C’est pas gagné le championnat…

La vaisselle ? Pas mon truc. J’veux dire, bien-sûr que la vaisselle n’est le truc de personne, évidemment. Mais en ce qui me concerne, je suis VRAIMENT mauvaise en vaisselle, c’est tout, il n’y a rien d’autre à ajouter. Et ne venez pas me parler de lave-vaisselle, il me manque 1 cm dans ma cuisine pour en caser un mini, un p****n de mini centimètres à la mords-moi-le-nœud pour enfin, gouter à la paix des ménages, au confort moderne, à la liberté, n’ayons pas peur des mots.

Exit la vaisselle, donc. Je vous fais grâce de l’énumération longue comme le bras de toutes ces tâches ménagères pour lesquelles je ne suis pas bonne à marier du tout… Qu’est-ce que vous voulez, ma mère a sûrement été trop parfaite pour me transmettre un flambeau digne de ce nom car non, rien à faire, je ne suis décidemment pas une desperate housewive.

Vous allez me dire que ça vous fait une belle jambe, tout ça, et que vous ne voyez pas vraiment le rapport avec le machin sur la photo, là. J’y viens, un peu de patience !

Je suis nulle en tâche ménagère, donc, mais j’y ai cru. Oui, j’ai cru que je pourrais tricoter grâce au kit que ce charmant jeune homme qui tricotait bel et bien, vous n’avez pas halluciné, m’a offert il y a peu. Charmant ET sympa, je sais.

Un kit de tricot pour réaliser une écharpe Lula Hoop, genre tortillée dans tous les sens. Avec toute une série de trucs trop cool : des aiguilles sublimes en bois, une laine épaisse et d’un moelleux à se damner et des écussons pour customiser son tricot tout bonnement hilarants (Knit ta mère, mon préféré).

Quelques dizaines d’heures plus tard, le constat est affligeant : malgré les vidéos sur le site de la marque, malgré l’aide de Nadia, les encouragements des copines et tout le tintouin, le résultat est minable. N’ayons pas peur des mots bis !

Points irréguliers, laine flinguée tellement j’ai fait, défait, refait, re défait, etc. Les points sont trop serrés, ou bien trop lâches, les rangs sont complètement disparates, la laine s’use… et ma patience avec.

Mais je vais vous dire, je ne lâcherais pas l’affaire. Je vais la tricoter cette écharpe, dussé-je y passer ma semaine de vacances restante !! Aaaaaaaaaaarrrrrrrrrrrrrgggggggggggghhhhhhhhh !!!!!!!!

Post scriptum : oui, j’ai planifié ce billet. Vous me voyez vraiment me lever aux aurores en vacances ?!

Commentaires

Patience et longueur de temps font plus que force et que rage …
( je suis excusé je suis en révisions …)
Très bonne journée.
Clément

Répondre

Ah ouais, carrément ! Bonnes révisions alors 😉

Je t’ai déjà parlé de l’origine de l’expression "mords moi le noeud" ? 🙂
Autrement, moi je passe commande d’une écharpe, le souci, c’est que je ne sais pas du tout qu’elle sera la couleur à la mode dans ….euh…..10 ans… :p

Répondre

Arf c’est chiant le tricot! Moi je sais hyper bien le faire…..sauf que je sais pas terminer, ce qui fait que j’ai pleins de trucs encore avec leur aiguilles..mwarf!

Répondre

Tain, j’avais même pas pensé à ça… Une épreuve supplémentaire en perspective, si tant est que j’arrive à tricoter !

héhé ! moi aussi je m’y met !

Tu connais le Tricot(thé)? Je pense que je vais tester la prochaine édition ! Toujours plus sympa que de s’énerver toute seule !

Répondre

Nope, connais pas. Mais je vais demander à une amie, surtout, de m’aider…. !

Il y a aussi la possibilité que tu n’y parviennes jamais… On aura beau me dire que c’est à la portée de tout le monde de tricoter, la vérité c’est que certains n’y parviendront pas. Jamais.
Je le sais, j’en fais partie ! Et pourtant, j’avais mis toute ma patience et ma volonté là dedans… Cela dit, ma famille a beaucoup ri à mes dépens, tu parviendras peut-être à acquérir le même statut d’amuseur de la galerie que moi ! ;P

Répondre

Je tricote en petit comité pour l’instant…. Mais je vais peut être vous tenir au courant régulièrement de cette épopée sauvage, à défaut d’être le bouffon dans ma famille, je pourrais l’être ici ?! 😉

Ma chère Deedee!

Je pense avoir trouvé THE solution à tes problèmes de tricot! Devenir une tricoteuse de talent c’est tout un art et ce n’est pas simple alors je te conseille de te joindre aux réunions tricot(thé) animée par la belle Gaëlle (http://www.knitspirit.net/).

Fait moi confiance elle a de la patience pour reprendre avec toi the basic: le point mousse sous toutes ses formes!

Et comme le tricot devient very "à la mode", je suis entrain de réfléchir à la mise en place de l’International Tricot Show orchestrée par deux tricoteuses en folie: Nath (Pokanel/blog me if you can dans sa fausse vie) et moi même.

Tricotement vôtre 😉

Répondre

Wow, l’International Tricot Show ya pas à dire, ça claque !!! Merci pour le lien sur knitspirit 😉

De tricoteuse à tricoteuse… pour défaire ton écharpe sans abîmer ta laine… lave ton tricot à la main, laisse le sécher puis défais le: tu récupéreras ta laine intacte!

Répondre

Eh bien… Merci pour le conseil, je prends !

Le tricot ça ne vient pas tout seul.

J’avais commencé il y a des années pour finir par abandonner parce que ça m’énervait. Puis, je m’y suis remise l’année dernière. Et là, je ne sais pas ce qui s’est passé mais maintenant, il n’y a plus grand chose que je n’arrive pas à faire.

Je pense qu’il faut du temps pour trouver sa technique. Et parfois, quand les points ne sont pas réguliers, un petit lavage et tout s’équilibre, mais faut prendre le risque de terminer le tricot sans savoir si ça ira ou pas.

Répondre

Eh bien figure toi que j’ai eu tricoté un tant soit peut il y a quelques années (bon ok, j’avais 10 ans), et que de mémoire… j’étais bien plus douée qu’aujourd’hui !!

Ah mais Deedee tu n’aurais pas du te mettre au tricot avec une si belle laine! Parce que bon, à moins d’être un génie de la maille, y a forcément des ratés au début, et rien de pire que d’avoir cette pression de la réussite en plus…
Ne baisse pas les bras, va chez Phildar ou Monop acheter de la laine pas chère, monte quelques mailles et si c’est moche tu t’en fous! Mais à force tu va voir que c’est de moins en moins pire ^__^

Répondre

Pff… J’aimerais bien être en vacances avec mon homme aujourd’hui… par contre, le tricot, je reprendrai quand je serai grand-mère parce que je commence toujours très bien puis ça merd.. un peu, puis beaucoup et je finis par faire une crise. Je compatis ! 🙂

Répondre

Merci…. ça me rend dingue, cette histoire de tricot…!

Tu n’y écharperas pas à cette foutue écharpe ! Concernant le cm manquant pour le lave-vaisselle, pourquoi n’as-tu pas pensé à déménager pour emménager chez le charmant tricoteur ? Tu pourrais ainsi solutionner tes deux soucis existentiels.
Merci qui ?

Répondre

Emménager chez le charmant tricoteur ? Il serait sûrement ravi de nous accueillir mon mââââri et moi 😉

Très franchement, j’étais une quiche internationale, et mes premiers rendus étaient pires que tout… mais comme l’a dit quelqu’un plus haut, le mieux pour se rôder est vraiment d’acheter une laine toute bête (genre la sport laine de Phildar) et de se faire la main. Ah, et les aiguilles plus longues à caler sous le bras peuvent être plus confortables aussi quand on débute. Dans tous les cas, persévère, ça mettra le temps qu’il faudra mais tu y arriveras sans aucun doute.

Répondre

Ah merci ! Au vu de la plupart des commentaires, je devrais laisser tomber ! Ah ben elle est belle la France tiens ! (demain, j’arrête de boire) :p

Négocie avec ton homme.

Il fait toujours la vaisselle et toi en échange tu fais autres choses.

Répondre

Oh la la t’inquiète, la négo, ça me connait !

Très jolie laine. Perso, j’achète la laine et c’est ma grand-mère qui tricote pour moi…je ne vais quand même pas la priver de son passe-temps favori…elle sait tout faire, des pulls, des chaussons de bébé et même des gants! N’empêche que j’aimerais bien savoir tricoter comme elle mais ce n’est pas génétique…

Répondre

La mienne ne tricote plus depuis belle lurette… hélas !

Je suis allée faire un petit tour sur le site, ça donne tout de suite envie c’est clair, écharpe XXL, bonnet rasta… et en plus tu te dis c’est du made by Me, la class !!! Par contre, dès que j’ai visionnée 1 minute de vidéo, j’ai directement déchanté ! Ca à l’air trop chaud putain … Si je tente l’expérience, j’irai pleuré et calmé mes nerfs chez mère grand je crois ! Courage Deedee, tu vas y arriver c’est sûre après le résultat.. Bis

Répondre

Oui, je ne suis pas exactement sûre du résultat.. Si j’arrive à la fin..!!

Oh, lalalalala…je crois que je ne vais même pas essayer!!!

Répondre

Eh bien tu aurais p’t’être bien raison, sur ce coup là !

Juste un petit coucou poru te souhaiter bon courage dans ton apprentissage du tricot, je suis de tout coeur avec toi!

Répondre

allez courage : le tricot c’est facile et on peut tous y arriver. Il faut etre patient et s’entrainer. c’est comme ca qu’on acquiert de la regularite. mais n’est-ce pas le cas pour tout ? Si je repete inlassablement mon revers, il s’ameliorera. idem pour mon swing. le tricot c’est pareil. il faut pratiquer!

Répondre

Oui, mais quand même : l’idée, c’est de se faire plaisir, non ? Alors bon, je veux bien qu’un swing se travaille mais travailler son point de tricot, ce serait un peu comme travailler sa passion pour le chocolat, non ?

Hello,

Ca fait plaisir de te retrouver.
Je suis assez debrouillard pour le bricolage.
Même en creant un meuble sur mesure tu n’as pas pas la place pour un lave vaisselle.

De quel espace disposes tu en Longueur, largeur, Profondeur.
Je prefere le bricolage au tricot 🙂
Vincent

Répondre

Mon mâââri (décidemment, il apparait dans tous les commentaires aujourd’hui !) est lui aussi ultra manuel. Crois moi, il a retourné la situation dans tous les sens et rien a faire.. il nous manque vraiment ce mini centimètre pour acquérir un lave vaisselle…

Merci de ton aide néanmoins… J’eusse aimé trouvé une solution pour la paix de mon ménage ! 😉

Courage deedee !!
Moi je m’y suis mis à la Knitting Party chez colette et depuis je n’arrête plus ! Qu’est ce que ça détend !!! Le jour de noël j’ai testé ça sur ma petite famille : ma première belle soeur et ma cousine qui captent direct, ma seconde belle soeur qui s’énerve mais qui lâche pas l’affaire et ma grand mère qui s’y remet folle de joie !
Draguer un tricoteur c’est peut être effectivement un bon compromis pour certaines ahah! Concept speed-knitting pour le prochain rendez-vous WATG ?

Répondre

Je suis raide dingue des hommes qui tricotent… Je suis certaine que certaines peuvent en effet y trouver un bon compromis 😉

Quant à moi, mon mâââri est très manuel.. s’il faut, il serait plus doué que moi. Allez, chiche, je lui demande d’essayer ?!

Perso j’essaye même pas alors chapeau ! Le point de croix DeeDee c’est beaucoup plus simple…Bon courage, le bleu ça sera toujours à la mode l’hiver prochain tu crois ?! 😀

Répondre

Mode ou pas, je peux te dire que si jamais j’arrive à en venir à bout, je compte bien la porter encore et encore !

T’es nulle au pieu, nulle en wifehouse……mais t’es bonne en quoi alors ?

Répondre

Bin Deedee, je crois que j’ai commencé vers 13-14 ans, et je trouvais tout compliqué. Du jour au lendemain je savais plus comment faire un point à l’endroit ou à l’envers. Je m’énervais comme pas possible parce que j’arrivais pas à faire ce que je voulais et j’ai tout laissé tomber.

Et maintenant, bin à 24 ans, je trouve ça "simple". Ou plutôt, je pense que j’ai réussi à trouver une logique dans la façon de tricoter. Mais bon, je ne l’explique pas hein :p
Si ça se trouve, je suis la seule à qui ça a fait ça.

Mais bon, quand j’ai repris, j’y suis allée doucement. Mes points étaient hasardeux au début, pas réguliers du tout. Pis à force, ça vient doucement mais surement.

Le tout est une question de patience. On est plus ou moins douée, c’est comme pour tout.

Répondre

Plus ou moins douée, ça c’est clair ! Nadia n’a quasiment jamais tricoté de sa vie et je suis verte de jalousie quand je vois la régularité de l’intégralité de l’écharpe qu’elle a réussi a tricoté en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire !

Pour la vaisselle, il y a la solution "jetable". C’est juste pas écolo et du coup, pas dans la green tendance.
Sinon, tu peux opter pour le mec qui tricote en lave-vaisselle humain. Pour le payer, tu lui refiles des pelotes, cela devrait être rentable.
Bizzz

Répondre

Oh tu sais, l’option mââââri n’est pas mal non plus, pour la vaisselle. Mais ton plan B me tente salement.. Je vais y réfléchir !

J´ai commencé de triciter en septembre 2004 et maintenant je suis une addict de tricot. J´ai vraiment développé ma connaissance sur le sujet et je te jure qu´après quqlque temps tu seras une bonne tricoteuse. Si un jour tu veux des idées sur le tricot ( sites net, belles modèles etc. etc. ) contactes- moi ! Je suis à ta disposition ! / Bonne année ! 🙂

Répondre

A ma dispo, carrément ?! Eh ben merci, c’est rudement chic de ta part 🙂 Bonne année à toi aussi !

Courage ma belle, il n’est pas dit qu’une paire d’aiguilles et un peu de laine -même très belle, je le reconnais- auront raison de toi ! Sinon, on peut s’organiser un thé-tricot-macarons (pour se donner des forces…) quand tu veux ! Bises

Répondre

Ah ça pour sûr, je ne m’avoue pas vaincue ! Je ne te cache pas que je vais peut-être demander un premier joker demain à l’experte bis du tricot… Ce qui ne nous empêche absolument pas de planifier un thé-tricot-macarons à l’occasion… à plus forte raison parce que faire des macarons est ma deuxième lubie des vacances… To be continued !

On ne peut pas être doué en tout Deedee, tu sais écrire et nous faire rire, c’est déjà ça ! 🙂

Répondre

Moi quand j’étais petite je tricotais des habits pour mes poupées. C’était bien parce que c’était pas trop long à faire (et puis c’était ma mère qui faisait les coutures après…). Le mieux, c’était pour les poupées Barbie, parce que ça allait très vite (oui je suis d’une patience légendaire) 🙂
Depuis, je ne m’y suis pas remise… Je crois que je ne serais vraiment pas douée. Alors, je n’aurai qu’un mot pour ton obstination : j’admire !

Répondre

Bon courage Deedee, ma manman m’en a tricotée une, et j’en suis fan, trop douce…Alors elle m’a appris à tricoter, mais je t’avoue que je ne me suis pas encore lancée, alors je compatis 😉
PS : je partage ton agacement pour le lave-vaisselle, moi aussi il me manque ce ù*$^%§!@ 1/2 cm…vive Paris !

Répondre

Pour réussir le tricot, y’a pas de secret, ou plutôt si, il n’y en a qu’un seul : une grand mère, une mamie à l’ancienne qui a fait des pulls, des gilets par millier pour toute la famille (que personne n’a jamais vraiment porté). On s’installe devant la télé équipé de sa mamie et c’est parti… elle montre tout, elle commence les rangs, elle rattrape les bourdes… le top, c’est le seul moyen de gagner.

Répondre

Bon, le tricot c’est pas mon truc, mais j’ai peut-être une solution pour ton lave-vaisselle…
Il existe en existe combinés avec un évier… Vas voir sur http://www.kitchenaid.fr...
Mensurations de rêve : 87.7×55.8×56.6cm
Par contre prix un peu cauchemardesque : 2400 euros TTC.
Mais il faut savoir ce qu’on veut ! Pendre ton temps à briquer chaussée à 200 euros, sous-vêtue à 50 euros, vêtue à 300 euros, ou tricoter une magnifique écharpe pendant un mois ou deux le temps de remettre les caisses à flot… mais les orteils en éventail !
A toi de voir !
Bisous bisous Deedee !

Répondre

Enorme ! Bon, 2400€… pas cap quand même… Mais l’idée est intéressante !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram