etre hype ou ne pas l’être.

Répondre

Oh, ça n’est pas une question d’être hype, plutôt observatrice : c’est marque sur la 4ème de couv’ 😉

Bien vu deedee, je n’avais vraiment pas fait gaffe. J’aiguise mon oeil pour la prochaine fois !

Répondre

J’ai lu le Fait du Prince (une heure chrono) et franchement, je n’ai vraiment pas aimé (moi qui aime bcp Nothomb – avec un degré assez large selon les livres) … j’ai trouvé que c’était un énorme " "foutage de gueule" " genre j’écris n’importe quoi et je m’en fous je vends. Il n’y a aucune histoire, tout est laissé dans explication, sans logique, sans fin… Un peu facile à mon goût

Déception après le trés réussi opus de l’an dernier…

Je pense sérieusement qu’Amélie nous a fait une farce avec ce livre. Je ne vois pas d’autres explications

Après visiblement, certains ont aimé … La question est de savoir si ca aurait été publié et vendu sans le nom de Nothomb.

Répondre

je l’ai dans ma pile de bouquins à lire… 1ère position Vivement fin octobre que j’ai un peu de temps !!

Répondre

Merci pour cette chronique, ça donne envie!!

Je me permets une remarque, comme je sais que tu es très attachée à la langue : le mot "dithyrambique" ne me semble pas convenir ici (ça signifie "excessivement louangeur"). Prolifique? surabondante?

bonne journée 🙂

Répondre

Je ne l’ai pas encore lu, c’est aussi un petit rituel annuel mais en version poche, du coup j’ai toujours un peu de décalage!
Je suis d’accord pour dire que ses derniers romans ne sont pas à la hauteur des premiers que j’avais littéralement dévorés. Ceci dit j’ai eu quand même quelques bonnes surprise dernièrement notamment avec "Biographie de la faim".
En ce moment, à défaut d’aller le voir au ciné, je lis "Entre les Murs", je en m’attendais pas du tout à autant d’humour, je suis fan!

Répondre

ça me fait plaisir de lire ça (ton post), je te suis de a à z! Une incontournable pour moi! 🙂

Répondre

Je suis en train de le lire depuis hier soir, je redécouvre avec plaisir la miss Amélie Nothomb que j’avais un peu mise de côté depuis 4-5 ans !

Répondre

C’est toi DeeDee qui m’a poussé à lire l’opus de l’année dernière "Ni d’Eve, ni d’Adam" car j’étais un peu réticente au personnage, au style et finalement j’avais adoré alors je me laisse guider cette année encore et je vais le lire. En tout cas, merci beaucoup de partager avec nous tes coups de coeur lecture.

Répondre

Merci à toi pour ton retour ! J’espère surtout que le Fait du prince te plaira autant !

Je l’ai cherché au Virgin hier et pas vu …
Pareil, je ne peux m’empêcher de lire son nouveau bouquin.
Ceux que je préfère, c’est ceux où elle parle d’elle (métaphysique des tubes, stupeurs et tremblements), comme pour les posts de Deedee … .’-)

Répondre

J’ai l’habitude de dire qu’Amélie Nothomb écrit de belles phrases mais de mauvais romans. D’une année à l’autre, sa production est inégale mais on la lit chaque fois avec délectation.
Je l’ai entendue parler de son dernier livre et j’ai très envie de le découvrir.

Répondre

Je suis en train de le lire. La couverture est superbe, merci P&G

Répondre

Je fais aussi partie des déçues car si le début est très prometteur la fin laisse sur sa faim, un arrière goût d’inachevé, de fini à la va-vite. J’ai trouvé que ce livre ne tenait pas ses promesses et c’est bien dommage car tout du long j’ai attendu la fin.
D’autant que c’est très inégal, autant le livre en soi est très bien mais la fin est tellement vide qu’elle en déséquilibre le tout, elle ne prête même pas à une réflexion sur l’absurde alors que par moments on pourrait se croire plongé dans un univers à la Camus .

Répondre

Chaque année, je succombe… depuis les catilinaires. En plus, ses livres je les ai toujours avant la rentrée littéraire, j’ai mes entrées chez Albin (Michel)… Seul hic, je trouve que le fait qu’elle doive pondre chaque année un ouvrage fait que ses histoires ne sont plus à la hauteur… En même temps, difficile de s’améliorer quand on met la barre trop haut… Mais, je t’adore Amélie et je ne me fatiguerai jamais de te lire…

Répondre

Deedee, tu ne peux pas savoir comment il me rassure, ce billet. Parce que j’ai entendu beaucoup de mal du dernier Nothomb jusqu’à présent et qu’après une lecture approfondie, je me croyais la seule extraterrestre à l’apprécier! Eh bien non à ce que je vois… Amélie a toujours un talent fou, beaucoup le reconnaissent et c’est tant mieux 😉

Répondre

JE viens de finir la lecture de ce livre, je ne connaissais pas Nothomb avant mais il y a eu une telle promo que j’ai eu envie de le lire. J’ai tout de suite accroché, quel suspence quelle remue méninge, on attend avec impatience la conclusion, le pourquoi du comment. Et à la fin : RIEN. C’est très frustrant, je reste sur ma fin très déçue par ce roman qui paraissait pourtant prometteur

Répondre

L’histoire est vraiment bien mais la fin est … décevante car bien trop prévisible !

Répondre

Je l’ai acheté mais je n’arrive pas a le commencer !
après oui certainement parce que mon meilleur ami ma dit que la fin l’avait terriblement déçu et que je ne veux pas etre déçu a nouveau par un livre d’amelie >_< !
Acide sulfurique m’avait vraiment desapointé !
Donc je vais prendre mon courage a deux mains grace a ton article ! au pire du pire si ca commence a me déplaire je metrais du Robert pour finir la lecture …

Répondre

c un excellen livre… il faut aller au fond des mots.il faut comprendre que lire amelie nothomb ce n’est pas juste lire des mots.mettez vous a la place du personnage,et regardez jusqu’ou elle va vous convaincre qu’a sa place vous auriez pense au meme chose.vous en auriez eu honte,mais face au mort qui ne peut pas vous juger,qui ne peut meme pas lire dans vos yeux,alors toutes les idees vous serez passe par la tete.mais ici le personnage va faire la folie que nous aurions tous aime un jour faire…renaitre de la mort d’autrui.j’ai lu le bouquain en moins de 24h,excellent… il nous pousse a nous poser les bonnes questions sur la psychologie des humains…

Répondre

ouais bah quand je pense que ce bouquin est resté en tête des ventes pendant je sais pas combien de semaines!!!
Je vais me mettre à l’écriture si c’est aussi simple que ça…

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ut Donec et, neque. venenatis, Aliquam non id