Costa Rica – Alejuela / Arenal

coastarica-01
©Mzelle Fraise – Cliquez sur la carte pour la voir en plus grand ! 

Voilà… Je reviens à peine du Costa Rica, des images plein la tête et l’envie de partager avec vous cette aventure trépidante et ô combien truculente !
Pour que la lecture de ce compte rendu légèrement copieux soit la plus agréable possible, je vous propose un billet par « point de chute » (4 en tout), ainsi qu’un dernier disons, « pratique », où je vous donnerai quelques conseils que j’ai mis en oeuvre… ou que j’aurais bien aimé avoir sur place. Ah, et puis Mzelle Fraise a réalisé 4 cartes pour que ces 4 billets à venir soient les plus chouettes possible… Je suis joie !

 

Préambule – C’est bien, le Costa Rica ?

Globalement, j’ai beaucoup, beaucoup aimé ce voyage. D’abord, parce que le Costa Rica est un pays fabuleux et qui offre une diversité de paysages et de températures assez dingue : on passe de la montagne à la mer, d’un climat tempéré à tropical en quelques kilomètres à peine. Et puis, les « ticos » sont d’une gentillesse comme j’en ai rarement vue… On fait des gorges chaudes de l’accueil asiatique, je peux vous dire que Bali ou la Thaïlande, à côté du Costa Rica, c’est du pipi de chat !

Au fond, je n’ai qu’un seul reproche – de taille – : les prix. D’accord, je me suis peut être mal préparée. J’avais juré mes grands dieux que terminé, nada, macache le voyage à l’arrache… bon. C’est-à-dire que vu comme mes journées sont remplies en ce moment, je n’ai pas encore trouvé la solution pour organiser correctement mes vacances.
J’ai donc certainement été un peu légère quant à l’organisation de ce voyage, je l’admets, mais je n’avais lu nulle part que le Costa Rica était une destination tout à fait hors de prix... La moindre activité coûte 25$ par personne (en moyenne, attendez vous à débourser 50$ minimum par personne et par activité…), la nourriture, les hôtels ne sont pas particulièrement bons marchés eux non plus. Sans craquer notre string ni se lancer dans des aventures extraordinaires, on a bien du dépenser un bon gros 200$ par jour pour l’hôtel, les restaurants, la location de la voiture et les activités, et sans faire d’excès (j’entends par là que l’hôtel spa super trop bien, par exemple, on a clairement zappé).
Pour vous donner un ordre d’idée, notre voyage nous a coûté 4000 euros pour 15 jours, auxquels il faut ajouter les billets d’avion (1700 euros, 5 semaines à l’avance seulement)Oui, méga aïe, je ne vous le fais pas dire… Surtout quand on découvre le pot-aux-roses une fois sur place.

Reste que ces vacances d’américains nous ont fait le plus grand bien. Allez viens, je te raconte !

Premiers points de chute de ce carnet de voyage, 2 jours à Alajuela / Arenal :

 

Alajuela

hotel-alajuela-2

Comme souvent lorsqu’on se déplace avec monsieur, on réserve notre première nuit d’hôtel. C’est-à-dire qu’après un premier vol de 9h jusqu’à Atlanta, une escale de 2h, un second vol jusqu’à San José de près de 4h et 2h supplémentaires le temps de récupérer nos bagages / louer la voiture / changer de l’argent / souscrire un abonnement local 3G (comment ça, quoi ?!) / rouler 30 minutes encore, il ne nous serait pas venu à l’idée de zoner pour trouver notre premier point de chute.

Nous avons donc atterri à l’hôtel Buena Vista à Alajuela, chaleureusement recommandé par le Lonely Planet. L’hôtel est bien, cher mais dans les prix locaux (130 euros la nuit), le petit dej y est copieux, et Alajuela est une bonne première étape : une petite demi heure de l’aéroport seulement, et un bon point de départ si vous voulez ensuite visiter la région du Volcan Arenal.

Alajuela

Hotel-alajuela

Alajuela-1

La ville en elle-même en revanche ne vaut pas le détour : nous l’avons traversée en voiture histoire de, bon, voilà. Ne perdez pas votre temps, sauf pour faire un tour sur le marché… Mais j’y reviendrai.

 

Arenal – La Fortuna San Carlos

On accède à cette région par une petite route de montagne : 134 kilomètres… Mais plus de 3 heures de route ! Ici et à quelques rares exceptions près, les distances ne s’évaluent pas en kilomètres mais en temps. Malgré tout, la route est plutôt chouette : on traverse plein de jolis villages de montagne. Le trajet a beau être parfois un peu border et pas spécialement rassurant (coucou les gouffres qui bordent la route de part et d’autres !), il n’en reste pas moins que les paysages sont magnifiques. 

route-costa-rica-1

route

route-costa-rica-2

route-costa-rica

L’hôtel

Hotel-arenal

Hotel-arenal 1

Nous avons jeté notre dévolu sur la petite ville de La Fortuna San Carlos qui nous paraissait bien située pour passer 3 jours sur place, et sur le Hotel Rancho Cerro Azul : simple, pas hors de prix (80 euros la nuit, petit dej inclus) et plutôt bien, pas de restaurant mais une maison en face de l’hôtel où l’on peut prendre le petit dej, il est tenu par une famille costaricaine qui investit petit-à-petit dans l’affaire. Au départ composé de 4 bungalows, il y en a 6 aujourd’hui. Et deux autres en constructions. La chambre est grande, propre, elle dispose d’un balcon et surtout d’un hamac pour glander sévère après avoir baroudé un peu. Le tout est assez près de la route, mais comme elle est peu passante, on n’a rien trouvé à y redire.

A voir / A faire


(Coucou la vidéo montée n’importe comment… Mais bon, si vous faites fi de mes deux mains gauches, à vous la balade dans les arbres !)

Si vous aimez la nature, les (petites) randonnées (enfin, rien ne vous empêche de partir faire un trek hein), la forêt… vous allez vous régaler !

Jour 1

Après la route et après avoir pris possession de notre chambre, direction les sources d’eaux chaudes : elles sont nombreuses dans la région.

ecotermales

On a été aux Eco Termales… et on a été un peu déçus. D’abord à cause du prix : 50$ chacun pour accéder aux bassins et dîner sur place. Bon. Alors. Oubliez le dîner, il est sans intérêt aucun. Pour les bassins, les 35$ que coûtent l’entrée sans le dîner sont plutôt bien investis : l’endroit est propre, grand, bien tenu, le nombre d’entrées est limité, on vous fourni une serviette, un casier… Petit conseil, inutile de compter 3h sur place : l’eau naturellement chaude à 39°, 40 ou 40,5° (il y a 4 bassins en tout), c’est bien, mais on a vite beaucoup trop chaud ! Et autre conseil, allez-y plutôt entre 14h et 17h max, vous en profiterez plus : la nuit tombe vite au Costa Rica (vers 18h), si vous y allez comme nous vers 17h, vous profiterez moins de l’option glande sur transat.

Dernier point, on nous a dit après coup qu’il existait des sources d’eaux chaudes naturelles gratuites. On en a spotté une un peu trop tard pour nous (mais pas pour vous^^).

Jour 2

skytrek 1

Pour ce deuxième jour, on avait très envie d’une balade dans la canopée. Premières déconvenues avec les tarifs locaux (pardon, je radote mais je vous jure que ça fait tout drôle) : en arrivant au Parc National Arenal et au Sky Trek, nous nous voyons délestés de 77$ chacun pour 5 minutes de ce qu’on pourrait qualifier de télécabine et une bonne heure de « zipline », ces tyroliennes que vous trouverez à peu près partout au Costa Rica. Ça pique sévère, d’autant plus que si les tyroliennes sont riches en émotions, elles ne permettent pas vraiment de profiter pleinement de la fameuse canopée… Mais bon, l’aventure reste intéressante.

skytrek 2

skytrek

Et en images : (là encore, ne regardez pas le montage tout pourri, hein)


Ne cliquez pas si vous avez le vertige… ! par deedeeparis

Comme il était encore tôt (petite parenthèse, les horaires costaricains sont tellement différents… et reposants : on se couche vers 20h, et on se lève peu après le soleil, vers 6h/ 6h30. Ça ne pique pas du tout, juré, parole de lève tard, et en plus, on profite de journées à rallonge qui donnent aux vacances un parfum d’éternité !), on a voulu compléter par une balade sur un parcours composé de ponts suspendus proposée par la même entreprise locale. Mais comme il fallait rajouter 35$ par personne, on a décidé d’arrêter le délire et d’opter pour la Catarata de La Fortuna, une chouette balade en forêt à seulement (!) 11$ chacun qui débouche sur une cascade somptueuse et un joli petit ruisseau qui s’écoule entre les arbres. Ultra reposant.

cascade

cascade 1

trek

Pour dîner, vous pouvez aller les yeux fermés a La Fortuna San Carlos : du resto local au BK en passant par la pizzeria, vous trouverez assurément de quoi ravir vos papilles.

Voilà pour ces deux premiers jours au Costa Rica… Merci d’avoir choisi la DeedeeCompany pour effectuer ce voyage, rendez-vous la semaine prochaine, si vous le voulez bien, pour la suite du programme !

J’ai beaucoup parlé de prix, c’est pour moi le principal (et peut-être même le seul) gros point noir du Costa Rica, même si certains points de chute sont beaucoup plus chers que d’autres : la seconde partie de notre voyage, sur la côte Pacifique, était largement plus abordable.

Commentaires

merci pour ce compte-rendu !
oui l’Amérique du Sud est chère… je suis allée au Pérou il y a deux ans et demi, via une super agence de voyage, ça m’avait coûté en tout et pour tout 3 000 euros avec un vol intérieur. (on était en groupe, ça peut refroidir certains, mais c’était pas du tout « moutons », on était dix et tout le monde était très sympa).

Répondre

Oui, j’avoue que l’option groupe ne m’aurais pas tentée, de prime abord (#teamsolo)

Ca à l’air vraiment super mais très cher !!

Répondre

Je pense que si tu es un peu mieux organisée que moi, tu peux faire baisser un peu la note. Mais clairement, ça reste une destination chère…

J’ai le vertige, j’ai cliqué et j’ai eu (un peu le vertige) ;)!
Merci pour ce compte rendu . J’y suis allée il y a 4 ans et les prix ont encore augmenté!une des destinations préférées des citoyens US aussi! Mais petit pays qui en vaut la peine. Merci de l’évasion en ce vendredi bien automnale

Répondre

BRAVO ! ^^

Ça ne m’étonne pas que les prix aient encore augmenté depuis 4 ans.. On a passé notre séjour à dire « mais on est pas américains vous savez ! » 😀

Et du coup, tu avais fait quoi en gros comme parcours toi ?

Wow, la carte est super bien faite, bravo!
Sinon, merci de nous faire rêver un petit peu avec toutes ces photos à l’heure où l’année est loin d’être terminée 🙂
Wou, concernant les prix par contre ce n’est vraiment vraiment pas donnée, et l’apprendre en arrivant doit faire assez mal :/
J’aime particulièrement l’Hotel Rancho Cerro Azul qui a vraiment l’air super bien situé avec de jolis paysages!

J’ai hâte de découvrir la suite!

Bises,
Céline.

Répondre

Merci pour la carte 🙂

Les randonnées doivent être très chouettes là-bas ! Bon, je note donc qu’il faudra vraiment prévoir un budget un peu en avance ^^ Vivement les prochains épisodes 🙂

Répondre

Clairement. Je n’ai pas regretté d’avoir investi dans un pantalon exprès :p (passion rando !).

J’attendais ce billet avec impatience comme tu le sais. J’avais lu qu’en effet tout était très cher là bas, ce que tu as dépensé correspond à ce que j’ai pu lire si on veut profiter un peu mais j’avoue que je pensais qu’on dépensait surtout pour les hôtels pas autant pour les activités…
les videos sont chouettes merci 🙂

Répondre

😉

Pour le prix des hôtels, si tu y vas hors saison (ce qui est ton cas je crois), la note baisse un peu.

Quant aux activités, tout est plus cher dans les terres vs sur la côte : tu peux facilement squatter une plage gratuitement, par exemple. Mais oui, j’ai été très surprise moi aussi du prix de chaque activité, déjà, mais aussi du fait qu’il faille payer pour se balader dans un parc, par exemple… !

Personnellement ça m’a coûté 2000 euros billet aller-retour inclus en haute saison en 2014 (sachant que les vols m’ont coûté 740 euros) et j’ai loué une voiture et fait beaucoup d’activités (et d’apéros…ahem). Je pense que vos hébergements étaient donc assez chers.
Merci pour ce voyage « down memory lane » 😉

Répondre

Ahah, j’aime bien l’option apéros :p

On a loué une voiture nous aussi. Mais tu n’as pas trouvé les activités hors de prix ? 85$ le snorkeling, 77$ la zipline, entre 15$ et 20$ la moindre entrée dans un parc, sans compter les 20$ que tu rajoutes au moins une fois pour avoir un guide qui te montre les oiseaux and co dans sa lunette de compet, etc. ?

Et, en dehors des activités, j’ai trouvé les repas hyper chers aussi : en Thaïlande, tu manges pour 2$ max. là, il faut plutôt compter 10$ minimum…

C’est évidemment beaucoup plus cher que l’Asie c’est sûr 😉
Sinon je viens de vérifier mes comptes de l’époque et les nuits d’hôtel nous comptaient entre 10 et 15 euros par personne (chambre avec balcon, ou terrasse privée + hamac + vue de dingue !), la randonnée de nuit dans la jungle avec un guide coûtait 28 euros/pers, la leçon de surf 25 dollars, la randonnée de 6h dans le Corcovado avec déjeuner inclus 87 dollars/pers, je ne trouve plus le prix de la balade snorkeling en bateau à Bahia Drake, 20 euros la randonnée sur les ponts suspendus ç Arenal.
Nous n’avons jamais dû donner un billet au guide pour qu’il nous montre des animaux dans sa jumelle (c’était tjs inclus).
Enfin bref, c’est juste pour te donner une idée et donner une idée aux autres de ce que m’a couté mon séjour en décembre 2014 😉
En tout cas je recommande aussi ce pays que j’ai trouvé fabuleux ! PURA VIDA !

Merci pour ton retour 🙂

Ah oui je confirme, on n’a jamais payé moins de 50$ la nuit (pour ce prix, j’ai trouvé un hôtel sans eau chaude et plutôt sommaire en terme de confort).

Ce qui serait top ce serait que tu nous indiques les hôtels que tu as trouvé à ce prix là ! (comment ça, j’abuse ?!^^)

LOL ! non tu n’abuses pas mais je n’ai pas toutes ces infos sur moi. Notre hôtel (ou plutôt chambre/cabane en bois sur la colline avec vue imprenable sur le Pacifique à Bahia Drake) n’avait pas d’eau chaude mais vu la température c’était largement supportable 😉
Nous avions trouvé tous nos hôtels directement sur place sur le Lonely Planet (pas de résa depuis la France).
Evidemment ce n’était pas des hôtels/spas comme tu disais dans ton article mais le confort nécessaire était bien présent et surtout le HAMAC ! (petite larme à l’oeil en y repensant, vu le temps aujourd’hui à Paris, snif !)

Ah mais attends, c’est énorme : on a trouvé un super hôtel sous Bahia Drake nous aussi, las Caletas Lodge, pas d’eau chaude et confort super sommaire MAIS vue imprenable, gens adorables et surtout, cuisine de dingue, avec table partagée avec tous les clients de l’hôtel (petit hôtel hein).

Par contre c’était 98$ each la nuit, mais en pension complète. C’est le même ? 🙂

Pour les guides, en fait, en entrant dans les parcs ils n’étaient pas inclus et aucun ne t’accompagnait. Il fallait en payer un si tu voulais qu’il t’accompagne.. 🙁

(et oui, larme à l’oeil pareil…!)

Non ce n’est pas le même hôtel mais il avait l’air bien coolos. Le nôtre était perché dans le village et se composait uniquement de grandes chambres/cabane en bois sur le flanc de colline donc avec une vue imprenable sur le Pacifique depuis la terrasse privée. La chambre nous coûtait 30 dollars la nuit.

Et pour manger on allait au meilleur (et quasi unique) restaurant situé à l’entrée du village et tenu par un américain très mignon et sympa (oui oui en plus 😉 ). Ce resto en bois avec vue sur la jungle et poisson frais cuit au feu dans une feuille de bananier (MIAAAAAM !) s’appelle « Gringo’s Curt ». J’espère pour vous que vous avez testé l’adresse car c’était une pure tuerie et notre cantine officielle pendant 4 jours.
Et je ne te parle même pas de son fameux cocktail/smoothie papaye/banane/ananas et rhum <3
On n'a jamais payé plus de 15 dollars par personne en mangeant et buvant comme des goinfres 😉

PS: je viens de retrouver le nom de notre cabane…heu hôtel pardon ! C'est Cabinas Manolo à Bahia Drake ! 🙂

PS2: 30 dollars c’était le prix de la chambre, pas par personne 😉

Zut, zut, zut ! Me suis trompée de nom pour notre hôtel à Bahia Drake, c’était l’Hôtel Cabinas Murillo 😉

Merci pour le nom de l’hôtel !

holalalalaaaa!! Ca fait rêver et donne envie. c’est vrai qu’il est rare d’entendre parler du Costa Rica sur les blogs.

Répondre

Pas tant que ça, en vrai : le costa rica est visiblement une destination très populaire 🙂

Article magnifique…Tu m’as vraiment convaincue !

Répondre

🙂

Pour ne pas passer pour des américains, nous nous sommes adressés à une agence locale, terra Caribea. nous avons dit ce que nous voulions faire, notre itinéraire, les hôtels ou nous souhaitions séjourner, ils ont tout négocié et organisé, nous avons tout payé a l’avance, plus besoin de sortir les dollars sur place ! C’était top ! Au final 800€ pour le vol en decembre, et 900€ par personne sur place ,hôtel moyen de gamme, activités, repas. Nous partons cette année au Sri lanka et je pense refaire pareil. Merci de nous faire partagé es souvenirs !

Répondre

Pas idiot ! Merci du tuyau 🙂

La destination semble très belle, mais comme tu le dis et les commentaires des lectrices il y a des moyens de faire baisser la note tout en profitant du pays. Hâte de voir la suite.

Répondre

Oui clairement, en dormant à la belle étoile :p

Magnifiques photos. Cela donne envie.
Je pense que le Costa Rica est une destination rare et chère car, à ce que j’ai pu entendre, c’est un pays très protecteur vis-à-vis de sa nature.
Peut-être que les prix pratiqués sont une façon de limiter le tourisme « de masse » comme en Thailande par exemple.

Répondre

Oui, peut être aussi. Et c’est la seule chose qui me fichait un peu moins les glandes : quand tu payes ton entrée dans un parc national, tu dis que la majeure partie de ce que tu donnes va – logiquement – à l’entretien and co.

Oui meme si j’etais preparée a des prix elevées je ne m’attendais quand meme pas a manger au costa rica dans des cahutes de bords de route pour le meme prix qu’un lunch à NY… Argh… du coup j’ai tres envie de retourner en Amerique Centrale mais cette fois ce sera plutot le Guatemala ou le Nicaragua !

Répondre

Tu vas passer chez l’ennemi ! (les Nicas :p )

Apres lecture de ce billet une chose me frappe. Le prix de votre voyage. Il ne faudrait pas que cela freine tes lecteurs. J’y ai passé plus de 3 semaines et je n’ai pas payé ce prix la. 85 $ le snorckeling ????! On a du payé Ca 3 $ pour un spectacle magnifique.
Je suis amoureuse du Costa Rica,

Répondre

Les adresses, les adresses !

Sinon, 85 euros le snorkeling, c’était 2h de bateau AR et le dej inclus. Mais bon, quand même, j’ai trouvé que ça piquait sévère.

Je suis partie au Costa Rica avec voyageurs du monde en février 2012 pour 2 semaines, de la côte caraïbe vers la côte pacifique, en passant par les volcans et l intérieur des terres). C’était la très haute saison et on a validé le tout moins de 2 mois avant. Peu regardants à la dépense (voyage de noces hiiiiii) nous logions dans des hôtels 3 et 4*, avec location voiture et qq activités d’ores et déjà réservées, le tout en 1/2 pension. La note ? 7000 euros à 2 pour 2 semaines (on peut rajouter autour de 700 euros dépensés sur place).
Mon impression était que l on aurait pu faire considérablement baisser la note en réservant tout nous même. Apparemment non. Déception. J’ai adoré et nous aimerions beaucoup y retourner avec les enfants (voyage à 4, ouille ca pique…)

Répondre

J’adore ta tenue d’aventurière et la pose de winneuse avec le casque de travers et le beau paysage derrière ! Pura vida comme tu dis ! L’Amérique du Sud est très sympa, il y a quelques années les prix étaient très abordables. On trouvait des repas à 1 ou 2 euros a tous les coins de rue, des loyers achement intéressants, des budgets fêtes et loisirs du coup largement suffisants, des nuits d’hôtel à 10 euros la chambre … Maintenant, en tout cas pour certaines destinations, car je suis sûre qu’en cherchant bien, en s’enfonçant dans le paysage local on trouve encore beaucoup de coins où les prix ne nous vident pas le PEL, c’est quand même sacrément plus cher. Bogota est maintenant la ville la plus chère du continent par exemple, rivalisant avec New York. C’est dommage, mais je me réjouis d’avoir pu y être un peu à la bonne époque, au bon âge. J’y étais étudiante à la fac il y a plus de 10 ans déjà et qu’est ce que c’était bien ! J’y suis retournée avec ma grande il y a 4 ans et les prix avaient bien augmentés. Et puis, oui, il faut louer une voiture, ils conduisent comme des dingues. Tu peux toujours te faire percuter par quelqu’un, mais tu es sûres que toi au moins tu mettras toutes les chances de ton côté pour arriver à destination sain et sauf. J’ai eu peur plus d’une foiset je n’emmènerai jamais mes enfants la dedans. Ou alors en ville. Parce que ça vaut quand même le détour un trajet en car la bas. J’adorais ça, la musique à fond, salsa, vallenato, Cumbia, ça dépendait des goûts et de l’humeur du conducteur. Le nombre de passagers dépassait fréquemment du double le quota autorisé, on voyageait des fois dans la cabine du chauffeur, on pouvait négocier les prix, on y montait et descendait ou on voulait … Ah la bonne époque !
Bref, tout ça pour dire que, vraiment ta tenue, et comment tu la portes, j’adore !

Vivement la semaine prochaine pour la suite.

Répondre

Bon y a quelques erreurs de frappe on dira hihi ! Sorry

Répondre

Wooow je pensais que c’était vraiment moins cher le Costa Rica c’est dommage ! Le truc de la tyrolienne, dès le deuxième jour, ça a dû grave vous booster pour la suite ! On avait fait la même à Rio en deltaplane au dessus d’Hipanema et des Dos Hermanos : 80€ pour 15 minutes de vol (mais ça reste deux fois moins cher qu’en France !) ! Hâte de voir la suiiiiite

Répondre

Wow merci pour toutes ces infos à quelques jours du départ 😀
Petite question, est-ce qu’on peut avoir plus de précisions sur le forfait 3G ? à prendre dans un petit magasin, ok pour le tel ? merci beaucoup (je vais lire les jours suivants) !!

Répondre

Ecoute, je ne suis pas une spécialiste : j’ai acheté le mien à l’aéroport, pour mon iPhone. Bon voyage !

C’est certainement mon plus beau souvenir de voyage.
Nous avons eu la chance de voir le volcan Poas sans nuages.
Nous avons ensuite visité la partie pacifique nord, au mois d’aout.
Il y a eu quelques orages, mais moins de touriste à cette période.
Les plages sont très belles et pas très fréquentées en cette saison.
J’espère y retourner dans quelques temps.

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donec commodo dolor justo sit ipsum vel,