De la joaillerie éthique et responsable

« Pour changer le monde, il ne faut pas le regarder et prier, il faut être activiste du changement »
Josiane Coeijmans, poétesse, écrivaine, parolière, Belgique, 1966

Plus j’avance dans la vie (#mamiedeedee), plus je comprends l’importance et l’impact que peuvent avoir les choix que nous faisons en matière de consommation. Ça n’a l’air de rien, dit comme ça, mais je suis convaincue que c’est en refusant cette consommation aveugle et effrénée que nos vies se pareront à nouveau d’un supplément si ce n’est d’âme, au moins de sens. En plus d’être un peu moins cons et d’éviter de ruiner la planète au passage… !

Au gré de mes recherches sur la mode éthique au sens large, j’ai rencontré les équipes d’OR DU MONDE : une bijouterie éthique, transparente et durable qui contribue à son échelle à rendre le monde meilleur. Si j’en crois vos réactions sur les stories que j’ai postées sur le sujet il y a quelques semaines, le principe ne vous laisse pas indifférent vous non plus !

Exploitation de l’or : entre misère humaine et désastre écologique

On ne le sait que peu, mais l’industrie du bijou (or et pierres) n’est pas franchement reluisante en matière de respect des droits de l’homme comme de l’environnement. L’industrie a beau être extrêmement lucrative (le cours de l’or à augmenté de 450 % entre 2001 et 2010 ! Source), l’exploitation humaine est très souvent le corollaire de cette activité : travail des enfants et misère humaine sont ainsi le lot courant des mines d’or, légales comme illégales.

En matière d’environnement, ça n’est pas franchement plus reluisant : déforestation, pollution… Sous l’effet de la flambée du cours de l’or, certaines régions d’Amérique du sud, par exemple, pâtissent de l’installation massive d’exploitations aurifères qui ne bénéficient d’aucune autorisation officielle et polluent à tout va.

In fine, 95 % de l’or mondial n’est pas traçable. Pire, 82 % des acteurs de la bijouterie (fabricants, distributeurs, affineurs, etc) ne connaissent pas la provenance de l’or qui passe entre leurs mains (source).

Ce sont ces raisons qui ont conduit OR DU MONDE à s’inscrire dans une démarche différente et responsable.

C’est quoi, des bijoux éthiques et responsables ?

OR DU MONDE, c’est avant tout une histoire de famille : il y a 40 ans, Christian, joaillier alors tout juste sorti des ateliers de Paris rencontre Hélène, une jeune créatrice. Très vite, ils souhaitent que les bijoux qu’ils façonnent soient aussi beaux en tant que tels que respectueux de la nature et des hommes. Sacha et Margot, leurs enfants, ont depuis rejoint l’aventure. Ensemble, ils créent OR DU MONDE et contribuent à la faire grandir.

Pour ce faire, la marque sélectionne ses mines partenaires, travaille uniquement à partir d’or recyclé et fabrique ses bijoux à Paris. OR DU MONDE a mis en place une démarche globale, en choisissant de de ré-impliquer les acteurs locaux dans la chaîne de fabrication pour transformer l’industrie bijoutière et la rendre plus transparente et durable. Et il y a du boulot, vous l’aurez compris !

Concrètement, chaque matériau, que ce soit l’or, les pierres précieuses ou semi précieuses sont certifiées, traçables, extraites et façonnées dans le respect de la nature et des hommes, donc. Chaque bijou est livré un certificat qui atteste de sa provenance et des conditions dans lesquelles ses matériaux ont été extraits et produits. L’écrin quant à lui est fabriqué à la main à partir de forêts gérées durablement.

Le résultat ? Des bijoux réalisés avec amour et savoir-faire dans le respect de la nature et de l’homme. De beaux bijoux à plus d’un titre, en somme… !

Sur les photos

J’ai emprunté trois bagues (que j’aurais bien gardées !) pour faire ces quelques photos :

Solitaire Cardinal AURORE
Solitaire Allure ZENITH
Solitaire Absolu CREPUSCULE

Elles sont toutes les trois issues de la nouvelle collection « Heures Précieuses« .

Pour aller plus loin

Quelques très bons articles pour creuser la question et y voir un peu plus clair (j’aurais pu écrire des kilomètres sur le sujet… mais il paraît qu’il faut être court et impactant !) :

Orpaillage illégal, un article de la WWF
L’impact écologique de l’exploitation de l’or de et l’argent
Le prix humain et écologique de l’industrie minière
L’impact de l’exploitation artisanale de l’or (orpaillage) sur la santé et l’environnement
Impacts de l’exploitation minière sur l’environnement

J’espère que le sujet vous aura intéressés autant que moi.

L’article a été rédigé en partenariat avec la marque : merci à OR DU MONDE pour sa confiance, ses explications et sa démarche.

Photos Emilie Le Guiniec

Commentaires

Je ne connaissais pas du tout cette problématique autour des bijoux et en particulier autour de l’or. Merci pour ce sujet.

Répondre

Merci pour cet article, des lables sont là, pour les pierres il y a le processus de Kimberlay qui fait office de règle international en matières d’extraction et il y a aussi « fair mined » pour tout ce que tu expliques au-dessus. Le chemin va être long, mais la démarche de recyclage de ses vieux bijoux en or est déjà une première étape!

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram