Millenium, tome 2 – Stieg Larsson

Après avoir succombé au tome 1 de Millenium, j’ai, en toute logique, poursuivi ma lecture en abordant le tome 2 de la saga de Stieg Larsson. Avec joie, même, dois-je préciser.

Car, si j’avais eu quelques réticences à entamer la lecture d’un tel Best Seller, le premier tome m’avait largement convaincue.

Qu’en est-il du second tome ?

Eh bien… Je dois dire que je suis un peu déçue. J’ai aimé, hein, mais j’ai regretté quelques (oh, le bel euphémisme !) longueurs.

Bien sûr, La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette propose une intrigue toujours aussi prenante. Les personnages auxquels on s’est attaché dans le premier tome reviennent jouer une autre scène. Intrigue, sexe, violence, drogue et Rock n’ Roll, tout est réuni pour faire de ce deuxième opus un succès.

Et pourtant : après un démarrage sur les chapeaux de roues, on piétine. Sec, même. On s’accroche, persuadé que la suite ne peut qu’être plus haletante, et pour cause : le dénouement n’est pas livré au stade de ce patinage tout sauf artistique. Mais on est plus que ravi non seulement, de voir le dénouement arriver mais en plus, reprendre un peu de poil de la bête, même si la fin est… un peu trop énorme à avaler.

Ce que dit la 4ème de couv’ : Tandis que Lisbeth Salander coule des journées supposées tranquilles aux Caraïbes, Mikael Blomkvist, réhabilité, victorieux, est prêt à lancer un numéro spécial de Millenium sur un thème brûlant pour des gens haut placés : une sombre histoire de prostituées exportées des pays de l’Est. Mikael aimerait surtout revoir Lisbeth. Il la retrouve sur son chemin, mais pas vraiment comme prévu : un soir, dans une rue de Stockholm, il la voit échapper clé peu à une agression manifestement très planifiée.

Enquêter sur clés sujets qui fâchent mafieux et politiciens n’est pas ce qu’on souhaite à clé jeunes journalistes amoureux de la vie. Deux meurtres se succèdent, les victimes enquêtaient pour Millenium. Pire que tout, la police et les médias vont bientôt traquer Lisbeth, coupable toute désignée et qu’on a vite fait de qualifier de tueuse en série au passé psychologique lourdement chargé.

Mais qui était cette gamine attachée sur un lit, exposée aux caprices d’un maniaque et qui survivait en rêvant d’un bidon d’essence et d’une allumette ? S’agissait-il d’une des filles des pays de l’Est, y a-t-il une hypothèse plus compliquée encore ? C’est dans cet univers à cent à l’heure que nous embarque Stieg Larsson qui signe avec ce deuxième volume de la trilogie Millenium un thriller au rythme affolant.

Ce tome reste malgré tout globalement bon : de bons personnages + une bonne intrigue donnent forcément des résultats. Mais une chose est certaine : je vais laisser un peu de temps s’écouler avant d’aborder le 3ème et dernier tome, La Reine dans le Palais des courants d’air.

Affaire à suivre…

Dites, vous avez le même avis que moi, vous qui avez lu les deux premiers opus de cette saga ?

Commentaires

On vient de m’offrir la trilogie: je vais devoir la lire. J’ai resisté, resisté mais "elle" est arrivée jusqu’à moi sans que je veuille ;-))

Répondre

Le premier est top, j’attendais avec impatience ton avis sur le 2ème, j’ai peur d’être déçu mais je ne peux pas résister je dois le lire.
Plein de mimis.

Répondre

franchement ça me fait peur de le lire, tout le monde en dit du bien et j’ai peur de ne pas aimer!

Répondre

Et bien je dois dire que je me suis avalée les 3 tomes dans la foulée car je n’ai pas pu résister à connaître la fin !!! je partage un peu ton avis sur le 2sd tome, il y a effectivement quelques longueurs, néanmoins il maintient en haleine pour le 3ème tome final, qui lui par ailleurs m’a laissée sur ma faim…
Je profite de ce 1er commentaire pour te dire que j’apprécie beaucoup ton blog que j’ai découvert il y a …. pff! tout ça au moins !! Tu me bluffes de consacrer autant de temps à le rédiger en plus de tout le reste (boulot, voyages, mari, ami(e)s, sorties …)
A bientôt

Répondre

Merci pour ton commentaire Sabrina 🙂 Sois la bienvenue ici !

Salut Deedee! Perso, le premier tome m’avait vraiment séduit et j’ai aussi beaucoup aimé le deuxième que j’ai lu dans la foulée sans pouvoir m’arrêter (un peu comme le premier) voulant à tout prix découvrir "la fin". C’est vrai malheureusement qu’il y a des longueurs et si je ne m’abuse, nos deux héros ne se croisent à nouveau qu’à la 277ème page ou quelque chose comme ça… c’est donc un peu longuet malgré tout… En revanche, le troisième et dernier tome en principe ne m’a pas emballé, à tel point que je ne parviens pas à dépasser la 100ème page et que je préfère me consacrer à d’autres livres plutôt que de continuer et finir celui-ci. Peut-être me suis-je un peu lassée du style littéraire, peut-être que sachant qu’il n’y a pas vraiment de fin compte tenu de ce que l’auteur est mort avant la fin, je sais que je resterai sur ma faim…
Ces livres méritent selon moi d’être découverts, ne serait-ce que pour en apprendre davantage sur la Suède et ses problèmes mais s’en tenir aux deux premiers n’est finalement pas une si mauvaise idée…

Répondre

Ben moi j’ai préféré le tome 2. Je trouve qu’on y apprend plus de choses sur la vie de Lisbeth, qu’est-ce qui l’a amenée là, à ce qu’elle est devenue.
Et je me suis prise une bonne claque vers la page 200 au moment de l’événement qui déclenche tout.
J’ai plus patiné dans le suivant en me perdant dans les méandres de la säpo.

Répondre

J’ai lu le 1er tome la semaine dernière et franchement à sa lecture, énorme surprise : pourquoi un tel engouement sur ce livre ??? C’est bien, oui (j’ai pourtant eu du mal à entrer dans l’histoire cependant – les 200 premieres pages sont lourdes) mais sans plus. D’ailleurs pour un polar/thriller, il est très quelconque; J’en lis assez souvent et il est loin d’attendre le niveau général dans ce genre… J’ai même eu du mal à finir les 100 dernières pages.

Quant au tome 2, j’ai commencé (vu que j’ai emprunté les trois tomes, autant les lire pendant mes vacances), mais là également, je peine à accrocher.

L’énorme succès de cette trilogie ne serait il pas dû à un immense coup marketing – genre le Da Vinci Code (dont le succès était tout aussi étonnant) ?? 😉

Répondre

QUatre ou cinq fois que j’ai la trilogie dans les mains et que je suis à 2 doigts de l’acheter. Mais Dieu sait pour quelle raison je n’y arrive pas!

Répondre

Pour ma part j’ai beaucoup aimé les trois, mais c’est vrai que ce deuxième opus est un peu boiteux et comporte quelques longueurs… je trouve que le troisième tome est vraiment mieux 🙂 !

Répondre

Je me suis arrêtée au premier tome. L’effet mode me refroidit. Voir toutes ces têtes penchées sur l’un des trois tomes dans le métro…
Ta critique ne me donne plus du tout envie de lire la suite. Dans quelques mois peut-être. Mais il y a tellement de livres passionnants. Et ma pile en attente est déjà assez haute aux pieds de mon lit.
J’admire le "patinage tout sauf artistique". ça m’a bien fait rire ! Bonne journée à toi.

Répondre

Je suis totalement d’accord avec toi, j’ai été très déçue par le 2ème tome et encore plus par le 3ème que je suis en train d’essayer de terminer péniblement.
Je trouve que l’intrigue du 1er tome était un peu plus accrocheuse.
Quoiqu’il en soit, cette saga reste un mystère pour moi : je n’ai pas pu décrocher du 1er pendant toute ma lecture et pourtant, je trouve que ni le style ni l’histoire ne soient extraordinaires ! J’ai l’impression d’avoir subi une hypnose !! 🙂

Répondre

Excuse moi pour hier. Je trouvais cette interview juste un peu morne mais en me relisant, effectivement…

Répondre

Merci pour tes excuses, pas de soucis. Aaaah, les joies de l’écrit !

Je suis d’accord avec Caro, c’est fou ce mystère du Best Seller. Bien sûr l’intrigue est bonne, bien sûr c’est bien fait mais pourquoi tout le monde accroche à ce point là…..Mystère.
Le 1er est vraiment le meilleur pour moi. J’en suis au milieu du 3ème et je n’ai pas lu une page depuis 1 semaine (ce qui aurait été impensable avec le 1er).
Mais comme c’est dans la continuité du 2ème j’ai voulu m’y atteler tt de suite. J’espère avoir un sursaut.

Répondre

Amatrice de polars, j’ai plongé dans ces 3 tomes de manière inattendue (on m’a carrément mis les livres entre les mains) et ininterrompue. Je n’ai pu décrocher qu’avant d’avoir lu la dernière phrase du dernier tome.
Les tomes 2 et 3 sont d’autant plus captivants qu’ils concernent directement l’héroïne, et que l’on découvre un passé assez improbable et captivant qui lève le voile sur sa personnalité. J’ai trouvé très intéressant le tourbillon médiatique qui entraîne Lisbeth. La distance entre nos deux héros rend ces tomes plus sombres, moins drôles, mais pas moins passionnants !
Je les conseille chaleureusement 😉

Répondre

On me l’avait déjà conseillé, là tu me donnes encore plus envie:-)

Répondre

J’attends la sortie en livre de poche, et en même temps d’ici là je n’aurai peut être plus envie de le lire ;-p

Répondre

assez d’accord avec toi, il est bon, mais y a des passages qui trainent… et d’ailleurs le 3 me tente moyen…

Répondre

Je suis entièrement d’accord avec kk (comm. n° 9 ), j’ai été très déçue par les 3 tomes. Je les ai trouvés mal écrits, invraisemblables, complaisants à la fois dans le sadisme et dans le portrait (auto-portrait fantasmé ? ) du journaliste .
Ceci dit, on me les a offerts et je les ai lus, donc mon intégrité intellectuelle a ses limites … 😉

Répondre

J’ai lu les trois, mon préféré étant le 2ème (comme quoi, les goûts et les couleurs), notamment parce qu’il est centré sur Lisbeth et que j’étais particulièrement fan du personnage. Par contre, le 3ème m’a beaucoup moins emballé, en fait, j’avais un certain ras-le-bol de l’histoire et je l’ai donc fini plus histoire de boucler la trilogie que par plaisir. Finalement, j’étais super contente d’avoir terminé pour pouvoir passer à d’autres lectures! D’ailleurs, depuis, j’ai lu 2 romans de Katherine Pancol (les yeux jaunes des crocodiles et la valse lente des tortues) et là je me régale!!!

Répondre

je rejoins le commentaire de caro..le premier tome j’ai vraiment adoré..mais le deuxieme , il traine encor dans mon sac..j’ai un peu de mal à le terminer.

Répondre

Je vais les lire pour me faire une idée. Ton avis sur le 1er tome m’avait largement convaincu de me l’offrir mais pour l’instant je sui splongée dans Arlington Park de Rachel Cusk et c’est diablement bien ! 🙂

Répondre

Oh, en fait, ce qu’on ne sait pas forcément, c’est que l’auteur est décédé après avoir déposé ses manuscrits à l’éditeur. Les livres ont donc été peu retravaillés, peu réécrits, pour respecter le côté posthume de l’oeuvre.
Sinon, excellente trilogie, malgré les lourdeurs de style et les longueurs dues aux circonstances. Pour une fois, on n’est pas dans l’hémoglobine et le meurtre sauvage, mais dans un plan plus vaste, où la violence est perçue et montrée de manière différente par rapport à ce à quoi nous ont habitué les polars américains.
Dépaysement agréable et saisissant !

Répondre

Oui ! Pour ma part, je considère que ce décès brutal est pour partie responsable de l’engouement qui entoure ces polars. Je ne savais pas, en revanche, qu’ils avaient à peine été retravaillés.

Perso ce tome 2 est mon préféré. Et je l’avais littéralement dévoré !
Et si tu y as trouvé trop de longueur ben t’es pas prête d’apprécier le tome 3 (qui lui est vraiment long et limite ennuyeux avec 30 personnages secondaires sans grand intérêt…)

Répondre

Je viens de dévorer un livre sublime : Elle s’appelait Sarah de Tatiana de Rosnay (journaliste à Elle)

une histoire magnifique qui m’a fait découvrir une page de notre histoire que je connaissais très peu : le rafle du vel d’hiv’

regardez les commentaires sur internet, ils sont tous très élogieux …. et mérités!

Répondre

Merci pour la piste Romarine, et contente de te voir ici 🙂

Ces livres me tentent bien, mais j’ai une telle pile de livre en attente et vu le prix, je crois que je vais attendre la sortie en poche.

sinon, côté thriller, cela fait le deuxième Franck Thilliez que je lis et c’est plutôt pas mal aussi (la chambre des morts et la mémoire fantôme) !
on les a tous à la maison car mon mari en est fan et me poussait à les lire depuis longtemps. J’ai enfin commencé et c’est vrai que c’est des bons petits thriller comme on les aime.

Répondre

Pour moi, ce fut une lecture très agréable et distrayante, assis rapide…
Bon oui…
Mais de là à en faire le mythe que l’on semble construire, il y a un bout de chemin, et de nombreux livres bien meilleurs… dans d’autres genres

Répondre

On m’a fortement recommandé cette trilogie également ! Je crois que je vais profiter de ce pont pour m’y mettre !

Répondre

l’honnéteté m’oblige à dire que je n’ai pas pu dépasser la 10è page du tome 1!?…..

C’est grave, Docteur ?….

Répondre

@ papa de deedee
ben heureusement qu’on a pas encore tous les mêmes goûts et que justement il y en a pour tous les goûts 😉 !
pour ma part, je n’ai toujours pas vu Les Ch’tis, ni Titanic non plus, d’ailleurs. Suis-je pour autant une extraterrestre ?

Répondre

J’ai terminé le premier complètement accro, et là je suis à la page 150 du second mais c’est pas pareil, je suis moins absorbée dans l’histoire. Je suis un peu triste, j’aurais voulu rester dans mon trip 🙂

Par contre mon père, qui les a lus, me dit que le 3 contient le dénouement du 2 et qu’il faut absolument les enchaîner… On verra.

Répondre

Merci de ton accueil, Deedee, et bonne lecture pour le tome 3.
Bon, j’y pense une dernière fois, au café, auquel l’auteur est très attaché tout au long des livres et à la marque de cafetière, qui arrive juste à la fin (du tome 3).
Il cite aussi des marques d’armes, de motos, de bagnoles et surtout de téléphones portables (un personnage cherche bizarrement « une cabine » ça détonne) et d’ordinateurs. J’en oublie peut-être.
Tous ces objets ont un rôle romanesque sauf la cafetière.
Elle existe bel et bien, cette cafetière, j’ai vérifié, c’est un modèle d’une marque suisse « haut de gamme ».
En somme, Millénium, c’est 1900 pages passionnantes qui aboutissent à une pub pour une cafetière.

Répondre

J’ai fini le tome 3 il y a deux jours et je suis très triste de l’avoir terminé, j’essayais de faire durer le plaisir et de ne pas le lire trop vite!
Et maintenant je ne sais plus quoi lire.
C’est drôle,moi c’est le deuxième que j’ai préféré, j’avais mis une bonne centaine de pages à entrer dans le premier,trop de longueurs.
Delphine, enchaine avec le dernier!

Répondre

J’ai lu les trois pendant les vancances de Pâques et j’ai moi aussi été déçue par le second ! Le troisième le rattrape un peu mais je suis tout de même restée sur ma faim !
Je te conseille le dernier Michel Folco si tu as lu déjà les 3 premiers 😉
Ici : http://www.ratsdebiblio.net/folc...

Répondre

Nope, je ne connais pas Michel Folco, mais je note précieusement cette piste : merci !

Fluchtre ! A trop lire, avec moultes bidonnades la peste, je lui ai emprunté son pseudo ! Désolée; oui, sorry, sorry !

Répondre

Perso, j’ai lu les 2 premiers tomes en vacances, c’est plaisant avec quelques longeurs mais ce qui m’a exaspéré c’est toute cette pub qui est faite pour les ordinateurs, voitures, …
Ca ne fait pas du tout naturel et ça sent la vente d’espace publicitaire. On dit naturellement, j’ouvre mon Mac mon PC mais pas à tout bout de champs comme l’auteur, j’ouvre mon iMac 14 pouce, 4giga de ram …

Répondre

J’ai lu les 3 ! Adoré le 1er, déçue par le 2e, mais j’ai bien aimé le 3e… un peu long cependant…

Répondre

Je ressens la même chose, Nicolas, une forte impression de publicité clandestine. (Dans le tome 3, c’est pire.)

Répondre

Ah bon ? C’est marrant, autant au début, ça m’a en effet un peu gavée de lire les références du Mac de Lisbeth, par exemple, autant j’avoue qu’une fois que je m’y suis faites, je n’ai plus trop tilté…

Je viens de finir le tome 2. Chéri conduit, la p’tite regarde son DVD et j’ai passé 600KM le nez dans ce bouquin, qui est encore meilleur que le premier selon moi, ben quoi, faut pas parler au chauffeur, nan ?!. J’attend que la fnac ouvre demain pour trouver le tome 3 pour mes vacances au soleil !Sûr que les infos techniques sur le mac et la pub ikea sont peut être too much mais c’est secondaire!
Bonne lecture !
Chris

Répondre

Et bien pour en venir directement à la remarque sur les références de l’ordinateur de Lisbeth je pense seulement que c’est une façon de nous faire rentrer dans l’intellect du personnage. Rendez vous compte cette fille est un hacker de très grand niveau ce n’est donc pas un simple usage qu’elle fait de son ordinateur mais c’est son seul moyen pour elle d’être libre, son outils de travail, alors pour sûr on peut être attaché à la qualité d’un outils comme dans n’importe quel corps de métier, non?
Il est compréhensible que tout soit vus comme une énorme pancarte publicitaire, pour ma part je pense que cela est travaillé dans le but de nous emmener plus loin encore dans la compréhension des personnages.

Je suis vers les 200 pages du troisième tome je pense que ces romans ont besoin d’un peu de temps pour être réellement aprécié tant l’atmosphère donné est pesante.

qu’en pensez-vous?

Répondre

Je suis en train de lire le 2e, que j’aime beaucoup pour l’instant. Le premier m’a bien plu aussi. Rien de vraiment exceptionnel mais quand je suis ravie à l’idée de retrouver mon bouquin en cours de lecture, ça me suffit largement. C’est ce que je cherche: me languir de la suite.

Répondre

Bonjour,

Je découvre aujourd’hui ton blog grâce à l’interview de Pénéloppe Bagieu et je suis déjà en train de fouiller dedans! Je suis actuellement en pleine lecture du 3ème tome de Millenium. Un conseil : n’attends pas trop pour le lire le 3ème tome car il est dans la continuité du 2ème. On reprend exactement là où nous avions laissé Lisbeth. Bizarrement j’ai préféré le 2ème au 1er malgré la fin quelque peu capilotractée…bonne lecture!

Répondre

Salut tout le monde !
perso je suis en plein millieu du 3ème tome et je M’ENNUI ! autant j’ai adoré les deux premiers, que celui ci m’endor … je me demande vraiment si cela vau le coup de le finir si la fin est tirer par les cheveux … mais je n’aime pas m’arretter en plein millieu d’un livre … HELP !

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

elementum Donec felis ipsum felis libero consectetur