Top 3 des vêtements à adopter avec des bas de contention en été

Photo ©Ylenia Cuellar

Eh ouiiii bienvenue le sujet glamour !

Que ce soit dans le cadre d’une grossesse ou d’une mauvaise circulation du sang plus globale, il arrive qu’on soit obligé.e.s (oui oui ça concerne les hommes aussi !) d’adopter ce textile si seyant qu’on aime tant, j’ai nommé, le bas de contention. Ou plus exactement de compression maintenant, comme me le faisait remarquer une abonnée en message privé sur Insta.

Eté ou hiver ? Pas exactement le même combat : l’hiver, on peut adopter des bas, mi-bas, collants de contention noirs et croyez-moi, ça change radicalement la donne. Raison pour laquelle j’ai choisi de ne traiter de ce sujet qu’avec des vêtements d’été pour lesquels il est bien plus difficile de créer une alchimie discrète et confortable !

Après, vous pouvez aussi décider de faire partie, comme moi, de la team balek, j’y vais et tant pis pour le style…! Mais je dois confesser que parfois, il m’arrive de ne pas vouloir dévoiler le pot-aux-roses.

Voici donc quelques conseils pour faire de ce moment une corvée un peu moins douloureuse.. Dans tous les sens du terme !

Nota : les liens qui contiennent un astérisque* sont en affiliation

Les bons vêtements à assortir à des bas de compression

J’ai un peu l’impression que c’est évident mais peut être pas tant que ça alors go, voici les pièces sur lesquelles vous pouvez miser pour rendre l’exercice moins désagréable…!

Bas de contention + robe ou jupe longue

Photo ©Ylenia Cuellar

Robe Topshop achetée en 2020 – Vans slip on – Panier Loewe trouvé en seconde main sur Vinted (joie !) – Chapeau GoodbyeLorette

Misez sur des robes longues, l’avantage évident étant de passer le plus incognito possible.

Jusqu’à un certain stade de la grossesse, si vous portez des bas de contention enceinte s’entend, la jupe longue est également une option digne de ce nom. Perso j’ai du arrêter les jupes longues vers 7 mois de grossesse, au risque de proposer un remake de Zézette épouse X… Je suis joueuse mais j’ai mes limites !

Bas de contention + pantalon ample

Photo ©Ylenia Cuellar

Pantalon Jolibump, veste Jolibump, Tee Shirt Sezane*, chaussures G.H.Bass*

Bonne pioche aussi, le pantalon ample. Il ne sert pas les jambes et permet donc d’envisager de porter bas ou mi-bas de compression sans prise de tête.

Bas de compression + combi (ample !)

Photo pour Septem Paris, les meilleures combi ! Jouable au tout début de la grossesse (je devais être à même pas 2 mois de grossesse sur cette photo 🙂 – Chaussures Soeur*

Moi qui adule cette pièce de nos dressings, elle se prête parfaitement à l’exercice du bas ou du mi-bas de contention, si tant est que la coupe ne soit pas trop serrée au niveau des jambes. Ce qui m’amène à…

On évite les bas de compression avec….

Un jean ou un legging : ça sert, ça saucissonne, limite on ne peut plus plier la jambe bref, c’est l’enfer !

Un short / une jupe courte / une robe courte : bon, là encore c’est à vous de voir (Didier), mais il faut sacrément assumer pour dégainer un bas, un mi-bas et même un collant chair avec un vêtement court. Pour ma part, je ne suis pas cap du tout mais l’essentiel est évidemment que vous vous sentiez bien de votre côté !

Et les chaussures ?

Autant vous le dire tout net, les nus-pieds ne sont pas vos meilleurs amis en cette période. Les chaussures à moitié ouverte ne le sont pas forcément non plus, le talon de la plupart des bas and co de compression étant renforcé.

Après, vous pouvez aussi faire partie, comme moi comme je le disais en préambule de la team balek…!

L’idéal en matière de chaussures est également de choisir des modèles qui ne soient pas complètement plats pour que la circulation sanguine soit optimisée (jamais très bon, enceinte, pas enceinte, bas de compression ou non d’être totalement à plat).

Depuis quelques années et sur les conseils d’osthéo et podologue que j’ai consultés, j’ai investi dans des demi-semelles que je glisse dans mes baskets plates (comme les Converse par exemple) et qui rehaussent de quelques centimètre les jambes.

Le bon shopping

Je vous ai concocté une petite sélection pour illustrer plus avant mes propos. C’est une sélection plutôt axée grossesse, les pantalons par exemple ont une taille élastiquée ou réglable.

De gauche à droite et de bas en haut (vous pouvez toujours cliquer sur les images pour accéder directement à la fiche produit) :

Les bons bas, mi-bas, chaussettes, collants de contention (et j’en passe)

©Photo Clara Ferrand 

Décliné en chaussettes, en mi-bas, bas ou collants, on peut dire que l’offre est plutôt vaste ! Le choix est clairement personnel.

Pour ma part, je n’ai pas réussi à porter de chaussettes (j’avais pourtant acheté un modèle assez chouette façon marinière mais mouif, non) ni le collant : je ne porte des compressions que pendant la grossesse et le collant me serrait trop.

J’ai donc opté pour les mi-bas et les bas. Ce n’est pas parfait (au bout de quelques heures, le mi-bas me fait mal sous le genou et le bas m’irrite la peau des cuisses), mais ce sont à ce jour les deux solutions « les moins pires » me concernant.

Et le bas sans pied ? Là encore, les avis divergent : j’ai détesté, même avec une teinte plutôt pas trop moche on voit la démarcation et franchement, ce n’est pas des plus heureux. Sans compter que je n’ai pas trouvé de modèle sans pied ET sans talon renforcé… Quel intérêt d’essayer de camoufler à l’avant mais pas à l’arrière ?

Evidemment, d’autres adorent, arguant que ça leur permet de « respirer » un peu mieux notamment lorsqu’il fait très chaud. Comme d’hab, l’important est donc de vous faire votre propre avis sur le sujet !

Où acheter ses bas de contention / compression

Dans n’importe quelle pharmacie. Allez-y le matin, lorsque vos jambes ne sont pas encore trop gonflées, pour prendre les mesures.

Si vous vivez à Paris, vous pouvez aussi vous rendre dans l’antre que dis-je, l’Antre des bas de contention, j’ai nommé Meyrignac. Outre les super conseils de cette boutique d’orthopédie, la gentillesse des vendeuses, le choix inégalable, vous pourrez aussi faire faire vos bas and co de contention sur mesure. Il faut prendre RV, les délais sont parfois un peu long mais ça vaut le coup !
229, rue Saint-Honoré, PARIS 1er (+33) 1 42 60 63 92 

Voilà, je crois que j’ai bien fait le tour du sujet ! Et bon courage à tous les porteurs de bas en été… 🙂

Commentaire

Merci pour cet article….pas de jambes nues possibles avec une prothèse à la jambe gauche et la sensation désagréable que rien n’est facile pour s’habiller l’été !!!…voilà des suggestions bienvenues qui peuvent me réintégrer discrètement dans le monde des tenues légères mais avec socquettes et chaussures fermées

Répondre

Répondre à duvalbenedicte2018 Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.