Le vieux qui lisait des romans d’amour, de Luis Sepulveda

Il y a peu encore, j’étais en panne de lecture. En dehors des BD, aucun livre ne trouvait grâce à mes yeux. Oh pourtant, j’ai une pile au moins haute comme ça de romans qui n’attendent que moi… mais quand ça veut pas, rien à faire, ça veut pas.

C’est alors que Le vieux qui lisait des romans d’amour est arrivé et m’a sortie de cette mauvaise passe avec une grâce et une évidence lumineuses (j’ai un grand sens de la mesure, il paraît).

Et, c’est drôle, car il fait partie de ces livres que l’on voit très souvent en tête de gondoles. Raison suffisante, pensais-je de toute mon arrogance pseudo intellectuelle imbécile, pour ne pas y succomber. Fort heureusement, j’ai des amis bien plus intelligents que moi et qui n’ont pas peur, eux, de passer outre les apparences. Merci Mathilde, merci Elise, vous m’avez sortie de ma panade littéraire !

Je n’aurais pas grand chose à ajouter, si ce n’est que ce livre est une pépite, qu’il dépayse vraiment grâce à son vieux, la jungle, les félins, les sauvages et le maire. Si si, lisez-le, vraiment !

Ce que dit la 4ème de couv’ : Antonio José Bolivar Proano est le seul à pouvoir chasser le félin tuer d’hommes. Il connaît la forêt amazonienne, il respecte les animaux qui la peuplent, il a vécu avec les Indiens Shuars et il accepte le duel avec le fauve. Mais Antonio José Bolivara découvert sur le tard l’antidote redoutable venin de la vieillesse : il sait lire, et il a une passion pour les romans qui parlent de l’amour, le vrai, celui qui fait souffrir.

Partagé entre la chasse et sa passion pour les romans, le vieux nous entraîne dans ce livre au style naïf et plein de charme dont le souvenir ne nous quitte plus.

Commentaires

oh j’ai lu ce livre quand j’étais en 6e (oui j’avais une prof de français jeune qui nous faisait lire des trucs cools) et j’avais adoré. Je recommande aussi !

Répondre

J’avais lu la quatrième de couverture et ça ne m’avait pas emballé à l’époque. Peut-être une erreur. Je le note sur ma liste pour cet été.

Répondre

Il faudrait que je le relise, je l’ai étudié quand j’étais en 4ième et bien-sûr j’ai détesté. A retenter donc !

Répondre

Je l’ai lu et aimé, je ne peux que conseiller du même auteur « le monde du bout du monde », fable écologique dans le canal de Beagle et « les roses d’Atacama » un recueil de nouvelles saisissantes. Les enfants adoreront « histoire de la mouette et du chat qui lui appris à voler ».
J’aime beaucoup cet auteur. La littérature sud américaine contient de vraies pépites.

Répondre

Ce n’est pas la première fois que j’en entends parler, et effectivement, c’est toujours en grand bien !
Bon, quand j’aurai fini ma propre pile  » à lire « , je l’attaquerai sans doute… 😉

Répondre

je ne connais pas cet auteur et tu me donnes très envie de le découvrir. merci pour cette piste.

Répondre

J’ai adoré aussi ! et comme Madame De, je conseille également Le Monde du Bout du Monde, un vrai voyage !

Répondre

Magnifique roman, il est vrai… Et un p’tit mot d’amour à ton cerveau, capable de faire cohabiter culture et cuculture. J’aime de plus en plus ton blog. Belle soirée,
Nana.

Répondre

J’avais du le lire au collège, et j’avais réussi à aller jusqu’à la page 10, c’est tout! Mais ça m’intrigue, tu me donnes envie de le lire.

Répondre

Pareil que toi, j’ai plein de préjugés à la con sur les bouquins avec des titres alambiqués et à succès… Donc, je note… et je vais lire ! Merci du tuyau.

Répondre

Je viens de le retrouver sur une étagère. Je l’ai conservé depuis le collège et du coup je vais peut être bien me replonger dedans 😉

Répondre

Chic chic !! En même temps avec celui-là, on ne prenait pas trop de risques… Il marche à tous les coups.
Il est dans mon top MUST. Sinon je suis en train de lire celui que j’ai pris en double (un pour toi, un pour moi) (l’île des chasseurs d’oiseaux) et justement, j’adore.
Des bises

Répondre

Et bien de rien, ça fait plaisir de savoir que ça a fonctionné! Moi aussi je l’ai lu parce qu’on me l’avait offert, un cadeau qui venait de la part de…Mathilde, et j’ai adoré bien sûr
Un petit conseil au cas où la panade littéraire revienne, il suffit de demander à Mathilde quel est le dernier livre qu’elle a aimé et tu repars avec minimum 3 bons romans à lire! (Pour moi ça marche à tous les coups)
des bisous

Répondre

Je l’ai lu il y a quelques années mais j’en garde encore un fort souvenir!

Répondre

J’essaierai de le lire dès que possible, ça semble etre juste le genre de lecture dont j’ai besoin en ce moment, merci !

Répondre

Bonjour,
« Le vieux qui lisait des romans d’amour », certains les aiment bien et d’autres non. Je suis parmi ceux qui aiment ce livre.

Répondre

Un de mes beaux souvenirs de lecture.

LA GAZETTE DE LISETTE

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donec Aliquam dapibus fringilla Praesent dictum ut quis diam