Chapeau bas !

Maison-michel03_pap

Photo Maison Michel

Il y a quelques semaines maintenant (je vous ai déjà dit que j’étais du genre assez action / réaction, sur le blog ?), j’ai été invitée avec quelques collègues de bloguerie à découvrir la collection printemps-été 2013 signée Maison Michel. Mais siiii vous voyez les serre-têtes en dentelle et en forme d’oreilles ? Voilà. Entre autres.

Maison-Michel

Fan de bibis devant l’éternel, j’ai immédiatement gniié. Et ainsi pu, l’espace d’une soirée, pénétrer l’antre de cette Maison séculaire qui excelle dans la façon de chapeaux, bandeaux et autres bibis. Mais avant, une page de culture confiture, si vous le voulez bien.

Tout commence en 1936, date à laquelle le chapelier Auguste Michel créa la Maison éponyme. Très vite, Maison Michel devient le fournisseur attitré des plus grandes marques de mode. Il faut dire qu’au début du 20 siècle, le chapeau ne se cantonne pas à quelques podium, hippodromes ou mariages… loin s’en faut !

Maison-Michel-2

Hop, saut dans le temps lorsqu’en 1975, Pierre Debard, propriétaire de la marque depuis 1968, reprend d’anciennes machines à coudre la paille et signe grâce à ces machines des capelines aux coutures invisibles. Pierre Cardin et Yves Saint Laurent sont les premiers à les adopter, avant Givenchy, Lanvin, Christian Lacroix et bien d’autres.

La suite se conjugue au présent : forte d’un savoir-faire artisanal issu d’un artisanat de pointe, Maison Michel invente et se réinvente, notamment grâce à Laetitia Crahay, directrice artistique de la marque.

Maison-Michel-3

Loin de verser dans un clacissisme ronflant ou a contrario dans une interprétation barrée du bibi sous toutes ses formes, la collection Printemps été de Maison Michel incarne parfaitement cet esprit que j’aime tant : l’audace, la démesure mesurée, si j’ose dire !, l’inattendu. Le tout sur fond de poésie.

Bien sûr, tout cela est hors de prix… Mais n’est-ce pas là le principe du rêve ?! Rêvons ensemble un instant, si vous le voulez bien, grâce à ces quelques photos de la nouvelle collection, là, juste au-dessus, ou celles qui sont sur le site de Maison Michel. Et grâce à la vidéo réalisée par Carton Magazine ce soir là, où vous pouvez voir votre dévouée faire ce qu’elle sait faire de mieux : la pitre.

Commentaires

Les chapeaux, c’est mon premier amour ! (avant les chaussures, t’imagines ?). D’ailleurs, j’ai pris des cours de chapellerie il y a quelques années. ^^

Répondre

Ah c’est énorme ! Tu dois être douée. Je vais t’embaucher pour mes prochains mariages 🙂

mais c’est qu’il est tout mimi ce chapeau à pois ! :)) bon, un peu moins fan des serre-têtes oreilles 🙂

Répondre

Hello Deedee!!
C’est incroyable comme un accessoire peut-être révélateur d’une personnalité. Que ce soit toi, Mary, Adeline, Louise, Nadia ou Tiphaine,…. vous avez toutes choisis LE modèle. Bien que je ne vous connaisse que par la fenêtre par laquelle vous nous ouvrez votre univers, ou par quelques mails échangés, je trouve tous ces petits bibis vous vont à ravir!
Belle journée
L’

Répondre

Le choix SUR LA VIDEO ! Parce qu’en live, j’ai eu un coup de coeur pour à peu près ne dizaine de modèles 🙂

Ah un chapeau Maison Michel… mon rêve ! Ca et un sac Hermès, ce sont les deux objets de luxe que je veux un jour dans ma vie ! ^^

Répondre

La bonne nouvelle, c’est qu’un chapeau MM, c’est cher, mais pas au point du Kelly 😀

Les serre-têtes à oreilles sont parfaitement immétables, mais j’adore!
PS : j’ai acheté ton livre, et je n’ai qu’une chose à te dire: YOU ROCK Deedee (pouce en l’air!).

Répondre

Moi je suis carrément CAP pour les oreilles. Mais c’est vrai, je n’ai peur de rien, à quelques détails près 🙂

(MERCI mille fois pour ton retour sur le livre ! <3)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram
This error message is only visible to WordPress admins

Error: No connected account.

Please go to the Instagram Feed settings page to connect an account.

sem, felis consectetur lectus elit. massa at Praesent commodo ut