Un voyage à Bali

Voilà. Je suis revenue !

Il m’a fallu quelques jours pour redescendre sur terre, encaisser le retour, les 35h de voyage (puisque notre avion a eu 12h de retard, au retour… Chouette !), le 9°C français loin, très loin des 30°C et quelques auxquels nous étions accoutumés avec une facilité déconcertante, les valises à défaire, les machines à faire et autres réjouissances.

Car pendant 12 jours, je suis partie à… Bali. Si ! Mon premier vrai voyage puisqu’en dehors des Etats-Unis, je n’avais jusque là jamais mis les pieds plus loin que l’Europe.

Gros besoin de déconnecter, faire une vraie parenthèse. On peut dire que c’est chose faite ! Et comme je suis ultra sympa, je partage mon break : avec un peu de chance, il vous apportera un peu d’évasion en ce lundi matin… On y croit !

// Le voyage

Nous sommes partis avec Malaysia Airlines : en prenant notre billet à peine un mois et demi avant notre départ, c’était, de loin, le choix le moins coûteux (650€ par personne contre 1200€ par personne, si si, côté Air France). 25h de voyage en tout : 13h d’avion jusqu’à Kuala Lumpur, une escale sur place de… 9h (il y avait des avions avant, renseignez-vous mieux que nous si vous choisissez cette option) et enfin, 3h d’avion pour rejoindre Denpasar. Bali… se mérite, laissez-moi vous le dire !

Sur place, nous n’avions réservé qu’un seul hôtel : celui de la première nuit. Malgré tout et contrairement à nos habitudes, nous avions pas mal préparé notre voyage, notamment grâce au compte-rendu d’Eleonore Bridge, et aux mille conseils des amis, collègues, twitter friends et j’en passe (merci Noémie,  merci Greg, Stéphane, merci Aurore, merci Gertrude, Séverine, Leïla, Delphine, Nadège !). Et grâce au Lonely Planet, que j’ai trouvé globalement bien fait et complet.

D’après les différents conseils glanés ça et là, nous avions dessiné une feuille de route globale avec 4 ou 5 étapes et ce qu’on voulait absolument faire et/ou voir.

En deux mots, il faut savoir que contrairement à l’idée reçue, les hôtels sont tout de même assez dispendieux (une trentaine d’euros la nuit pour un confort sommaire, à savoir pas d’eau chaude, pas de clim. A moins que vous tentiez les Guest House : les chambres chez l’habitant). En revanche, on mange hyper bien pour 2€ max par personne et par repas.

Je n’ai pas regretté de ne pas avoir réservé les hôtels avant de partir, même si trouver son point de chute sur place est plus compliqué qu’il n’y parait. En revanche, je vous déconseille de partir bille en tête en pleine saison touristique, à savoir entre mai et septembre, au risque de rester sur le carreau !

Avant de partir, on m’avait dit « tu vas voir, Bali, c’est le paradis« . Alors oui, Bali est, à n’en pas douter, une destination exceptionnelle. Mais j’avoue que les 48h premières heures, j’ai été assez déroutée. Car ce qu’on dit peu, voire pas du tout, c’est que l’Ile est extrêmement pauvre, et extrêmement sale. C’est sûrement stupide, mais je ne m’y étais pas préparée et je ne m’attendais clairement pas à ça.

Reste que les balinais sont tous d’une gentillesse qui laisse pantois, surtout quand on vient de Paris !

Tentative de compte rendu plus ou moins succinct (!) :

Jour 1 : Sanur


Notre choix pour cette première nuit s’est porté sur Sanur, à une demi-heure à peine de l’aéroport. Nous n’avions réservé que notre première nuit d’hôtel. Après 25h de voyage, donc, je me voyais mal arriver le soir, dans un pays inconnu et partir en quête d’un hôtel avec mon sac sur le dos (oui, j’ai pris un sac à dos… Je suis officiellement une baroudeuse de l’extrême).

Je n’ai pas vu grand chose de Sanur. Notre hôtel (Puri Santrian) était bien, très chic, très propre. Peut-être un peu trop… on avait un peu l’impression de ne pas être vraiment à Bali lorsque le lendemain matin, nous dégustions notre premier pancake à la banane au bord d’une piscine scandaleusement luxueuse, au bord de laquelle une brochette de touristes peaufinait son bronzage. C’était… curieux, cette dichotomie entre l’extérieur et l’intérieur de l’hôtel. Un peu trop pour nous pousser à rester.

Du coup, on a filé quasiment tout de suite à Lembogan, une petite île à quelques minutes de bateau de Sanur.

Bon à savoir : si vous voulez réserver vos hôtels avant de partir, faites-le quelques jours avant à peine pour bénéficier d’offres de dernières minutes. Notre hôtel nous a coûté 70€ au lieu de 120€ la nuit.

Jour 2 et 3 : Lembogan


L’ile n’est clairement pas comparable aux Gilis. En revanche, elle permet d’appréhender avec un peu plus de véracité l’Indonésie !

Nous sommes allés un peu par hasard au Ware-Ware, un hôtel qui propose de jolis petits bungalows sommaires (pas d’eau chaude, pas de clim, pas de fenêtres ! Quand je vous dis, que je suis une baroudeuse). L’endroit vaut surtout pour son restaurant, qui propose un excellent Nasi Goreng, un non moins excellent Mie Goreng et surtout, un pancake à la banane qui restera parmi mes meilleurs souvenirs de Bali, indéniablement.

Si c’était à refaire, j’irais probablement de l’autre côté de l’Ile, vers la Dream Beach : la seule plage où l’on peut vraiment se baigner sur Lembogan. Les bungalows « Dream Beach« , en face de la plage, donc, avaient l’air dément et pas hors de prix. Et le café Pandan où l’on s’est arrêté pour déjeuner est dingue, lui aussi.

Sur place, louez des scooters (50 000 RP max, soit 4,50€ environ pour une journée) et faites le tour de l’Ile : vous pourrez ainsi aller à la rencontre des habitants, voir comment ils cultivent les algues pour produire la gélatine des glaces, culture spécifique à l’Ile.

Jour 4, 5 et 6 : Ubud


Tout le monde avait été unanime avant notre départ : Ubud, c’est LA destination à ne pas rater à Bali. A n’en pas douter, l’étape est indispensable !

Ici, j’ai vraiment été dépaysée comme nulle part ailleurs.

La ville est un brin étouffante : de nombreux touristes fréquentent de nombreux restos dans les rues bordées de nombreuses boutiques. Il règne néanmoins une sorte d’effervescence tranquille, si je puis dire !, due au climat, certainement, mais aussi à la gentillesse légendaire des balinais.

Pour contrer cette effervescence qui me rebutait un peu, on a trouvé un hôtel digne des mille et unes nuits : un peu à l’écart de la ville (5 minutes de taxi), notre petite retraite était nichée dans un écrin de verdure hallucinant qui nous happait entièrement. Calme, silence, nature… Une vraie pépite. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on a galéré avant d’atterrir au Novus Taman Bebek.

On avait pas réservé nos hôtels, donc. Et tout le monde nous avait dit « vous allez voir, c’est hyper facile, en plus vous serez sur place hors saison, easy, finger in the nose« .

Eh ben je peux vous dire que c’est une légende, c’t’histoire. Et que trouver un bon hôtel (pour moi, bon hôtel = équilibre satisfaisant entre confort (eau chaude required !) prix et localisation) est franchement galère. Surtout quand vous devez vous trimballer vos 11 kilos de sac-à-dos.

En l’occurrence, à Ubud, on a cherché un hôtel pendant une bonne partie de l’après-midi. La Monkey Forest Road, artère principale de la ville, en est pourtant bordée. Mais honnêtement, ils sont chers (entre 60€ et 120€ la nuit) et franchement pas extraordinaires. Voire un peu crades, parfois.

J’avais pourtant un bon guide truffé de recos mais rien à faire : au bout de 3h de recherche sous le cagnard, je peux vous dire que j’étais à deux doigts de péter un plomb !

Si jamais vous allez à Ubud, voilà quelques pistes d’hôtels :

  • le Cendana : bof. Cher (70€) et pas top
  • Le Alam Indah : sublimissime, un peu en retrait de la Monkey Forest Road, véritable écrin de verdure à 5 minutes à pied à peine du centre ville et véritable coup de cœur en ce qui nous concerne. Les chambres sont dispos à partir de 50€. Mais… l’hôtel était complet, quand nous avons tenté !
  • Le Saren Indah : en face du Alam Inda. Un peu moins chouette que ce dernier (plus sommaire) mais accueil plus que parfait. Nous n’y sommes pourtant pas allés car l’hôtel ne pouvait nous accueillir qu’une seule nuit…
  • L’Ubud Village Hotel : chaleureusement recommandé par le Lonely, en plein cœur d’Ubud. Sur le papier, ça a l’air chouette. Dans les faits, l’hôtel est en travaux mais vous propose malgré tout une chambre avec vue sur le chantier, pour la bagatelle de 60€ la nuit. Ben voyons.
  • L’Ubud Inn : mouais, bon. Un peu cher pour une chambre qui n’avait absolument rien d’extraordinaire.
  • Le Pertiwi : pas mal du tout, mais… 120€ la nuit !

A part ça, on a pas mal crapahuté autour de la ville pendant 3 jours : à Ubud même, on a pas mal sillonné la rue principale, donc, en évitant malgré tout la Monkey Forest… je n’y tenais pas plus que ça.

On a assisté à un spectacle de danse, what else ?! (pour savoir lequel choisir, allez à l’office de tourisme, en face du Palais d’Ubud : vous y trouverez une liste complète de tous les spectacles (une dizaine chaque jour) avec tous les détails nécessaires).

On a testé pas mal de restos sympas, parmi lesquels :

  • Le Warung Ibu Oka : une adresse où locaux et touristes dégustent ce qui passe pour être la meilleure viande de cochon de lait de Bali. L’ambiance est extra, locaux et touristes se mêlent joyeusement à la ripaille qui est bonne, en effet.
  • Le Café Lotus : bon, bien situé. Si vous y allez, demandez une table tout au fond, vers le temple. Certains soirs, le resto organise ses propres spectacles de danse. Je n’ai pas testé mais je pense que ça vaut le coup de tenter le duo resto + danse.
  • La Lotus Cavern : située au sud de la ville, petit café agréable.

J’ai évidemment testé un institut de beauté :

  • Je suis allée au Sara Spa, à côté de la lotus Cavern. L’institut ne paye pas de mine mais les prestations sont nickel.
  • Dans la même rue que le Sara Spa, il y a l’institut Eve, chaleureusement recommandé par le lonely. L’endroit est beaucoup plus classe que le Sara Spa, mais le prix des prestations s’en ressentait. (Au Sara Spa, j’ai payé ma manucure 3,50€. Chez Eve, c’était le double).
  • On m’avait également chaleureusement recommandé l’institut The Healing pour la qualité de ses massages et les petits prix pratiqués, mais je n’ai jamais réussi à la trouver.
  • En terme d’instituts, enfin, vous trouverez pléthore de « Fish Sea Therapy », qui consistent à proposer pédicures, manucures et autres soins à base… de petits poissons qui vous débarrassent de vos peaux mortes et autres miasmes. Personnellement, l’idée de me faire bouffer les pieds par des poissons ne m’attire pas spécialement, j’ai donc passé mon tour. Mais l’idée à l’air de provoquer un engouement certain, aussi je vous le signale !

A Ubud, on a également demandé à un chauffeur de nous concocter un petit programme pour la journée (comptez 350 000 RP, soit environ 30€ pour la journée) :

  • départ à 10h, premier arrêt à Tampaksiring, un petit village à 18 km d’Ubud qui abrite l’un des temple les plus importants de Bali, le Gunung Kawi. Allez-y, c’est d’une beauté à couper le souffle. A Tampaksiring, vous pourrez également visiter le temple de Tirta Empul : j’ai moins aimé, même si la symbolique des lieux est intéressante.

  • Nous avons poursuivi notre périple en allant jusqu’au mont Batur, un des volcans principaux de l’Ile. Beaux paysages avec un resto à tester absolument au fait de votre ascension : le Baling-Baling.

  • Enfin, nous sommes revenus à Bali en passant par les rizières de Tegallalang… Là encore, les paysages sont d’une beauté à couper le souffle.

A Ubud, enfin, nous avons tenté une balade proposée par le Lonely : la promenade de la crête de Campuan. La première demi-heure avec l’ascension de la crête est de toute beauté.

En revanche, vous pouvez faire demi-tour au faîte de la crête puisque la suite consiste à rejoindre une route ultra passante et sans réel intérêt. C’est à se demander si le journaliste qui a proposé cette balade l’a réellement réalisée.

Jour 7, 8, 9 et 10 : Gili Trawangan


Pas question d’aller à Bali sans passer par les Iles Gili’s, au large de Lombok.

On a énormément hésité quant au choix de LA Gili qui aurait nos faveurs : difficile de choisir entre Gili Trawangan, la plus grande et la plus animée, Gili Meno, la plus petite et sauvage et Gili Air, la plus proche de Lombok.

Notre choix s’est finalement porté sur la plus grande des Iles. Grandeur relative puisqu’on fait le tour de l’Ile en une heure max.

Pour vous y rendre, choisissez la compagnie de speed boat « Wahana », environ 30€ moins cher que le fameux Gili Cat pour une prestation égale, voire supérieure.

Sur place, on s’est exilé au nord, bien moins encombré de bars, restos & co qu’autour du débarcadère. A nous les plages de rêve quasi désertes, les restos-bungalows les pieds dans l’eau, les heures de glande dans les Bale !

Nous avions jeté notre dévolu sur l’hôtel BaliKana, à la pointe nord, qui propose de jolis bungalows en lumbung traditionnel. Environ 50€ la nuit. La seule chose que j’aurais aimé que le Lonely précise, c’est qu’hors saison, le nord de l’Ile est quasi désert… nous étions les seuls clients de l’hôtel, son resto était fermé… Bien, mais pas top, donc.

N’hésitez pas à faire un tour de bateau avec fond transparent : plusieurs compagnies proposent leur petit tour. Pendant 4h environ, vous irez de Gili Trawangan à Gili Meno, puis de Meno à Gili Air avec, entre chaque Ile, des spots où vous pourrez faire un peu de snorkeling et ainsi évoluer au milieu de coraux, poissons et même… tortues… Les fonds sous-marin sont à couper le souffle, vraiment.

Louez un vélo aussi, pour vous déplacer plus facilement (si vous êtes au nord de l’Ile, il vous faudra compter 20 minutes environ à pied pour rejoindre le cœur de l’Ile). Les prix les plus intéressants, à savoir 25 000 RP la journée (env. 2€) sont proposés au Gili View Bungalows.

Et s’il pleut, vous pourrez toujours aller louer votre film à visionner dans votre Bale individuel ! (ou fumer des champignons mais ça, c’est vous qui voyez).

Bonnes adresses locales de restaurants (situés plutôt dans le nord de l’Ile) :

  • Le Coral Beach 1, qui propose une cuisine balinaise traditionnelle (Mie Goreng, Nasi Goreng etc.) mais aussi… de succulentes pizzas, grâce à un authentique four à pizza
  • Le resto du Karma Kayak : je ne sais pas ce que vaut l’hôtel, mais son restaurant propose des tapas succulents bien qu’un peu plus dispendieux (comptez 10€ env. par personne pour un dîner, Sangria incluse)

Bon à savoir : depuis peu, il y a un distributeur sur l’Ile, contrairement à ce qui est écrit dans le Lonely. Il se situe au sud de l’Ile, à côté de l’hôtel Villa Ombak.

Jour 11 et 12 : Seminyak


Dernière étape de notre séjour, cette petite ville à l’ouest de Denpasar.

J’ai un peu regretté ce choix. Je ne voulais pas aller à Kuta, ville dont on dit qu’elle est envahie d’australiens uniquement préoccupés par l’alcool et les jolies filles (oh que c’est dit chastement…!). Et je dois dire que rien qu’en traversant la ville en car, c’est en effet l’impression que j’ai eue.

J’avais donc choisi Seminyak, dont les plages, le calme et les bonnes adresses de bars, restos & co sont souvent vantées.

Les plages sont certes très belles (même si vous ne pourrez pas vous baigner à moins d’être surfeur : les courants sont trop forts à cet endroit de la côte). Mais je n’avais plus l’impression d’être à Bali. Ici, tout est chic, un poil snob et donc… cher. A dire vrai, j’avais plus l’impression d’être à Cannes ou à Saint Tropez qu’à Bali.

Si c’était à refaire, je crois que j’aurais commencé par Seminyak, pour avoir un choc peut-être moins violent que celui que j’ai eu les premières 48h. Mais passer ses derniers moment à Seminyak, franchement, c’est dommage.

Sur place, je n’ai rien fait d’extraordinaire : un peu de « shopping » puisque la ville propose de très belles boutiques (très chères, aussi… J’ai trouvé de très jolies robes, très Vanessa Bruno like mais.. à 200€ la robe, hein !), des balades sur les plages… et puis c’était déjà l’heure de repartir !

On a aussi loué une nouvelle fois un scooter pour aller à Tanah Lot. Un conseil : prenez plutôt un taxi, en scooter, il faut compter presqu’une heure et c’est looong !

Bonnes adresses de restos / bar :

  • le Kudeta : il surplombe la plage. Essayez d’aller y squatter une des banquettes pour assister à un coucher de soleil
  • The junction, un salad bar / Wine bar assez sympa
  • Kuni’s Bali, un resto japonais excellent
  • Le resto de notre hôtel, Villa Kresna : vous y dégusterez de très bons plats balinais typiques.
  • Le Warung Italia, un warung italien délicieux.

// Conseils

Voilà quelques conseils qu’on m’a donné ou que je peux vous donner après ce séjour :

  • voyagez léger ! Une paire de baskets pour l’avion, une paire de tongs. Et puis c’est marre. Pas la peine d’emporter une tenue un peu habillée : à Bali, on vit en short, en maillot et en robette de plage pendant toute la durée du séjour.
  • A moins de rester tout votre séjour à un seul endroit, prenez un sac-à-dos et non une valise : je n’ose imaginer combien j’aurais galéré avec une valise pendant nos transferts d’une ville à l’autre !
  • Equipez-vous d’un bon anti-moustique : sur place, c’est l’attaque à la peau blanche du touriste assurée.
  • N’attendez pas d’avoir faim pour commander : il faut bien compter une demi-heure pour être servi, dans tous les restaurants.
  • Ayez quelques notions de prix en tête : les balinais ont beau être adorables, ils essayent systématiquement de vous faire payer un max. Si vous ne savez pas sur quelle base négocier, vous vous ferez facilement plumer.

Et pis c’est tout ! (ouf).

EDIT : je suis nulle… J’ai oublié de vous donner les coordonnées de notre super guide, celui qui nous a emmené voir les temples, rizières et volcan. Si vous avez besoin d’un chauffeur et d’un guide pour une journée, appelez-le : Dewa est plus qu’adorable, compétent, disponible –>

Dewa, 081 236 55715, dewa_adick@yahoo.com

Quelques photos supplémentaires pour qui veut : [nggallery id=4]

Commentaires

là, tout de suite maintenant, j’ai envie de partir sur ces plages ou dans ces restos de fortune. Merci pour ce voyage sans avion ni dépenses 😉

Répondre

Je repartirais bien, moi aussi. Tu sais que j’ai prié pour que le volcan nous bloque ? Ben laisse tomber, on a bien été bloqué 20h à Kuala Lumpur au retour mais à cause d’un réacteur défaillant. Monde cruel..

Je vais lire ton ou tes post sur ce voyage (car je ne l’ai pas lu en entier à l’heure qu’il est), dans la matinée. Bali est ma destination de voyage de noces. Nous partons en septembre et tu pense bien que ton article a retenu toute mon attention 😉
A tout à l’heure alors 😉

Répondre

Ouuuuh c’est une destination géniale pour un voyage de noce ! Les balinais sont adorables, ils vont vous combler d’attentions si vous dites que vous êtes en voyage de noce 🙂

Bali est vraiment l’une des destinations qui me fait le plus rêver. Faute de pouvoir y aller, j’ai dévoré ton récit de voyage, merci!!!

Répondre

merci merci pour tous ces conseils… quelque chose me dit que ca va me servir !!! 🙂

Répondre

Commencer la semaine en repartant en vacances mmmmh j’aime !
Merci pour cet aller/retour !

Répondre

Merci pour ce debrief qui donne bien anvie de réserver des billets d’avion destination Bali !
J’espère que le retour à la réalité se fait en douceur…
Bonne journée 😉

Répondre

En douceur, je ne sais pas.. Mais en fraîcheur, à n’en pas douter ! Bonne journée 🙂

Rhâââââ que de souvenirs! j’ai passé à Bali des moments inoubliables et mon appartement est décoré à la balinaise (une valise pleine de souvenirs et d’objets déco). Merci pour cette parenthèse de rêve un lundi matin….

Répondre

Je voulais ramener deux trois trucs et puis… rien, à part une paire de nus-pieds et deux robettes.

Merci de nous faire rêver en ce lundi maussade… Bien tentée par Bali depuis longtemps, je garde tes bonnes adresses. Bonne reprise et encore merci pour les belles photos

Répondre

Merci pour cette part de rêve, ce beau voyage !

Répondre

Waouh, quel voyage depuis mon bureau pour un lundi matin! Trop beau!
Ca me donne envie d’être une baroudeuse à sac à dos moi aussi histoire de voir comment je me comporte en confort sommaire, je suis sûre que ça permet de découvrir un pays sous un autre angle.

Répondre

Mouais enfin tu sais, quand je dis que je suis une baroudeuse, c’est pas violent violent, hein. Je suis incapable de prendre une douche froide, par exemple.. tu vois l’genre.

chouette récit de voyage et superbes photos, ça fait envie ! merci pour tous les bons conseils, si je pars à Bali un jour je reviendrai lire ce billet avant !

Répondre

J’ai pas eu le temps de retoucher les photos.. Elles sont un peu surexposées et tout ça mais bon, si je me lançais là dedans, on y était encore dans 3 semaines !

Top, top, top ! J’y vais cet été et tes infos supplémentaires ajoutées à mon planning déjà bouclé c’est génial ! Bon sinon petite question, tu aurais terminé ton séjour par quoi du coup ? Parce que tout comme toi je termine pour l’instant par Seminyak tout en sachant que l’ambiance du coin ne me plaira pas, mais c’est le plus pratique que j’ai trouvé pour faire un peu de shopping et rejoindre l’aéroport après.

Répondre

Rhaaa tu pars quand ? (mode jalouse on !).

Je crois que si c’était à refaire, je commencerais par Seminyak (pour l’acclimatation, donc), et je terminerais par Ubud. Ubud –> Denpasar, c’est max 1h de voiture. A moins que ton avion soit très très tôt/tard, tu peux aisément faire le trajet avant d’embarquer.

En revanche, évidemment, question shopping.. Tu veux acheter quoi, exactement ?

Oh mince, je crois que je deviens vraiment snob. J’avais vraiment envie d’aller à Bali mais bizarrement ton compte rendu me refroidit. Je crois qu’en fait, une fois qu’on a des enfants, on oublie l’aventure sac à dos, liberté pour une formule plus policée. Sincèrement, ne pas savoir où je dors le soir, je trouve ça très stressant. En tout cas, ton compte rendu est très sympa et j’aime beaucoup quand tu complète les guides (qu’est-ce que j’ai pu détester le routard pour ses mauvaises informations dans ma défunte jeunesse !)

Répondre

Ah mais attend, question baroudeuse, on ne se connait peut être pas encore assez mais disons que j’assure moyen, quoi ! N’était les hôtels qu’on avait pas réservé et le sac-à-dos que j’ai pris plutôt qu’une valise, c’était du baroudage tranquille, hein.

Effectivement, on peut être dérouter entre l’image qu’on se fait de Bali (avec tout ce qu’on nous en dit) et la réalité. Mais cela reste un endroit merveilleux, plein de surprises, et habités par des gens emplis d’une réelle gentillesse (malgré le tourisme qui ne fait que grandir).
Question conseil, j’ajouterai aussi qu’il faut TOUT négocier, même (et surtout) les chambres d’hôtel. Nous n’avons jamais payé plus de 40 euros des chambres ultra luxueuses avec salle de bain extérieure, vendues au départ à plus de 100 euros…
C’est ça aussi Bali, le rêve à portée de porte-monnaie !

Répondre

Alors de mon côté, j’ai eu beau tenter de négocier les hôtels, je n’ai obtenu que de rares ristournes maigrichonnes, à une exception près. A quel moment de l’année y avais-tu été ?

Bon, j’imprime ton compte rendu et le range au milieu de mes guides 😉

Répondre

Imprime celui d’Eleonore Bridge aussi, il te sera utile 🙂 Je t’envie !

MERCI !
Tu viens de me laisser là-bas… oubliée sur la plage.
J’y suis j’y reste.
Bisous
Anne

Répondre

Je me suis oubliée moi même. On a un problème !

Waouh, ça avait l’air d’être un voyage superbe !!! Ca fait partie de ma liste de destinations à faire, ton compte-rendu me sera alors très utile ! Bon courage pour le dur retour à la réalité…

Répondre

Merciiiiiiii

Ce compte rendu sur Bali me rappelle de très bons souvenirs! j’y suis allée en septembre dernier pour mon voyage de noces…
Entre ce qu’on entend/lit sur Bali et la réalité de l’île, en effet il faut être préparé à la pauvreté des gens, les sites pollués …. malheureusement, c’est comme ca dans pas mal de pays d’Asie. Malgré le tourisme grandissant et florissant, la population locale ne profite pas de tous les bénéfices, loin de là! Cependant, Bali reste une île très belle dès lors que l’on s’éloigne un peu des sentiers battus! Bon retour parmi nous!

Répondre

Je suis complètement d’accord : il faut oublier le guide, se perdre, découvrir…

J’ai un couple d’amis qui part à Bali le mois prochain…je leur indique ton article dans la foulée!! J’ai presque envie de leur dire de s’alléger de leur guide pour le coup!!
En tout cas, bon courage pour la reprise/les emails/le mauvaix temps tout çà tout çà !!!

Répondre

Ouais, le mauvais temps, c’est rude, j’avoue. Merci !

Je ne connais pas Bali mais ça donne envie ! Cependant, j’imagine assez bien ton voyage pour avoir fait, de mon côté, la Thaîlande, le Laos et le Cambodge et… on en revient vraiment différent non ? La gentillesse et la générosité des habitants nous renvoient à nos propres contradictions. En tout cas, j’imagine que tu as du choper le virus !
Quelle est la prochaine destination ? 😉

Répondre

Je suis à deux doigts de dire bonjour à tout le monde dans la rue… et ce matin, j’avais la banane dans le métro… Imagine un peu ! 🙂

Je ne sais pas encore quelle sera notre prochaine destination. On a toujours pas fait notre voyage de noce (pourtant mariés depuis 2005…!) à Madagascar.. Ce que je sais, c’est que Mada est une destination pour laquelle il faut être prêt. Et clairement, je n’avais pas envie de « ça ». D’où Bali.

Qu’est ce que tu me donnes envie ! Tes photos sont vraiment belles. Pour les longues destinations, on a toujours comme réflexe de prendre un séjour « all inclusive », mais en voyant ton compte-rendu vous vous êtes bien débrouillés.Une belle aventure …

Répondre

Je ne regrette pas une seule seconde d’être partie « à l’aventure ». Je suis sûre que tu rates plein de choses si tu pars en mode tout compris… En tout cas, j’aurais été frustrée, c’est sûr !

Deedee, j’y suis allée l’année dernière en septembre. Et je t’assure que je ne suis pas une reine de la négoce (et mon homme encore moins) mais ça m’a semblé vraiment facile de marchander. Avec le sourire et la fermeté, tout passe.
Mais ce qui est sûr, c’est que Bali restera à jamais dans mon coeur, l’ile bénie des dieux : après deux ans d’attente et alors qu’on ne l’attendait presque plus, je suis tombée enceinte là-bas !!! Bon les vacances, la chaleur, le farniente, le lâcher-prise, forcément ça joue… Mais bon, on ne m’enlèvera pas de la tête que la magie de l’île y est pour quelque chose !
Quant à Mada, je te comprends, j’y suis allée en congé solidaire en 2007 pendant 15 jours. Forcément je n’ai pas vu grand chose (je n’étais pas là-bas pour visiter) mais du peu que j’en retiens c’est là aussi des gens adorables, très souriants… très pauvres et, contrairement à Bali, qui pratiquent (beaucoup ?) la mendicité… Pas toujours facile à gérer, surtout quand ce sont des enfants…
Par contre, paysages à couper le souffle !

Répondre

Hey la baroudeuse 🙂
Merci pour ce topissime compte rendu et ces jolis clichés… Tu m’as donné envie de visiter Gili Trawangan !

Répondre

magnifiques photos, ca donne tellement envie 🙂

Répondre

Bali, pour moi ça reste mon plus beau voyage… C’est l’endroit le plus dépaysant que je connaisse! La destination que je rêve de refaire tellement j’ai aimé! Je vais tester le Mexique cet été, j’espère être aussi enchantée! Bon courage pour la reprise Deedee!

Répondre

Ah c’est marrant, après Bali, le Mexique me tente vachement aussi 🙂

POur le coup, j’ai l’impression d’être une bourgeoise frigide, moi qui est déjà plannifié totalement mon voyage au Japon dans 5 mois…

Par contre effectivement, Bali, ca donne envie…

Répondre

Mais naaaaan. On a pu le faire à Bali parce que ça se fait bien, mais on ne peut sûrement pas le faire aussi aisément partout 😉

Merci pour ce compte-rendu hyper complet, ça donne vraiment envie de d’y poser pendant pas mal de temps… 🙂

Répondre

Merci pour cette petite pause touristique. J’ai l’espace d’un temps voyagé avec toi à Bali. Un petit air de là-bas est venu à moi jusqu’à mon bureau, j’ai lu chaque mot et regarder chaque photo. Un pur délice qui je le confirme met du baume au coeur en ce lundi de reprise, surtout après 4 jours de congès. Je suis ravie de te revoir parmi nous en tous les cas ! J’ai toujours rêvé d’aller à Bali. Je suis moins baroudeuse que toi, je réserverai mon ou mes hôtels avant. ;o)

Répondre

Tu oublies « de l’extrême » pour baroudeuse 🙂 (si tu me connaissais in real life, tu rirais bien…. je te le garantis !)

Quel joli compte-rendu. Tes photos sont superbes, j’adore la première à Ubud !

mel

Répondre

Merciiii

J’ai essentiellement regardé les photos.
Elles me laissent rêveuse … Je lirai ton CR le jour où je déciderai d’y aller 😉
Le temps avait l’air assez changeant quand même.

Répondre

Oui. C’était la fin de la saison des pluies et clairement, il a plu quasiment tous les soirs. Un peu rageant, même si ça passe vite.

… l’impression d’y être…
on s’était arrêté à Gili Air,…
et les bintangs au lotus café,…
vivement la prochaine fois.
xxx

Répondre

Comme tu dis…!

La blogosphère te remercie pour ce compte-rendu hyper détaillé !
Moi même, quand je rentre, je suis trop verte d’être rentrée pour faire un compte-rendu !

Répondre

ça me replonge dans mes vacances, c’est un peu égoiste, du coup 😉

Salut !
C´est un très bel recit Delphine, merci 🙂
J´aime beaucoup les images du ciel
Bon début de semaine
A plus
Elisa en Argentine

Répondre

Merci Elisa ! Bises

Je cite « En deux mots, il faut savoir que contrairement à l’idée reçue, les hôtels sont tout de même assez dispendieux (une trentaine d’euros la nuit pour un confort sommaire, à savoir pas d’eau chaude, pas de clim. A moins que vous tentiez les Guest House : les chambres chez l’habitant). »

Pour connaître très bien Bali (mes parents vivent à Jakarta depuis 15 ans et j’y vais tous les ans), tu n’as pas dû tomber sur les bons hôtels.
Pour un bed and breakfast (bon effectivment, bouiboui sans eau chaude mais bien propre et sympa pour les baroudeurs) compter 18.000rp soit 1 euros la nuit.
Pour le Tony’s Villas (mon QG) à Seminyak, 4* paradisiaque, compter 50 euros la nuit (et là niveau confort, tu as la totale)

Du côté de Sanur, il y a de très beaux hôtels comme de vrais pièges à touristes.

🙂

En tous les cas je suis heureuse que ce voyage vous ait plu ! (et quant à la pauvreté, c’est terrible à dire mais j’y suis »habituée » après toutes ces années, elle me choque mais je ne mets plus autant de temps à m’y faire quand j’y vais…)

Répondre

Ben, ce qui me tue un peu, c’est que j’ai passé un temps certain à chaque fois pour trouver un bon hôtel à un prix raisonnable.

Par exemple, à Ubud, on a passé plus de 4 heures à arpenter les rues de la ville, avec et sans le guide !

Grrr tiens ! 🙂

(tous les ans ?! VEINARDE !)

Merci Deedee pour ta réponse, je pars début septembre et ça me paraît être une bonne idée de terminer par Ubud, sachant que je commence apriori déjà par là mais si je fractionne mon séjour là-bas, ça peut le faire.
Et quand je parle de shopping je sais pas vraiment ce qu’on peut trouver mais j’imagine (peut-être mal !) qu’il y a comme en Thaïlande pas mal de petites choses mignonnes totalement inutiles mais pas chères à ramener pour faire plaisir à tout le monde, donc c’est surtout ce genre de choses que je recherche.

Répondre

Je t’en prie !

Pour ce type, tu pourras trouver ton bonheur à Ubud : il y a beaucoup de boutiques de déco, petites fringues, tableaux (!), accessoires de mode… Et beaucoup moins chers qu’à Seminyak.

Dans cette dernière ville, tu as des boutiques très très jolies de fringues, mais les prix ne sont pas du tout intéressants, pour la plupart.

AAAAAhhhh, tu viens de me rappeler quelques souvenirs, datant d’il y a bientôt 2 ans..Eh bien tu vois, je repartirais bien , tiens !Bon retour; courage !!

Répondre

Merci…! Le retour est dur, indéniablement…

Perso, j’ai adoré Bali même si les 48 premières heures étaient également un peu rudes… Ubud reste magique dans ma mamiure, surtout les balades à pied dans les rizières, le marché très typique et très drôle à observer, les bons poulet satay et autres mie goreng.
J’ai également fait Gili et on avait choisi Trawangan aussi, sans regrets, car je pense qu’on se serait bien ennuyés sur les autres…
Par contre j’ai eu aucun problème pour l’hotellerie avec des chambres à 10 /20 euros la nuit avec bon confort et eau chaude. Mais on y est allé en octobre, une saison moins prisée peut être…

Et pour les sportifs il reste aussi l’ascension du Rinjani à Lombok. Dur mais époustouflant!!

J’adore tes photos, ça me replonge un peu dans mon voyage qui commence à dater maintenant (2007)!

Répondre

Je ne sais pas ce qui s’est passé avec les hôtels.. ça n’est pas faute d’avoir cherché et négocié ! ça me tue un peu, c’t’histoire.

Tes photos sont magnifiques et tes commentaires intéressants. ça donne envie d’y aller! Merci.
les poissons qui te nettoient les pieds, j’ai vu ça à Phnom Penhn au Cambodge et moi non plus je ne l’ai pas fait!

Répondre

Merci 🙂 Oui, il y en a même à Paris, maintenant, du fish machinchose. Yek.

Quel super voyage ça devait être ! j’imagine très bien puisque j’y suis allée mais i y a une dizaine d’années, et je pense que beaucoup de choses ont dû changer ( même si Kuta avait déjà cette réputation de ville sans intéret à éviter )!

C’est un des endroits qui m’a le plus emballé parmi les voyages que j’ai fait; les gens sont si adorables; les paysages magnifiques … enfin bref, tout ce que tu dis est très juste.

ET, j’espère y retourner un jour aussi, alors c’est cool d’avoir donné des adresses de tout, tu as bien bossé einh, mais c’est une mine d’or d’infos et moi je préfère toujours faire confiance à une baroudeuse qui a ( presque ) tout testé ( sauf le fish spa.. pas rigolo alors ? ) qu’à un guide qui , en effet, doit fumer du champignon parce que souvent c’est pas cohérent ou vraiment bof leurs conseils …

Répondre

En fait, j’ai lu que Kuta avait été la première ville aménagée pour le tourisme, par un couple d’anglais qui a vu tout de suite le potentiel de la ville… et de la mer (spot de surf). D’où le développement touristique très différent, aujourd’hui encore, de Kuta, vs les autres villes.

Quant au fish spa… ça ne me tente pas du tout, du tout.. J’avais déjà vu un truc du genre à Paris mais non, rien à faire, me faire bouffer les pieds par les poissons ne me tente pas du tout !

Pas très original comme commentaire, mais tes photos suscitent certainement en nous la même réaction. Tes photos sont magnifiques, ça donne vraiment envie d’y aller. As-tu déjà pensé à une reconversion dans les Tour Operator ?
Blague à part, Bali me tente depuis des années, tu ne fais rêver, là !

Répondre

Merci !

Je crois que le plaisir de voyager est inhérent au fait que ça reste exceptionnel, en ce qui me concerne 🙂

Ton post m’a fait plus que sourire ! Et pour cause : j’ai eu la chance d’y aller au mois d’octobre dernier. Merci !!! Comme toi j’ai vécu les 9h d’escales à Kuala mais pour 440 euros A/R (oui oui !) on ne va pas se plaindre 😉 Comme toi j’ai vécu la galère de recherche de logement à Ubud mais je suis étonnée par le prix qu’on vous a fait payé… Je crois qu’on a pas dépassé les 20 ou 30 euros la nuit : j’imagine que la saison doit y être pour beaucoup… Comme toi j’ai vécu le difficile dilemme des Gilis (la vie est une jungle) mais nous avons finalement choisi la Air où l’on ne s’est pas ennuyés une seconde ! Comme toi j’ai vécu la rando sur la crête : le fait de la faire entièrement nous a permis de faire de très belles rencontres et de tomber sur un sublime spa au milieu des rizières. L’un des meilleurs moments du voyage…
En revanche, je conseillerai à tout le monde de passer un moment sur l’île de Lombok qui est sublime et beaucoup moins touristique que Bali et les Gilis. Cela ne risque de ne pas durer car la construction d’aéroport international est en prévision.
Je conseillerai également à tout le monde de se méfier de la police locale : ces derniers vous arrêtent en scooter pour tout et n’importe quoi et vous font payer très très cher ce n’importe quoi. Pour nous, c’était « non présentation de permis international ». En scooter, ba voyons ! Le conseil : rester toujours calme, négocier le tarif au mieux (vous n’aurez sûrement pas d’autre choix que de payer) et si besoin, menacer (toujours avec le sourire) d’appeler votre ambassade. De manière générale, rester sur ses gardes : les balinais sont effectivement adorables mais n’hésitent pas à vous arnaquer, du chauffeur de bus au loueur de scoot qui inventera une éraflure pour vous soutirer quelques dollars…

Répondre

Aaaaah ça me fait plaisir de lire que nous avons eu le même ressenti quant au côté arnaque ! Oui, les balinais sont réellement adorables, mais il n’y a pas eu une seule fois où je n’ai pas du renégocier, parfois âprement !, le prix qu’on me proposait.

J’avais ouïe dire également pour la police.. fort heureusement, nous n’avons croisé personne. ça compense le prix exorbitant que j’ai payé pour les hôtels ! 🙂 (je crois que la saison doit jouer, indéniablement) (on se rassure comme on peut…!).

Woo super voyage !! bon j’avoue que c’est un peu roots pour moi… je suis plutôt club med et quelques excursions, mais j’adore mon confort donc bon, et un bon lit, douche, wc et repas pleins de trucs de sympas + sport.

En indonésie, jt sur l’île de Bintan, et bien que l’île soit surtout connue pour ses magnifiques resort lux et golfs, quand on sort des coins golfeurs, on est très surpris par la pauvreté.

En tout cas ce sont toujours des moments merveilleux 🙂

Répondre

Très beau compte-rendu ! Vraiment envie d’évasion après cette lecture…
Et photos absolument magnifiques !! Je vais d’ailleurs acheter un appareil photo très prochainement, pourrais-tu me dire quel modèle / marque tu as utilisé pour ces photos ? Merci !!

Répondre

Naaaan mais c’est pas l’appareil qui compte, tu vois, c’est l’oeil.

Mouhahaha, qu’elle est drôle ! 😀

J’ai un Canon Eos 450D, avec un 18-55 mm (l’objectif proposé avec l’appareil par défaut) + un 50 mm que j’utilise plus rarement. J’en suis pleinement satisfaite, même si le 500D et tout dernièrement, le 550D propose encore plus de trucs géniaux, dont la vidéo.

Dire que j’étais à Bali en même temps que toi…sans le savoir…c’est très marrant car je partage ton point de vue à 100%…tout le monde m’avait tellement dit que Bali c’était le rêve que j’ai été un peu déçue els premiers jours pour objectiver mon avis par la suite…mais comme je connais la Thaïlande et que j’adore, je ne suis pas sûre de lui préférer Bali…en revanche nous on a commencé par Semyniak…et on n’a pas trouvé cela si luxueux…c’est quand on est revenu de notre périple que nous avons compris pourquoi le Lonely Planet trouvait que c’était la partie Luxe de l’île…On s’est également retrouvés dans un hôtel de quarante chambres alone in Batur et je te jure j’avais l’impression dêtre dans Shining…comme mon mec est parti à 4H00 du mat pour aller faire l’ascension du volcan…je suis restée seule dans la chambre et j’avoue ne pas être une grande baroudeuse pour le coup…bref cela m’a fait une sensation tellement bizarre de voir que tu avais ressenti les mêmes choses que je ne pouvais pas ne pas laisser un comm sur ton blog que je consulte régulièrement…j’aime ton ton et tes coups de gueule !

Répondre

Deedee, je viens à mon tour te rassurer : j’y suis allée il y a 3 ans et des poussières (voyage de noce!)
Ma belle soeur (qui a vécu en Australie, et qui connaissait l’île comme sa poche) nous avait fait un super guide, sur les prix notamment. Elle nous avait donc prévenu qu’il fallait négocier le prix élevé de départ ; eh ben, que dalle : comme toi, nous avons obtenu de ridicules ristournes, et très rarement obtenu le prix moyen qu’elle nous conseillait. Et pourtant c’est pas faute d’avoir essayé !
Et si nous sommes tombés sur quelques personnes d’une gentillesse hors norme ; j’ai globalement été assez irritée par leur manie à gonfler outrageusement les prix, et surtout, j’ai trouvé que le forcing opéré par les vendeurs était à la limite de l’harcèlement.

Répondre

Yess comme d’habitude, par un heureux hasard, ton article tombe à point nommé puisque nous partons en Septembre vers ce paradis. Je suis justement en train de potasser tout ça et tes conseils me sont précieux! Merci Deedee

Répondre

Hello Deedee !
Merci pour ta réponse ! Bonne journée.
PS : et je suis d’accord, l’oeil compte aussi pour faire des belles photos 😉 Malheureusement ! ;-))

Répondre

Je t’en prie ! (l’oeil se travaille 😉

Et bien quel voyage… On a envie trop envie…. Moi je consulte ton blog depuis un pays un peu moins exotique .. Le Nigéria… et Port Harcourt je suis expat because mon chéri chéri y bosse… mais je rentre en France souvent pour m’aérer le bocal…. mais ici on a des hibiscus des bougainvilliers tout pousse cause 34°C toute l’année au mini et bientôt la mousson…

BALI A L AIR D ETRE UNE TUERIE…. Merci pour le bonheur des photos…

Veux tu des photos des Nigériannes quand elles vont à la messe le dimanche c’est colorié, varié et les coiffes… peut-être des idées pour toi …

Continue à nous tenir informé du fashion style de chez nous…

Laurannetravel

Répondre

Merci pour ton commentaire 🙂 Tu peux m’envoyer des photos, bien sur.

Bonjour,
Photos magnifiques, compte-rendu détaillé, parfait pour mon style de voyages, et enthousiasmant, c’est décidé, je veux partir à Bali !
Néanmoins j’ai une question importante (qui risque de te paraître bizarre mais tant pis, c’est un sujet grave pour moi…) : as-tu vu beaucoup de grenouilles là-bas ?
Oui, je sais, c’est ridicule, mais je suis phobique des grenouilles, ça me terrorise. Et comme le pays a l’air humide… je me méfie.
Merci par avance !

Répondre

Je ne dis rien et me garderais bien de me moquer : on a tous nos petites névroses personnelles, hein !

Une grenouille en 12 jours. Et très loin de moi 😉

Bravo pour ton récit et tes photos, en te lisant, on se croit à Bali.
Par contre je ne partage pas ton avis au sujet de la pauvreté. Bali est pauvre, certes, mais cela ne m’a pas choquée.Parce que je vis à Maurice, oui, sans doute. Bali est une ile merveilleuse, un endroit magique ou l’on se sent accueilli. Le sourire et la gentillesse des balinais sont extraordinaires.
Ravie que tu aies apprécié ton voyage.

Répondre

Tu sais, je n’ai voyagé que dans des pays extrêmement occidentalisés. Jamais en Afrique, jamais en Inde, par exemple et au hasard.

Du coup, forcément, ça m’a fait un choc à moi. Mais crois bien que j’ai pleinement conscience du fait qu’il y a pire, biiien pire.

Chouettes images !

Tu aurais sans doute préféré Jimbaran à Seminyak : même avantage (pas loin de l’aéroport, donc idéal avant le redécollage) mais ambiance beaucoup plus bohème ! Superbe plage, pêcheurs de retour et petites barraques pour déguster leurs poissons ou crustacés… Quelques adresses simplissimes mais propres – et un ou deux Resorts so chic…

Je conseille aussi Amed, fabuleusement charmante et trés isolée !

Ce sera pour une prochaine fois !!
Merci en tout cas pour ce joli voyage et ce compte rendu trés sérieux…

Répondre

Oui, il faut que j’y retourne… définitivement !

J’avais commenté le jour du post mais il y a du avoir un bug!
En tout cas joli voyage !
Et je te disais que l’expérience avec les poissons mangeurs de petites peaux mortes est désormais possible à Paris: http://bit.ly/cRKcLR

Répondre

Oui oui, on peut le faire à Paris depuis quelques mois 🙂

Salut !

c’est super qu’une personne comme toi qui n’a jamais voyagé dans les pays du sud , ose partir , avec son sac sur le dos !! alors c’est quoi ta future destination ?

On ressent chez toi , une certaine fierté … peut-être que cela t’a donné le goût de l’aventure ? (non , pas un peu ?? ^^)

Tes photos sont superbes , ça donne envie !!!

Il y a en ce moment une voyageuse qui sillonne le Laos , elle a un blog , il est très sympa . Je te file le lien , ça vaut le coup d’y jeter un oeil !

http://indorama.typepad.fr/indorama/

a+
chiara

Répondre

MMmm nan, je ne dirais pas fierté. Et je ne considère pas vraiment ce voyage comme une aventure. Merci pour le lien de la voyageuse du Laos 😉

Merci pour ces magnifiques photos et le texte les accompagnant, ça donne encore plus envie… ça tombe bien, on y part en fin d’été et on a prévu de terminer par Ubud…

Répondre

Pfffff… ça fait rêver !!!! Ton compte rendu est très bien fait… et les photos sont superbes.

Répondre

Merci 🙂

Ton récit m’a donné tellement envie de voyager dans ces contrées lointaines que je viens de réserver pour le mois de septembre (moins touristique qu’en août)…j’espère revenir avec les mêmes souvenirs que toi. Nous avons décidé de terminer par Ubud car il semble que ce soit le lieu où il y a le plus d’activités. Merci Deedee pour cette « invitation au voyage »…

Répondre

Cool, je suis contente qu’on en ai pensé à peu près la même chose…je regrette d’être allée à Kuta (sauf pour le coucher de soleil, mais bon 😉

Mon chapeau de paille vient de H&M, il y a….4 ans je crois!
Dommage qu’on ne voit aucune photo de toi à Bali 🙁

Bisous

Répondre

Bonjour,
Quel bonheur de se replonger dans l’ambiance balinaise !
Nous avons réalisé a peu près le même parcours l’été dernier.
Nous réalisons une série d’articles sur Bali, Lombok & Gilis en 8 étapes avec infos, photos et vidéos.
Vous pouvez le consulter sur notre blog de voyage : http://www.onedayonetravel.com
Bon voyage à tous !
Richard de OnedayOnetravel

Répondre

Bonjour
Un blog très intéressant avec des bons plans, merci!!!
J’y suis arrivée en cherchant des hôtels à Ubud..

Lors de votre après midi de recherche , seriez vous par hasard tombée sur le Yulia Inn village et qu’en pensez vous?

Merci
laurence

Répondre

Bonjour Laurence, merci pour votre commentaire ! Malheureusement, je n’ai pas tenté le Yulia Inna Village à Ubud… Bon futur séjour, si je comprends bien !

Bonjour,
Votre article est simplement génial…. Plein de ressources !! Je vais certainement l’envoyer à mes clients mais aussi m’en servir pour mes propres voyages à Bali 🙂
Et puis les photos sont superbes ! Accepteriez-vous que j’en fasse figurer (avec mention de l’auteur et lien vers l’article évidemment) sur mon tumblr : bonjourbali.tumblr.com ?
Merci
Daniel

Répondre

Hell deedee , je reviens moi même de bali , et le moins que je puisse dire c’est que tu as pris des photos magnifiques 🙂 j’aime beaucoup ton blog.

Je t’invite à jeter un oeil sur le mien et accessoirement laisser un petit message ca fait toujours plaisir .

Terimah Kasi

Répondre

Bonjour,
Ton blog est top et le récit de cette aventure encore plus. Nous envisageons d’aller à Bali 15 jours fin Avril en Amoureux (nous « lâchons » nos enfants chez les grands parents dans le Sud. hi hi…). Bref, merci pour ces indications précieuses et ces magnifiques photos!!! Nous sommes Lillois et partirons de Paris évidemment et par Malaysia airlines.
A bientôt et merci encore.
Lola

Répondre

Tout ça donne envie … Je souhaite repartir sur la plaque Asie du Sud-Est et j’aimerais vraiment visiter Bali. Tu as fini de me convaincre !
Merci pour ces belles photos et pour ces conseils pratiques ! Les photos des rizières sont splendides ^^

Répondre

Excellent billet, truffé de magnifiques photos 😉
Je suis allé récemment à Bali et l’île est splendide mais si certains coins sont littéralement envahis par le tourisme et ça gâche un peu le voyage, surtout pour la perte d’authenticité.
Dans le nord de l’île, il y a encore des coins sauvages, très peu fréquentés par les touristes.

Répondre

Ce un si beau de Bali. Magnifique coucher de soleil sur la plage

Répondre

[…] mon voyage de noce. Donc nous avons suivi le Lonely Planet, le guide de Eleonore Bridge, celui de Deedee à Paris et pleins d’infos glanés sur le net pour choisir notre périple autour de […]

Répondre

ça donne vraiment envie de visiter Bali. Je n’ai pas encore eu l’occasion de découvrir cette belle région mais je pense y aller cette année 🙂

Répondre

Super article très réaliste! Pour ma part, j’ai opté pour une location de villas pour mon séjour a Bali. Je pense que c’était la meilleure option car les prix sont convenables et le service aussi bien que dans un hôtel avec cuisinier, chauffeur sur demande, femme de ménage tous les jours etc. L’agence dont j’ai fait appel est Bali Je T’aime et je ne regrette pas du tout. L’équipe est merveilleuse et ils font tout pour trouver la villa qui correspond a vos envies et votre budget !

Répondre

Je ne me lasse pas de lire et relire des articles sur Bali.
Ce voyage m’a beaucoup apporté, et ouverts les yeux sur beaucoup de choses.
Keep exploring !

Répondre

Hello Deedee !

Suite a tes commentaires sur le prix des hotels, sache qu’il est facile (et souvent au final moins cher) de louer une Villa a Bali. Tu trouves deja de tres belles proprietes pour 2 personnes qui te permettent de te sentir « chez soi »

Répondre

C’est une invitation ? 😉

Salut Deedee,

J’ai lu avec attention ton blog ! Très intéressant ! Nous partons pour bali pendant deux semaines en Juin avec ma copine. Je voulais savoir pour ton guide Dewa, il était francophone ? Le tarif de 30€ la journée / personne ?

Je vais tenter de le contacter tout de même pour savoir s’il serait possible d’organiser quelque chose avec lui, mais maintenant cela commence à dater (2010), il n’est peut être plus en activité ^^ !

Vivement Bali ! Sur les deux semaines nous pensons faire 4-5 jours sur les iles Gili !!!!

Répondre

Ah mais quel bonheur ! Je t’envie 🙂

Dewa parlait anglais, de mémoire. Et pour le tarif, en dehors de tout ce que j’ai indiqué dans l’article, je ne m’en souviens pas, je t’avoue. Tente de le contacter, oui !

Superbe île à découvrir, tout est parfais à Bali, les locaux sont gentils, les paysages sont à couper le souffle et la nourriture excellente! Je souhaite que vous pussiez revenir un jour à Bali

Répondre

Bah du coup suite à ton article de destinations… j’ai cliqué! j’ai suivi ! haha… Comme j’ai promis un voyage sac à dos à mon mec (ouais c’est pas du tout mon genre!! ouais je l’aime), eh bien je pense que cette destination sera parfaite pour ça !
Et du coup au global, avion+hébergement ça vous revenait à combien sans indiscrétion ?
Merci en tous cas, tu as tout mis dans ton article!

Répondre

Salut salut !

Super article ! Je partage à peu près tout ce que tu as dit.
Je voulais ajouter que le surf est LE truc à essayer quand on est à Bali: j’ai essayé avec Bali Ocean Surf à Seminyak pour terminer mon séjour. Et bien contre toute attente, moi qui ne suis pas sportive du tout, j’ai adoré !!! J’ai terminé mon séjour avec de très bons souvenirs.

Enjoy !

Répondre

Bonjour Deedee,

Si un jour tu souhaites pousser ta découverte de l’Indonésie au-delà de Bali, nous serons heureux de t’aider dans ton voyage.
Nous somme une équipe d’Indonésiens vivant à Jogjakarta sur l’ïle de Java. Nous sommes nous aussi passionnés de voyage.
Tu peux lire (il y a des articles en anglais) notre blog collectif à cette adresse: bonvoyagejogja.com

A bientôt,
les bloggeurs de BonVoyageJogja

Répondre

Ah génial, merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram