C’est c’la oui…

J’ai toujours détesté Paris au mois d’août.

Pour certain, cette période est synonyme de calme, de détente, de stress moins prégnant.

Pour moi, cette ville qui se vide de sa substantifique moelle me rend toute chose, voire, un brin déprimée. D’abord, il n’y a pas forcément moins de monde à Paris, l’été.

Il y a moins de copains, lesquels ont pris la poudre d’escampette pour une contrée moins goudronnée.

Il y a moins de collègues, pour la raison sus-citée.

Certes.

Mais dans le même temps, il y a plus de touristes, plus de chemisettes, plus d’aisselles malodorantes dans le métro. Et ça, croyez-moi, c’est encore pire qu’un parisien le reste de l’année.

Et puis, il y a aussi tous ces commerces qui ont le bon goût de nous abandonner, nous, les fidèles au poste, les jusqu’au-boutistes, les fieffés vacanciers de la toute dernière chance.

Un bon bouquin à lire dans le métro ? Il faudra repasser plus tard.

Des nus-pieds à qui l’on voudrait offrir un lifting avant la plage ? Idem.

Des médocs à passer prendre en bas de chez soi ? Essaie encore une fois.

Et c’est valable aussi pour le p’tit jap du déjeuner, le kiosquier en bas du boulot, la boutique à merdes où on trouve tout un tas de trucs totalement inutiles à 2€ pour combler ses envies de dépenses impulsives, la boutique de déco qu’on se promet d’aller voir depuis des lustres faute de temps et que dès lors qu’on a un peu de temps, paf, fermée.

Et Caetera.

Oui, bon, vous allez me dire que tous ces gens là ont le droit, eux aussi, de relâcher la pression.

Eh ben NON. Pas tant que je suis là, bordel !

(Je ne râle ni ne suis de mauvaise fois. Je suis juste parisienne. J’ai donc le droit et pis c’est marre).

Commentaires

En même temps, prendre le métro vide le matin, à l’heure où les touristes dorment encore, ça n’a pas de prix 😀 Je les aime bien les touristes, ils me rappellent qu’on est dans une jolie ville et qu’il faut que je prenne le temps de l’apprécier, moi aussi. (et en plus ma boulangerie reste ouverte tout l’été, la vie est belle) 😀 Bonne fin d’aprèm !

Répondre

Alors chai pas mais moi, je n’ai aucune différence sur ma ligne de métro. AU-CUNE. Même pas ce réconfort là !

\o/
je suis parisienne tout pareil. et je râle donc.
on se voit vite, nous les esseulées qui turbinent 🙂

Répondre

Oui, histoire de beugler de concert. Non mais !

pareil chez moi moyenne ville du nord de la france ! Pour voir des commerces ouverts faut aller en bord de mer 🙂

Répondre

Avec les touristes, donc. J’te jure..!

Je ne dois pas être une vraie parisienne : le mois d’août est celui que je préfére à Paris. Peut être parce que les parisiens tristounes et ronchons sont partis tristounés ailleurs qu’à Paris :p

Répondre

Ben nan, je suis encore là 😀

bon et bien je suis en vacances mais je déteste la lenteur de la France au mois d’août ! c’est clair !

Répondre

Pas faux. C’est un phénomène aussi irritant que latent.

Ahahhaha ! Comme je te comprends ! Je n’ai pas de vacances car je viens juste de commencer mon nouveau job et je pense ne pas m’en remettre…et tes photos me dépriment..

Répondre

Bon courage.. !

Moi ce que j’aime pas à Paris, l’été, c’est surtout d’y être alors que tout le monde se la coule douce !! Allez faisons en sorte d’en profiter quand même !

Répondre

J’essaye, j’essaye : apéros terrasse, horaires plus cools au boulot. Mais bon, rien à faire : le spleen m’envahit..!

Quoi te dire ? Je déteste aussi Bordeaux au mois d’août (c’est moins flagrant en juillet) pour mes mêmes raisons que tu détestes Paris au mois d’août.

Mes petites boutiques préférées, la boulangerie qui fait du bon pain et le buraliste chez qui je fais livrer mes colis sont en congés.
Les bordelais sont loin et les touristes sont partout. On pourrait croire qu’il est plus facile de se garer pour aller au cinéma, niet ! On pourrait croire que la rocade est vide, niet (limite si elle ne roule pas moins bien qu’en temps normal). On pourrait croire que s’offrir un flacon de vernis à ongle / une paire de spartiate sera facile, niet !

Vivement la rentrée !

Répondre

Pfffff c’est clair ! ça me rassure. Au moins un peu 🙂

Moi aussi çà à le don de m’agacer: de base, les Parisiens doivent forcément être aoûtien..mieux vaut ne pas être juillettiste ou « septembrien » (?) si tu ne veux pas te taper la petite déprime quand tu trouves la porte fermée – pour un mois – de la boulangerie qui te sort la tête hors de l’eau après une journée de m****!!!
Non mais c’est vrai quoi, au boulot on s’organise bien pour assurer une certainement continuité…ils pourraient pas faire pareil les commerçants !!????

Répondre

Ben, exactement ! ça me fait plaisir que tu le dises !

Oui, ok ok pour la boulangerie mais la semaine dernière, plein de places au Café A (rhaaaa la terrasse), au bar du théatre de l’Odéon,… Bref, c’est comme un mois de vip parisienne 🙂

Répondre

Mouais.. pas convaincue 😉

c est comme l année où on a voulu découvrir Milan en août ! tous en vacances! pratique quand on voudrait se désaltérer en terrasse! 😉

Répondre

En plus Milan… Bon, voilà quoi. Non ?!

Oui c’est vrai que c’est trop nul que les commerçants nous abandonnent ! 🙁
Mais tu pars bientôt, non ?!

Répondre

P’têtre bien 😉

Ah nan mais je suis d’accord, les boutiques de quartier qui ferment c’est une vraie plaie. Dans ma rue, plus une seule boulangerie d’ouverte, le libraire s’est fait la malle, et le pire du pire : les deux arabes du coin sont partis un mois au bled… Je fais comment pour combler mes envies de bonbons ou de coca à 11h du soir…

Répondre

ya plus qu’à hiberner… en plein été ! Les nerfs.

Paris au mois d’aout: un vrai bonheur! les gens sont souriants, detendus, ils ont le contact facile. Oui d’accord ce sont souvent des touristes…mais justement, il se cree une atmosphere autrement plus agreable que le reste de l’annee. On retrouve un sens de la convivialite qui manque cruellement les autres mois. Alors voila, moi j’adore!! faudrait savoir ce qu’on veut. C’est pas la peine d’attendre d’etre ailleurs en vacances pour etre sympa. On peut commencer par en bas de chez soi.

Répondre

Ah ben ça va, je pense que c’est un concept que je maitrise. Merci pour le conseil néanmoins !

OK rue Montorgueil, il doit y avoir 5 boulangeries… n’empêche. LA mienne que je préfère pour la baguette est fermée et c’est vrai que ça me plombe leurs vacances, moi qui ne pars jamais…
Peut-être même plus que les vacances de tous les autres.
Rendez-moi ma boulangerie !
C’est très français ce truc de prendre des vacances… les congés payés plus encore.
Non mais franchement, on serait obligé de passer son temps à prévoir ce qu’on va faire pour les prochaines vacances (en août ou pas…) ?
Le prochain qui me pose la question « et sinon bientôt des vacances ? » je le claque !
Merci Deedee ! J’allais faire un billet sur le joli mois d’août à Paris mais là tu m’as bien convaincue, je vais m’abstenir.
Bisous et courage !!!
Anne

Répondre

Comment ça, tu ne pars jamais ?

Tu viens de me  » casser le moral » 😉 C’est la première fois en 10 ans que je suis dans l’obligation de prendre mes congès annuels au mois de juillet pour la principale raison que mon nouveau collègue ne peut poser que le mois d’août à cause de sa femme et que que les gros dossiers sont à traiter au mois d’août !!Déjà que j’ai l’impression de m’être trompé dans mon choix d’évolution de carrière mais là bref … Du coup je me disais que le mois d’août ce sera cool car moins de monde sur les quais de seine( non c’est le contraire), le medecin s’est barré..les boulangeries sont fermées…et au boulot il y a personne !!! sauf moi !!!

Répondre

Aïe aïe aïe, désolée. Allez, positivons : nous sommes nombreux dans cette situation ! (limite on peut monter un club de parisiens esseulés anonymes 🙂

« plus de touristes, plus de chemisettes, plus d’aisselles malodorantes dans le métro », ahahaha c’est tellement vrai. Et ce qui est encore plus énervant, c’est que ces mêmes touristes qui sont par définition en vacances, se promènent le nez en l’air en prenant tout leur temps, alors que nous on l’a pas ce temps ! Courage 🙂

Répondre

Merci, toi aussi !

Tu m’as fait rigoler, j’adore cet article car on dirait un peu moi qui rouspète quand même :o) En rentrant ce soir, j’ai constaté effectivement que mal de boutiques étaient fermées moi aussi. C’est un peu glauque effectivement. Mais tellement calme et ça j’apprécie… ^^

Répondre

Mais je rouspète pas, je vois pas ce qui te fait dire ça ! 😀

Moi j’adore l’ambiance du mois d’août avec toutes les boutiques fermées, je trouve ça reposant. Je dis ça certainement parce qu’en ce moment je suis au Japon, pays de la surconsommation (et des horaires de boulot de fou) s’il en est. Les magasins sont ouverts 7 jours/7, beaucoup de supermarchés font du 24h/24 (c’est bien pour aller faire ses courses quand on sort du boulot à 23h30 ^^) Récemment, j’ai découvert à Tokyo, pas loin de mon appart, un magasin de vêtements ouvert jusqu’à 2h du matin…

Répondre

Oui, si tu t’inscrit en faux contre la société de consommation, c’est vrai que ça peut avoir du bon, tous ces magasins fermés. Mais bon, c’est chiant d’avoir une sorte de « non shopping month » !

Ah oui quand même ça se vide autour de chez toi… Vivement la rentrée hein !

Répondre

Mais grave !

Pour ma part ma boulangerie chérie à rouvert ce matin!!!Après un bon mois d’absence…

Répondre

Mazel Tov ! 🙂

aller bosser et croiser pleins de touristes en shorts qui déambulent, ça fout les boules quand même…

Répondre

J’avoue. Heureusement pour ma part, je ne travaille pas dans un quartier très touristique : ça limite les dégâts !

Ouais pis en plus, ils ne partent pas une ou deux semaines nos commerçants chéris… mais trois voir quatre semaines !
Je suis obligée d’acheter mes dwitchs au supermarché… 🙁
Bon et les touristes pourraient prendre le métro hors période de pointe (et la RATP devrait éviter de supprimer des trains car il y AUTANT de monde l’été).
Bon et moi je devrais arrêter de râler mais 1/je suis parisienne aussi ! 2/je ne pars pas avant octobre, c’est long…
😉

Répondre

Ouais, les touristes, c’est comme les vieux ! (je rigole, hein)

Comme vous les filles, je déteste le mois d’août, car chez moi c’est gavé. Impossible de se garer, bagnole rayée, flics en folie, la queue partout, tabac, pharmacie, boulangerie…. Vivement Septembre, où je vais enfin pouvoir profiter de la plage traaaanquille LOL 🙂

Répondre

🙂

Tu habites où ?

Ah mais pense aux pauvres touristes qui se retrouvent face à des commerces fermés. Je me souviens être allée à Paris au mois d’août dernier, bien décidée à profiter de mon dernier WE parisien avant bébé et dévaliser qq boutiques qui étaient TOUTES fermées, le drame. Mais je te rassure ici c’est pareil je déteste le mois d’août c’est ville morte.

Répondre

Oui, c’est vrai aussi !

Je suis pas parisienne, mais c’est exactement pareil pour moi ! Ce weekend je voulais prendre un thé… bon ben tous mes salons de thé préférés à Bruxelles sont en vacances, qu’on se le dise…

Répondre

Arf….

m’en parle pas mes deux boulangeries préférées sont fermés !!!

Répondre

Idem. Je suis obligée de manger du pain de mie. La loose !

J’ai fait la même série de photos que toi hier ! Quel manque d’originalité de tous partir en même temps ! 😉

On pourrait se consoler en lisant des blogs mais…ARGH…c’est malheureusement la même chose en ligne. Dur.
Courage plus que 27 jours…

Répondre

Moins une poignée pour moi (bah quoi, j’ai le droit de retrancher mes vacances non ?! 🙂

Je pense tout pareil 🙂
Je sais bien que tout un chacun a le droit à ses congés mais pas pour les adresses, boutiques & Co où j’ai l’habitude d’aller, non mais ?!

Pour ma part, l’humanité a déserté la rue de Clichy, le midi c’est donc la croix et la bannière pour trouver un endroit où déjeuner; Les bureaux se vident (dans mon open space nous ne sommes plus que 4 survivants au lieu de 20 à l’accoutumée)… Sans parler des immeubles d’en face, vides eux aussi.

Ça m’fout presque le cafard ces histoires de congés.

Répondre

Ahah, 2 contre 12 de mon côté… Et la semaine prochain, un… Bibi bien sûr ! 🙂

Grrr ! Moi aussi, je déteste Paris au mois d’août. C’est une ville avec un rythme qui vit au ralenti en été. Tu as aussi l’impression d’être la seule abrutie à ne pas te dorer la pilule sur la plage au soleil et chaque panneau indiquant la fermeture du magasin te le rappelle.
Sympa !

Répondre

Exactement. ça me déprime, moi (même si j’ai des vacances après, quand même)

Ah oui et j’oubliais que « cerise sur le gâteau », c’est au mois d’août qu’il y a tous les travaux. J’ai juste envie d’assassiner les ouvriers, au-dessus de chez moi, qui jouent de la perceuse dès 8 heures du matin du lundi au samedi matin inclus. Et ce concerto en Fa râleur a commencé le 3 juillet.

Répondre

Haha, même combat chez moi : un appart est en réfection PILE au dessus du mien. J’adore…

Et En plus il pleut…. pas cool du tout les vacances à Paris… 🙁

Répondre

Fais comme moi : lutte ! Et continue à donner dans le nu pied. NOUS VAINCRONS ! (nan, ça ne me tape pas du tout sur le système 😉

D’une, il ne fait pas beau, de deux, tous les commerces sont fermés ou ferment pour l’été… C’est un peu déprimant…
Mon esthéticienne ne m’a pas prévenue qu’elle fermait, du coup, point d’épilation avant de partir en vacances (la loose), sans parler des boulangeries, docteurs & co qui sont déjà partis 🙁
Oui, je plains les touristes car ils ne doivent pas trop comprendre pourquoi tous les commerces sont fermés (les pauvres !)

Je crois que le pompom revient quand même à la RATP, qui nous a supprimé plein de bus, résultat, un PC3 toutes les 15 minutes au lieu de 5 minutes habituellement (et bus blindé, bien évidemment, tout le monde n’est pas (encore) parti en vacances)…

Répondre

Arf, sympa l’esthéticienne…!

Pour le reste.. si ça peut te rassurer, ma ligne est toujours aussi blin-dée.. !

J’ai un peu honte de le dire mais… je pars demain pour passer 5 jours en amoureux à Paris! Et nous au mois d’août, on adore… Mais attention hein, on met du déo, pas de chemisette et on roule en vélib ou en bus… On peut venir quand même???

Répondre

LAMENTABLE. Tsssss 🙂

Profitez-en bien !

tu vas rire mais quand j’ai vu les photos me suis dit, ah mince elle va nous laisser tomber et partir en vacances….
Sinon oui ben moi aussi j’adore ça, genre tu veux récupérer des vêtements au pressing ou un collier en réparation, ou tout simplement du pain, et tu te heurtes à une pancarte, après je peux comprendre que tout le monde souhaite partir en vacances, mais ça me déprime ces villes au ralenti. Donc, vivement la reprise et le retour à la vie!
Ton blog est toujours super pertinent!

Répondre

Attends, ça va venir quand même. Mais pas tout de suite 🙂 (merci pour le compliment !)

Tu me fais trop marrer deedee …
Pour info, on a récupéré pas mal de parisiens sur la côte …
Bisouxxx
Lisa Marie

Répondre

Ah oui, l’éternel problème du parisien qui débarque dans le sud et ailleurs 😉

Ils se reposent eux aussi, pour mieux revenir à la rentrée, et t’accueillir avec le sourire, tu va partir un peu?
allez ya d’autres magasins à paris qui ne sont pas fermés.

Répondre

Ah bon, les commerçants sourient à Paris ?! 😉 Oui, je pars un peu.

oui ne pas chercher à être malade en août (surtout d’une infection urinaire :/) ! j’ai téléphoné pas moins à 10 médecins avant de tomber sur un de libre…

moi aussi j’ai cru que tu partais en vacances en voyant de suite la première affiche ^^

Répondre

Arrgh je compatis (Norofolaxine ou un truc du genre… !)

Toi, tu dois attendre le mois de septembre avec impatience 😉

Répondre

Et pas qu’un peu ! (sauf que j’ai quand même quelques vacances avant)

ahahah!

Je sais pas si ça peut te rassurer, mais c’est pareil à Bruxelles. Surtout que je travaille à l’Hotel de Ville (sur la Grand Place) et que j’essaie de passer tous les matins en vélo devant le Maneken Pis (oui, notre attraction touristique désolante… comme si Bxl n’avait que cela à offrir, mais cela est un autre débat!). Bref, il me faut m’armer de patience afin de pouvoir rejoindre mon lieu de travail et braver les groupes de japonais.

A midi, je pleure avec les serveurs de ma petite terrasse qui perdent un temps fou avec les touristes à qui il faut expliquer ce qui vient avec les « Tomates-crevettes » (pfff). Ne peut on pas rester entre habitués? Puis, c’est sans compter le temps perdu à demander un café, vu les queues de touristes dans les stands à gaufres (qui mangent bien entendu leur gaufre avec chantilly, chocolat et fraises… quelle hérésie!!!).

Quand au métro, n’en parlons pas : ici, capitale du surréalisme, en été… il y a aussi des horaires d’été. Ce qui équivaut à 1 métro tous les quarts d’heure!!!!

Bref = où qu’on soit, août est le mois des grincheux.

Alors chaque année, je me réjouis de la rentrée… avec sa rentrée culturelle : enfin des nouvelles expos, enfin des chouettes films dans les salles (oui, car ce n’est pas parce que c’est le mois d’août qu’il ne pleut pas), enfin! enfin!

Répondre

Ah ben j’en sais rien si c’est une attraction touristique désolante, je t’avoue que je n’ai pas (encore) mis les pieds à Bruxelles.

Pour le reste.. Je compatis !

je voulais savoir pourquoi tu avais été déçue par les KJacques. J’aimerais bien m’en acheter une paire mais au prix où elles sont je préfère me renseigner avant.
Merci par avance

Répondre

Mmmmmm justement, je n’ai PAS été déçue. Qu’est ce qui te fait croire le contraire ?

Humm… Je te comprends.
J’ai entendu parler d’une boutique de cupcakes dans le 12ème l’an dernier. Jamais le temps d’y aller, jamais sur mes trajets en journée (mais le soir quand c’est fermé, oui, par contre…). Bref, j’en parle à ma cousine antillaise qui vient en métropole une fois par an, l’été, et on décide d’y aller.
Résultat : ça fait deux années de suite qu’on veut mettre le projet à exécution et à chaque fois c’est fermé!!
Moi je dis GRRRRR
Et vivement les vacances!!

Répondre

Attends, et tu me lâches ça comme ça ?! C’EST QUOI CETTE BOUTIQUE ?!!!

🙂

(bon, je crains avoir le même problème logistique que toi, mais bon, ça se tente 😉

S’tu veux je t’invite là ou j’habite et tu vas regretter Paris en aoùt, c’est tellement mort la franche-comté que c’en est flippant (:.
Bonne continuation.
(Pour moi, pas de problème de boulangeries fermées, vu que y’en a pas dans mon village ^^’).

Répondre

Ah mais attends, c’est très joli la Franche-Comté ! Tu viens d’où exactement ?

Oui,
bon dieu c’est vrai !!! La rue Mouftard en aout..; Un vrai désert, pas un restaurants… c’est pour ca que moi aussi, en aout ben, je fuis Paris !

Répondre

Sage est ta décision !

mon prochain post est pour toi, une réponse à ton post dans dan l’autre sens bizzz d’une arcachonaise envahie par les parisiens, 74,92,29,35,38,74,56… ce n’est qu’un aperçu des plaques que j’ai vues aujourdhui, je croyais que l’on ne devait plus voir les départements sur les nouvelles plaques !!

Répondre

Haha, hâte de voir ça 🙂

En Angleterre, un commerce qui ferme pendant 3-4 semaines ca n’existe pas!!
Et apres, on parle de la crise en France, ca doit pas etre la crise pour tout le monde alors!!

Répondre

Ah ça.. Je me fais souvent cette réflexion quand j’entends telle ou telle personne râler qu’elle n’a pas d’argent. Et puis partir 1 semaine au ski après. J’adoooore !

En grande banlieue c’est la même chose. Tous les ans, tout le monde peste.
Il est très désagréable d’avoir l’impression d’être un chanceux rescapé d’une épidémie ravageuse ou d’une catastrophe nucléaire.
Et en plus : interdiction de tomber malade…
Peuvent pas s’arranger les uns et les autres ???

Répondre

Nan mais tu REVES. Ce serait trop facile de penser à nous, tsssss !

Bon, en tout cas, je dois dire que vous êtes nombreu(ses !) à réagir et ça la vérité, ça fait chaud au cœur.

Me sens moins seule !

Répondre

Bonjour,

Ca fait très longtemps que je n’ai pas commenté, mais je lis toujours régulièrement :-)…

Je voulais juste rebondir rapidement sur le commentaire d’Anonyme sur l’Angleterre et les magasins qui ne ferment pas. Il y a une raison bien simple à cela pour moi (j’habite aussi en Angleterre) : les magasins indépendants n’existent presque plus. Voilà, pour moi c’est la principale raison.

Ce n’était pas vraiment important, mais y’a pas de : en Angleterre ils bossent comme des malades, alors qu’en France, c’est pas la crise, regardez, les gens se permettent même de prendre des vacances… (après avoir eu un magasin ouvert de 9h du matin à 19h du soir minimum toute l’année).

Non non, personne de ma famille n’est gérant d’un magasin, hihi, ça m’a juste pris comme ça. 🙂

Répondre

Oui, c’est vrai qu’on a encore cette chance, en France, d’avoir des enseignes indépendantes relativement nombreuses.

Mais tu t’enflammes sur le 9h / 19h 😉 Ceux de mon quartier, c’est plutôt 10h / 19h, trèèès pratique, quand tu bosses !

je suis bien contente que ma boulangerie ne ferme JAMAIS, ni les jours fériés, ni au mois d’août. et pour la remercier je me suis offert une croquignolette tartelette aux framboises ce soir ! les rues vides et les terrasses un peu désertes ne me filent pas le bourdon, au contraire. j’ai plutôt l’impression que la ville m’appartient ! ceci dit je me prévois une journée shopping à Paris début septembre. le sevrage ça va bien un temps mais faut pas que ça dure trop !

Répondre

Pfff me parle pas de shopping…. Je tente un sevrage durable (on y croit !)

Oh t’habites juste a coté de chez moi! (ou tu travailles juste a coté de chez moi)
je sais commentaire inutile..;

Répondre

J’adore cet article car je me retrouve totalement. D’ailleurs, je déteste aussi les dimanche et jours fériés… 🙂

Répondre

Idem, surtout pour les dimanches 😉

c’est vrai que le mois d’aout à Paris c’est un peu l’enfer. J’ai eu besoin d’un dentiste j’ai été obligé pratiquement dans appeler une 15 aine avant d’en trouver enfin qui ne soit pas parti en vacances, et idem pour un dermathologue. Et puis alors le casse-tête de la journée, trouver un endroit pour déjeuner le midi !!!
par contre ne plus supporter les gamins dans le RER, j’avoue que ca c’est super chouette !!!

Répondre

pov’ deedee! moi aussi je suis à paris cet été mais à vrai dire je pensais que ce serait horrible mais il n’en est rien! finalement j’aime bien! Y a peu de collègues au bureau, moins de gens dans le métro et les bus, une certaine langueur aussi quand il fait chaud… ce n’est pas désagréable!
Comme ça en plus si tu pars en vacances en septembre tu prolongeras en quelque sorte ton été! Si je peux me permettre j’ajouterai qu’il faut en profiter tant qu’on peut partir quand on veut et qu’on n’est pas tenu de suivre le rythme des vacances scolaires etc.

Répondre

voilà pourquoi je déteste être née en août… y’a jamais personne

Répondre

Répondre à e-Milou Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

amet, consectetur tempus felis ipsum id,