Le mystère The Kooples…

Bon bon bon. Bon. Bon. Là, j’avoue, je suis bien perplexe.

Depuis quelques mois, il ne sa passe pas une semaine sans que l’on ait droit à une nouvelle boutique The Kooples. Mais si, je suis sûre que vous voyez de quelle enseigne je veux parler : devantures noires, vitrines lugubres et logo de cette « nouvelle marque de prêt-à-porter Homme/Femme, chic et décalée » placardé tel un gros point à la ligne.

Comme il fallait bien voir de quoi il retournait, je m’y suis jetée l’année dernière ventre à terre, persuadée d’avoir trouvé là un nouveau Graal de la sape. Las ! En terme de Graal, des fringues certes décontractées mais sûrement un peu trop, in fine : les matières sont mochissimes et cheap à souhait, les coupes aléatoires, les couleurs tristes à pleurer…. Oh bien-sûr, une ou deux pièces ont bien trouvé grâce à mes yeux, comme ce petit chemisier retro que porte Gaston.

Mais globalement, non, The Kooples s’assimile a une imposture en bonne et due forme, à plus forte raison lorsqu’on se penche plus avant sur le prix de ces nippes…

Peut-on donc m’expliquer POURQUOI cette enseigne continue à coloniser à vitesse grand V les artères commerciales de France et de Navarre (parce que oui, je sors de Paris de temps en temps figurez-vous, et j’ai pu constater que le phénomène était national). ça valait bien un coup de gueule de blogueuse over top méga influente, non ?!

Non mais sans rire, je suis la seule à penser que The Kooples nous prend pour des jambons ou bien ?

Commentaires

Non tu n’es pas la seule. Je suis rentrée dans une boutique de la marque le mois dernier avec ma belle soeur. Elle s’extasiait sur tout ce qu’ils vendaient pendant que je restais septique devant ces coupes bizarres et surtout ces couleurs tristes.
Non seulement j’ai trouvé ça trop cher mais en plus les clients m’ont complètement déprimé : bobo parisien "branchouille" épais comme une ablette avec la mèche de cheveux bien comme il faut devant les yeux (avec en prime un petit percing ou tatouage pour faire rebelle).

Répondre

Je ne pourrais pas te répondre. Je n’ai pas encore croisé cette boutique dans mon petit coin de Navarre.Après t’avoir lue, ça ne fait plus du tout envie, d’ailleurs 😉

Répondre

Rah merci! Pareil! Mais il n’y a pas de Kooples qui me fait cet effet là, il y a Zadig et Voltaire, Maje, Sandro, ces marques à 300000 dollars pour une matère tout de même en peau de papier; toujours la même clientèle bobo, je n’aime pas du tout. Plus d’originalité, tout pareil, bref pas mon style mais comme on dit, il en faut pour tous les gouts 😉

Répondre

C’est hors de prix tout comme Sandro et surtout je trouve qu’ils s’inspirent bcp trop de APC. J’ai vu à 2 ou 3 reprises des modèles quasi identiques

Répondre

Moi, c’est le prix qui m’ fait fuir … j’ai même pas eu le temps de voir les matières de près.

Répondre

Ils ont installé un stand au printemps Haussmann… du coup j’ai jeté un coup d’oeil…même opinion qu’Olivia ( à Paris)…J’ai l’impression que certaines marques plus tu vends chers plus c’est in !!!d’ailleurs j’envisage de plus en plus de monter ma marque de fringues pour petits garçons…et de vendre ça très chers…Les gens ne regardent plus vraiment la qualité du vêtement…

Répondre

moi pas parler français car il est 9h et j’ai pas fini mon café…pas envie de bosser aujourd’hui

Répondre

moi je suis entrée ce we pour la première fois dans leur magasin ce WE, n’étant pas parisienne je ne connaissais que leur site et je trouvais ça sympa mais cher. Là en boutique.. d’abord personne ( clients), les matières hyper cheap, des pièces sympa de loin mais pas de près… et éconiquement je ne comprends pas ce nombre de magasin ?

Répondre

Moi aussi je ne trouve vraiment rien à cette marque. Lancée à grand coup d’opération de com’. Prix déraisonnables, et vêtements qui font pas envie… comme j’aime la couleur, moi, je passe mon chemin! 😉 😀

Répondre

C’est vrai que les prix sont à tomber raide… On ne paie plus le vêtement et la matière délicate mais plutôt de l’ostentation en boîte :s Zadig et Voltaire en sont la preuve absolue ; des bouts de chiffons du sentier à des prix complètement ahurissants… Pro en matière de storytelling, la marque s’invente une histoire rock absolument pas légitime à mon sens… A suivre !

Répondre

Tout comme toi cette communication au bulldozer, ce choix de coupes et de matières absolument insipides et ces ouvertures en cascade m’ont en fait coupé du concept.

Je ne me suis pas trainé "ventre à terre" dans leur boutique, mais quand ils ont ouverts à Aix je suis allé jeter un coup d’œil en pensant que la boutique allait me faire changer d’avis. En fait, ça n’a fait que confirmer mon impression… n’est pas créateur de talent qui veut mais ça nous prouve un peu plus la force de la com. nan?

Répondre

Je suis d’accord avec toi pour le rapport qualité/prix mais je pense que ce n’est pas pire que Maje et Sandro que je mets dans le même panier à ce niveau.
Car ça fait un bail qu’on nous prend pour des jambons (et qu’on se laisse faire parfois ;-))

Répondre

ben tiens c’est marrant que tu en parles ! j’ai croisé un magasin la semaine dernière et je serais bien allée faire un tour pour voir tout ça.. mais vu ce que tout le monde en dit là, j’vais peut-être revoir mes ambitions à la baisse ^^ en tout cas j’aimais bien leur campagne de pub moi :/

Répondre

plutôt d’accord avec toi, il s’en est ouvert un à Levallois. je n’y ai encore jamais mis les pieds et je n’en ai pas envie. c’est d’un triste

Répondre

ah oui et ils ont vraiment l’air de s’emm… sur cette affiche. franchement la jeunesse d’aujour’hui j’espère qu’elle n’est pas comme ça. C’est à se tirer une balle dans la tête. Et ce serait bien que les créateurs lisent ce qui est écris ici…

Répondre

Ah bah enfin, MERCI !

Enfin quelqu’un dénonce cet enfumage ! Merci Deedee.

Intriguée, un peu comme tout le monde, par leur campagne de pub, et aussi par un joli cardigan rouge porté par Betty (en même temps, tout lui va), j’ai profité d’un passage rue de Courcelles pour jeter un oeil.

J’étais sur le point de rentrer dans la boutique (archi vide), qui de dehors m’a fait pensé au showroom d’un artiste conceptuel belge déprimé, quand mes yeux ont croisé le regard méprisant d’une vendeuse anorexique et celui, patibulaire, d’un vendeur neurasthénique… J’ai même pas osé rentrer.

j’ai passé mon chemin et me suis rattrapée chez Paul and Joe Sister (raaaah tout ce corail ! ces imprimés fleuris…). Et le sourire est revenu.

J’avoue après j’ai regardé sur leur eshop pour voir si j’avais loupé un truc et bah… non. Voilà.

Répondre

Moi ce qui m’énerve c’est le regard que les vendeurs te jettent si tu n’as pas le petit look branchouille (j’étais allée à la boutique rue des rosiers). Eh ben, à peine j’ai franchi le pas de la porte, je suis repartie direct. Ils se la pètent grave dis donc.

Répondre

MERCI de confirmer ce que je pensais, à chaque fois que je passe devant la boutique Bastille, je regarde (magasin vide) et je vois des vêtements tristes sans intérêt. Et en plus si c’est cher…
quand je pense que ce sont les fondateurs de Comptoir des cotonniers qui en sont à l’origine, j’en perds mon latin ! ;o)

Répondre

Ce n’est absolument pas les fondateurs de CDC qui en sont à l’origine. Ce sont leurs fils et ils ne sont en aucuns cas liés.

Même réflexion la semaine dernière après un passage rapide dans une de leur boutique toute noire. Essayage d’un débardeur sac poubelle joli sur ceintre mais mal coupé porté. Son prix: 290€.

Répondre

Deedee
Quand ils ont lancé leur campagne de pub,j’etais carrement intrigué par cette nouvelle marque qui me semblait très dandy rock et trendy.
Autant te dire que des qu’ils ont ouvert leur première boutique parisienne rue des Rosiers en septembre dernier, j’y ai foncé ventre a terre.
Mais la oh deception, des fringues trés standardisé, des coupes pas terribles des matières a peine digne d’H&M et en plus totalement hors de prix, genre un gilet a galons 195 euros.

Vraiment dommage, ca aurait pu etre un jolie succes, surtout compte tenu de la campagne virale autour de la marque.

Répondre

Je ne connaissais pas ces boutiques. J’en suis assez à l’abri dans ma petite banlieue.
Un coup d’oeil sur leur site et je trouve que les fringues sont plutôt quelconques. Rien à voir avec la fausse "rebellitude" affichée. Si en plus c’est cheap et ca coute un bras, sans intérêt…

Répondre

Moi j’aime bien, leurs fringues me correspondent bien (pas que je sois approximative entendons nous bien!), mais c’est vrai que leur prix c’est pas possible, ou alors en soldes, comme je fais…

Répondre

Et ben ! après avoir lu tous ces commentaires, il me vient l’idée d’une note qui me ferait grand bien à lire: les marques branchées qui, à l’opposé, propose des vêtements de bonne facture et à la mode (et pas non plus à des prix délirants) 🙂

Répondre

D’un point de vu image et marketing ils sont forts. Tout est pensé pour plaire au Parisien branchouille, concept épuré, merchandising quasi inexistant, vendeurs mal aimable… Et les prix surtout! Pouah que c’est cher! Je ne dirais rien sur la qualité parce que je ne me suis pas penchée dessus mais il semblerai qu’ils fabriquent en Angleterre et que ça serai un peu leur premier argument quand ils ont lancé la marque. Alors si ça commence déjà à être cheap, ça le fait pas… il y a quelques belles pièces mais très franchement je n’ai pas envie d’acheter chez eux juste pour le principe, un peu comme chez Zadig et sa qualité douteuse. Là chez Kooples c’est les vendeurs qui me gonflent. Marre d’être regardé de haut tout ça parce que je ne suis pas habillée en créateur. Surtout que ça veut pas dire que je n’en ai pas les moyens… Mais dans leurs yeux je lis que je ne mérite de m’habiller en Kooples. Ok pas de soucis, j’achète rien alors! 😉

Répondre

Un vrai plaisir de lire ce billet !!
A part leurs campagnes plutot chouettes qui semblent sortir de ID ou The Face (des magazines de mode anglais) les fringues sont très décevantes.
Comme tu le signales justement, ce sont des basiques : il y a peu de créativité:/

Répondre

Idem, beaucoup aimé la campagne de com…

Bouh dès sa création ça sentait l’arnaque.

The kooples appartient aux frères elicha ( un des deux était dans mon collège à toulous, j’ai jamais pû me le sentir celui là; je comprends mieux pourquoi maintenant)

Je pense la même chose de comptoir des cotonniers d’ailleurs ( et devinez qui sont les créateurs de comptoir des cottoniers?…..)

Répondre

ha ben alors carrement d’accord mais en fait moi j’ai cet opinion là pour toutes ces soi disant "petites marques qui montent" genre maje, sandro, zadig et voltaire et meme comptoir des cotonniers parfois d’ailleurs… tiens allez j’me lache ! haha !
pour moi ces marques coutent la peau du Q alors que la qualité ne me semble pas tellement meilleur que chez zara and co (peut etre que j’exagère un peu… j’sais pas) mais cet espece d’image de marques bobo-hype me sort par les trous de nez. Et je prefere aller mettre 120 € chez h&m pour un futte + un pull + 3 hauts + une ceinture +…. que pour un ptit tshirt soidisant lose wouaih trop fashion chez the kooples and co !
voilà c’est dit !! haaa, j’me sens meiux ! haha
😉

Répondre

pour répondre à flannie: comptoir des cotonniers c’est…………LEURS PARENTS !!!

Répondre

Je ne connaissais pas cette marque ‘ ben oui…je suis en province…je viens d’aller sur le site et franchement…ça fait un peu "sac à patates"??
un débardeur blanc ( transparent et déjà déformé!!!) à 50 euos…ça me laisse perplexe..Avant j’achetais mes fringues au Comptoir des cotonniers jusqu’à que mon jean prenne 50 euros en une saison!!!

Répondre

Comme je suis d’accord avec toi! Au début, j’avoue j’ai cédé à la tentation en m’offrant le même haut que toi en soldes! J’en profite d’ailleurs opur dire que j’aime beaucoup ton blog (mon 1ercommentaire, mais des mois déjà que je te lis!) Pour la qualité, elle est bidon! La cata, ça filoche, ça bouloche…Et les vendeurs, pas un sourire, sauf quand tu passes à la caisse et encore…Au début, je trouvais ça pas mal, mais les collections sont tristes, pas de changement entre l’hiver et l’été! En un mot: "Déception!"

Répondre

Teuh teuh teuh, ne mélangeons pas tout, s’il vous plait !

Si pour ma part, je déplore les prix pratiqués chez Sandro, Maje & co, la qualité de la plupart de leurs fringues est irréprochable. Les cotons tiennent parfaitement bien, les soieries aussi. Rien à dire à ce niveau là, contrairement à Comptoir : les mailles rétrécissent ou se déforment, les pulls boulochent..

Je ne savais pas que Les Kooples étaient liées à Comptoir.. ça explique beaucoup de choses !

Répondre

Comptoirs des Cotonniers a été racheté par des chinois.

Pour moi aussi toutes ces nouvelles marques bobo c’est du pareil au même
Et pour Maje, c’est kif-kif, j’ai du très resistant et d’autres c’est vraiment pas terrible (j’ai acheté une robe cet hiver, niveau qualité je pense qu’on ne peut pas faire pire = chiffon)

Répondre

c’est clair, mes fringues maje et sandro on exactement la même qualité que du H&m…si ce n’est pire… coutures faites à la va vite, matières pas nobles

foutage de gueule

Répondre

Alors là, vraiment, je ne suis pas d’accord ! Les robes de chez Maje & Sandro tiennent excellemment bien depuis 2 / 3 ans en les portant régulièrement. Les pulls ne boulochent pas. Les petits hauts en coton ou en soie sont nickels… Une seule exception, une robe noire que j’ai acheté sur BazarChic, vente Maje et qui elle, bouloche… C’est à ce jour la seule exception qui pour moi, confirme la règle.

Certains trucs pourraient être pas mal, mais les prix sont totalement prohibitifs, je n’ai même pas voulu rentrer dans la boutique du coup !
Tu as raison pour le "coup de gueule" ! 🙂
Bises

Répondre

ah bon ils sont liés???
les quelques fringues de chez Comptoir que j’ai m’ont extremement déçues…

Répondre

Moi je ne suis pas vraiment allée voir les fringues de près, car c’est vrai que les boutiques ne sont pas très engageantes, mais contrairement à toi Deedee, c’est leurs campagnes de pub qui m’énervent le plus ! C’est sûr qu’ils ne sont pas les seuls, mais le côté "je fais la gueule parce que c’est chic", ça me soûle au bout d’un moment ! Pour le coup, ils devraient s’inspirer de leurs parents chez Comptoir, qui nous montrent toujours de belles filles (ou mères), souriantes, dans une belle lumière…

Répondre

Je me disais que "quelque chose" justifiait le price premium. Mais à lire les commentaires, il semble que non.
J’aime quand même leur fanzine…
Et vous prononcez çà comment, vous, DeeDee? Ze Cou-pleux? Ze Co-peuls? Ze Cou-peuls?

Répondre

La qualité chez Comptoir des cotonniers était super il y a encore quelques années, surtout quand la marque était peu connue, peu répandue, et surtout moins cher. Faut croire que plus ca marche plus la qualité baisse. Je mets encore aujourd’hui des vêtements achetés chez eux il y a environs 10 ans !!!

Répondre

A mon tour de te dire merci, parce que c’est vrai qu’il y en a un peu marre qu’on nous prenne pour des jambons (ou pire)!
la mode semble être à la fringue jetable. Les "pauvres" vont chez New Look, Mim, H&M and co, les "riches" peuvent se permettre d’acheter un pull en cachemire Z&V qui ne tiendra pas plus que 3 lavages ou des t-shirts chez The Kooples…
Alors oui, on aime pouvoir changer souvent et s’adapter aux tendances, mais est ce que ce n’est pas un peu cher payé?
Entre Jonak qui double ses prix et divise par deux sa qualité depuis qq années, et Darel qui se paye de super égéries mais fait tout fabriquer dans les ateliers de Zara, on ne sait plus à qui se fier…
Ca ne te dirait pas de nous faire un article sur les marques "valeurs sûres", où on pourra acheter les yeux fermés et dire sans mentir à son banquier que c’est un investissement à long terme?
@Diablita: sans vouloir nécessairement que toutes les marques copient Comptoir, parce que ça risquerait de devenir casse pied de ne voir que des mères/filles idéales, je suis bien d’accord, y’en a marre de ces gens qui font la gueule par principe!

Répondre

-cher, cher, cher
-vendeurs antipathiques(palme d’or pour celui de la bastille)

Répondre

Mouais c’est moyen et ça donne pas envie d’acheter en tous cas ! En même temps à Marseille y’en a pas encore des boutiques The Kooples 🙂 Pourvu que ça dure…..

Répondre

Dommage que cette enseigne ne soit pas à la hauteur ! Personnellement je découvre cette marque, et en lisant vos critiques j’ai l’impression de n’avoir rien raté ! Mais si les matières ne sont pas nobles et que les prix sont exagérés comment cette marque peut elle plaire ? Celle qui portent des vêtements the K. ou qui ont une boutique près de chez elles, peuvent me dire où sont fabriqués ces vêtements en lisant l’étiquette ? Merci tout plein

Répondre

C’est quand même bizzare tous ces vendeurs qui sont si désagréables…Mummmm je me demandes si cela n’est pas fait express? j’i eu le même genre de vendeur au stand Printemps…du genre " la chemiiiiiiise est à 180 euuuuuuuuros"…( accent très prout prout)..A mon avis ils tirent la tronche pour nous dire limite tu ne fais pas parti du club…et quand tu achètes tu as le droit limite à un petit sourire. Du coup, pauvre cloche de client qu’on est on se sent faire partie du club….mais la question de quel club…
Personnellement je trouve que depuis 6 ans les marques se sont trop enflammées sur les prix…Sincerement Maje et Sandro vendent des vêtements à des prix excessifs par rapport à la qualité du tissu…et j’ai une spécialiste dans la famille

Répondre

rien a voir avec le topic, mais deedee, i need you!! jai cru cpdre que tu etais passée par le Celsa, je passe le concours le 17 mai prochain pour le M2 communication des entreprises et organisations internationales, aurais tu des ptits tuyaux a me refiler, en particulier pour la note de synthese?!!
merciiiiiiiiiiiiiiii

Répondre

Comme je suis trop d’accord avec my serendipity !
ça me confirme que je ne suis pas si peu soigneuse que ça ! combien de mésaventures avec du Sandro par exemple ! à ce jour, la valeur presque sûre pour moi c’est comptoir des cotonniers, mais je me lasse un peu …
Et pour revenir à The Kooples, j’avais remarqué à Paris la colonisation, et c’est effectivement très cher et pas coupé pour la majorité d’entre nous je pense (faut être épais comme un haricot vert, sans seins ni fesses …).

Répondre

Je ne connais la marque que de nom et à travers le matraquage publicitaire ; et rien que ça, ça me saoule déjà. J’ai entendu parlé des prix pratiqué et vu les coupes quelques peu quelconque, ça me donne absolument pas envie d’aller voir. Je ne sais même pas s’il y a une enseigne dans ma ville de province.

Répondre

The Kooples, c’est comme les Formule 1. Tu crois que l’hôtel est d’un super rapport qualité-prix et tu finis le matin la tête en vrac rapport au bruit de l’autoroute que tu entends à travers le mur de 3 mm. Même le petit dej’ tu le prend sur un bout de comptoir en plastique rouge à l’entrée.

Et pourtant la pub elle est pas si mal.

Répondre

Je viens de découvrir cette marque en fait j’ai découvert un modèle de jupe sympa ac des clous dans les magazine "styles" joint à l’express (spécialisé dans des trucs cherc mais jolis!!!)
Là j’ai été un peu déçue pas de forme, rien!!
Je vous conseille la marque LIU JO, des jolies formes, des prix assez élevés mais une belle qualité

Répondre

Ben dis donc, cela ne fait pas du tout armée de moutons remonté tous ces commentaires…
Désolée d’aller à contre sens, j’aime bien the kooples, leurs fringues me correspondent et me vont bien.
Le pire ? Les vendeurs de Levallois sont des pures cremes (et le gérant est vraiment mimi)

Allez allez jetez moi la pierre !

Répondre

c’est une honte, j’en ai marre de ces marques du sentier qui se prennent pour des créateurs. Les tissus sont merdiques, que ce soit maje, sandro, the kooples, bel air, zadig et voltaire etc…il faut juste arrêter d’acheter ces marques de merde!

Répondre

Encore une fois, ne confondons pas tout…. Les amalgames, quels qu’ils soient, sont souvent à proscrire !

Faut tout de même pas exagérer.. J’ai pour ma part un pull en cachemire Zadig et Voltaire et il tient parfaitement bien. Peut-être faut-il faire plus attention lors du lavage? Même pour les cachemires Eric Bompart, qui sont de très bonne qualité, les vendeuses conseillent de les laver à la main.

Répondre

Je crains que la médiocrité des cachemires de Z&V soit de notoriété publique…Peut-être que si tu ne te ranges pas à l’avis de la majorité, c’est toi qui aurait une astuce à nous dispenser?

Pour ma part, lavage à la main avec lessive spéciale et pourtant, bouloches et forme difforme sont de mises…

Bon moi je veux bien une boutique Sandro a NY… Ou Maje… Allez je vais faire un tour chez Topshop pour me remettre 🙂
Lors de mon dernier passage a Paris j’ai fait un tour chez The Kooples, et j’ai trouve que c’etait cher pour ce que c’etait et un vrai manque d’originalite.
Bises Miss et Bon week end!

Répondre

Et bien moi j’aime bien leurs fringues. J’ai acheté un jean, une veste et deux chemises qui m’ont plu et me plaisent encore.
Par contre c’est sur que c’est un style particulier et que ya ceux qui aiment et ceux qui n’aiment pas. C’est sur aussi qu’il faut être mince …
Les commentaires sur les matières me semblent totalement injustifiés, pour moi c’est de la bonne came. Y a juste un truc qui me gène, c’est le parfum dans les magasins, mais bon …

Répondre

Je m’excuse au nom de the kooples pour la pietre qualité de notre accueil et de nos vetements

Répondre

Moi j’ai l’impression que les boutons des blazers the K "effet véritablement authentique" sont en plastique…à près de 200€ la fringue ils se foutent vraiment du monde !

Répondre

C’est vrai, c’est cher mais ils soldent direct à -50 donc il suffit d’attendre. Et je trouve les vendeurs de la rue des Rosiers plutôt sympas moi. Après, c’est vrai que c’est un style…

Pour celle qui demandait, c’est fabriqué à Londres, ceci explique sans doute cela… On peut pas chialer contre les délocalisations, vouloir des salaires corrects et pleurer quand les prix sont chers parce que c’est fabriqué en France ou en Angleterre.

@Ségo, Bompard conseille le lavage en machine, c’est indiqué sur leur site : "Si votre machine possède un programme laine, le lavage en machine est préférable au lavage à la main car le cachemire sera lavé dans un mouvement régulier. Glissez votre pull-over dans une housse, une taie d’oreiller conviendra très bien. Lavez votre pull-over avec un programme laine, à froid, avec une petite dose de produit spécial laine, essorage 600 tours." Testé et approuvé ! Le cachemire aime l’eau, c’est l’intérêt, mais c’est vrai que pour Z&V c’est hélas de notoriété publique.

Répondre

The Kooples est affilié à Comptoir des cotonniers non seulement d’un point de vue capitalistique… mais aussi d’un point de vue marketing : le concept Comptoir c’est "un même vestiaire mères/filles"…celui de The Kooples c’est "un même vestiaire pour lui et pour elle" (d’où le nom et la campagne de pub).

L’esprit est plus rock que ce qu’on voit chez Sandro et Maje, et d’ailleurs, la cible est plus jeune : on est pas sur du romanticobobo… normal que ça passe moyennement sur des trentenaires !

Pour la qualité Kooples, nsp… pas assez de recul… Mais ce qui est sur c’est que, pour moi, Sandro, Maje et consors ne brillent plus ni par leur originalité… ni par leur qualité (c’est quand même dingue de ne jamais avoir un bouton qui tienne correctement sur la moindre de leur fringue !!)

Répondre

Hébé The Kooples fait beaucoup parler !

Perso, il y a du pour et du contre … J’ai pas la force d’écrire un pavé dessus mais en ce qui concerne les vendeuses, allez toutes dans la boutique dans le 14éme, la responsable s’appelle Jenifer et c’est mon ancienne collègue de bureau, une fille adorable !

Deedee, si tu as besoin d’aide concernant les marques tu me fais signe 😉
(Ba oui j’ai bossé 5 ans dans le Sentier, je connais très bien les défauts et les qualités des uns et des autres!)

Bises !

Répondre

Je viens de recevoir mon colis The Kooples aujourd’hui même et je ne suis absolument pas déçu. J’ai désormais 3 belles pièces dans mon armoire : Vêtements bien coupés, tissus niquel…
Et pourtant je suis très loin d’être filiforme …

La suite au premier lavage …

Répondre

Comme disait ma grand-mère, ce sont des problèmes de riches ! Si vous ne trouvez pas ces marques de qualité, cessez de les acheter. Si vous ne pouvez pas vous en acheter et tout ça, par pur snobisme, ne venez pas vous plaindre ensuite. Personne ne vous met un couteau sous la gorge pour acheter.

Répondre

Bien dit!

"vous en empêcher" et non "vous en acheter" pardon 🙂

Répondre

Je trouve vos commentaires un peu mal placé et de mauvaise foie. Les prix sont chers et la clientèle vous parait trop "branchouille avec un tatouage pour faire rebelle", ce qui je trouve est un peu réducteur. Mais bref, pour avoir acheter des vetements chez the Kooples, je n’ai jamais été déçue ni par la coupe ni par la matière, même chose pour Sandro. Les prix peuvent paraitre effectivement un peu exagérés mais par rapport à d’autres marques bon marché, la différence se fait sentir.

Répondre

Et pour ce qui est du manque d’originalité dont tout le monde parle, je n’y comprend plus rien. le principe de cette marque est justement basé sur le coté un peu androgyne, un peu dans le style de Jane Birkin, et je trouve que de ce côté là les fringues sont en accord avec tout le côté marketing….. Après faut juste aimer la sobriété et le côté JB…. 🙂

Répondre

Pour avoir participé a la campagne je peux vous dire que la seule fois ou je suis rentrée dans un magazin kooples s etait pour y depenser mon bon d achat ! j y ai d ailleurs acheté 2 t shirt basic (70e), un bleu marine et un blanc, et devinez quoi…..le bleu a detend sur le blanc !!!!et mon trench mal taillé perd ses boutons alors qu il n a que quelques mois…. cheap ou cheap?

Répondre

Mais vous savez koi allez tous vous faire….. pourquoi vous critiquez bandes de jaloux vous avez rien d’autres a faire c’est pas possible!! regardez vous avant de critquer regarder vous dans une glace regarder votre style regarder votre degaine!! vous avez même pas une tune c est pour ça que vous critiquez vous avez pas les moyens de vous habiller chez the kooples!!!
les coupes sont canons, les vendeurs ils déchirent tous ils ont tous du style pas comme vous!
et pour votre information ne critiquez même pas la famille Elicha car à cette heure si il arrive à TOUT!!! Jamais une faute jamais un dérapage il on toujours tout réussi!!!
Je pense tout simplement que vous êtes TOUS JALOUX!!!
En tout cas THE KOOPLES cartonne!!! alors si les coupes étaient moches les vendeurs mal aimablent il en serait pas là!!!
Sur ces belles paroles continuer à critiquer et j’espère que vous ariverez à rien dans la vie!!

Répondre

T’es de leur famille ou quoi?!!!
OK belle réussite à prendre en exemple mais ok pour dire que The Kooples c pipo et attrape-nigauds. Navrée…

Répondre

Je regarde les commentaires donc je viens à peine de voir le tien, mais dire belle réussite, bof… Sans papa, ancien PDG du Comptoir des Cotonniers, je suis pas convaincue que le succès aurait été à ce point au rdv.
Leur concept « couple » est directement copié de celui du Comptoir qui était « Mère-fille ». Donc on repassera pour l’originalité.

Je me suis englouti le bon gros paquet de commentaire, forcé puisque tres interessé à cet affaire, et je dois vous avouer que je suis pris d’une peur panique. Je m’explique … Je me suis tout d’abord demandé : qui sont ces gens de la hype ? qui ont l’air tellement au courant de ce qui doit ou ne doit pas se faire ? Il est clair que tout ça c’est tres subjectif, la mode n’est pas une science, je comprends que l’on ne puisse pas aimer cette marque ou une autre … Mais apres pourquoi autant de mepris, de dellation envers les equipes de ventes The Kooples ? Allez je vais citer le passage le plus constructif tiens :

Anais
"j’ai profité d’un passage rue de Courcelles pour jeter un oeil.J’étais sur le point de rentrer dans la boutique (archi vide), qui de dehors m’a fait pensé au showroom d’un artiste conceptuel belge déprimé, quand mes yeux ont croisé le regard méprisant d’une vendeuse anorexique et celui, patibulaire, d’un vendeur neurasthénique… J’ai même pas osé rentrer."

Je ne vois pas le rapport, une boutique peut etre vide mais peut cacher de vraies petites merveilles et quand aux vendeurs : bravo Anais, la vendeuse anorexique et le vendeur neurasthenique qui a du lire votre mail doivent se sentir tres à l’aise à l’heure actuelle … Quant aux vendeurs de la rue des rosiers qui "se la petent", le magasin de bastille qui se trouve etre "antipathique" oui ? Pouvez vous nous raconter un fait concret qui a pu vous faire dire ça ? Ca me fait penser que nous, petits humains évolués et modernes, nous ne sommes pas à l’abri de retomber dans la délation sous couvert d’anonymat. Pour ma part j’ai l’impression que les equipes de ventes sont assez simple, pas meprisants, assez fier d’appartenir a cet aventure certes, mais qui pourrait leur reprocher ça ?

Sachez chere Deedee qu’il y a des messages insultants destinés à des personnes qui existent réellement, je vous invite donc à moderer les commentaires en masquant par exemple le nom des rues … AH mais nooon !! pardon c’est donc ça le journalisme citoyen …

J’ai egalement lu à plusieurs reprises les mots "parisiens branchouilles", la va falloir qu’on m’explique, parceque ça ne veut rien dire. A part peut etre l’expression d’un sentiment d’inferiorité…

Bref personne n’oblige personne de s’habiller en The Kooples, je n’ai jamais connu un vendeur de cet marque ou d’une autre penser qu’un client ne "meritait pas d’entrer dans un magasin" parcequ’il n’etait pas habillé en "créateur".Une veritable legende, ça n’existe pas ces gens là. Allez je cite encore, mais celui la c’est le plus drole :

"Marre d’être regardé de haut tout ça parce que je ne suis pas habillée en créateur. Surtout que ça veut pas dire que je n’en ai pas les moyens… " Mais ma chere Foley, on a TOUS compris que vous aviez les moyens, ne vous inquietez pas !

En vous remerciant …

Répondre

et bah y’en a des choses a dire…. ici…. je trouves ça déplorable… qu’on assassine une nouvelle marque qui veut apporter un esprit nouveau sur notre sphère mode….par quoi commencer…déja je trouves que les propos de certaine personnes sont limites antisémites…juger sans connaitre..juste par simple envie de gratuité je trouves ça moyen… critiquer le produit, le personnel, a tout vas limites aussi on vis dans une société ou les gens n’ont que ça a la bouche la perfection…..le prix doit etre en adéquation avec la qualité etc etc,,,,ce qui pour ma part me parait légitime…..je crois juste cette marque est attendu a son tourant..car D’une elle est actuel et 2 dans notre société en crise rien n’ai pardonner meme pas le moindre petit défaut donc les bloggeuses..c’est simple suivez la crise ne dépenser pas.. gardez votre argent conservez le bien et au lieu de vouloir vous achetez un TRUC DE CHEZ THE KOOPLES pour etre IN OU HYPE achetez vous des choses de grandes marques tel pour vous SANDRO ZV etc etc.. vous risquerez moins d’etre décu;;;car il est vrai les autres marques sont de superbe qualité et en terme de prix waooo c’est l’exatase aussi…ps : si vous voulez pas vous ruinez pour une pièce qui selon vous est cher, économiser plus et achetez donc du CHanel Balmain ah oui c’est vrais c’est pas le meme budget donc soyez logique allez toutes vous ruinez en freap cheap ps : je connais une très bonne adresse…..bien a tous god bless the kooples et carrie bradswhaw

Répondre

je crois qu’on vient d’avoir doudou bradshaw … assez d’accord, certains messages parlant d’un "ras le bol des enseignes du sentier" "de mauvaise qualité" "qui se la petent" frolent l’antisémitisme… Non non mais vraiment : vive le journalisme citoyen… VRAIMENT !

Répondre

Oh la, oh la, tout doux !

Pierre, votre intention de défendre cette marque est tout a fait louable.Que vous regrettiez certains commentaires qui peut être, vont un peu loin, certes.

Mais oui, ne vous en déplaise : s’exprimer sur une marque est un des domaines des possibles sur ce blog, comme ailleurs. ça ne s’appelle pas du journalisme citoyen, ça s’appelle simplement la démocratie.

J’ai moi même pu constater, en me rendant dans 4 boutiques différentes, que les vendeurs (6 au total ?) étaient hautains et méprisants. Modérer les commentaires qui font le même constat ? Mais pourquoi donc, Pierre ? N’a-t-on donc plus le droit d’exprimer purement et simplement son avis ?

Répondre

Et toi? en maitrisant aussi mal le français, es-tu arrivé à quelque chose ? Te fringuer en « The Kooples » t’a-t-il aidé? Je l’espère pour toi…

Très bien Deedee, votre constat sur ces 6 vendeurs est peut etre vrai, quoique peu objectif… Mais dans mon message il n’etait pas question de modérer le message entier, mais d’en modérer le noms des rues … La démocratie oui, mais la démocratie responsable, dois je vous re-citer un message insultant directement deux personnes qui ont sûrement du lire ce message ?

exemple :
entre
"le vendeur neurasthénique et la vendeuse anorexique de la rue de rivoli chez Delaveine sont totalement meprisant et hautain"
et
"les vendeurs de chez Delaveine sont méprisant et hautain"
Il y a effectivement une différence …

Mais la, effectivement ça demande un peu d’empathie, et a priori ça n’a pas l’air d’être le fort de certains d’entre vous.

Entre nous, quand vous parlez de démocratie, quand elle est basée sur la dénonciation, les préjugés, les attaques sur le physique, quand vous me parlez de cette démocratie menée de front par des personnes qui comme pseudo n’ont même pas mis un prénom, et bien j’ai l’impression que c’est vous qui me prenez pour un jambon.

En vous remerciant …

Répondre

Premierement, je comprends que certaines marques ne plaisent pas à tout le monde. Quel est l’intéret de retrouver les vêtements que l’on achète sur n’importe qui?
Heureusement que tous les goûts sont dans la nature, bien que douteux parfois soient ils…
Enfin, chaque marque véhicule une image et les clients qui consomment, Jambon peut être pour vous, s’achètent cette fameuse image.
Zadig? Bobo branchée
Maje, Sandro? insipide et insignifiant mais dans l’air du temps.
The Kooples? Rock dandy debraillé.

Quand aux vendeurs, ils se doivent de s’affirmer face à une clientèle de plus en plus désagréable qui se croit tout permis sous pretexte qu’elle dégaine sa gold, ou bien pire sa carte electron…Haha

Enfin, les vendeurs sont recrutés pour leur sympathie et leur physique, alors si vous êtes jaloux, ne rentrez surtout pas chez The Kooples ou les vendeurs sont trop bien pour vous, et vous sortirez complexé.
Mais si vous êtes aimable avec eux, ils se feront un plaisir de vous servir et peut être vous sourireront, on sait jamais, si vous en valez le coup
A bon entendeur, maigrissez et venez chez The Kooples.

Répondre

Wow. Les derniers commentaires sont édifiants de bêtise…!

Seb et Pierre, peut-être pouvez vous trouver un vrai combat digne de ce nom ?

Répondre

Tous ces commentaires, truffés de fautes parfois mais passons, démontrent à quel point ces individus ressentent de la frustration.

frustrés de ne pas comprendre, du moins de ne pas être dans le coup.

frustrés de ne pas appartenir à une "CSP" suffisante pour s’offrir du Kooples.

frustrés d’avoir ressenti lors d’un éventuel passage en boutique un manque de considération de la part de l’équipe de vente.

A ce sujet sachez que pour nos clients, et ceux qui viennent découvrir la marque, un accueil de qualité est de rigueur dans les boutiques.

Car c’est peut-être dur à entendre mais cette marque novatrice et pleine de charme, qui parait pour certains quelconque et/ou anormalement chère ne s’adresse pas à tous.

Explications:
Certains pourraient
marier du Kooples à des accessoires, des vêtements, qui par manque de GOUT monumentale rendrait la pièce ridicule voir too much.

Il suffit de ne pas savoir porter un débardeur pour en faire un sac à poubelle…

Car ces vêtements, qui sont de caractère pour la plupart et PARFAITEMENT coupés(je ne pèse pas mes mots)plaisent! et ce, à une large clientèle.

En ce qui concerne la qualité n’oubliez pas que la marque n’a que huit mois et qu’il n’est pas évident de tout parfaire en si peu de temps.

D’ailleurs comment pouvez-vous vous prononcer sans avoir acheté des produits de collection en cours? car il est évident qu’une marque qui est jeune progresse de jour en jour et ce à tous les points.

Pour récapituler la collection que vous trouverez en boutique est digne de The Kooples avec des matières nobles et une qualité de rigueur.

Pour ce qui en est des vendeurs, la jalousie et un vilain défaut qui fait parfais mentir ou sur-exagérer les choses histoire d’amuser et surtout de se soulager…

Merci.

Répondre

Merci aux défenseurs de la noble cause The Kooples, leurs propos plein de bon sens et leur argumentation fine et pointue nous donnent décidemment bien envie de changer d’avis sur cette marque !

"allez tous vous faire….." // cil

"allez toutes vous ruinez en freap cheap" // doodoo

"ça demande un peu d’empathie, et a priori ça n’a pas l’air d’être le fort de certains d’entre vous." // Pierre

"Si vous êtes jaloux, ne rentrez surtout pas chez The Kooples ou les vendeurs sont trop bien pour vous, et vous sortirez complexé." // seb

"maigrissez et venez chez The Kooples". // seb

"frustrés de ne pas comprendre, du moins de ne pas être dans le coup."// seb

"frustrés de ne pas appartenir à une "CSP" suffisante pour s’offrir du Kooples."// membre de l’équipe

"La jalousie et un vilain défaut qui fait parfais mentir ou sur-exagérer les choses histoire d’amuser et surtout de se soulager…"// membre de l’équipe

Répondre

Marre de leurs mannequins malades , à l’air déglingué.Jamais ils n’auront la classe d’Hermès et c’est très bien ainsi.Ne mélangeons pas les torchons et les serviettes!!!!

A l’attention du prétendu "membre de l’équipe" : il est sidérant de tenir des propos tels que "frustrés de ne pas appartenir à une "CSP" suffisante".

ça en dit long sur l’esprit de la marque et de ceux qui la font !

Répondre

Madame DeeDee,

VOUS FAITES LA SOURDE OREILLE !!!!

Au risque de me repeter, j’en remets une couche :

Je ne vois pas pourquoi :
"ça demande un peu d’empathie, et a priori ça n’a pas l’air d’être le fort de certains d’entre vous." vous choque et :

"le regard méprisant d’une vendeuse anorexique et celui, patibulaire, d’un vendeur neurasthénique… " + le nom des rues pour que les personnes intéressées se reconnaissent, ainsi que leur collègues, leur direction … ne vous choque pas.
Voyons voyons …

Je ne me veux pas "défenseur de The kooples", je ne prétends pas vous faire changer d’avis, oui j’ai integré la notion de démocratie. En fait je voulais juste savoir, comment en tant que modératrice de ce blog à priori tres visité, vous avez pu laisser un simple papier critique mode se transformer en lynchage gratuit d’un personnel de vente tout à fait inoffensif.

Apres je suis du même avis que mes collègues, The kooples c’est top, les coupes font vraiment la différence … Mais ça c’est mon avis et le votre je le respecte.

Voilà voilà …

Répondre

Pour ma part je trouve que les vendeurs de The Kooples sont agréables… Je n’ai jamais eu l’expérience d’un regard hautain ou de mépris, au contraire la ravissante vendeuse de la rue saint honoré offre à chaque fois un grand sourire, idem pour ceux de la rue des rosiers ou rue de rennes… Ils ne vous harcèlent jamais, mais restent disponibles lorsque vous avez besoin d’informations ou de conseils.

Pour ce qui est de la marque, je trouve que les vêtements sont originaux en tant qu’ils sont ce qu’on attend d’eux qu’ils soient: rock, dandyesque, …
Les prix sont certes élevés, mais ça permet au moins de ne pas voir la veste ou le manteau qu’on s’est offert sur le dos du premier venu.
En revanche, j’admets être dubitatif sur la qualité, notamment sur un manteau que j’ai porté cet hiver. Deux bouttons se sont détachés dès le premier jour… Les autres ont suivi. Bon, il a suffi de les recoudre en y mettant plus de fil. La doublure à l’intérieur, elle, s’est déchirée par endroit…

J’ai néanmoins hâte de découvrir les prochaines collections de The Kooples.

Répondre

DeeDee,

Vous me faites penser à ces hommes politiques qui repondent à des questions par des reponses qui n’ont aucun sens avec les questions posées. C’est fin, intelligent, mais ça ne passe pas … desolé …

En plus "cessons le debat" c’est en effet une bien belle preuve de cette democratie que vous avez l’air de prôner …

Bref, je n’ai jamais demandé de censure, de la moderation oui ! Trouvez vous les messages concernants l’anorexie et la neurasthénie supposée de certaines personnes objectifs ? Constructifs ? Pensez vous que ces pathologies graves décrit leur professionnalisme ? Pensez vous que cela implique une formation convenable d’une équipe de force de vente ? J’ai plutôt l’impression d’avoir à faire à des attaques gratuites, blessantes …

Oui nous allons cesser le debat, car j’ai l’impression que vous ne faites pas preuve d’empathie, que cela vous choque, ou non.

Répondre

Que de remue-ménage pour une marque dont je n’avais jamais entendu parler avant cet article, et pourtant je ne vis pas au fond d’une grotte.

Et finalement, de qualité ou non, bien coupés ou non, critiques justifiées ou non, je n’ai pas les moyens d’acheter de tels articles… alors toutes ces critiques positives ou négatives n’auront aucun effet sur moi !

Répondre

Super bien répondu deedee. Rien à ajouter !

J’aime beaucoup aussi le commentaire de Thomas : positif et bien tourné.

Ah, la vérité, ça fait plaisir !

Répondre

juste un petit mot : je trouve hyper dégradant pour les vendeurs de the kooples que vous citiez le nom des rues de leutr boutique pour qu’ils se reconnaissent.

De plus, habituée de the kooples à Paris, et en discutant avec les vendeurs, je me suis rendue compte que beaucoup ont lu ces commentaires dégradants.

Je trouve vraiment ridicule de les dénigrer à ce point, surtout que, franchement, ce blog n’est aps non plus LA référence en amtière de mode, ce n’est qu’un site parmi des milliers d’autres, et je trouve dommage que pour vous faire de la pub vous en soyiez réduite à cautionner ce genre de commentaire.

Quand à la vendeuse que vous dites anorexique et au monsieur "neurasthénique", je les connai en tant que cliente, et je peux vous assurer que les étiquettes que vous leur avez collées sont totalement erronées…

Deedee, pourquoi laisser passer des commentaires si agressifs??

Répondre

A méditer :

Adresse IP de Seb : 80.13.95.xxx

Adresse IP de c : 80.13.95.xxx

Sinon, on peut AUSSI passer à autre chose.

Une question pour DEEDEE ! (qui à pour habitude de repondre à toutes les questions qu’on lui pose d’ailleurs)

Si plusieurs avis négatifs concernants la marque provenaient de la même adresse IP, ce qui ne m’étonnerait pas, les auriez vous dénoncé ?

Quoiqu’il en soit, même adresse IP ou pas, il y a un message, le même, il ne me parait pas agressif en plus…
Pour ma part je n’ai rien à voir avec cette double identité au même IP et je fais le même constat.

Répondre

Wow. Je suis impressionné par les roquets et autres désoeuvrés made in The Kooples.

J’adore la dernière de Pierre => "qui à pour habitude de répondre à toutes les questions qu’on lui pose d’ailleurs" : c’est sensé être une critique Pierre ?

Je vais vous dire, je ne connais pas votre marque (car il doit bien s’agir de la votre, ou alors je ne comprends pas cet acharnement dont vous faites preuve). Mais à voir comment les défenseurs de The Kooples s’y prennent pour la défendre, je me garderais bien d’y mettre ne serait-ce qu’un orteil.

Elle est belle, la France…

Répondre

Au debut je ne voulais pas mettre de commentaires car j’ai toujours bien été reçu dans les boutiques du marais tel que rue des rosiers et rue st antoine.Les vendeurs sont adorables et souriants. Par contre dernierement je suis allé à madeleine où les vendeurs sont snobes et rapaces. En effet l’un deux ne s’est pas occupé de moi jusqu’a ce qu’il me voit prendre une veste dans la main et là tout d’un coup je me suis senti forcé de l’acheter. Finalement je suis vite parti sans rien car angoissé.Là le vendeur m’a regardé comme si il voulait me tuer.Comme quoi cela dépend des boutiques chez The Kooples comme toutes les autres marques.Pierre je te suis dans ton raisonement mais ne te prend pas la tete ces gens n’en valent pas la peine.

Répondre

"ces gens n’en valent pas la peine" => Sans rire !! Et toi, qui es tu pour asséner un tel jugement ?

La vache, bon courage deedee. Devoir lire autant de conneries, ça fout les boules… J’ai honte d’être français quand je vois de quoi sont capables les gens.

Mon Dieu, il faudrait pouvoir tuer les cons ! (je blague, bien-sûr, référence à un livre excellent quasi éponyme que je te recommande vivement).

Répondre

Je ne rebondis pas sur le premier propos, nous avons tous (ou presque !) compris que c’était inutile.

En revanche, le clin d’oeil est excellent : je termine à l’instant ou presque Mort aux Cons ! Le livre est vraiment très bon, bien que parfois un peu…. je ne sais pas, il m’a parfois mise mal à l’aise.

@ Marc :

Vous me paraissez un peu foufou tout de même … A votre affirmation que cette marque m’appartiendrait, je reponds : NON. A mon grand regret, j’en serai assez fier pour tout vous dire.

Oui nous n’avons pas besoin d’être proprietaire de cette marque pour la defendre, mais là on s’egare parceque je n’ai jamais cherché à la defendre d’ailleurs. J’ai proposé à la moderatrice de ce blog de masquer le noms des rues, ou un personnel de vente s’y fait insulter gratuitement, afin qu’ils ne se sentent pas reconnu… Mais à mon avis là c’est trop tard. C’était juste par souci de délicatesse… BREF.

Bien que vous ayez fait reference à cet ouvrage que vous conseillez vivement, je ne pense pas qu’il soit question ici de tuer les "cons" ou les gens qui ne sont pas d’accord avec vous. Parcequ’ici vous savez c’est la democratie !

Pour finir, Marc, que fait la France dans tout ça ? Oui parceque j’aime beaucoup les expressions désuètes, mais mais mais, pourquoi nous parlez vous (dans vos deux posts) de cette honte d’etre français ? Enfin et puis Dieu ? Pourquoi en invoquez vous Dieu ?

Je ne comprends plus rien, je suis completement largué, j’aimerai bien vous comprendre mais je peux pas j’ai piscine … (je blague bien sur, c’est référence à un film sympa quasi pas du tout éponyme, mais que je recommande vivement)

Répondre

Etonnant pour les vendeurs de la Madeleine.
Je suis un habitué de cette boutique et les 2 jeunes hommes sont adorable!!!!
Mon blazer marine :)!!!!!!!!!!!!!!

Répondre

Ah ah ah ! Mais qu’ils sont drôles les Pierre et cie ! Deedee, t’es sûre que ça n’est pas une seule personne derrière ces derniers commentaires ?!

Répondre

Que se soit st antoine madeleine rosiers courcelle ou st honore ts les même il faut que l’on achete pr ke vs nous jetiez un sourire parcontre la deedee, elle va un peu loin!!!!

Répondre

Cette deedee a l’air d’une modeuse a 2 balles deprimee pierre felicitations pr ton combat

Répondre

Mais … euh je combats rien du tout … Et puis ces multiples personnalités qui ont la même adresse IP n’ont rien à voir avec moi.
Ne vous méprenez pas, je n’ai insulté personne ici.

Merci de ne pas m’associer a des personnes qui demandent a leur clients de maigrir, ou d’avoir une CSP suffisante.

Répondre

Et en plus ils n’assument pas ! Pierre, quand bien même vous ne seriez ni propriétaire de la marque, ni schizophrène, ce dont je doute fortement, vous avez largement contribué à répondre les débordements.

Assumez, un point c’est tout.

Répondre

Enfin IL n’assume pas. Tout le monde, enfin je veux dire, Pierre, l’aura compris.

Répondre

Venez au 61 rue de Rennes!!!!
Ils sont geniaux
Un fan

Répondre

Tiens, je viens de comprendre pourquoi Pierre trolle ici.

Quand tu tapes "The Kooples" sur Google, deedee, tu es le 3ème résultat. Directement après le site institutionnel. Eh ouais.

Tu vois, c’est dans ces moments là que je suis ravi que les blogs existent. RA-VI ! Parce que sans les blogs, impossible de savoir quelle marque vaut vraiment le coup ou pas.

En l’occurrence, grâce à ce billet et à l’agressivité des défenseurs de la marque, on sait qu’il faut éviter cette marque en quelques clics et sans se déplacer. Eh hop !

Répondre

Phan, vous êtes fou arrêtez votre paranoïa …

Répondre

aime foutre la merde hahaha!!!

Répondre

Ne remercie pas la personne qui defend la marque en utilisant des propos crus tels que "frustré de ne pas avoir une csp suffissante pour s’offrir du the kooples" et celle sous un autre pseudo mais sous la meme adresse IP "Ilan" qui defend les vendeurs de la Madeleine.

Vous etes en droit d’aimer ou de ne pas aimer la marque mais respectez vous les uns les autres.

Répondre

Hé bien, j’arrive après la bataille mais… J’aime bien The Kooples moi 😉 A mon grand étonnement : je suis plutôt Manoush dans l’âme, et je déteste Comptoir des Cotonniers et les couleurs pas drôles. Et pourtant! Je trouve justement chez The Kooples des basiques avec la petite touche en +, et j’ai du avoir la chance de 1. Tomber sur des vendeurs très sympathiques, que ce soir à Toulouse ou à Paris et 2. Tomber sur des pièces à la qualité irréprochable (notamment un blazer juste extraordinaire). Bref, The Kooples, j’adhère, et ça se marie si bien avec mes robes roses à froufrous! Pourquoi toujours penser les vêtements en total look, on peut acheter chez The Kooples sans être une caricature de "branché parisien". Quand aux critiques sur le prix : c’est un positionnement marketing, ni + ni moins, leur ambition n’était pas de faire du H&M donc ils ne font pas les prix de chez H&M et ne touchent pas la même clientèle.

Répondre

si vraiment, the kooples était déplorable on entendrais pas parlé d’eux dans la presse, on verrait pas autant de pub!! the kooples a un tres bon niveau comparé à d ‘autres société qui rame!! ils viennent ENCORE d ouvrir 2 stand au printemps!! et une boutique a LYON!! si vous etes si malin et si beau parleur ba ecrivez tout sa dans la presse!!! nan vous, vous vous plaignez sur blog !!!

VOUS ETES DES JALOUX C TOUT IL Y A PAS MIEUX A DIRE!!! c gave ça….

J’ai achetee blazer, jean, manteau.. j ai jamais été deçuE!!!! la coupe la matiere le style la discretion des pieces tout est magnifique!! vraiment c abusé de critiquer autant!!!!

Répondre

Sarah, excuse moi mais la publicité n’a rien à voir avec la manière dont la marque est perçue : la publicité est achetée par la marque elle même. Par contre, comme tu le soulignes, le fait qu’ils ouvrent des boutiques en ce moment est plutôt un gage du succès de la marque.
Et non, ce n’est pas "abusé" de critiquer autant : pourquoi mentir si on n’aime pas une marque ?

Répondre

Tous ces commentaires sont ridicules. Cette marque n’apporte aucune innovations, la qualité est vraiment pas "noble" et les coupes n’ont rien à envier aux nouveaux créateurs. Cette marque me déçoit et ne fait que de plus me décevoir en lisant ces commentaires, les personnes un peu censés y verront que les défendeurs n’ont aucuns arguments, si ce n’est d’attaquer la clientèle en disant des atrocités, en effet, nous ne sommes pas assez bien pour cette marque, puisqu’on ne sait pas porter correctement ces vêtements merveilleusement coupés aux prix totalement hors de prix. Cela atteint tout a fait le mode de pensées de certaines personnes: C’est cher, donc c’est classe et de qualité. Vous m’excuserez mais je préfère m’acheter au moins 3 tenues entieres plutôt qu’une veste totalement basique vendue double prix de celles que l’on pourrait trouver chez april77 par exemple…

Répondre

Hello!

J’arrive un peu à la bourre comme un cheveux sur la soupe, mais juste pour dire que je suis allé las bà durant les soldes, j’y ai acheté une veste et un pull plus tard et en effet les vendeurs sont du genre de la photo c’est à dire "je ne souri pas c’est pas hype et je suis pas aimable non plus". Résultat, après avoir mis la veste de façon régulière (il me semble que c’est conçu a cet effet…) la doublure est laminée et cela s’est fait très vite pourtant j’en ai pris soi, le pull s’est décousu deux fois pas au même endroit… N’habitant pas sur paris je n’ai pas eu l’occasion de leur ramener mais j’ai envoyé deux mails et je n’ai JAMAIS eu aucune réponse… Alors oui je suis d’accord avec toi, c’est une arnaque organisée et je fais partie u boycott The kopples qui ne fait payer la peau des miches pour une qualité inférieure à H&M…
Bonne journée!

Répondre

bonjour bonjour, je tombe sur ton blog en cherchant the kooples sur gougeule, histoire d’aller aux nouvelles sur leur site…
Personnellement, je serai loin d’être aussi sévère que les quelques des nombreux commentaires que j’ai pu lire… Premièrement, je ne dirai pas qu’ils copient A.P.C, puisque A.P.C eux-même ont pour principe d’interpréter des basiques simples en leur donnant une qualité de matière et de coupes. Jusqu’ici, le basique n’appartient encore à personne hein?
Ensuite, il faut tout de même savoir que les fringues sont conçues à Savile Row, quartier londonien du tailleur very high level par excellence. Je possède moi même un pantalon the kooples qui me tombe très bien, avec de bien belles finitions aux ourlets, la matière est fluide et, lavé au pressing certes, le vêtement n’a rien perdu de son caractère de départ. Je ne me permettrais donc pas la comparaison un peu hasardeuse avec H&M (on parle bien de cette marque qui ne vérifie ni la couture de ses ourlets ni la finition de ses boutons?)
Cependant, là où je vous rejoins un peu tous, c’est l’aspect fatiguant de ce marketing vu et revu où l’attitude rock’n’roll se résumerait à ne pas sourire au client, alors même que leurs créations puisent de façon interessante dans des références tournant autour des mods et du vêtement militaire. Les campagnes publicitaires sont elles aussi un peu survues, on veut nous montrer des gens normaux qui ne le sont évidemment pas, et personne n’est plus dupe depuis longtemps, il faut bien l’avouer.
La marque s’adresse encore une fois au bobo parisien richissime, ce qui est à la longue, pour les provinciaux qui vivent aussi et chez qui les boutiques pullulent tout autant( je suis a Toulouse et deux boutiques se sont ouvertes quasi en même temps, à un quartier d’intervalle)légèrement fatiguant. Mais bon, à nous de ne pas nous comporter comme des bleus n’est-ce pas?
Enfin, les prix exorbitants s’expliqueraient par le fait justement que la marque collabore avec un des tailleurs de Savile Row. Je ne suis pas entièrement persuadé que la hauteur des prix fonctionne avec la démarche "luxe accessible",leur credo aurait été mieux ciblé s’il avait été "le luxe coûte cher".
bonne journée!

Répondre

ouf, je viens de lire la totalité des commentaires, j’espère avoir été assez constructif, je ne sais même pas si le débat est déjà terminé, je n’ai pas vérifié les dates.
Je voulais juste signaler que les vendeurs chez moi affichent toujours le sourire en entrant, même si je n’achète rien en général,ils sont très abordables et ne rechignent pas à faire essayer.
Et pour finir, Steven qui conseille April 77, qui est une marque que j’affectionne aussi particulierement mais qui pour le coup ne présente pas forcement des vêtement de très bonne qualité, il est bon de signaler que la marque a bien évolué depuis, et s’est séparée en deux filieres,april et april records,et que la première est très chère, et de façon revendiquée.
Voilà voilà!Je vous en supplie faites que cet énième poste ne génère pas 120 réponses, c’était vraiment sans prétention, j’essaie d’apporter ma petite lumière? 🙂

Répondre

pour info le directeur commercial de chez the kooples travaillé chez apc avant, et pas mal de fringues sont produites en chine …. à bon entendeur !!!!

Répondre

Bonjour internautes (de France et de Navarre visiblement) je voulais réagir à ce grand débat sur the kooples. Je n’ai pas lu toute cette immense déferlante de commentaires mais ceux que j’ai parcourus m’ont l’air pour la plupart très négatifs.
Pas la peine d’adopter un ton mordant, je pense que le débat n’en vaut pas le coup. (enfin, le débat de fond sur le prix exorbitant de certaines boutiques de sappes et leur imposture est certes à mener.)
Mon impression à moi sur cette nouvelle boutique est plus nuancée. Je suis habitante de la province et la boutique a ouvert récemment. L’intérieur m’a bien plu: c’est minimaliste,lumineux, il y a de la place, tout est bien rangé… L’accueil fut lui aussi à la hauteur de mes espérances: une vendeuse agréable, disponible, sympa et discrète à la fois, portant ma foi très bien les vêtements de la marque.
Au premier abord, le côté gris anthracite et les têtes de morts sur certains imprimés donnaient au tout un côté rock et oui, il faut le dire (surtout après avoir jeté un oeil aux prix) très "hype".
Par contre, le côté "vestiaire mixte" m’a séduite, moi qui suit encline à enfiler des fringues masculines, passe-partout et confortables.
Du côté de la qualité ce fut également un bon effet que le vestiaire me fit: des matières douces, de très belles coupes, des couleurs agréables (mais certes pas ultra-variées).
La collection est également assez variée et très "portable" aussi bien en été qu’en hiver: des robes, des pulls, de belles chemises, des vestes…

Pour tempérer, il faut dire qu’effectivement, en plus du côté un peu tristounet des couleurs (dommage qu’il n’y ai rien de plus vitaminé, les couleurs, ça fait du bien!) le prix est… tout! sauf tristounet. Quasi toujours trois chiffres aux étiquettes, au point de se demander qui peut s’offrir cela!
Après avoir observé un peu la clientèle, on comprend vite: les adolescents de riches, au look rock, punk et faussement rebelles. De quoi faire la grimace quand on n’appartient pas forcément à la même catégorie de porte-feuilles.

Conclusion: j’ai trouvé que ce magasin était sympa, bien tenu et que les pièces le valait bien: de quoi se constituer un beau dressing de basiques et de pièces revisitées et enrichies, agréables et faciles à porter. Néanmoins, les prix ainsi que la classe à laquelle la marque s’adresse peut faire froncer les sourcils.
Pour moi, c’est donc un magasin où entrer lors de virées shopping, rien que pour le plaisir et le bon accueil (mais ça, ça dépend de la boutique!) et où il est très bon d’entrer en temps de soldes.
Une marque à l’image de celle de comptoir des cotonniers: un peu snob mais une bonne adresse quand on a envie de se faire plaisir avec une belle pièce. De l’occasionnel quoi! mais tout n’est pas à jeter.

Répondre

Je confirme: grosse lacunes du pt de vue de l’amabilité et du service commerciale chez The Kooples!!! Pas sympa du tout, je m’explique: je commande un short sur le e-shop (la ou je suis pas de boutique), malheureusement taille trop petit (10 fois trop petit!!), donc je renvois et demande la taille au dessus. Une semaine apres je vois sur mon relevé bancaire que j’ai ete remboursée, pas d’explication , ni de mail, que dalle!!! J’appele le service co, me fais quasi jeter, la taille que je veux n’est plus dispo et il n’y aura surment pas de reassort(on est le 21 juin)… super, comme suis une acharnée je decide d’appeler une boutique pour lui demander si elle ne peut pas m’envoyer le produit si je lui envois un cheque avec les frais de port. Generalement je fais ca avec d’autres enseignes et tt se passe bien. Ben là non…j’appele la boutique de Toulouse et celle de paris St Honoré, meme accueil, "non pas possible-merci-au revoir"…resultat suis degoutée…Puis 2 jours apres debut des soldes je m’apercois que le short est dispo sur le eshop!! J’hallucine!! Du coup je ne l’ai pas commandé et boycotte cette marque (et pourtant je bosse chez Comptoir). Ils sont antipathiques au possible, se prennent vraiment trop au serieux (et il n’y a vraiment pas de quoi;)), bref, nuls…et je n’ai meme pas envie de me pencher sur la collection complete.

Répondre

Je trouve assez fou qu’on s’acharne sur une marque comme the kooples qui, entre nous n’a fait de mal à personne. Oui peut être que certain vendeurs peuvent avoir l’air désagréable mais vous, ne l’avez vous pas lorsque vous passez devant cette boutique en reluquant l’équipe de haut en bas (avec un mépris certain)et en crachant sur leur paillasson ? Les couleurs sont très sobres mais les fringues en elles mêmes ont une classe et un chic indéniable. Ma blouse et mon pantalon rose (achetés il y a 3 mois) tiennent très bien alors que je passe ma vie avec. Je comprends que la marque ne soit pas au gout de tous car à la différence de H&M elle a un style bien particulier, on reconnait un article the kooples de loin. Pour finir, ne vous sous estimez pas au point de ne pas oser rentrer dans la boutique et essayez de ne pas juger les vendeurs sans leur avoir adressé la parole, pour la plupart, ils sont sympathiques !

Répondre

Wow, toutes ces insultes et ces fautes d’orthographes pour une marque de vêtement (d’ailleurs moi j’aime bien, bien que je trouve les prix beaucoup trop élevés)…

Répondre

c’est une enseigne qui change un peu et pour les gens qui aiment le shopping comme hobby c’est clairement un bel endroit bien agencé et réfléchi.
les coupes sont peut être basiques mais restes différentes et surtout moins portées versus Zara and co. Après je comprends le ressenti quelque peu négatif au niveau clientèle/vendeurs mais si un jean me plait et que je souhaite l’essayer j’y vais. il ne faut pas se laisser impressionner. sinon niveau prix assez d’accord mais tout es relatif tout le monde marge de toute manière quelque soit la marque. et pour la qualité c’est la même si vous voulez quelque chose de solide pour aller camper en forêt ce n’est pas le bon endroit. genre la doudoune moncler a 800 euros et ce n’est pas du vêtement technique.

Répondre

Je ne suis d’accord avec aucun(e)s d’entre vous!
Pour ma part je ne m’habille pratiquement que en Comptoir,& autres marques que vous ne cessez critiquez, je n’ai jamais été déçue, je suis réellement friande de ces marques qui sont reconnues (mais j’exclus Zadig).
Quand j’essaye de m’habiller chez Zara ou bien H&M, je rentre dans cet énorme magasin, tous les vêtements sont mélangés, les "vendeurs" ne vous prête aucune attention, mais on finis finalement par trouver le débardeur que tout le monde porte, & on se rend à la caisse & là je vois une file d’attente monstrueuse, je quitte le magasin. Je me dirige donc vers Comptoir des Cotoniers, je rentre dans le magasin la vendeuse s’approche de moi, en me proposant ses services, elle m’aide & me guide dans le choix de mes tenues. Certes je repars avec une tunique à 100€ & une veste 150, mais je sais que ces achats seront bien amortis.
Tout est une question de budget certes, mais les vêtements de ces marques critiquées restent & resteront par leur classicisme indémodable.

Voilàà moi aussi je me suis lâchée!

Répondre

Ils sont pathétiques les vendeurs et/ou commerciaux de la marque. Non mais Poly, tu vois ce que tu écris ? sans déconner !! Pour ma part, je n’ai jamais autant fait la queue que chez Comptoir !

C’est stupide, j’en ai ras le bol de lire de telles conneries.

Répondre

Je n’ai pas été agressive je crois…
Je laisse mon avis, à priori qui n’est pas partagé mais je soutiens mes idées.

Répondre

C’est tellement gros que tu fais partie du staff.. Franchement, ton commentaire n’est pas agressif, il est simplement ridicule. Je ne supporte plus l’anonymat des commentaires qui permet à tout le monde de passer en mode "petit bras, j’assume pas". Un peu de couilles que diable !

Répondre

Un peu de couilles?
Je m’appelle Lucie & je suis étudiante, ca apporte quoi de plus?
En quoi mon commentaire est si "ridicule"?

Répondre

Bon les filles, je n’ai rien contre the kooples. ils ont juste tout compris au marketing se basant sur leur experience en fait car c’est les memes que Comptoir qui ont revendu leur marque il y a qqs années. On lance une marque, on fait un max de pub autour et… malheureusement c la crise. Mais bon ca ne les empechent pas de vendre une veste a 360 euros donc le cout de revient est de..12 euros 50! Alors les filles oui on nous prend pour des jambons mais on le veut bien.
Meme chose pour les Maje, Sandro et autre American Vintage.

Répondre

Je viens de tout lire….je suis complètement d’accord avec DEEDEE cette marque est d’un RI DI CULE! L’equipe de créa est minable, des fils à papa, ni plus ni moins sans le moindre talent artistique
à quand les ouvertures dans le monde entier, allez allez vous êtes à la bourre les gars!!!!RI DI CULE c’est bien ce que je dis….

Répondre

et au fait …on a pas parlé du nom…non mais sans deconner en plus ça veut rien dire THE KOOPLES??? MDR c debiiiiiile!

Répondre

je vous trouve tous et toutes bien critiques … si comme vous dites, les magasins The Kooples inondent notre Chère France, c’est que cela plait … Nous avons l’immense chance d’avoir la possibilité de s’habiller pour tous les budgets, et il en faut pour tous les goûts. The Kooples, je n’ai pas grand chose à dire, si ce n’est que leur concept noir -gris est un peu déprimant. Et puis, que quelqu’un ose me dire que la couleur noire n’est pas portée, là je me fais raser le crâne … Quand on voit comment sont habillées les 14-20 ans … Nous sommes allées, ma fille de 16 ans et moi à la boutique de Lyon, je l’ai trouvé originale, avec sa devanture toute noire, mais élégante. La vendeuse était une petite blondinette charmante, tout à fait dans l’esprit du magasin, les articles n’étaient pas en grande abondance, mais il y avait quelques jolies choses sur cintre. Les prix, ok, c’était pas bon marché, mais rien d’affolant si on compare avec certaines marques portées par nos jeunes. Bref, nous avons trouvé un joli petit gilet gris anthracite de belle texture et bien coupé pour 40 euros.
J’habille beaucoup ma fille chez Comptoir des Cotonniers, chez American Vintage, mais aussi chez Etam, Zara, et HetM. Vous me direz ce que vous voulez mais la qualité des produits n’est pas la même entre Zara et Comptoir … Nous avons acheté un pull chez Zara, au bout de 3 lavages, les manches arrivaient au genou, et là, pas question de l’échanger, il faut l’étiquette d’origine, faire la queue 1/4 d’heure en caisse, expliquer à la vendeuse à qui vous cassez les pieds, que votre pull s’est distendu alors que vous avez respecté les consignes de lavage … tout çà pour vous entendre dire que sans le ticket de caisse, elle n’y peut rien, et que de toutes façons, l’article a été porté …
J’ai offert un pull Lacoste à mon fils … après 3 lavages les manches ont rétréci de 10 cm, malgré les consignes de lavage respectées. Comme quoi, je vous rejoins, même en achetant des marques reconnues, nous ne sommes pas à l’abri des mauvaises surprises. Mais à la différence de Zara, je suis retournée dans le magasin où j’ai acheté le pull, et on me l’a échangé contre le même pull neuf, sans ticket de caisse, ni étiquette.
Nous n’avons jamais été déçus par Comptoir, les tissus sont de qualité, résistent aux nombreux lavages que je leurs inflige, et les vendeuses sont toujours très agréables et de bons conseils.
Nous avons la chance de pouvoir choisir la marque qui nous convient en fonction de notre budget et de nos propres goûts, alors que demandez-vous de plus ? Les désirs de chacun sont différents, et c’est tant-mieux, c’est ce qui fait notre diversité … Donc, jeunes gens, changer de trottoir, lorsque vous passez devant the Kooples, cela vous évitera toute frustration !

Répondre

MIMIEC le prob c’est que rien que dans la façon d’ecrire on voit bien que t’es un peu à l’ancienne …. alors malheureusement ton avis pese pas très lourd
bien tenté, mais tu as pas trop saisi, THE KOOPLES est une marque trop pretentieuse….sans aucun interet

Répondre

En quoi MIMIEC est à l’ancienne dans ce qu’elle écrit?

Répondre

en réponse à fanzy

Comme c’est facile de dire que je suis un peu à l’ancienne, quand on lit que je suis mère d’une jeune fille de 16 ans, il ne faut pas être mathématicien pour savoir que je n’ai pas 20 ans, je ne connais pas votre âge, mais vous ne connaissez pas le mien, je ne vous connais pas mais vous ne me connaissez pas non plus. Je trouve que votre défense est pitoyable, petite, et pas du tout fondée. Sachez que toute discussion est intéressante lorsqu’elle est justifiée pour pouvoir en débattre. Je pense que mon avis n’a rien de ringard, ne vous en déplaise, et votre discours à défaut d’être "à l’ancienne" est celui d’une personne frustrée par la vie !!!

Répondre

coucou,

je vois que la marque fait beaucoup parler!!!
mais aujourd’hui, je crains qu’aucune marque n’offre de veêtements avec des tissus de qualité!!
après ils essaient de sure surla vague bobo, avec des trucs qui ne payenet pas de mine mais qui malgré tout sont dans l’ère du temps.
Sinon Comptoir des Cotonniers, la qualité est beaucoup moins bien qu’il y a 3 ans car ils se sont fait racheter par fast retailing, un gros groupe japonais, qui a racheté également princesse tam tam, et qui possède Uniqlo (sorte de gap mais en moins cher).de plus, le stylisme est beaucoup moins bien et les couleurs limite (le violine c’est moche on est d’accord?)

Répondre

Non mais !
Je me demande pour qui vous vous prenez !
J’aime beaucoup the kooples et Sandro ce qui est beaucoup plus original qu’Etam ou autre magasins ou a peine franchi la porte avec sa nouvelle pièce qu’un passant l’a déjà !

Répondre

Je me prends pour une consommatrice lambda qui exprime son avis. C’est d’ailleurs ce que vous faites dans ce commentaire, si je ne m’abuse…

Bonsoir,
Personnellement, je ne suis jamais entrée chez Kooples mais vu les prix … Sur le site, on voit de jolis pièces mais plutôt simples, sans grande innovation. Disons que c’est du recopiage, on ne retrouve pas l’esprit de la marque.
Pour rebondir sur Maje et Sandro, je ne les compare pas à The Kooples, ou du moins, plus Sandro que Maje. Les prix sont exorbitants et pour des pièces fabriquées en Chine, je trouve ça indécent. Les vêtements chez Maje sont de meilleure qualité et même si les prix restent trop élevés, la plupart des choses sont fabriquées en Turquie, Tunisie ou Portugal (ce n’est certes pas la France mais au moins, c’est pas l’Asie).
Voilà pour mon avis, après, chacun porte ce qu’il veut (: Je suis d’accord pour dire que les vêtements sont plus original que dans n’importe quel Pimkie mais tout le monde n’a pas les moyens de se les payer et si c’est laid sur nous – alors que c’est sublime sur les mannequins – je vois pas pourquoi s’habille chez The Kooples.
Ginger.

Répondre

bonsoir,
alors en fait, je tenais juste a dire que c’est vrai les prix sont exorbitants mais les produits sont fabriqués en angleterre, si je ne me trompe. mais tout a fait d’accord avec vous c’est allucinant.
j’ai fait les soldes cet été chez kooples avec ma copine et je me suis acheté 4 5 trucs, mais les chaussures trop abusés, elles sont défoncées après une semaine portées

bref, sachant que je suis un mec super slim (mais pas la coupe chalala comme je peux lire lol), je tenais a demander aux jeunes filles : "savez vous comment un jeune homme et ou surtout, peut il s’habiller si ce n’est dans ces horribles boutiques toutes pareilles comme celio, jules etc ? "
sincerement, moi je ne trouve pas et j’aimerais bien , surtout pour eviter d’etre obligé de retourner chez kooples, car ce sont les seules qui proposent des trucs assez classiques et a ma taille ???

vala

Répondre

Zara, tout simplement. Les coupes sont plutôt belles, les matières pas trop moches comme on pourrait le croire. Stanbridge pour les chemises, avec un stock à Paris qui plus est. Bill Tornade, même si la qualité baisse un peu (surtout au niveau des pantalons 😉

Bref : je ferai un billet récap à l’occas 😉

@Pierro: La mode homme est hyper varié si tu cherche un peu, apres faut voir ton budget, mais entre APC, all saints et compagnie t’est pas obligé d’aller chez zara. (que je ne deteste pas, mais j’ai toujours eu du mal avec la copie.)

Répondre

Moi, j’ai du mal avec les fote d’orhorgahe ! Bouarf ça va, si on ne peut même plus wigoler…

Désolé clavier qui bug plus flemme…

Répondre

Kooples j’ai acheté plus de 900 euros de fringues chez eux l’année dernière : resultats un gilet à capuche en cachemire qui pluche au bout de 2 semaines, qui se dechire au bout d’un mois, un manteau et une veste dont les boutons sautent,une paire de chaussures qui tient pas la route, une autre veste qui est en carton, des chemises en tissus zara… alors pourquoi avoir acheté tant de trucs … je passe tous les jours devant. je en vois pas d’autres explications… ( et je remercie dieu de ne pas me mettre un Kebab ;-))

Répondre

en effet ton coup de gueule m’enchante…surtout pour les prix qu’ils pratiquent.
J’aime bien le style et certaines pièces de leurs collections cependant pour une marque toute jeune les prix pratiqués sont exorbitants!!!! 350 euros une veste ultra basique, cette hiver je crois que là c’est prendre le conso pour un imbécile.
sa communication à outrance lui ouvre une belle place sur le marché mais cela ne va pas durer si la qualité laisse à désirer.
Pour avoir offert un jean’s à mon homme, au bout d’un jour la poche à craqué, la boutique me la repris et me la changé sans rochigner mais quand même j’ai cru halluciné en voyant ceci.
Défaut d’un modèle ou qualité médiocre de la fabrication…
Tout ceci pour dire que tu lance la bonne question…

Répondre

MAIS POUR QUI TE PRENDS-TU? PETITE BLOGUEUSE DERRIERE SON ECRAN;
TU N’ES PAS GARANCE DORE!

MEME ELLE, NE SE PERMETTRAI PAS DE TELLES CRITIQUES INJUSTIFIEES SUR UNE MARQUE TELLE QUE KOOPLES.

BONNE CONTINUATION TOUT DE MEME!

DIVINE.

Répondre

Mais pour qui te prends-tu, ah attends, je recommence,

MAIS POUR QUI TE PRENDS-TU ? PETITE COMMENTATRICE DERRIERE SON ECRAN;

Merci, tu m’as fait rire. Bisous ! kikoolol

Je pense que tu as raison… Je viens de voir un reportage d’Envoyé Spécial sur les "vrais gens" et ils parlaient de cette boutique qui faisait elle-même ses photos de pub avec des clients. Et le patron de dire, c’est ça qui fait rêver les gens maintenant, les "vrais gens"… C’est un peu méprisant je trouve et voire carrément snob. Il y a des faux gens donc et des vrais gens… Faire des photos avec des clients c’est surtout une façon de pas payer un modèle ni un photographe. Je fais de la photo et ces façon de faire sont déplorables… En plus, quand tu vois leur collection, c’est sinistre à mourir, rien de nouveau sous le soleil, d’original, moche triste et surtout très cher pour ce que c’est… Une ARNAQUE !

Répondre

Elle a raison Deedee la parisienne!

On es tous avec toi!
Bisous ! kikoolol

Divine de Savile

Répondre

"Oh bien-sûr, une ou deux pièces ont bien trouvé grâce à mes yeux, comme ce petit chemisier retro que porte Gaston."

La meuf qui trashe mais qui achète quand même.
Soit.
Totalement d’accord sur les prix mais quand on ne resiste pas à l’achat, on se la ferme… t’es bidon, point final.

Répondre

PS: en plus, le chemisier de Gaston est peut-être la pièce la plus moche jamais vue chez cette enseigne.
Bref, j’insite sur ce point, t’es trop bidon.

Répondre

Ouaaah, chui trop boulée, j’ai les crottes de nez qui pendent au nez !

Parlez-en, même en mal, ça fait toujours de la pub …Incroyable,les proportions que ça peut prendre, ce ne sont que des fringues quand même !!
Je suis tombé sur votre blog par hasard. il se trouve que j’ai acheté pour ma femme un manteau ce samedi. la qualité m’a paru bonne (après avoir lu certains commentaires il semble prudent de voir à l’usage) L’accueil dans le magasin était simplement végétatif. Au niveau style et originalité, les poches de ce manteau m’ont furieusement fait penser à un manteau Diesel Lab que j’avais acheté il y a 3 ans, donc rien d’innovant. Voilà c’est tout, bonne journée !

Répondre

Tout à fait d’accord, vendre un chemisier (joli je le reconnais) à 125E en 100% polyester…. je reste perplexe ! Donc cher, trop cher, bcp trop cher pour ce que c est!

Répondre

hé ben hé ben, moi qui ai un dossier à faire sur the kooples & après avoir lu environ 50% des comms je pense que ça va être intéressant de vérifier toutes ces infos, je reviendrais sans doute donner mon avis après études de la marque 😀

(Mon petit doigt me dis qu’il devrais aussi se lancer dans l’événementiel)

ps : futur créateur, j’espère que vous entendrez un jour parler de "ciaror"…

Répondre

En bien ou en mal, l’important est qu’on en parle.

Répondre

aaahhhh, je supporte plus leurs publicités, avec ces couples têtes à claques!!!Y’a rien de plus banal que ces crétins branchés qui font la tronche.
Tu aimes le vintage? tu crois que tu es original? tu n’existe que par tes nippes? et, surtout, t’as du fric? The Kooples est fait pour toi. Viens te la péter devant l’objectif, on te payera 10 fois moins qu’un mannequin pro, c’est dire si on se fait de la tune sur ton dos…
Comme dis Lorie, on est tous des fashion victim

Répondre

Mouhahaha la fille qui se ramène sur ce sujet 6 mois après sa création.
Il faut dire que c’est l’un des premiers liens lorsqu’on tape "The Kooples" sur Google…
J’avoue avoir été surprise par l’animosité qu’éprouvent beaucoup de personnes contre cette marque, et par la défense parfois, il faut le dire, pitoyable de ceux qui l’aiment.
J’ai donc envie d’apporter mon avis sur The Kooples, parce que moi, j’apprécie cette marque : c’est noir, gris ou blanc, voire parfois bleu marine… mais c’est un principe de la marque, et c’est clair que pour quelqu’un qui cherche des couleurs il faut aller voir ailleurs, je suis d’accord. Mais ce sont les couleurs les plus portées et les plus simples, qui évitent de prendre des risques.
Les vêtements sont, à mon avis, très bien coupés, tant que l’on est pas trop large (les gens trop musclés ou trop gros sont à bannir… comme pour la plupart des vêtements, en fait), et ont quelque chose d’à la fois jeune et classe… Mais les matières sont assez irrégulières : certaines sont de qualité, d’autres laissent à désirer. Il ne faut pas se cantonner à un regard mais chercher… J’y ai acheté un foulard et soie et un short durant les soldes (37euros le foulard, 55 le short), et ils sont toujours vivants. Et ceux qui se plaignent que les habits se déforment, il faut lire l’étiquette, où il est clairement écrit que l’habit peut être déformé à cause de sa fabrication artisanale (ouais bon c’est vrai c’est un peu idiot…)
Quant aux vendeurs, les "insulter" (désolée, je sais que ce n’est pas le mot adéquat mais je n’en trouve pas d’autre ><) de cette sorte est assez limite. Oui, ils sont minces et ont tous la même tête de gosse de riche, et c’est bien pour cela qu’ils ont été engagés, mais cela ne veut pas dire qu’ils sont méprisants. Certes, lorsque l’on a l’air jeune et qu’on a pas l’air d’avoir un rond sur soi et qu’on débarque avec tous ses amis juste pour "regarder", ils ne font pas trop attention à nous, et dès que l’on est accompagné par un adulte qui semble prêt à acheter quelque chose ils sont beaucoup plus souriants, mais c’est comme cela dans tous les magasins que je fréquente. Et peut-être que si vous leur adressez un sourire, ils vont vous en rendront un… je leur ai déjà parlé et ils se sont montré très polis et précis. (ça ne s’applique pas à tous je suppose…)
Personnellement, j’apprécie le fait qu’ils soit discrets et pas collés à vous.
Ce que je n’aime pas chez The Kooples, c’est que c’est toujours le désert dans ces magasins, et que les prix sont élevés, mais bon sinon la marque appartient au "luxe accessible"… (luxe accessible, cette expression me fait riiiire.)

Par contre j’aime pas Maje et Sandro. On dirait du Zara(c’est le même style) mais en beaucoup plus cher sans raison, et ces marques ne m’inspirent rien… Je suppose qu’il y en a qui éprouvent ça pour The Kooples et que leur avis ne changera pas.

Mince, j’ai écrit un pavé juste pour défendre The Kooples… je suis ATTEINTE xD

Répondre

oulalala je crois que je viens de passer environ 1h30 à lire tous ces commentaires 😮 Bref

Je souhaite tout de même donner mon avis.

Aimant particulièrement le shopping et après avoir fait un bon nombre de boutiques The Kooples.En effet certains vendeurs ont un regard hautain etc. Tandis que d’autres sont tout à fait adorable et serviable … Donc bon ça va dans les deux sens un peu comme partout je dirais , bref ce n’est pas une poignée de personnes qui va nous empecher de vivre.

Après le style The Kooples il faut aimer , moi oui , ensuite il y a les prix qui sont tout de même élevés.Mais bon durant les soldes de l’hiver dernier je me suis laissé tenter par une chemise pour me faire une idée de la marque , une chemise que j’ai quand même payé environ 80€ en solde >< ça reste chère. Mais je mets cette chemise et bien je suis pas du tout déçu la coupe est parfaite le tissu de bonne qualité par contre en effet j’avais deja eu des échos disant que la marque taille petit donc bon habituellement je mets du M ou L ici donc du XL enfin bref…
Très heureux de mon achat j’y retourne les yeux fermé, enfin presque depuis j’ai acheté un perfecto , tshirt etc… jamais déçu ! Sauf une paire de chaussure de mauvaise qualité en effet … à éviter donc 🙂

BREF tout ça pour dire que j’apprécie The Kooples et que j’y retournerais volontié sauf ces derniers temps je trouve que la collection automne hiver 09/10 manque d’originalité.
Donc voilà 🙂

humhum je viens de me relire et je trouve que je dis souvent "bref"…

Répondre

Moi,je trouve ça trop stylé et je ne vois pas en quoi cette marque ne mérite pas d’exister,si vous avez des problèmes avec The Kooples,n’y aller pas,mais arrêter de critiquer tout le temps, vous dites tous que c’est cher,mais au contraire comparé à toutes les marques présentent sur le marché,c’est plutôt bon marché, un costume bien coupé a 500euros c’est abordable,on se sent très bien dans leurs vêtements,c’est de la bonne qualité.
Pour ceux qui trouvent que c’st triste,ayez un peu de personnalité et sachez coordonner ces vêtements avec d’autres de couleur et vous verrez que ça passe très bien,c’est même très chic.
En un mot je suis FAN.

Répondre

Impressionnant le succès de votre Blog…Bravo ! Bravo aussi pour votre amour de la liberté -c’est-à-dire votre capacité à laisser s’exprimer tout le monde, y compris les commentaires téléguidés, à la syntaxe douteuse, ou haineux ^_^
Pour reprendre la conclusion de votre billet, bigre vous découvrez que la mode prend le cochon de payeur pour un jambon 🙂 Combien coûte à produire un carré "hermès" ? Un costume "armani" ? Une jupe "chanel" (ou toute autre marque qui serait jugée plus "in" ou "hype" ?)? La marge réalisée par The Kooples, comparativement, c’est grotesquement ridicule…
Pour les vendeurs mal aimables ou hautains ? Trois solutions :
1- Vous partez en claquant la porte
2- Vous les tancez en agitant votre AmEx Centurion que même dans leurs rêves les plus humides ils ne possèderont jamais
3- Vous leur mettez un coup de boule en veillant à ce que leur mèche tendance garde sa courbe naturelle
Cochez la réponse correspondant à vos aptitudes personnelles.

Pour conclure (pardon Flaubert), c’est impressionnant de voir comment une marque, ni meilleure ni pire que les autres, peut entraîner autant de commentaires sur un Blog. Oui…Je sais…J’y aurai contribué, mais ce n’est pas interdit d’être contradictoire.
Finalement, le gilet qui me plait bien chez the Koople, je pense que j’irai me le procurer à titre gratuit rue de Rivoli_______

Mes Hommages, Madame Di_Di

Répondre

Quand on aime, on ne compte pas (son temps…). Je reviens donc pour vous offrir en cadeau de fin d’année un formidable bestiaire des commentaires des uns (et aussi des autres)

@ La baleine – le jeudi 30 avril 2009 à 08:04 : "bobo parisien "branchouille" épais comme une ablette"
C’est clair qu’une baleine et une ablette…peu d’atomes crochus

@ Flannie – le jeudi 30 avril 2009 à 08:29 "Je ne pourrais pas te répondre. Je n’ai pas encore croisé cette boutique"
J’espère qu’elle te saluera quand tu la croiseras

@ hossegor – le jeudi 30 avril 2009 à 08:58 "j’envisage de plus en plus de monter ma marque de fringues pour petits garçons.."
Tu es fort louche, toi…Ou fan de Charles Trénet ?

@ Xelou – le jeudi 30 avril 2009 à 10:07 "ben tiens c’est marrant que tu en parles ! j’ai croisé un magasin la semaine dernière"
Tu croises les magasins ? Es-tu ami(e) de Flannie (voir plus haut) ?

@ louison – le jeudi 30 avril 2009 à 10:27 "C’est à se tirer une balle dans la tête."
Pas pendant le réveillon, heinnnnnnnn !

@ BabyModeuse – le jeudi 30 avril 2009 à 10:40 " Même réflexion la semaine dernière après un passage rapide dans une de leur boutique toute noire. Essayage d’un débardeur sac poubelle joli sur ceintre mais mal coupé porté"
Ben d’un autre point de vue, si tu prends le risque d’essayer un sac poubelle, ne viens pas te plaindre 🙂

@ constance0503 – le jeudi 30 avril 2009 à 13:43
"un débardeur blanc ( transparent et déjà déformé!!!)"
Transparent et déformé ? miam…As-tu une adresse personnelle, tu m’intèresses

@ hossegor – le jeudi 30 avril 2009 à 19:07 "et j’ai une spécialiste dans la famille"
Il est fort dommage que tu n’ais pas également un académicien 😉

@ BritBrit – le vendredi 1 mai 2009 à 00:50
" c’est comme les Formule 1. Tu crois que l’hôtel est d’un super rapport qualité-prix"
Ami, aurais-tu vécu pendant 20 ans dans une grotte ?

@ cil – le vendredi 15 mai 2009 à 14:30 "Mais vous savez koi allez tous vous faire….. pourquoi vous critiquez bandes de jaloux vous avez rien d’autres a faire c’est pas possible!! regardez vous avant de critquer regarder vous dans une glace regarder votre style regarder votre degaine!"
Certes, il est vrai que j’ai quelque peu grossi ces derniers temps. On se connait ?

@ Pierre – le vendredi 15 mai 2009 à 21:28 "En vous remerciant".
Mikeline, sors du corps de Pierre, je t’en conjure !

@ Pierre – le samedi 16 mai 2009 à 09:33 "En vous remerciant"
Mikeline, tu vas sortir, oui ?!

@ Franck M – le mardi 19 mai 2009 à 11:38 "Vous etes en droit d’aimer ou de ne pas aimer la marque mais respectez vous les uns les autres."
Je t’aime !

@ margo – le samedi 20 juin 2009 à 15:56 " Résultat, après avoir mis la veste de façon régulière (il me semble que c’est conçu a cet effet…) la doublure est laminée"
A ta place, je consulterais un dermato ou un sorcier vaudou

@ Ptitfuret – le dimanche 5 juillet 2009 à 12:27 "une bonne adresse quand on a envie de se faire plaisir avec une belle pièce"
Mon furet, si tu veux te faire plaisir avec une "belle pièce", je suis très bon marché.

@ emmaB – le vendredi 17 juillet 2009 à 10:34 "Wow, toutes ces insultes et ces fautes d’orthographes"
Sic !

@ Agnès – le mardi 21 juillet 2009 à 21:49
"C’est stupide, j’en ai ras le bol de lire de telles conneries."
Adieu

@ marty – le lundi 14 septembre 2009 à 18:47 "( et je remercie dieu de ne pas me mettre un Kebab ;-))"
Méfies toi, Dieu est parfois cruel avec ses brebis

@ Divine – le lundi 5 octobre 2009 à 01:55 "MAIS POUR QUI TE PRENDS-TU? PETITE BLOGUEUSE DERRIERE SON ECRAN;
TU N’ES PAS GARANCE DORE!"
ARRETES DE CRIIIIIIIIIIIIEEEEEEEEERRRRRRRRR

@ Bruno – le jeudi 8 octobre 2009 à 23:27 "Il y a des faux gens donc et des vrais gens…"
Cette révélation changera ta vie

Répondre

Bravo pour l’humour:: Tu as tout compris!! Que ça fait du bien de rire .Serais-tu Belge par hasard??

C’est tellement hype de dénoncer le succès d’une marque hype… Eh oui, dès que le succès et le mainstream sont au rendez-vous, en bon parisien so fashion, on ne peut s’empêcher de dézinguer.
Pour ceux qui critiquent les coupes, plutôt que de vous donner mon avis, je vous conseille d’essayer les fringues pour commencer, et sachez que ces coupes ont été réalisées chez Saville Row… Tu connais pas Saville Row ? t’es trop de la loose, chéri…

Répondre

J’ai découvert ton blog hier Deedee (à travers celui de sardine que j’ai découvert récemment en tapant "Garrice" sur google).
J’adore ;-))
J’ai parcouru, un peu, et je suis tombée (grâce à ton top 3) sur ce sujet, épatant!
Je suis surtout une fan de chaussures, et j’avoue ne pas être très "tendance" niveau fringues, mais The Kooples, j’ai vu, j’ai essayé mais j’ai pas acheté.
En fait, outre le prix (qui m’a brulé les doigts), je crois que suis trop petite et, pour reprendre ce que disait un commentaire, cette marque n’est pas faite pour « les gens trop musclés ou trop gros » qui « sont à bannir … comme pour la plupart des vêtements, en fait ».
Triste de penser ça…
Je suis trop petite, trop menue, trop musclée aussi, mais je suis une parisienne un peu branchouille qui s’habille quand même pas trop mal (enfin, j’veux dire que je trouve des jolis vêtements dans de belles boutiques, aux prix abordables et qui me vont bien malgré ma taille).
Mon avis: Certains devraient peut être montrer un peu plus de respect à celle qui nous offre cet espace de libre parole(et qui n’a, me semble-t-il insulté personne).

Répondre

Sois la bienvenue ici Julita. Pas grand chose à ajouter sur ce que tu viens d’écrire, simplement peut-être merci et… à bientôt ?!

"Chez Savile Row"?
Alors ‘chéri(e)’, Savile n’est pas un magnat de la coupe comme tu a l’air de penser mais une rue de Londres historiquement connue pour ses tailleurs – de qualité certes. Donc 1) ce n’est pas une personne ni une maison de couture et les coupes ne sont pas faites ‘chez’ mais ‘a’ et 2) le fait que ca soit coupé la bas (?) n`a pas grand chose a voir avec la qualité.
A looser, looser et demi…
Sinon The Kooples = du noir, du beurk, du cher. Quelques pieces interessantes mais ne mérite clairement pas son prix. Puis donner un avis sur les marques super hype, c’est un peu le principe d’un blog non?

Répondre

Wow Deedee, ça fait bien une bonne heure que je me délecte de ce débat, et franchement, qu’est ce qu’on se marre 😀 (même si ça date un peu)
Je ne me suis jamais vraiment intéressée à cette marque, j’étais rentrée une fois dans une de leurs boutiques au printemps après leur grosse campagne de pub (à l’époque je bossais pile à côté de leur boutique bld Leclerc dans le 14ème).
Le hasard a voulu que je me retrouve dans leur boutique du printemps mercredi dernier, 1er jour des soldes. Et bien même en soldes, ça reste bien cher. J’ai essayé une veste très bien coupée sur laquelle j’ai bien failli craquer, mais à 340 euros, même en soldes, c’est no way ! (surtout pour du synthétique) Sans parler du gilet en laine à 200 euros qui bouloche déjà alors qu’il est encore sur son cintre en magasin !
Pour en revenir brièvement à Comptoir des Cotonniers, je suis de plus en plus déçue par leurs collections, surtout celle de cet hiver : coupes moches et mémères, couleurs tristes et aucune touche d’originalité comme c’était le cas avant. Résultat, je n’ai rien acheté, même en soldes et pourtant j’étais vraiment motivée. Déçue, vraiment :/

Répondre

Non et c’est tant mieux…j’ai déjà trop d’intello dans mon entourage

Répondre

Le positionnement de ce type de marque prête à confusion : "luxe accessible". C’est la raison majeure pour laquelle je suis peu à l’aise avec The Kooples. J’ai un look à la fois dandy, sophistiqué, parfois androgyne, et avoue qu’au lancement de cette marque, j’en attendais beaucoup : jme suis dit "Enfin une marque avec de l’allure, sobre et chic, pour notamment les gens fins". Malheureusement, j’ai été très déçu, après avoir visité plusieurs magasins (Paris, puis Province, à l’occasion). Je ne me suis jamais senti aussi mal à l’aise dans un magasin : vendeurs artificiels au regard hautain, peu avenant, sans réelle envie de vous faire découvrir l’univers de la marque. Je vais régulièrement dans les boutiques de luxe (et je n’y achète rien!! j’y vais pour découvrir les collections, apprécier les matières…) et jamais je ne ressens un tel froid. Il n’y a jamais personne dans les boutiques en effet, mais ça à la limite, ça ne me dérange pas, je préfère, même 🙂 Pour ce qui est de la couleur, SVP, chacun sn style. Chanel habille depuis les années 20 avec son éternel dyptique N&B. Chacun son univers.^..en même temps, mauvais exple me direz vous, car Chanel (que j’m bcp) n’est pas une marque avenante.
Les vêtements sont de qualité inégale (qualité du coton, gilets qui boulochent…), et les prix ne sont pas justifiés. Il faut donc acheter chez eux pdt les soldes.
J’ai relevé plusieurs critiques sur des marques tq Comptoir des cotonniers (que je j’aime pas), et ça me fait penser à une amie à moi qui adore cette enseigne "c’est des basiques, comme à H&M ou Zara, sans toute la foule, et plus cher..tu paies le luxe de la tranquillité et de l’accueil". Ces marques sont du pur snobisme en fait : posture qualité (injustifiée, cf. Zadig : c’est du scandale), prix assez élevé (mais en même temps, c’est leur positionnement qui l’exige). Mais en fin de compte ces marques donnent une mauvaise et sombre image du "luxe". La posture "luxe/haut de gamme" ne doit pas seulement servir le storytelling, mais doit aussi se justifier, et s’apprécier dans les matières…mais bon, il y a un besoin, vu que les magasins pullulent dans Paris et province, alors à qui la faute? Le parisien devient vraiment qqch de "branchouille", vide, sans réel enthousiasme pour le vrai style. Tout est dans la posture, la suffisance, le surjoué, et c’est cela que reflète ce type de marques.
Personnellement, Kitsuné a bien mieux réussi à s’imposer comme marque chic, raffiné, aux prix assez élevés, mais largement justifiés, dans une note plus positive! 🙂

Répondre

Toute les conneries que les trois – quarts des messages déblatèrent n’est que de la frustration.
– Frustration suscitée par un sentiment de dépassement par un système basé sur la société de consommation, ne reposant justement que sur le lancement de mode rapide et efficace car ne l’oublions pas, la racine du problème est de s’enrichir.
– Frustration de ne pas appartenir à la frange supérieur de la classe moyenne qui a les moyens de s’offrir la dernière fringue à la mode pour pouvoir se pavaner et être regardé dans la "cours de récré", de ne pas pouvoir dépenser sans compter.
– Frustration face à la réussite d’une marque qui a réussi beaucoup trop vite et trop bien, qu’on se refuse d’acheter car NOUS, nous sommes des puristes et plus de 100 boules dans une sape, c’est RL, Lacoste… ou rien.

The Kooples est une marque attrape nigaud? Oui certainement à en juger le prix de ses produits ramené à la qualité en elle-même. Trop cher? Profitez des soldes, avec toutes les saisons, mi-saisons, 3J et Cie, vous trouverez surement votre bonheur. J’achète The Kooples mais seulement dans ces circonstances, car ce n’est que dans ces moments que les prix affichés reflètent la valeur réelle du produit.

Répondre

Je trouve que c’est vrément stupid et immature de parler comme ça parce que perso je pense que chaque personne à son style , ses moyens pour acheter et que denigrér une marque comme ça c’est pitoyable 😉
Thuss

Répondre

Bonjour,moi qui suit un 100% FAN de la talentieuse marque A.P.C ,je trouve que the kooples a des articles pour le moin extraordinaire.C’est 100% BOBO.Ca me fait penser au année 70 avec du denim a tout va ! C’est un style particulier tres rock,et c’est de nos jours un style tres rechercher.Allez voire quelqun habbiler en BOBO et quelqun habiller en h et m et zara vous verrez tout abbord la qualité et la difference au niveau du style ! je prefere apc pr les jeans,les pulls mais je prefere the kooples pour les chemise particulierement bon chic bon genre !

Répondre

Médisez , médisez ; il en restera toujours quelque chose …..

Répondre

Je préférais quand tu laissais des commentaires sous le pseudo « petite marie », tu étais plus drôle.

Je vous vos commentaires quelque peu extrêmes. Du moins, à Aix EN Provence, les vendeurs ne sont vraiment, vraiment pas comme vous semblez les décrire. Je suis devenue copine avec eux, depuis des mois maintenant, un couple génial, simple, bosseur. Le jeune homme travaille l’été et en plus de ses cours depuis qu’il a 15 ans, la nouvelle vendeuse aussi est géniale, souriante, drôle.
Ils conseillent très bien les clients, sont toujours plus que polis et aimables.
Certes les prix sont très élevés et ce n’est certainement pas là que j’achète mes débardeurs/tee shirt, qui soyons honnêtes peuvent être faits « maison » à l’aide de deux ou trois boutuons dorés. Cependant, certaines pièces valent vraiment le détour, notamment les costumes hommes coupés à la perfection (si, si). de plus on ne peut juger des pièces sans les essayer, combien de fois pouvons nous trouver horrible telle ou telle tenue et finalement se raviser en la voyant portée?

D’autant que certains des commentaires parlent de la piètre qualité des vêtements The Kooples comparée à celle des vêtements Comptoir des Cotonniers (affaire familiale), je ne suis pas d’accord. Pas d’accord du tout.
Comptoir des cotonniers est comparativement bien plus « foutage de gueule » que The Kooples, avec un coton honteux à présenter en magasin et vendu à des prix équivalent à ceux de The Kooples du moins pour les tee shirt-débardeur-robes. Même leurs vestes vendues à plus de 220 euros pour la veste en cuir et environ 200 pour les trench sont dans la même échelle de prix que The Kooples.
Leur magasine saisonnier est très bien fait, la campagne de pub innovatrice et elle a moins le mérite d’attirer l’oeil.
La qualité des chemises The Kooples est CONTRAIREMENT à ce que prétendent la majorité des personnes sur ce site, remarquable. matière très fine, très légère qui tombe de façon très ajustée.
Quant aux manques de couleurs, c’est une faible critique. Cette marque se distingue plus par les motifs, les formes, que par les couleurs, certes, quoique si vous y regardiez de plus près, vous verriez les imprimés liberty, ou les belles couleurs bleues nuit de cette saison.

En bref, c’est cher OUI, mais pas plus que Zara, qui de façon proportionnelle en France se fait quand même une marge ENORME sur le prix des vêtements, et oui, en Espagne les prix sont 30% moins cher, autrement dit le prix raisonnable et correct pour des vêtements de cette qualité .

Répondre

Je parcours rapidement tous ces commentaires foncièrement négatifs…

et je dois dire qu’il y a du vrai, comme du faux.

pour débuter, on peut en effet dire que les matières ne valent pas totalement les prix… ce qui est certain, c’est que le polyester fait encore des pour-cent sur les étiquettes, tout en ne faisant pas baisser les prix. Et que certaines doublures ne sont pas non plus représentatives du nombre d’euros indiqué sur l’étiquette…

donc, on dira que le prix ne vaut pas entièrement le vêtement.

Mais, parce qu’il y a un « mais », les coupes sont plus qu’extraordinaires, les styles, vraiment ciblés, et les esprits d’accessoires parfaitement adaptés…
je suis vraiment tombé fan de certaine pièce, des costumes étrangement coupé à la perfection, des chemises cintrées à merveilles, des matières tout de même très bien sélectionnées…

non, le prix est aussi là parce qu’il y a de quoi…

après, je ne dis pas que ce n’est pas chère, c’est certain, c’est cher, mais, à ce moment là, regardez le prix, des sacs Vuitton… Dior… Channel… Burberry…

c’est peut-être pas la même chose pour certain, mais, ça en revient parfaitement au thème…

Dans tous les cas, avec un an de recule par rapport à cet article… je dois dire que The Kooples existe depuis 1 an et demi… que ça cartonne, sans cartonner plus, que sur Lille, il y a…1…2…3…4…5….6 points de ventes, 2 magasins purs, et 4 stands aux Printemps et aux Galeries…

que c’est tout de même une bonne qualité, pour des coupes réfléchies, dans un style particulier.
que ça plaise ou non en couleur, ou en style… on ne peut pas dire que c’est n’importe quoi 😉

pour ce qui est du comparatif avec Zara ANA, tu y vas un peu fort… Zara est 3fois moins cher que The Kooples… n’oublions pas que Zara est du prêt-à-porter à la clientèle large…

Répondre

Je suis tout à fait de l’avis de Rémi.

The Kooples est en effet le paroxysme du dandysme. On aime où on aime pas. Je ne comprends vraiment pas cet acharnement envers cette marque.

Certes les prix sont vraiment exagérés mais tout autant que Ralph Laurren, Zadig ou toutes sortes de fringues que l’on peut trouver chez Colette par exemple.

Le sombre est à la mode, c’est chic et branché. Voilà tout.

Amicalement.

Répondre

Presqu’un an plus tard…Je trouve qu’on ne devrait pas cracher sur leur campagne de pub car qu’on le veuille ou non ces gens ont bien un look « branche », mais bref c’est a nous d’etre inventif, de s’en inspirer et d’acheter les memes fringues ailleurs en moins cher si le portefeuille ne suit pas la marque. Apres les prix refletent le fait qu’il y a une clientele qui peut se permettre les vetements en question et ceux qui se demandent « mais qui? » c’est simple, les enfants de medecins, dentistes, cadres sup etc ou tout simplement l’etudiant qui veut se faire plaisir de tant en tant (quand on pense aux nombres d’achat futile que chacun d’entre nous fait (cigarettes, magazines, cafes…et si on accumulait le prix on se rendrait compte que ca aurait au moins pu financer l’achat d’une veste de la dite marque). donc c’est une question de choix.

Répondre

Bonjour, je fais une etude de marché pour lancer d ici 2 ans pour lancer ma propre marque de fringue, des belles pièces avec beaucoup de details et de couleurs.
Je compte miser enormement sur les details et la qualité du produit et bien evidemment sur le bon gout que je peux avoir….(ça sera a vous de le dire si j arrive a lancer mon projet )
J’ aimerais par contre comprendre ce qui vous plait et deplait des jeunes marques actuelles tel que SANDRO , MAJE ou The KOOPLES….
Ma marque ne sera pas identifiables a celles ci qui sortent des produit trop similaires, je compte sortir des produits frais en couleurs et en design restant quand même portable, je compte aussi donner un coup de vie a la mode masculine que je trouve un peu trop ennuyeuse…
J attends vos réponses !!!!

Répondre

Et bien cela fait 1h 30 que je lis tous les commentaires postés depuis plus d’un an!
Pour ma part, je n’ai pas encore acheté le moindre article chez The Kooples, j’ai juste été voir leur rayon qui a ouvert il y a quelques semaines au Printemps à Metz. Effectivement, la responsable était pas très souriante -mais bon passon là dessus- en regardant et en touchant les vêtements très bien alignés sur les différents portants, j’ai trouvé que les prix été gonflés au possible par rapport à la qualité présentée, cependant j’aime beaucoup ce qu’ils font (et oui ça manque de couleurs, se sont des basics revisités…) et j’accroche bien avec leur campagne de publicités (et oui je suis influençable)
Il faut aussi comprendre que dans le prix boutique appliqué, nous payons la publicité, les loyers des boutiques françaises et bientôt anglaises,et surtout ce plus qu’une certaine clientèle peu s’offrir « le luxe accessible » (perso, cette expression est très drôle!). Ils doivent faire la différence, malheureusement elle se fera toujours avec le prix!
Pour moi, The Kooples est une source d’inspirations vestimentaires, voili voilou!

@ Surprises!
Pour répondre à ta démarche, je dirais que ce qui me plaît chez Maje, Sandro et Cie, c’est les couleurs, j’aime bien les tons pastels, le mélange kaki et liberty, le décalage entre couleur et matière!

Bravo Deedee pour ton blog!

Répondre

Salut à tous!

C’est marrant tout ce que vous dites sur The Kooples. Bien sûr, ça fait partie des marques que tu ne peux pas te payer tous les jours, mais ils font des beaux basics qui sont plutôt de bonne qualité à mon sens.
Moi j’ai acheté quelques trucs et j’ai pas été déçue! Bon style, original, très belle coupe… Et il n’y a pas que du noir… petits chemisiers à fleurs, etc…

Et pour ce qui concerne le style des vendeurs, ils ne sont pas hyper sourillants, mais au moins ils te fichent la paix quand tu es dans la boutique! Je trouve qu’il y a rien de pire que les vendeurs qui te saoulent dès que t’as mis un pas chez eux! L’angoisse!

En gros, j’suis convaincue par The Kooples!

Et pour ce qui est de Comptoir, c’est vrai que la qualité a baissé et les prix augmenté, mais c’est justement depuis que la marque a été vendue en 2006 et n’appartient plus à la famille Elicha! … Comme quoi, ils savent faire les choses… Moi aussi j’ai des fringues Comptoir que je porte depuis 6-7 ans!

Répondre

J’ai souri nombre de fois en lisant les différents commentaires…
Alors j’ai quelques vêtements the Kooples (un pull, une veste, des top, une chemise) et mon copain ne s’habille quasiment que chez eux depuis la création de la marque en septembre 2008 !
Sincèrement, nous sommes toujours très bien reçus dans les boutiques mais vu le look de mon copain (véritable campagne pour la marque) je me demande si ce n’est pas notre allure qui fait que l’on nous sourit, nous reconnaît et qu’on est très agréable avec nous…Les boutiques sont très peu engageantes (néons blafards qui nous font prendre 10kg et nous font paraître malade) et les vendeurs peuvent impressionner. Pourtant le rôle premier d’un vendeur c’est l’accueil et le conseil et non pas de regarder la couleur de l’Amex du client ou sa maigreur…Donc les conseils du style « Maigrissez et venez chez the Kooples » sont sincèrement pitoyables…Cette marque est coupée pour les personnes très minces voire maigres et parfois leurs coupes m’étonnent vraiment, on dirait que certaines jupes sont coupées pour des petites filles (Jane Birkin-like quoi). Théoriquement je fais du 36/38, là je fais plutôt du 38/40 !!!
Certaines pièces sont effectivement fabriquées à Savile Row MAIS il ne s’agit que des pièces de tailleurs : veste, pantalon, gabardine, blazer etc…le reste…va savoir ! (je regarderai mes étiquettes).
Concernant la qualité…mouais mouais mouais…Mes t shirts coton sont d’une qualité plus que médiocre, ma chemise à carreaux s’est très très vite abîmée, c’est assez hallucinant alors que ma veste est vraiment belle et tient bien. Mon copain a essayé aujourd’hui un blazer, il était d’une qualité proprement minable, même pas du H&M ! J’ai vu des chemisiers à fleurs Liberty pour femme en très vulgaire viscose qui ressemble à du plastique !
Quant aux prix…faut arrêter un peu ! J’ai essayé une très jolie robe aujourd’hui…185e pour du coton noir ! Who ho ho !!! On se calme la famille Elicha !!!
Les soldes sont à -50% mais pour combien de temps encore ?

Comptoir des Cotonniers a été racheté par un groupe textile chinois et la qualité a énormément baissé ces dernières années, je suis vraiment déçue par cette marque…
Sandro et Maje fabriquaient en France au début (j’ai des robes qui l’attestent) maintenant quand c’est du Made in Turkey on a de la chance ! Les prix ont énormément augmenté aussi et la qualité a baissé malheureusement…
Quasiment tous mes vêtements sont Maje, Sandro et un peu APC…je préfère me tourner vers cette dernière marque à présent qui fait de bons basiques de bonne qualité…

Pour conclure sur the Kooples, je comprends parfaitement l’aversion que certain(e)s éprouvent devant leur boutique, c’est sincèrement très compréhensible…Des vêtements de qualité disparate, des prix drôles tellement ils sont exagérés, ça fait la tête et la moue et ça ne brille pas beaucoup sous les néons…Toutefois, comme pour toutes les marques, il faut savoir farfouiner, on peut y trouver de jolies pièces… 🙂

Répondre

Je tenais à dire que pour un mec fin et qui aime s’habiller rock trouver des fringues est très dur, The Kooples à changer ma vie, enfin on peut trouver des fringues à la fois rock, classe et décalé sans avoir à faire 30 magasins. Certes des fois la qualité n’y est pas toujours amis c’est propre à l’industrie textile d’aujourd’hui, on fait dans le bas coût.
Pour les filles je ne sais pas comment sont les coupes je n’ai pas essayé 😉 mais niveau mecs les coupes sont très bien sur les dernières collections.
Et puis l’idée de faire le magasin en couple et d’avoir le même style de vêtements est super selon moi, on adore y aller avec ma copine, même si elle a plus de choix niveau magasins que moi.
Après que vous trouviez ca cher, bobo, prétentieux c’est votre problème, libre à vous d’aller vous fringuer comme des sacs à Celio avec votre mec sans style…

Répondre

Le rock deci,le rock delà…….Avant de vous fringuer rock,mettez vous à en jouer…vous serez sans doute plus relax et moins préoccupés par des histoires de chiffons.Bises à tous quand même petites fashions victims….

Répondre

Complètement d’accord avec toi Deedee… Pas fan du tout de cette marque. Une boutique vient d’ouvrir dans ma ville à Boulogne-Billancourt (non loin de comptoir des cotonniers :)) et je suis d’accord pour dire : trop sombre, qualité bof bof, vendeur qui a du mal à dire bonjour …

Répondre

😉

Hihihi, The Kooples :). J’ai toujours pas mis mon fameux t-shirt Kooples quand j’y pense ! A Guillaume (décidément les Guillaume ^^) On peut aimer la musique rock et s’habiller de chiffons (pas forcément chez The Kooples d’ailleurs:), j’ai 28 ans, j’ai pas attendu la mode rock pour aimer ce style et la musique qui va avec héhé !

Répondre

Je suis plutôt soufflée par l’ensemble des commentaires précédents ! Que de violence sans demi-mesure pour certains !
Pour ma part, j’ai été tenté par la marque, en voyant certaines pièces sur des blogs. Je suis allée sur l’e-shop. J’ai trouvé les tarifs plutôt chers. Les coupes très slim. Donc plutôt que d’être décue ou de me trompée, je me suis déplacer dans un point de vente. Au printemps, dans toute cette clarté, le corner a une ambiance lugubre…et pourtant j’aime le noir ! Les vêtements ne sont pas mis en valeur… Je me lance, je vais voir de plus prêt. J’attrappe une chemise et je trouve le tissu très fin, une impression cheap (peut-être pas justifiée). Mais je ne suis pas assez aventurière, j’ai rebroussé chemin.
Mais mon impression, c’est quand même que le prix soldé est encore légèrement élévé pour la qualité…Je serai peut-être plus courageuse la prochaine fois…

Répondre

Oh! je cherchais quelques infos sur les costumes kooples et je tombe chez Deedee 🙂
J’ai déjà fait pas mal d’achats chez The Kooples depuis deux saisons et j’avoue que j’aime bien la marque mais je valide que la qualité est en dessous de ce à quoi on devrait s’attendre. Par exemple j’ai des vêtements Sisley moitié moins qui tiennent beaucoup mieux et dont les étoffes sont plus belles.
Néanmoins j’ai un manteau aussi de chez eux et là j’avoue que la qualité et la coupe sont très bonnes. Tout le reste (pulls, tshirts, gilets…) ne vaut la peine d’être acheté qu’en période de soldes, ce que je fait d’ailleurs.
Enfin voilà, c’est une marque branchouille et c’est toujours sympa d’avoir quelques trucs de chez eux mais ne comptez pas garder vos vêtements plusieurs saisons.
Je finirai toutefois sur une note positive en remarquant que ce que j’ai acheté chez eux ne se démode pas rapidement car à chaque saison ils restent dans le même style.

Répondre

pardon pour les fautes d’orthographe !

Répondre

J’ai bosser 3 mois chez the kooples a lille cet été, j’adore cette marque, pourtant je ne la porte pas bcp dus aux prix, mais cela n’empèche que je ne la critique pas, dans ce cas, pk ne pas critiquer d’autres marque très cher également ou vous n’avez pas la possibilité d’acheter!!!!!!
Dans ce magasin nous sommes vraiment formé sur l’accueil des clients, le but est vraiment la fidélité et non vendre un maximum…certes il ne faut pas etre bien gros, mais tt dépend des vétements, et de la coupe… et le concept est 70’s soit les corps menues, donc s’ils ne respectent pas ca dites moi pk ils ont crée cette marque????

Répondre

Après avoir lu ces nombreux commentaires qui reprennent pour une grande partie toujours les mêmes points, je me décide en arrivant à la fin de cette heure (presque deux même) à donner mon avis. Alors the Kooples, je ne connaissais pas puis un jour au hasard d’une rue je vois cette boutique toute noire qui, justement par ce contraste se démarque des autres (même si cela peut paraitre un peu paradoxal pour du noir) et là je me décide à entrer… et là surprise c’était le jour des ventes privées, la vendeuse très sympathique me glisse donc à l’oreille les « soldes » effectuées, séduite je repart avec plusieurs articles sous les bras. PLus tard j’y retourne durant les soldes et me laisse encore tentée mais là ho surprise j’ai fait de meilleures affaires en vente privées,le même article étant moins cher… Bref depuis j’y retourne régulièrement et j’ai encore fait des folies la semaine dernière avec la collection automne-hiver 2010-2011 où le noir est rejoint par du beige ou camel….

PS: je viens également au secours d’autres marques comme sandro ou maje que j’affectionne également et qui sont ici malmenées, la plupart du temps sans doute, sans que leurs détracteurs ne les ai jamais achetées.

Répondre

The kooples a un look rock special donc forcement ca ne peut pas plaire a tout le monde! Pour ce qui est de la qualité elle est pareille que toutes les marques dans cette gamme de prix (gerard darel, claudie pierlot, meilleure que maje et sandro,…) MAis c’est vrai que je conais beaucoup de gens qui n’aiment pas car ca reste des modeles crées pour des gens minces et plutot monochromes

Au fait ton blog doit pas être très bien codé: « facultatif » c sensé vouloir dire « pas obligatoire » pas « si tu ne le remplis pas tu ne peux pas envoyer ton message »

Répondre

Pas fan
trop bobo, trop cher, trop noir, trop raciste du gros :p ,
pas original, pas qualitatif, 3 fringues qui se courent après …
et enfin , trop associé (à mon goût) à ce phénomène de « jeunesse dorée ».

Répondre

Je viens d’aller voir sur leur site et je dois dire que certaines choses m’ont plu (de visu, évidemment, n’ayant pas pu « toucher » les tissus et vérifier la qualité…) principalement 1 ou 2 robes et jupes. Mais je trouve que ce qu’ils font pour les hommes est mieux, plus original… Maintenant, la raison à cette multiplication de boutiques serait (peut-être…) dans le fait que la marque est pas mal portée par les « peoples », qu’elle est nommée à la fin des génériques des émissions où ils paraissent et que donc, ça favoriserait la demande. D’où la création de nouveaux magasins… Ce n’est qu’une supposition de ma part…

Répondre

J’interviens à nouveau. Je discutais à l’instant avec mon fils qui vient de rentrer de cours et il me disait que c’était une tendance générale en ce moment. La plupart des enseignes ouvrent de nouvelles boutiques à gogo. Il me citait H et M, entre autres. Du coup, mon explication n’est plus aussi valable, H et M n’étant pas une marque plébiscitée par les peoples… Mon fils avance l’hypothèse selon laquelle il faut être vu pour faire des affaires et donc ouvrir sans cesse de nouvelles boutiques pour rester dans le coup, financièrement parlant aussi. C’est une stratégie économique qui doit être rentable, de toute façon, sinon ils ne l’adopteraient pas…
Mais le débat (intéressant, d’ailleurs) reste ouvert…

Répondre

alors très chers , déjà le prix n’a rien a voir avec ou pas la simplicité de la veste mais uniquement sur la renommé du tailleur et le lieu de fabrication ainssi que le concepts . travaillant pour the kooples je me suis rendu chez le maitre tailleur de savil road à londre qui s’occupe du patronage de la plupart des veste. certes cela reste chère c’est simplement une technique d’écrémage de la clientèle et ils ont bien raison . mnt on aime ou pas le concept mais sachez que la qualité est bien supérieur à beaucoup de marque de grande diffusion

Répondre

Je ne suis pas du tout d’accord avec vous. Je trouve que les matières de the kooples sont pas mal du tt et je n’ai encore jamais eu de problèmes sur les produits que j’ai acheté chez eux. Les coupes sont parfaites. Il faut vraiment être difficile pour ne pas aimer the kooples et bien sur si vous cherchez des vêtements colorés allez plutôt chez h&M ou zara vous y trouverez tte les couleurs de l’arc en ciel !

Répondre

Bonjour,

je ne suis pas surpris des commentaires négatifs sur la marque. c’est vrai que c’est cher mais s’ils vendent, c’est qu’il y a une clientèle pour. Ceux qui n’aime pas ou trouve ça trop cheap ne sont pas obligé d’acheté. Moi perso j’en avais ras le bol d’acheter une chemise chez Zara à 49 euros mal taillé avec des manches chauve souris. C’etait la même chose pour les manteaux et les vestes. The kooples c’est la première marque de fringue que je rencontre qui fais des vestes de costard cintrées et même aux manches. Après 400 euros c’est peut être cher pour beaucoup mais du sur mesure ca coute 10 fois plus. Après c’est un business, les jambons comme vous dites mesdemoiselles acceptent de payer, ils auraient tord de se priver. Après chacun fais son choix et met son fric ou il veut. ceux qu’on pas les moyens vont chez kiabi.

moi the kooples, j’ai adopté et je prefere avoir moins de chose mais des fringues bien coupée. les chemises par exemples sont de bonne qualité, le tissu également, pas besoin de les repasser. J’ai acheté des chemises paul smith c’est pas mieux. Après il est vrai que mes chemisiers pour femme sont un peu léger mais bon c’est la crise

Répondre

Bonsoir à tous et à toutes,

Incroyable… quand je pense que l’article date d’avril 2009 et que depuis, des tonnes de commentaires négatifs et positifs ont été laissés! J’ai beaucoup ri en lisant ces commentaires 🙂 Et puis finalement, je me suis décidée à laisser aussi mon propre avis, oui, aujourd’hui jeudi 30 décembre 2010, soit plus d’un an après la publication de l’article.

Aimant la mode comme la plupart d’entre vous, je ne suis pas une fashion victime. Je dirai juste que le plus important n’est pas la marque que l’on porte mais l’allure. Je ne méprise aucune marque et je n’aime pas juger les personnes physiquement (bien que l’apparence soit très importante dans la société actuelle). En tous cas, il est difficile de rester neutre à la lecture de ces commentaires et c’est pourquoi j’aimerai apporter mon propre témoignage. Je ne citerai ni de lieux ni de noms mais mon expérience avec l’enseigne n’a pas du tout été bonne et elle est toute récente.

Après mes 2 entretiens début octobre, j’ai été finalement embauchée mi-novembre. Lorsque j’ai reçu mon contrat, mon poste ne correspondait pas à ce qui avait été convenu lors de mes entretiens et je l’ai donc contesté auprès de mon manager qui a essayé de me négocier un autre statut. Attendant la réponse de cette négociation, je n’ai donc rien signé (et j’ai travaillé sans contrat plus d’un mois!). Hélas avec toutes les ouvertures de boutiques en France et à Londres, la communication avec les responsables était difficile et toutes mes questions restaient sans réponses (ils sont TELLEMENT occupés). Ensuite, il y a eu ce problème de sous-effectif, et au lieu d’être à 2 sur le stand comme prévu, je me suis retrouvée seule à tout gérer (en période de décembre!). Fatiguée de donner mon maximum sans rien en retour, pire, de supporter les critiques de la part de collègues parce-que le merchandising n’avait pas été fait, et patati et patata, j’ai finalement décidé de rompre ma période d’essai (sans regret). Aujourd’hui je n’ai toujours pas été payée pour le mois de novembre, ni celui de décembre et j’ai dû malheureusement aller me renseigner aux Prud’hommes. Je ne m’attarderai pas trop sur cette mauvaise expérience et je pense que tout sera réglé d’ci peu mais en tant qu’ancienne employée, je dirai avoir été extrêmement déçue par l’enseigne: promesses orales non tenues, système de recrutement archi sélectif concernant le physique des vendeurs, perte de mon contrat au siège, pas de communication, beaucoup d’hypocrites qui sourient devant vous et vous critiquent derrière, des mensonges toujours des mensonges…etc. Bref, je ne supporte pas du tout ce milieu! Et quant à la qualité des vêtements, il y en a des bons et des mauvais comme partout. J’ai eu pas mal de défectueux (les boutons qui ne tiennent jamais), des retours de clients (après lavage) et des plaintes concernant les tailles.

Voilà, je ne pense pas avoir été une mauvaise vendeuse, au contraire, beaucoup de clients appréciaient ma gentillesse et mon sourire (puisque des cartes de visites m’ont été remises). Et en tant que cliente, je pense sincèrement que certains articles ne méritent pas leur prix. Bien sûr, malgré cette mésaventure, je reconnais qu’il y a de belles coupes et je suis d’ailleurs toujours intéressée par un perfecto chez eux 😉 Mais j’aime aussi les couleurs, et qui dit « rock » ne dit pas obligatoirement « sombre »… du coup, je ne ferai pas partie des grand fans de la marque.

Voilà voilà, sur ce bonnes fêtes à tous et DEEDEE, bravo pour ton blog! 😉

Répondre

Arrêtez un peu ! Si la marque coûtait 50 % moins cher nous ne diriez rien du tout. 🙂

Répondre

En période de solde, je pense qu’ils PEUVENT devenir intéressant. Exemple, un perfecto (blouson en cuir) pour homme que je trouve bien taillé et pas plus cher que d’autres cuirs (je parle en période de solde bien sûr…). A vous de voir mais faites vous votre propre idée de la marque plutôt que de baser votre jugement sur l’avis des autres 😉

Répondre

Il y a une boutique qui vient d’ouvrir à 2 pas de chez moi – et je voulais savoir un peu plus, donc j’ai googlé la marque et trouvé votre blog… J’ai l’impression que c’est encoure une de ces marques mode qui fabrique tout en Chine en payant très mal les enfants qui travaillent dans leurs usines et font plein de tune sur des nases qui ont plus de frique que d’intelligence! Aux prix que vous citez, il vaut mieux allez chez Dolce!

Répondre

Bonjour à tous, que de passions! Il est vrai que les détracteurs y vont un peu fort, mais bon vous avez le droit de ne pas aimer, par contre défendre la marque en pointant du doigt l’antisémitisme des commentaires, heu… je l’ai tous lu et franchement je dois être aveugle, enfin je trouve cela assez minable. Pour ma part j’ai acheté une veste soldé à 165 euros ( ça reste cher certes mais je trouve la coupe nickel, la matière agréable, en ce qui concerne la qualité je vous le dirai dans quelques temps…) Le vendeur était plutôt aimable, et je vous assure que je ne fais pas partie du « club », peut-être parce-que je suis moi-même sympa avec les gens que je rencontre, si si je vous assure que ça marche. En ce qui concerne la clientèle « branchouille bobo parisienne » « l’image rock dandy… » franchement relax, s’est pour vous que vous achetez ou non un vêtement pas pour appartenir à une secte ou je ne sais quoi. Je crois que vous prenez tous cela un peu trop au sérieux. Se ne sont que des fringues!!! A bon entendeur

Répondre

moi j adoreeeee 🙂 depuis le début. par contre avant les vendeurs me saoulaient, j habite passy et la bas ils étaient prise de tête .. avec mes potes on va a Boulogne tous les samedi on fait la mission en caisse haha, la musique est trop stylé le vendeur pareil. Faut arrêté de se prendre la tête si t aime pas t y va pas pi c tous 🙂

Répondre

[…] courante dans ce que l’on serait tenté d’appeler « la mode », et Deedee ne dira pas le contraire. Je tâche de retrouver mon calme et je vous explique pourquoi. De loin, ça peut faire rêver: une […]

Répondre

Je n’ai pas envie de me lancer dans un débat stérile (chacun a son opinion et chaque opinion est respectable qu’elle soit pour ou contre)
J’aimerais juste attirer votre attention sur quelques points:

La plupart des posts qui se veulent « pour » la marque sont majoritairement des hommes. Car il faut avouer, certains modèles de chemises étant fabriqués par des tailleurs anglais sont d’une coupe irréprochable.

Mais pour ma part, le débat n’est pas là…

Je trouve le témoignage de Vinky très intéressant, car blâmer la marque d’un point de vue image est une chose, blâmer l’entreprise pour ses pratiques on ne peut plus douteuses en est une autre.
J’ai pour ma part aussi été vendeuse chez eux, et je n’ose vous raconter la façon dont sont traités ces derniers par la direction. Vinky a très bien décrit l’inhumanité avec laquelle les ressources humaines sont gérées, et je ne suis pas surprise que le mot « Prud’Hommes » ressorte, car c’est un peu le mot d’ordre des équipes sur le terrain.
Paroles en l’air lors du recrutement sur les éventuelles primes sur le chiffre d’affaire, celui-ci inatteignable au vue des augmentations d’objectifs non justifiés; Heures supplémentaires non rattrapées; contrats signés plusieurs mois parfois après prise de fonction; contrat de mutuelle promis mais jamais signé; interdiction de s’absenter 1 minute pour par exemple aller aux toilettes, avec cette problématique: comment fait-on quand on est seul à travailler pendant plus de 5h?? faute de recrutement en conséquence pour compléter les équipes?… la liste des aberrations de ce genre est malheureusement vraiment trop longue.

Alors si par malheur certains vendeurs font la moue, c’est surement pour toutes ces raisons, et aussi il faut le dire à l’image des clients de cette marque, qui se croient TOUT permis, car on les y incite aussi. Au moindre problème, aussi minime soit-il le vendeur est blamé, le client récompensé. Je ne savais pas que dans le commerce les clients avaient le droit d’insulter les vendeurs, voir pire, lever la main sur eux, pour ensuite être récompensé par l’entreprise de leur geste!?! J’ai tenté de leur expliquer le concept de RSE… en vain.

Tout cela pour vous dire en guise de conclusion:
Réfléchissez, et n’hésitez pas à les contacter via leur site pour quelconques commentaires, car les responsables de votre mécontentement quel qu’il soit, ne sont pas en boutique…

Répondre

Moi , j’adore c’est beau, tendance, chic et rétro . Les petites touches genre les tetes de mort sur les boutons des vestes et des pantalons ,les épaulettes sur les vestes et les chemises c’est juste beaux et raffiné.En plus le noir c’est chic.

Répondre

Avant de faire ma recherche sur la marque je la trouvais plus que douteuse. Les boutiques et leurs clients me sortaient par les trous de nez comme zadig et voltaire et autres magasins soit disant chic et branché… Ces enseignes n’existent que par le prix exorbitant de leur fringues achetées 400% moins cher que le prix de revente. Quand on voit que certains articles sont plus cher que de célèbres marques de PAP, on se demande comment des abrutis peuvent se laisser berner. Ca me rappelle un peu l’époque ou chevignon, ikks, poivre et sel, blanc bleu… se battaient pour savoir qui serait LA marque des teenagers. Une veste de +200€, un manteau à de +300€ etc… comme si The Kooples était d’aussi bonne qualité que Kenzo, Boss, Armani …
J’avoue que niveau coupe pour homme c’est assez bien fait, surtout quand on est mince ou petit mais le prix ne s’explique toujours pas pour autant.
Quoi qu’il en soit, je vous remercie pour votre blog. J’adore les « actionnaires » de la marque qui viennent dire du bien de leurs magasins… mais j’aime encore plus la mauvaise foie qui se déchaine sans retenu sur ses marques qui ne méritent qu’un lynchage médiatique en règle.
Bonne continuation, je vais aller voir chez Tati si je ne trouve pas un modèle identique à 5-10€…

Répondre

pour la petite histoire tout de même :
« The Kooples a été fondée par 3 frères : Alexandre, Laurent et Raphaël Elicha, FILS DE Tony et Georgette Elicha. Soit les fondateurs de Comptoir des cotonniers. »
On sait d’où vient leur argent … et surtout leur vision du commerce.

Répondre

allez hop j’en rajoute une couche tellement elle me donne envie de vomir cette marque :

Premièrement : service client
Ce soir, je suis allé au Printemps pour me trouver un manteau ou quelque chose dans le genre. J’ai fait le tour des marques dites « prestigieuses » et bien sûr au milieu de toutes se trouvait The Kooples. La vendeuse et le vendeur m’ont à peine regardé. Pas un bonsoir, ni même un habituel « vous cherchez quelque chose? » … rien… le néant. Sachant que j’étais habillé en costume 3 pièces, chemise noire poignets mousquetaires, cravate en soie, boutons de manchette et pochette assortis et derby. Bref, je ne ressemblais pas à un clochard, et pourtant, j’ai eu l’impression d’en être un chez The Kooples!

Deuxièmement : comparatif des prix :
Chemise simple The Kooples = 130€
Chemise poignets mousquetaires Pierre Cardin = 90€
Chemise poignets mousquetaires Calvin Klein = 99€
Chemise poignets mousquetaires Hugo Boss = 135€

Trench The Kooples = 350€
Manteau Hugo Boss = 375€

Qui se fou de la gueule de qui ici? … no comment…

Répondre

Ce commentaire n’a pas de sens si on ne compare pas la même chose .

Les chemises Sont elles faite de la même façon , même matière , dans le même pays ?

Pareil pour tout .

Si The kooples est chère et que la qualité donc le made in c’est +/- vrai , le tissu est de bonne facture c’est totalement acceptable .

Moi qui cherche un costume j’ai ai vu un à 550 euros avec pantalon chez eux superbe , mais je ne suis pas expert en qualité et je n’ai jamais acheter chez eux .

Est-ce que le prix est justifier par la qualité de la couture , et la qualité de la matière première ? Ou c’est une marque qui surf sur un simple succès du regard

Répondre

Le rock deci,le rock delà…….Avant de vous fringuer rock,mettez vous à en jouer…vous serez sans doute plus relax et moins préoccupés par des histoires de chiffons.Bises à tous quand même petites fashions victims

@GUILLAUME
trop drôle !! et c est tellement vrai , ils ont tous le mot rock à la bouche mais sont incapables de gratter même pas sur une classique
tout dans le paraitre rien en substance on comprend pourquoi des marques comme the kooples en profitent
c est comme ces gamins qui achètent la dernière paire de nike air flex avec coussin d amortissage et tutti quantti mais qui ne courent pour ainsi dire jamais ( heu trop la loose de courir )
continuez à vous ruiner pour des pantalons dont le cout de fabrication doit même pas atteindre la dizaine d euros
cela dit , est le reflet de notre société superficielle show off tout dans la forme mais rien dans le fond
bref avant de te la jouer rock star torturée , apprends à jouer !!

Répondre

Moi j’arrive toujours après la bataille. Mais je suis d’accord avec toi.

Répondre

Je trouve ca dommage que l’on ne respecte pas l’image qu’une marque peut avoir envie de vehiculer. Je ne suis pas un Parisien snobinard, j’habite à Annecy, bon ok c’est pas la ville la plus cheap de France et il y a 2 boutiques The Kooples…2 Majes, 2 Sandro et 1 Zadig et c’est juste ……. LE TOP. Bordel arreté de cracher sur les sapes, regarder d’abord vos voitures et diverses passions très onéreuse, quel bonheur de pouvoir porter du zadig ou du kooples, des vetements qui ont une véritable coupe et , si bien entretenu, sont de très bonne qualité.
Alors continuez à aller chez H&M ou chez Zara, voir même sur le marché mais respectez les passions des autres et oui, Beaufs et Beaufettes, les vetements peuvent etre passionnants.

Etrangement quand l’être humain ne peut pas, il n’aime pas.
Méditez.

Y.

Répondre

hm moi je reste perplexe sur la qualité sur 4 fringues achetés toutes on eu des problèmes.

1 ) une chemise qui après un verre de rouge renversé dessus n’a pas résisté au fait que je la frotte avec de l’eau.. si si pas une blague j’ai frotté même moins fort que sur une fringue habituelle car je pensais déjà que c’était de la came …

2) une veste ou tous les boutons se barrent

3) tee shirt rayé avec les boutons qui se barrent et le tissus qui bouloche

4) pantalon tailleur couture du bas qui s’est défaite

bon bref alors pourquoi acheté ? parce que à première vu c’est bien taillé et reste original

maintenant je trouve que la qualité est loin d’être au rdv ce qui pour une marque qui se veut luxueuse est vraiment moche

en effet t’achète un sac darel la qualité est là. tu te paye le haut de gamme dans la montre aussi
alors bon forcé de constaté que pour moi the kooples reste… du bas de gamme malgré des campagnes publicitaires matraqueuses

Répondre

Effectivement, tout comme toi j étais tombé sous le charme, mais j ai vite déchanté.
Poudre aux yeux et la cerise sur le gâteau, tissu de merde!
Je m’explique, achat compulsif, pull, polo, t-shirt, chemise…(oui je sais j me suis un peu enflammé).
T-shirt et le polo, non lavable en machine.
chemise 100% coton mais au repassage un vrai combat!
bref ça me soule presque de les porter une fois lavés et repassées!
Dommage, on y croyait presque!

Répondre

Je parle ici en tant que consommatrice avertie ayant acheté de nombreux articles chez The Kooples.
Je précise que je vis en province, je suis étudiante. Et je mesure 157cm pour 45kg, alors je suis ravie de trouver des vêtements à ma taille et bien ajustés chez The Kooples.
Pour ma part, j’adore cette enseigne et le style qu’elle propose. Des vêtements classes et classiques, sobres et parfaitement coupés. A peine passés, c’est magique comme tout va et tombe comme il faut.
Je m’arrête toujours sur de belles pièces : en cuir, en laine, en coton, en lin ou en soie pour ne pas être déçue. J’évite les t-shirt basiques en viscose ou polyesters car nous savons tous que ces matières ne durent pas dans le temps et je lave tout à la main.
Je ne me lasse absolument pas de tout ce que j’ai acheté chez The Kooples… Certains articles sont vraiment très originaux comme les sandales à hauts talons (hiver 2010-2011) ou la petite robe bustier imprimée liberty (été 2010).
Je ne suis pas une modasse portant du vêtement de créateur, je n’ai pas de carte gold et je ne me suis jamais sentie inférieure ou agressée par les vendeurs, au contraire, ils savent répondre aux sourires qu’on leur tend et ils sont sympathiques.
Concernant les prix, oui c’est cher, mais il suffit d’attendre les ventes privées ou les soldes, et là ca devient plus raisonnable.
Les boutiques sont souvent vides mais c’est plutôt agréable quand on vient de passer 30 minutes dans la file d’attente des cabines chez H&M pour essayer des basiques en coton.
Par rapport à la qualité des vêtements, je n’ai rien à dire, oui un bouton s’est détaché d’une de mes vestes au bout d’un mois mais bon qui ne sait pas recoudre un bouton!
Pour conclure, soyez plus tolérants, apprennez à acheter qualité au lieu de vous plaindre sans cesse. Avant de critiquer la tristesse des vendeurs il faudrait se regarder pour voir quel regard on leur adresse! Un sourire détend toujours l’atmosphère.
Enfin, porter du 34 n’est pas mieux que de porter du 40. Il faut apprendre à s’accepter tel qu’on est et apprécier la diversité. Et puis si The Kooples ne vous plaît pas, aller voir ailleurs!

Répondre

J’ai acheté un costume récemment et j’en suis parfaitement satisfait, je suis assez fin et petit (1m75, 60kg) et aucune marque ne propose des costumes aussi bien taillés à ce prix là.

Certes, je peux trouver des costumes à ma taille chez Kenzo ou d’autres marques de luxe mais à des prix qui n’ont rien à voir. Sur les marques un peu moins chers impossible (massimo duti, les vendeurs se foutent de ma gueule en me disant que c’est déjà la plus petite taille qu’ils ont et qu’il faut aller voir au rayon enfant.

Après sur le style, les vêtements sont effectivement un peu sombres et pas très drôle et les prix peuvent paraitre si on y trouve aucun interet particulier et je comprends tous les déçus, mais pour ma part, j’y trouve mon bonheur 🙂

Répondre

Après avoir lu avec haleine, les différentes péripéties de ce post, je me lance.

Je pense que chaque cote a des arguments recevable. Moi même acquéreur d’une veste The kooples, je la trouve un peu cher pour la qualité médiocre qui en découle a l’usage, mais la coupe est propre. Par contre l’on peut observer qu’il joue sur les mots, je ne sais pas si les heureux ou moins heureux acquéreurs on regarder avec détail l’étiquette, mais il indique l’origine de leur veste dans la prestigieuse rue ( Savile Row) connu pour leur tailleurs que l’on pourrait considérer comme l’élite. Sans doute plus marketing que véridique. Cela montre la vision de la marque, axer sur des détails , et non sur une uniformité.

Je pense qu’il est assez futile de juger une marque sur des détails,mais dans le cas de The kooples il est difficile de sans détaché étant donnée qu’il joue dessus.

Pour moi cette marque reste quand même valable mais seulement en solde a -50%, ou l’on peut faire une bonne affaire.

*Je suis navrée de mon orthographe

Répondre

Que tous ceux qui se plaignent des vendeurs viennent au stand The Kooples des Galeries Lafayette de Lille et constatent que les vendeurs y sont agréables, souriants et n’hésitent pas à renseigner et/ou conseiller si besoin.

Répondre

Bonsoir, je pense que j’aurai dû lire le blog avant de me rendre dans une boutique Kooples. Ils ont ouvert une nouvelle boutique à Cap 3000 à Saint Laurent du Var. Je suis rentrée dans la boutique, choisi et essayé 6 pièces ( dont deux pièces dans 2 tailles différentes) avec l’assistance d’une vendeuse. Je me décide sur 4 pièces. A mon passage la responsable de la boutique ayant terminé de palabrer avec une amie en arrière boutique a commencé l’encaissement. Début de surprise ; votre robe affichée à 97,5 coûte 110 euros, une autre robe affichée à 115 euros facturée 122,5 un t shirt affiché 30 facturé 39 euros et surprise un tshirt affiché 37,5 facturé 37,5. Surprise je lui demande la raison de la surfacturation mais que je suis bête ce sont des pièces qui viennent de Londres affichées en Livre Sterling !!! Je lui fais remarquer que rien ne signale cette information et que l’étiquetage de certaines pièces en euro porte à confusion. Je suis de bonne foi et souhaite payer le prix affiché. Notre responsable expédiante d’encaissement s’est un peu énervée et a essayé l’intimidation en évoquant son frère avocat à qui elle avait demandé conseil (je ne sais quand d’ailleurs) lui ayant assuré la légalité de cette pratique ! Au vu de mon entêtement, elle a passé un coup de fil à sa direction, ne pouvant joindre personne elle m’a glorieusement dit qu’il faudrait que j’ai de la patience car elle devait attendre l’aval d’un supérieur. Au bout d’un temps certain … elle m’a dit qu’elle refusait la vente et reprenait ses articles !!! A ce stade j’étais décidée d’aller au bout au vu de ses remarques : « vous aviez même pas regardé les prix au moment de l’essayage » ce qui sous entend quoi ? Attention regardez les étiquettes svp de façon ostentatoire devant les vendeuses  » tout ça pour 30 euros » ps je vous demande pas de prix et surtout je lui ai dit que je lui interdisais de passer des remarques sur la façon dont je souhaite dépenser mon argent. Je lui ai fait part de mon intention d’appeler immédiatement la police en cas de refus de vente. Je lui ai dit que nous sommes en zone euro l’affichage des prix tel qu’il est porte à confusion, que je suis une consommatrice et que face à une telle situation et, surtout dans ce genre d’enseigne il est dommage de risquer de perdre une cliente suite à une faute manifeste. Elle a commencé a évoquer mon manque d’indulgence et ma mauvaise foi !!! Ils ont ouvert la boutique vendredi et toutes les clientes « sympas » précédentes ont « accepté » … Alors je dirais quant à moi que c’est une ouverture peut-être précitée puisque le B-A BA est de proposer à la clientèle des articles avec des prix de vente…. Être prise en otage de cette façon d’une responsable toisante sœur d’un avocat qui devrait peut-être relire ses codes… Je peux comprendre que d’autres clientes aient subi cette pratique douteuse avant moi !!! Nouveau coup de fil … peut-être la fin de mon calvaire !!! La boutique commence a se remplir .. La responsable fourre les vêtements dans un sac et me tend un ticket qui ne correspond pas au montant que j’ai acquitté … J’ai eu gain de cause après plus de 30 min de tergiversions!! Je suis outrée par l’attitude de cette vendeuse responsable sœur d’avocat, avec sa fonction elle devait dès le départ ne pas discuter au vu de l’erreur manifeste de sa part !!! Je suis repartie délestée de 280 euros sans même qu’on me salue !!! Mais je ne laisse pas la situation en suspend …. J’ai porté plainte a la répression des fraudes. Alors oui les vendeuses sont quelque peu « embauchées » sur des critères qui semblent douteux puisque dans l’incapacité de gérer ce genre de litiges. J’ai vraiment eu le sentiment de quémander mon bon droit face à une responsable méprisante !!! Allons revenons sur terre … Faites votre Job vendez des vêtements étiquetés et travaillez chez The Kooples ne justifie pas votre attitude respectez vos clients … Je n’ai jamais perdu mon calme et ni hausser le ton je l’ai juste mise face à son incompétence. Alors cher lecteur voici les règles de la bonne cliente The Kooples : ne pas être de la Côte d’Azur ( dixit notre responsable se plaignant au téléphone face à moi de mon origine géographique) , s’informer sur le cours de la Livre Sterling, ne pas être à quelques dizaines d’euros près, ne pas contredire la responsable sœur d’avocat, accepter un refus de vente et toute sorte d’intimidation, faire preuve de patience, affronter railleries et remarques plus que border line, oubliez tous les codes basiques du commerce, subir l’impolitesse de la responsable sœur d’avocat, si vous passez la porte soyez prêtes à le payer et oui ça se paie au bon vouloir de l’enseigne de dépenser votre argent chez eux !!! Vous parlez de la qualité des pièces achetées …. Non c’est maintenant un peu compliqué !!!

Répondre

Dans l’absolu cette histoire d’étiquette n’est pas très important, je trouve ça incroyable que l’on fasse des histoires sur un article mal étiqueté vous avez pas autre chose à faire, plus « fun »? que de grappiller encore quelques euros d’une erreur d’étiquetage chez kooples?
L’erreur est humaine sachons le surtout chez les jeunes enseignes en quête de développement. il faudrait un terme pour désigner ces marques qui génère un pouvoir presque totalitaire dans le style. elles installent une sortes de fantasma allégorie dans leur visuelle extrement fort leur vendeurs parfois franchement laid , mais parfois tellement beau… leur odeur ect… pour vous dire une fois je suis passé devant une boutique la un garcon mais du genre mannequin groupe de rock .. je rentre il me sourit a pleine dent, il resplendissait il m’a très bien servi… je suis parti le coeur battant avec deux vestes que je ne pensais pas acheter du tous… voila le Truc the kooples haha…

Répondre

Les goûts et les impressions sont différents pour chacun; personnellement j’ai acheté une jupe chez The Kooples: matière naturelle, coupe nickel, très belle couleur. Le prix était de 195 euros mais sur l’étiquette il est indiqué que le vêtement est confectionné à Savile Row (Londres), par conséquent, même si c’est un investissement pour moi, le prix ne me parait pas du tout élevé pour quelque chose qui n’est pas « made in China/Thailand/Bangladesh… » (contrairement à beaucoup de grandes marques).

Les pièces sont très classiques mais c’est à l’acheteur de se faire son propre style à partir des vêtements; et un vêtement n’allant pas à quelqu’un pourra aller parfaitement à d’autres, question de morphologie et de goûts.

Pour finir, la vendeuse était vraiment adorable, très disponible, serviable et souriante. Bref, la boutique (rue Saint-Honoré) m’a fait une excellente impression et j’y retournerai.

Répondre

Travaillant à The kooples , j’étais obligée de laisser un commentaire aux vu de tous vos commentaires négatifs ! Concernant les vendeurs the kooples il faut arreter de les diaboliser ainsi ! Je peux vous dire que moi et mon responsable sommes très aimable et acceuillant avec notre clientèle ! Après je travaille en province , je veux bien croire que qlq vendeurs parisiens sont un peu hautains mais il ne faut pas généraliser !! Concernant la collection en elle même , j’ai beaucoup vu « trop triste , pas assez de couleurs bla bla… » et bien venez jetez un coup d’oeil à notre nouvelle collection autommne-hiver 2011 , vous verrez que de la couleur il y’en a !! Du vert , du bordeaux , du camel , du orange et j’en passe ! Pour le problème de petite taille , sachez que The kooples a revu leurs tailles , et que nos vetements taillent desormais plus grand ! A bon entendeur….

Répondre

Je n’ai jamais acheté aucun vêtement The Kooples

MAIS

Je ne vois que ça à Guerissol (un magasin qui revend toute sorte de vêtements de seconde main). Vu l’ancienneté de la marque (quelques années) je n’en reviens pas de voir des vêtements aussi abimés et « loques » des collections à peine passée (oui je flane aux corners des Galeries même si je n’achète rien chez eux, j’arrive à reconnaître certaines choses…)

Le commentaire « frustrés de ne pas appartenir à une CSP… » me choque énormément, on peut gagner un max de blé et faire des comparaisons de type qualité/prix.

Je vais pas acheter un pull en acrylique à 300€, je ne vais JAMAIS acheter un pull en acrylique, ce n’est pas une question de CSP.

Je ne sais pas qui est derrière tous ces messages mais il dessert la marque. Je pars en me disant « les gens de The Kooples se défendent comme des débiles élitistes sur les forums en se cachant derrière des identités fourbes ».
Une raison de plus pour ne pas aller y shopper.

Répondre

3 ans après, la marque est toujours là…
Retournes-y , les couleurs ne sont pas si triste que tu le prétend.
Après, le concept étant de mélanger un peu les vestiaires filles et garçons, il ne peut pas y avoir du rose partout.
Et enfin, les prix sont chers. Mais comme TOUTES les marques qui sortent de l’ordinaire… On paye le style.
C’est beau, chic mais pas trop et bien coupé.

Et non, nous ne sommes pas des « abrutis » en allant acheter des pièces the Kooples!

Répondre

Je suis du même avis, cela veut se la jouer à la londonienne mais franchement y vivant un tiers de mon temps, on trouve mieux et bien plus authentique. Il manque à cette marque l’excentricité et surtout la qualité, n’est pas all saints qui veut. j’ai trouvé le concept intéressant, mais c’est tout, un jean de chez uniqlo est de meilleure qualité, et on ne parles prix, indécent au regard des prestations. Cela devant je pense donner un peu de fake branchitude a certains.

Répondre

Amateurs de vêtements de qualité, passez votre chemin. De belles coupes, mais ces vêtements passent difficilement le cap des 12 mois… Très mauvaise qualité.

Répondre

Je vais peut être passer pour un « snobinard prodigue » mais désolé de vous l’avouer, j’achete l’essentiel de mes vêtements chez Kooples, et ne comprend pas la grande partie de vos réactions :
1 – La vendeuse est toujours souriante, gentille, et prête à rendre service.
2 – Jamais eu de problème niveau matière, je lave tout en machine à 40° et aucun fringue n’a bougé.
3 – Il est vrai qu’il faut mettre le prix, mais pour une qualité similaire voir mielleure que Zadig & Voltaire, le prix reste largement inferieur.

Répondre

Personnellement, j’achète aussi pas mal d’habits chez The Kooples, je n’ai jamais eu de problèmes de qualité et tous les vendeurs présents avaient le sourire et me parlaient normalement. J’ai un cardigan et leurs boots en velours depuis plus d’un an et ça n’a jamais bougé.

Certes, le prix est osé, mais on retrouve moins facilement quelqu’un avec du The Kooples que les défilés de H&M ou de D-mark que je vois un peu partout.

Donc pour ma part, cette marque est loin d’être une déception. (: (je concède cependant que les habits pour femme sont moins sympas que ceux pour homme)

Répondre

Les boutons peuvent être cousu en France, ils pourront mettre « made in France »
La coupe est faite en Angleterre, bah c’est la même
Bref les pièces peuvent venir de n importe où, on ne saura pas car c’est jamais marqué de toutes les façons

Rien qu’à voir les nombreuses ventes privées qu’ils font avec du -60% parfois, il est sûr et certain qu’ils font de grosses marges

Répondre

Bonjour à toutes et tous,

Je vous trouve un peu rude avec la marque.

En effet, cette enseigne s’est développée à vitesse « V », toutefois je m’étonne que bon nombre mettent en avant la problématique « prix des produits ».

Si l’on compare à the kooples des marques comme Channel, Dior, Dolce etc… je ne pense pas que l’argument prix soit viable. Ces dernières sont tout de même les reines de la mauvaise qualité et de la production délocalisée (haute couture mise à part) tout en annonçant des prix au dessus de the kooples. Hermes à l’opposé, malgré un style plus mature que le look « street chic » produit toujours de belle finition, avec peu de production étrangère.

Concernant le développement, les créateurs s’appuie sur les bases du comptoir des cotonniers (papa de la marque), ce qui dresse un business plan confortable donnant confiance aux investisseurs.

Pour conclure, the kooples est à mon sens plutôt bien placé contrairement au prix burberry et l’utilisation de couleur ne fait pas forcement un vêtement « heureux ».

amicalement

Répondre

The Kooples,j’adore leurs fringues,mais faire du 34-42 ( et en plus,ca taille très petit ) c’est abusé … Même des marques comme Burberry et Givenchy taillent assez bien pour habiller du 48. Putain les mecs ouvrez les yeux,quoi,les morphologies féminines actuelles sont pour la plupart bien loin de ca. J’irais peut être pas jusqu’a dire qu’ils font la promo de l’anorexie,mais bon. Je ne fais que du 42/44 mais avec ces marques tu te sens carrément obèse. Et franchement,les prix ne sont pas justifiés! 180 euros une robe polyester – viscose,ok originale et très sympa,mais ca ne VAUT pas ce prix là,je suis désolée …
Et franchement,leur publicités et leur image inspirée des hispters
parisiens prétentieux et insupportables,ca fait peur.
C’est ca qui me fait penser que c’est une marque qui ne fera pas le buzz
longtemps.

Répondre

J’adore the kooples, maje, Sandro, Gérard Darel … Je trouve que c’est abordable et de bonne qualitée. J’ai 19 ans et je ne jure plus que par ses marque la . J’ai eu 2 coup de ceour pour une parka de très bonne qualitée bien couper a 480€ ( THE KOOPLES) et le deuxième pour les bottines « kassy » de chez maje a 280€
Perso je prefere acheter un pull 200€ chez maje dans une boutique plus que de faire 2 h de queue chez Zara pour un pull a 20€ qui n’en vaut pas la pene.

Répondre

Excusez moi de venir foutre la merde dans la bele rébellion anti the Kooples que vous créez la, mais personnellement je trouve que vous avez faut sur (presque) toute la ligne.
D’abord, vous avez raison que le prix ne justifie pas entièrement la qualité, c’est sur qu’un t-shirt The Kooples peut etre 3 fois plus cher qu’un Jules, et qu’il est pas de 3x meilleure qualité, néanmoins, elle reste supérieure, mais la n’est meme pas la question !

Vous dites aucune créativité? une tristesse à se suicider? Parfois oui mais c’est comme partout, il faut chercher les bons vêtements et ceux qui vous correspondent, et croyez moi personnellement je suis tombé sur quelques perles chez The Kooples: 2 polos et un blouson. J’ai tout acheté pendant les soldes ce qui au total m’est revenu à 310€. Cette marque, contrairement à Zadig par exemple, fais un vrai travail de créativité, certes c’est plus sobre, c’est pas Desigual, mais si vous pretez attention au travail sur le cuir, aux effets mattelassés etc…vous verrez.

Enfin pour la coupe, c’est super bien coupé, seulement c’est pas pour n’importe qui. Dans le sens ou chez eux c’est vrai que faut pas être très épais. Malgrés tout si tu as la silhouette qui va avec vous verrez que ça tombe super bien. Mais arretez de blamer pour ça, c’est exactement la même chose chez Eden Park ou Blanco, faut être une armoire à glace pour ressembler à quelque chose. A chaque marque son positionnement !

Répondre

J’ai plusieurs vêtements de chez The Kooples et je peux vous dire que la qualité c’est pas gégé! Après quelques lavages, j’ai remarqué que chacun de mes hauts avait de petits trous… alors payer 120€ un haut pour le porter que 3 ou 4 fois ça fout les boules!
Mais ce n’est pas plus mal, ça me servira de leçon, the kooples c’est fini pour moi! j’ai décidé de ne plus remettre les pieds dans un magasin The Kooples!

Répondre

ah ah ah les community managers de The Kooples qui viennent répondre dans les commentaires !

Je m’appelle Geoffrey, je tiens le second blog de mode masculine en France et le premier sur le conseil. En parallèle j’exerce des activités de coaching et de conseil aux marques.

Voici ce que je pense de The Kooples :

La marque cible les ados / jeunes adultes urbains qui ne sont pas éduqués sur ce qu’est une belle matière mais cherchent de la Koolitude. En cela The Kooples tient parfaitement ses promesses : des vêtements avec une coupe correcte, mais des matières dégueulasses. Concrètement le consommateur reste 1 ou 2 ans, s’éduque, remarque que c’est de la daube et passe vite à autre chose.

C’est sans doute le pire exemple de ce que j’appelle la « mode Sentier » (Comptoir des Cottoniers, Les Petites, The Kooples, Bill Tornade… toutes ces marques appartenant aux 2 ou 3 même familles de grossistes qui fabriquent tout dans les mêmes usines bas de gamme mais savent marketter leur daube). Le goût rock teinté de shalala bling bling ressort un peu avec les logos et les zips brillants. On ne peut pas parler de mauvais goût pour la marque : mais c’est vrai qu’elle est tout sauf subtile.

En conclusion :

Les + :
– coupes correctes

Les – :
– matières bas-de-gamme
– style cliché rock / shalala / bling bling bling
– très mauvais rapport qualité / prix
– mauvaise image de marque (sauf pour ceux qui cherchent à y être assimilés)


A+
Geoffrey – BonneGueule.fr

Répondre

moi, j’aime bien !!!
je suis un homme et je trouve quelques pièces sympas = chemises, vestes, foulards, gants
c’est trop cher !!!
alors j’attends les soldes …
et je trouve mon bonheur

Répondre

« Seb » est certainement un agent infiltré de the kooples sur ce forum de discussion vu son commentaire mielleux à souhait bref un connard.
Brièvement, une enseigne avec des vendeurs imbus et fats tels des faquins. Et une qualité zéro au vu des prix exorbitants pratiqués par l’enseigne.
Pour info, les produit sont indiqués avec la mention « english fashiopn way », après questionnement subséquent au bon sens vous aurez compris que l’origine du produit reste inconnu mais n’est pas fabriqué en grande-bretagne.
In fine des enseignes toujours plus cher pour de la fringue cheap en qualité conformément à la fin du goût et de l’excellence parisiens (cf les restos et les bars).
Une solution unique : le boycott.

Répondre

Bonsoir,

Je n’ai pas eu le temps (ni l’envie) de lire tous les commentaires, je vais presque seulement essayer de « Laisser un commentaire sur : Le mystère The Kooples… ».
Ok, d’accord, c’est cher, 460€ pour une veste non-soldée, il y a un hic. J’ai acheté deux vestes chez eux avec une remise de 60% à chaque fois.Est-ce que je regrette mes achats ? Pas le moins du monde.
Je ne suis pas quelqu’un de bobo jeune look branché parisien avec lunettes carrés et copie crête punk. Pour autant, étant passé devant un magasin pendant les soldes, j’ai flashé sur leur produit à deux reprises. Premier produit, une veste en laine. Confortable, chaud et … elle ne bouge pas. Cela fait bientôt un an que je l’ai et elle est comme neuve (avec l’odeur de clope en plus). Deuxième achat: une autre veste, en cuir celle-ci. Pareil, aucun regret. Pour avoir eu plusieurs vestes en cuir auparavant, c’est pour sur une des meilleures, tant au niveau qualité du cuir que de la coupe. Il n’y a pas énormément d’enseignes vendant de bonnes vestes comme eux (et elle ne sent pas le bouc).
Néanmoins, je suis d’accord avec ton billet sur la qualité de certains produits: un pull en maille fine comme un câble de frein à main ne devrait pas être vendu ce prix là.
Sur les « coupes aléatoires » et « couleurs tristes à pleurer », c’est ton avis, c’est aussi un style de mode pour les autres.

Répondre

Bonjour,
A tous, personnellement je ne reste pas figé sur une marque pour m’habiller mais je suis entré plusieurs fois chez the Kooples et je trouve que malgré le fait qu’ils ne renouvellent pas suffisamment leurs collections, ils conservent néanmoins une bonne ligne de conduite concernant le style qu’ils veulent promouvoir. Un style que l’on ne retrouve pas forcément dans beaucoup d’autres enseignes! C’est vrai que c’est un peu cher et j’avoue devoir attendre les soldes pour me faire plaisir mais si vous prenez un jean slim chez April 77, vous vous retrouvez avec un rapport qualité prix pour un tarif d’achat équivalent! Et pour entrer au cœur du sujet, vous parliez de couleurs sombres et sans formes, et bien si vous étudiez la nouvelle collection, vous vous apercevrez que celle-ci propose des couleurs très claires et pastelles tout en restant fidèle à leurs coupes qui selon moi correspondent parfaitement aux attentes recherchées par la population qui entre dans leurs boutiques et des matières qui sont, d’un avis objectif, plutôt très confortables avec par exemple des t-shirt en viscose ou en soie …! Pour conclure, je pense que c’est une nouvelle marque qui dans le temps, devra se remettre en question pour devoir perdurer mais il ne faut pas, comme pour chaque enseignes, ne s’habiller que chez eux, mais au contraire s’avoir se diversifier en créant son propre style dans une société qui nous offre un grand panel de boutiques !!

Répondre

J’ai travaillé pour différentes marques de textile haut de gamme.

Comme tout le monde je n’ai pas échappé à la campagne publicitaire envahissante de « the kooples ».

Moi perso ça m’agresse, et leur concept me faire fuir :. Des affiches géantes de couples bobo tirant une gueule de 3 km pour faire « tendance », la couleur austère et l’atmosphère plutot sombre de leurs boutiques, des prix abusifs pour une qualité vraiment moyenne pour ne pas dire merdique (j’appelle ça de l’arnaque).

Ca sent vraiment l’imposture.

Déjà qu’une marque fasse autant de tapage pour se faire connaitre et véhiculér qu’elle se positionne sur du haut de gamme, (en innondant le territoire en si peu de temps) alors qu’il ya peu elle était encore inconnue au bataillon, moi je trouve ça suspect.

Car la réputation d’une marque et son positionnement ne dépendent pas de l’orientation que la société veut bien lui donner à travers sa pub limite agressive, mais à travers une vrai reconnaissance de ses clients, avec le temps, qui va appréciee la qualité d’un produit, les matières,l’originalité et le style d’une marque.

Ce sont ces vrais critères qui devraient suffir à faire parler d’elle via la satisfaction de sa clientèle et donc le bouche a oreille, et non pas le harcèlement visuel de leur affiche et de leur communication, de leur implantation massive, ou encore le prix exagérément abusif qui nous forcera à penser que c’est du haut de gamme !

Je le dis et répète, cette marque est une imposture. Et ils vont produire l’effet inverse de ce qu’ils espèrent, car leur image de marque est déjà mauvaise.

Répondre

Je me souviens d’un pull col roulé vert émeraude avec une poche passepoilé en cuire.
Une pièce absolument magnifique.
Je l’ai acheté en solde 70€, alors que le prix de vente au départ était de 140€.
Je l’avais acheté sur Internet, quand je l’ai reçu j’ai cru que j’allais avoir une crise cardiaque.
La qualité n’était vraiment pas au rdv, c’est quand même incroyable vu le prix. Le pull boulochait déjà alors que je ne l’avais pas encore porté. Je l’ai immédiatement renvoyé.
Honnêtement ils ont de très belles pièces, mais il faut les essayer en boutique avant et surtout acheter en solde.

Répondre

Après avoir lu une centaine de commentaire , j’ai bien eu envie d’y ajouter le mien.

Je ne possède pas le budget adéquate pour m’habiller chez the Kooples , mais je pourrais très bien m’acheter une veste voir un costume …
J’ai donc fais une recherche , sur la qualité de la marque , voir si le prix pour une veste tout à fait classique mais chic était justifié , à priori non.

J’avoue ne jamais avoir regardé de très prêt la qualité , mes visites chez the Kooples ne durant en général que 2 mins montre en main tellement je ne me sent pas à l’aise.

Concernant le nombre de boutique , c’est totalement délirant.
Ceci n’est que mon opinion , mais je considère qu’une seule boutique bien placée dans une grande ville est suffisante , et pour citer un exemple , je citerai All Saints à Paris.

Répondre

Etant une grande fan de la marque The Kooples je me dois de défendre cette maison que j’admire! Pour commencer j’adore le fait qu’il y a autant de boutiques à Paris ainsi qu’en province. Cela me facilite la vie pour aller en boutique et voir les articles et surtout si certains articles ne sont pas disponible dans l’un de leur point de vente. D’ailleurs c’est très utile pour les clients qui achète sur le site car ils peuvent récupérer leur colis dans la boutique gratuit plutôt que payer des frais de livraison.
Ma famille et moi avons toujours acheté beaucoup de produits (au moins une vingtaine d’articles) chez eux depuis leurs débuts. Que ce soit une robe, un manteau, costume, top, ou accessoire nous n’avons jamais eu le moindre souci avec la qualité des habits.
A ce jour je mets toujours le premier article acheté en boutique ( chemise ) en 2008, et aucun de mes habits the Kooples n’a changé depuis le premier lavage. Bien sûre je les traite toujours avec le plus grand soin et j’envoie tout ce qui est costume, manteau, etc au pressing.
J’ai également commandé plusieurs articles sur leur eshop pendant les soldes sans problème de livraison ou de retard. L’article a été livré en parfait état dans un très bel emballage avec les lookbooks, le journal, ainsi que le sac the kooples! Leur service client ainsi que le service en boutique m’a toujours semblé très attentionné et rapide, que ce soit une demande au sujet de la disponibilité d’un article ou bien le statut d’une de mes commandes passée sur le site.
Pour ces raisons je compte bien continuer à faire mes achats au sein de la maison The Kooples!

Répondre

je suis entièrement d’accord avec tout ce qui est dit mais CA FONCTIONNE MALGRE TOUT j’ai envie de dire… à voir le nombre de boutiques ouvertes ces derniers mois

Répondre

3 ans après je pense que l’on peut reconnaître que the Kopples est un réussite! Au début j’étais sceptique mais pour avoir acheter des vêtements je confirme que c’est de la bonne qualité ( contrairement a les petites ou bel air ou tout peluche après avoir été porté 2 fois) et les modèles de thé Kopples sont inimitables et nulle part ailleurs ( contrairement a sandro et maje qui font exactement la même chose cette année et sont même copié par camaïeu et étam!) moi j’adore et je trouve tous vis post un peu durs, sinon veut du pas cher il reste zara et mango mais ils jouent pas dans la même cours….

Répondre

En ce qui me concerne, j’ai acheté une jupe plissée The Kooples pour l’offrir à ma copine. Elle l’a portée 1 journée, sans incident aucun ni lavage à l’eau puisque le conseil d’entretien exigeait le lavage à sec. De jupe plissée, elle est passée à torchon chiffonnée ou chiffon torchonnée comme vous préférez, en tous cas c’est la seule image qui me vient à l’esprit. Le vêtement est devenu importable et irrécupérable au repassage et pour toute réponse à ma réclamation, on m’a dit qu’aucun retour n’ayant été fait à part moi, mon vêtement ne serait pas remplacé. La loi du nombre étant le seul argument. Je pense que cette marque a un plan com tapageur, des produits médiocres vendus comme étant haut de gamme, un service qualité incompétent. Je préfère encore aller chez Tatie, au moins je sais ce que j’achète.

Répondre

Et bien , je ne suis pas une femmes mais de mon coté je n’ai jamais eu aucun soucis , j’ai eu une chemise type golden boy ( bleu ciel col blanc dans le pur esprit wall street avec michael douglas ) pour 30 euros avec un fouloir en soie offert et aucun soucis ni de l’un ni de l’autre

La je viens de recevoir la veste en brocard de soie noire pour homme qui est magnifique , les détails sont mis en valeurs et la finissions bonne , après le seul défaut sur les vestes et la faiblesse des boutons mais je retrouve cela autant chez boss azzaro sandro et j’en passe

Répondre

Me concernant, je suis assez subjugué sur plusieurs points:
– Le fait de parler de costume de savil rows. Certes, the kooples a acheté des adresses là bas mais leur costume fait honte à l’ancien savil rows, le lieu des plus grands tailleurs. Autant mettre 300 euros dans un Ugo baldini à 250 euros frais de retouches compris et de meilleure qualité (certes moins cintré mais possibilité de les cintrer
– Les mannequins sur les pubs ont réellement des têtes à claques.
Regard pseudo determiné, des james dean qui ne sont jamais battus. Comme Beigbeider, ils se croient très confiants car restent entre eux et pas confrontés à une réalité

Répondre

En ce qui me concerne, je suis extrêmement déçue tant par la qualité que par le service client de la marque.
Mon fils a acheté un gilet de la collection hiver 2013. Un trou dans le maillage est apparu au bout d’une demi-journée.
Je l’ai confié à mon pressing pour un remaillage et un nettoyage. Le tout m’a coûté une fortune et le gilet ressemblait à une serpillière après le nettoyage à sec (le pressing n’est pas en cause, il fait du travail de grande qualité et je leur confie toute ma garde robe ainsi que celle de mon mari sans le moindre souci). Donc le problème vient bien de la qualité des matériaux the kooples.

Dernièrement, mon fils s’est acheté un blouson à 345 € dans la boutique de la rue de Passy à Paris. Ce blouson ne correspondait pas du tout à ce qu’il devait s’acheter (Ah ces ados !!!) et je lui ai demandé de rapporter le blouson à la boutique et de se faire rembourser. Le vendeur a refusé. J’ai parlé au vendeur au téléphone et je lui ai expliqué que les retours et remboursements étant possibles sur internet, je ne comprenais pas cette différence entre les clients boutique et les clients internet. Il m’a suggéré de rappeler le responsable de la boutique le lendemain. Ce que j’ai fait. Ce dernier m’a dit qu’il allait voir avec la direction, et aujourd’hui, j’attends toujours qu’il me rappelle.
J’ajoute que j’ai adressé un courrier au service client et que je n’ai jamais eu de réponse (c’était il y a un mois).

Bref, cette marque est une grosse arnaque qui n’a aucun respect des clients. Un conseil : passez votre chemin, il y a tellement d’autres marques tout aussi sympa, de meilleure qualité et moins chères !

Répondre

Je ne comprends pas pourquoi on les critique autant. Moi je trouve que c’est plutot branché ce qu’ils font.

Répondre

Fan total de la marque je comprends difficielmeent toutes ces remarques négatives . Ils font généralement de très belles fringues de qualité qui résistent bien
les vendeurs sont souvent très sympas (peut etre parce jai moi même le look rock )
En achetant aux périodes de soldes il y a de tres belles affaires à faire

Répondre

Que de critiques infondées…

The Kooples fait des blazers superbes et très bien taillés !
Je trouve que c’est une belle marque et que la qualité y est. Sinon il faut aller chez Zara point final.

Répondre

Quid de la qualité des blazers thermocollés et de la qualité des boutons en plastique s’il vous plaît?
la coupe y est si on est pas trop costaud (le comble pour une marque sportive de faire que dans la taille ablette)
Les critiques sont totalement fondées…

comme les autres: arnaquée moi aussi j’ai achetée un gilet en cashmere et j’ai reçu une veste en tissu de mauvaise qualité…impossible d’échanger, pas de remboursement! l’arnaque! aucune conscience professionnelle!!!

Répondre

Moi aussi !!!! j’ai achetée une sorte de poncho pourri hier soir , et je voudrais le rendre ou au moins l’échanger contre qqch de plus portable ( j’étais pas bien hier soir , je traverse une phase de déprime et je me suis laisser conter fleurette par les vendeuse ; « ça vous va mieux que à tous ceux qui l’ont essayer , t ‘es la plus belle de tout l ‘univers … bla , bref , un moment de faiblesse )
Ce matin , j’ ai essayé de le rendre , et bien , NON, une fois qu’ils ont vendue une Merde , ils l’a reprends pas !!!!!!!!!
(je dis Merde , parce que je connais la qualité (et je la connaissais également lors de mon achat, mais bon ) , et je rejoins les commentaires sur la qualité médiocre de: Sandro , Maje , et surtout Les Petites

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

neque. accumsan ut at luctus dapibus ut et, lectus Curabitur