Fais pêter les nouilles (*) !

Je viens d’apprendre que pour la 3ème année consécutive, ma virée estivale sur la côte méditerranéenne allait virer au cauchemar. Yep. Car, non contentes d’avoir pourri mes deux précédents étés, les méduses reviennent. Si si, je vous jure, c’est même marqué  !

Il ne va pas falloir me chercher cette semaine, entre mon compte qui est au rouge fluo juste AVANT les soldes, la fatigue (sûrement due au vélo) (oui, j’ai TOUJOURS une bonne excuse) et ma robe préférée que mon chat à réduite en haillons à coup de griffes vengeresses, je suis un peu tendue. On a pas des vies faciles, hein.

Donc : mon 3ème été pourri à cause de ces saloperies de méduses. Du coup, je me demandais s’il ne fallait pas y voir un signe du destin. Le signe qu’il fallait ressortir les authentiques méduses de notre enfance, que d’aucuns appellent « nouilles ». Vous voyez de quoi je veux parler ?

Et comme la mode est trop bien faite, j’ai l’impression que la méduse fait son grand come back cette année. Enfin la méduse, la nouille quoi, suivez un peu. Chausser des méduses pourrait donc non seulement s’avérer utile pour éviter les méduses, mais serait qui plus est limite le comble de la fashion attitude absolument pas victime pour un sou.

Sur la photo, ce sont des Marc Jacobs à un milliard de dollars. Mais j’ai ouï dire que chez Moa (distribué entre autres chez Etam), ils proposaient un modèle quasi similaire pour moins de 10 euros. J’aurais presque envie de danser la vie pour la peine, tiens.

Je mène mon enquête cet été et ne manquerait pas de vous tenir informé sur cette actualité de première importance.

(*) Spéciale dédicace à Séverine, qui se reconnaîtra 😉

Post scriptum : sinon, par curiosité, vous dites « méduses » ou « nouilles » vous autres ?

Commentaires

Et bien moi je dis sandalettes en plastoc, j’en perdais systématiquement une (et une seule) dans la vase en ramassant des coquillages quand j’étais petite!
Sinon j’ai vu une fille avec ses fashion méduses, et c’est pas joli on voit la peau des petons toutes compressées contre le plastoc, moi j’aime point.Je préfère les tongs pour braver le soleil, le sable et la mode sur la plage!Bonne journée!

Répondre

Je suis fan des méduses (les nouilles si tu préfère) ! Quand j’étais petite j’en perdais une aussi comme toi Pauline, sauf que je le faisais exprès car je les détestais ces chaussures, ma mère m’en rachetais toujours une… J’ai du faire toutes les couleurs possibles et imaginables !

Répondre

Méduses ! Je ne savais pas que ça s’appellait des "nouilles" aussi… Mais il faut prendre de vraies, pas ces ballerines en plastoc là, non, celles avec des lanières plates qui protègent bien l’avant du pied, qui enserrent la cheville, calent le talon. Sinon dans la flotte ou sur du mouillé, ou dans les rochers, c’est la glissade assurée, patatra ! garanti ! Croyez-en une vraie bretonne qui à plus de vingt-cinq ans d’expérience médusière derrière elle, qui va pêcher avec ses méduses, livre combat avec des crabes, homards & autres araignéees de mer (si, si) : la sandale méduse, y’a que ça de vrai ! Prenez-les transparentes incolores, hein, c’est plus discret. A réserver au bord de mer aussi, parce que du plastoc au pied en plein été, bonjour la sudation & les brûlures ! Donc, seulement à la plage.

Bon allez, l’Italie a gagné, on va pouvoir être tranquille. Merci les transalpins !

Répondre

ni méduses, et encore moins nouilles ( jvois pas le rapport d’ailleurs de cette appelation.. hmm hmm ). Bref chez moi ce sont simplement des sandales en plastiques qui servent uniquement à la pêche aux moules et bigornots !!
Mais, là, ça me donne encore plus envie de vacances… pffff…
Bonne journée quand même =)

Répondre

Vive Nina !
Vive la pêche aux bigorneaux !!!

Et vive les vacances à jouer à saute mouton avec les méduses !

Répondre

moi je disais des "plastiques"
celles ci sont magnifiques !!!!

Répondre

Les méduuuuuuuuses !!
Je me souviens petites, je n’avais que l’embarras du choix puisque c’était MA maman qui les vendaient ! héhéhé ! Et même que en plus ils avaient mis je ne sais quoi dedans qui faisait que les vertes sentaient la menthe, les roses la framboises, les jaunes le citron … L’an 2000 avant l’heure quand on a 8 ans !! 😉

Répondre

Moi je disais des Elmer Food Beat… no comment.

Par contre, même si cette paire rose est charmante, moi ce qui me stresse dans la méduse c’est de la toucher en nageant… alors les nouilles-méduses-foodbeat ne servent à rien

Répondre

Merci du tuyau pour Etam !
Je viens d’acheter des sandalettes en plastique pour mon grand mais je n’avais pas du tout envie de m’offrir les mêmes en 38.

Répondre

Alors ces méduses c’est sans moi!
Et puis y a pas de méduses chez moi (enfin je crois), et s’il y en a tant pis j’irais à al rivière 😉

Répondre

Euuh… j’aurais dit que les sandales en plastiques protègent surtout des oursins (et des vives mais c’est plus rare) alors que les %!°?$ de méduses flottent tranquilles dans l’eau et te piquent n’importe ou… grrrr

Répondre

Justement ce matin, je me disais qu’il fallait VRAIMENT que j’achete ses chaussures parce que je les aies reperées depuis un moment dans un magasin pres des Halles, que l’imitation est parfaite et que ELLE en reparlait cette semaine de ces imitations pour raviver ma mémoire il faut croire 😀

Répondre

Ah, un centième de seconde, j’ai cru penser que le titre de ton post était une contrepétrie. Pis nan.

Répondre

Ouiiiii les fausses souris sont a Moa en noir, gris, rose transparent et peut etre blanc. Elle sont aussi chez princesse tamtam en blanc.
Bientot a mes pieds.

Courage pour les méduses.

Répondre

j’ai le plaisir de vous annoncer que dans certaines contrées, ces sandalettes en plastique se nomment aussi "squelettes" (rapport à la forme des lanières et que, quand on les a aux pieds trop longtemps, eh bien on se retrouve avec les marques de bronzage des pieds…en forme de squelette!)

Répondre

Moi j’ai toujours appelé ça des "sablettes"! maintenan je peux en acheter pour mes enfants, ça sent délicieusement le plastoque, tous les souvenirs d’enfance remontent à la surface!!!

Répondre

Ici, en méditerranée, on n’appelle ça ni des méduses ni des nouilles mais des squelettes…Quand au vrai méduses qui piquent elle se sont déjà bien installées sur nos plages et cette année c’est de la méduse de compétition…

Répondre

Allez viendez en Méditerranée!!!! Bon ok pour le moment le soleil (le quoi???) se fait encore un peu désirer, les plages sont surpeuplées et apparemment y a des sales bestioles gluantes dans l’eau…mais sinon je t’assure on est gentils et rigolos tout plein par ici!!!!

Répondre

Tout comme Jenny, je parle de squelettes et pourtant je suis 100% parisienne! va comprendre…
Pour ma part, je m’en tiendrai aux spartiates car point de plage cette année (vacances dans le lot obligent).
Faut avouer tout de même que ça donne l’air d’avoir 4 ans…

Répondre

Je constate qu’il y a des votes pour me conforter dans mon idée !! merci pour le clin d’oeil et bonne journée.

Répondre

Des nouilles!? Jamais entendu ce terme…
En tout cas, pour mes enfants, je n’ai rien trouvé de mieux que les méduses pour la plage!

Dis, elles ne vont pas aller jusqu’en Tunisie les méduses…
D’habitude, elles arrivent mi-août alors j’espère qu’en partant en juillet, on n’en aura pas!

Répondre

Les "petites souris" comme les surnomment Virgile, sont aussi dispos chez André pour … 4 euros… en noir ou blanc. Je les ai trouvé au stock André juste derrière la place de Clichy, et je les ai précieusement prises en pensant aux épines d’oursin que de la sorte j’allais éviter !

Répondre

Ahhhh…comme Pauline, j’ai toujours dis sandalettes en plastique! Squelettes et nouilles c’est drôôôôle 🙂

Répondre

Ah non pas le retour des chaussures plastoc, c’est pas possible : la mode n’a donc aucune mémoire. On transpire commes des malades là-dedans et donc on pue des pieds. Et en plus, ça brûle, c’est horrible.

Répondre

Même pas en rêve le plastoc pour moi, rien que d’y penser, j’ai mal!

Répondre

des nouilles??? elle sort d’où cette expression??? lol

Répondre

C’est pour aller à la pêche a la moule ca, pas pour sortir!

Répondre

Je déteste les méduses. Horreur !!!
Cela me rappelle quand je pleurais à 4 ans pour pas mettre ces "chaussures" (le terme est un peu fort non).
Je dis oui à la belle mode et non au n’importe quoi sous prétexte que c’est siglé !

Répondre

J’ai horreur de ces bestioles, rien que d’y penser ça me donne de l’urticaire!
Par contre, la version "plastic pour les pieds", je la trouve sympa, ça rappelle des souvenirs 🙂

Répondre

j’adore ces nouilles !!trop jolies
en revanche j’aime aussi beaucoup les méduses traditionnelles j’en ai des pailletées spéciales rivières elles en jetent !

Répondre

Des nouilles ?? jamais entendu parler…par contre les méduses oui !! ces fameuse sandalettes horribles à brides que je détestais parce qu’on avait l’air ridicule avec mais bon c’était quand même pratique pour éviter de s’abimer les pieds sur les rochers ou sur les cailloux, coquillages etc… Celles qui illustrent ton billet ne sont pas vraiment des méduses, c’est plus joli, ça je valide !!

Répondre

je ne peux pas ne pas penser au bouillon de culture qu’il peut y avoir dasn les méduses (les trucs affreux qu’on met aux pieds, donc): chaleur= transpiration, accentuée par le contact du plastique… beuark…

Répondre

Moi, j’en ai trouvé des rouges opaques et des noires/grises transparentes à 5 tous petits-mini euros le lot de deux paires! Qui dis mieux? En même temps, je n’aurais pas accepté de me ruiner beaucoup plus pour elles parce qu’à chaque fois que je les vois, j’ai toujours un petit moment dubitatif …

Répondre

J’ai trouvé exactement les mêmes dans une petite boutique rue des Canettes. A part le prix (12 euros pour les miennes), elles n’affichent aucune différence avec les Marc J.

Répondre

Chez moi on mange les méduses en salade 🙂 si si c’est ben vrai !!!

Répondre

Beh moi je veux bien savoir si tu les trouves, et où??? Ca fait quelques semaines que j’ai craqué sur ces chaussures, je les ai trouvées pour la première fois en Corse en transparentes, elles étaient trop mimis et coûtaient 12 euros à peine mais un peu petites… Et depuis je ne les ai jamais retrouvées…

Répondre

Mon petit frère appelait ça "des paniers à crabes" (il devait faire un méli mélo "pêche", "mer", "crustacés", "plage" dans sa petite tête de bambin) et depuis c’est resté… C’est si mignon les expressions d’enfant.

Répondre

Moi j’ai toujours appelé ça des méduses et je les adorais tellement quand j’étais petite que je ne voulais jamais les quitter… la pluie, le soleil , le vent, rien ne me faisait peur!!!

Répondre

Desolée mais moi, j appelle ça des Fifis…allez savoir pourquoi…je me souviens trés bien du modèle sandalette de mon enfance et du 5ème orteil qui se coince douloureusement entre les lanières!
Donc pour moi c est niet meme si c est désormais fashion!

Répondre

….a j´sais pas… mais, moi, perso… je commence, depuis un certain temps a fuir de la mediterranée (Et j´adore, eh, j´adoooore), …mais ici toute cette côte, c´est fini: beton, beton, et beton…
Une spanish recomendation, modeste ;-)… (tu doit conaitre): La côte de Cádiz: L´Atlantique chaud… des beeeeeelles plages (sublimisisisisimes), chaleur… plus o moins virginal (ça ce dit comme ça??? "virginal….") …et pas toute cettes aglomerations d´apartements… (De Vejer jusque a Tarifa… ça s´aproche au paradis…)

Répondre

J’ai trouvé les miennes chez Manoush , pas encore etreinée … mais au final je suis assez sceptique.

Répondre

Deedee pourquoi tu ne changes pas de région…viens sur la côte basque un peu….là c’est du garanti pas vu de méduses…Pour une fois que je décides de changer de région et d’aller en Corse tu ne me rassures pas du tout…Mais bon là j’ai l’impression que l’été sera un peu pourri…

Répondre

Nom d’une pipe combien t’as de commentaires je me sens perdue …
Bon sinon moi je dis ni méduse ni nouille je dis sandale en plastoc …

Répondre

C’est dingue ces phénomènes de mode. Autrefois si tu portais des tongs, t’étais la pire des ringardes…( ça faisait beauf ou mimile!!)Depuis qques années c’es l’top!!
Maintenant on nous ressort les pompes immondes en plastoc…et y’en a qui suivent;-)

Sans déconner, à un moment faut arrêter non??

Bon, ceci dit, pour déconner ou aller à la pêche aux crevettes sur L’île de Ré, eviter d’se faire piquouser les pieds par des oursins à Mykonos, pourquoi pas??;-)

Répondre

Moi provinciale (mais alors fin fond), je découvre la vraie vie des parisiennes,ME RECONNECTER, vive la blogosphère!(hep!pour le foot, c’est deja fini-chauvine?-!)

Répondre

si j’en crois le compteur, les méduses gagnent haut la main! (ça tombe bien, c’est comme ça qu’on les appelait chez moi)
j’y ai eu droit toute mon enfance ("comme ça tu te feras pas mal aux pieds sur les rochers") jusqu’à la taille 28, ça va, après ça fait vite très moche, surtout après un séjour un peu prolongé au soleil.
Pour celles qui veulent des vraies-fausses marc jacobs, il y en a des pas chères dans plein de boutiques à Paris (notamment rue du Four) mais ce sera sans moi!

Répondre

Moi j’appelais ça des crevettes dans le temps… On ne peut que souligner le potentiel glamour de ces petites sandalettes aux noms si poétiques 🙂

Répondre

Ici, ni nouilles, ni méduses, c’est des Jelly Shoes (je crois que c’est le terme en Amérique du Nord)

Répondre

Qu’elles sont jolies ces NOUILLES là!! Rien à voir avec celles de mon enfance qui étaient, elles, rouges fluo…! :S

Répondre

eh ben dit donc, ca mobilise des gens les balerines en plastoc! NON à la mode absurde!

Répondre

attention les modeles comme cela je les ai essayer et si il n’y a pas de bride on les perds toutes les 3 secondes…. mieu vaut le modele tropezienne en plastoc non? en tout cas, lui, il tient…
bonne soiré a tous

Répondre

Il y a pas une option ballerines en plastique?
J’ai jamais employé ces termes. désolée.

Répondre

Moi j’appelle ça de la tatane, (je vous laisse juger de l’utilité voire de la nécessité de la tatane susphotographiée pour pêcher la crevette) sinon j’aime bien (au chinois y’a les mêmes – enfin presque… mais elle sont presque 10 fois moins cher aussi !)

Répondre

Moi je dis sandales en plastique! Plus compréhensible que prime abord que méduses (que je comprends comme l’animal) ou nouilles (que je comprends comme des pâtes!) 😉

Répondre

Pour les pompes j’ai pas de nom spécial….mais je te rassure rien de rien aujourd’hui dans la méditerranée…………eau bleue relativement chaude sous beau soleil et pas l’ombre d’un animal gélatineux…..

Répondre

LOL moi je connaissais ni le nom "méduse" ni le nom "nouille" alors bon…
Quand j’étais petite on allait à la plage avec des spartiates mais en plastique donc le jour où j’ai trouvé des ballerines comme ça, je passais pour une fashion même si ça reste trèèèès moche…

Des spartiates en plastique quand même ! impossible de les perdre dans la vase pour le coup mais ça m’a bien protéger des épines d’oursin et autres joyeusetés !

Répondre

chez moi, c’est méduses ou squelettes, allez, on va dire, 40% – 60%.

Répondre

J’ai essayé le modèle de Etam c’est hyper confortable et ça fait des tous petits petons!

Répondre

Merci pour les infos ; c’est qu’en Chine du Sud c’est la saison des pluies, et je n’en peux plus de mettre des Crocs ( oui tu as bien lu, mais en version ballerine quand meme) depuis un mois et demi …
Je serai a Paris la semaine prochaine, et passerai donc chez Etam !

Répondre

Les Méduses qui collent à la peau ou les Crocs Caïman juste bons pour les professionnels de la poissonnerie, moi je dis NON ! nan suis pas snob.

Répondre

et ben moi, je dis des plastiques! Et hop. mais je ne crois pas que j’en remettrai un jour… c’est quand meme trop moche. Ne préférez vous pas le contact du sable chaud et de l’eau entre les doigts de pieds? moi oui!!!! 😉

Répondre

trop bien les méduses, c à la mode et tout, moi je les mets à paris.. hyper décalé, très plage, j’adore !

Répondre

Quand j’étais gamine, la moitié des filles de l’école portait ces sandales, surtout en temps de pluie, et tout le monde appelait ça de la même manière: des regommes!

Ca devait être une autre génération…il y a un temps fou 🙂

Répondre

Pour l’instant toujours pas de méduse en vue , on va peut être y échapper qui sait…

Répondre

quand j’étais petite presque tous le monde en porter en été filles ou garçons à l’école cela ne possait pas de probléme puis à l’entré au collége j’avais la honte de les porter

Répondre

Voilà nous sommes au bureau, et on ne sait comment on est venu à parler de ces sandalettes, on s’est connecté… et on a trop rigolé … en découvrant la discussion, chacune avait sont appellation, mais tout le monde était d’accord sur le "résultat" sur nos petons ! 🙂

Répondre

Alors, vous dites plutôt nouilles ou méduses au bureau ? 🙂

Moi j’ai toujours appele ca des crevettes ce sandales en plastique et j’ai toujours entendu ce nom la mais il n’y a pas plus tard qu’hier quand j’ai ose prononcé ce mot on m’a rit au nez en me retorquant que le vrai nom etait méduse alors là j’en suis médusée…

Répondre

Répondre à marie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

eget libero id, tristique risus id felis consequat. pulvinar dictum