Des beaux pulls bien chauds qui ne grattent pas

©Photo Charlotte Sometime

C’est un peu mon défi depuis des années : je suis archi frileuse et hyper sensible en même temps. La plupart des mailles me grattent atrocement au point que je ne peux pas supporter de les porter plus de quelques minutes… !

C’est quoi une maille éthique ?

Une maille éthique, c’est une maille composée de fibres naturelles qui impacte le moins possible l’environnement et qui est produite dans des conditions décentes. Mais C’est aussi une maille qui prend en compte le bien-être de l’animal : laine mérinos, alpaga, cachemire impliquent forcément l’animal dans la production des pulls !

Les matières à privilégier :

L’alpaga : il produit beaucoup plus de laine qu’une chèvre ou un mouton et vit dans des conditions qui n’altèrent pas l’environnement.

Le mohair, à condition qu’il soit certifié éthique ! Il est produit par la chèvre angora originaire principalement du Tibet. Si elle est élevée aujourd’hui dans le monde entier, la Turquie est la zone principale où s’en procurer, comme l’Argentine et l’Australie.

La Laine mérinos, là encore si elle est certifiée éthique ! Dans le cas contraire, les moutons qui produisent cette laine sont souvent mutilés.

Les fibres recyclées. Pas besoin d’épiloguer !

Les matières à éviter :

Le cachemire : la plupart du temps et lorsqu’il n’est pas certifié éthique, ce qui est rare, le cachemire provient d’énormes élevages de chèvres qui paupérisent les terres sur lesquelles elles vivent. Pour soutenir la demande croissante, les éleveurs ont tendance à augmenter sans cesse la taille de leurs troupeaux, ce qui a de surcroit pour conséquence de les appauvrir petit à petit. On évite !

L’angora : c’est assez connu aujourd’hui, les élevages de lapins angora sont une torture pour les animaux dont les poils sont souvent arrachés à vif, que ce soit en Chine, qui produit 90% de l’angora,ou … en France.

Si le sujet vous intéresse, vous pouvez consulter l’article de Happy New Green qui a fait un point très complet sur le sujet !

Quelques jolies mailles éthiques et bien chaudes !

Voici donc une sélection de maille bien chaudes, éthiques, respectueuses de l’environnement et garanties sans grattage ! Vous m’en direz des nouvelles 🙂

Sur les photos, de gauche à droite et de haut en bas (vous pouvez aussi cliquer directement sur les images !) :

  • Pull Tricot en Alpaga
  • Pull I Love Mr Mittens, mon graal absolu que je ne me suis pas encore autorisé, au vue du prix !
  • Pull Charlotte Sometime (je l’ai acquis l’année dernière, je l’aime toujours autant !)
  • Gilet Sézane bien chaud et oversize
  • Pull marin rayé Annecy en jersey Saint James
  • Pull Leï 1984, pas le plus chaud mais comme il contient moins d’alpaga, il est moins cher que d’autres pulls de cette sélection…
  • Pull mohair et mérinos Sézane
  • Pull mérinos Valentine Gaultier
  • Pull alpaga marine Ekyog
  • Pull en baby alpaga Tricot (celui que vous avez vu cette semaine, absolument ! Je l’adore et ne le quitte plus)
  • Pull Sézane, déjà adopté depuis plusieurs semaines ici
  • Pull en laine People Tree, LA marque éthique par excellence
  • Pull à capuche en laine Sézane (il est décliné en plusieurs couleurs)
  • Pull en laine chinée, Two Thirds
  • Pull alpaga Léon & Harper
  • Pull laine et alpaga Sessùn
  • Pull mohair gris Roseanna (oui, moi aussi j’étais surprise que la marque soit éthique mais les mailles sont fabriquées en Roumanie). Attention, celui-ci gratte un poilounet ! (déjà vu ici)
  • Pull Mohair Manches Tricolores Crème Maiami
  • Pull en baby alpaga Stella Pardo, une marque que j’ai découverte il y a… voilà, au moins tout ça… !
  • Pull Léopard Laurence Bras

 

Bonux

Pour supporter un maximum de pulls, même ceux qui gratteraient un tout petit peu (mais vraiment très peu !) et ajouter un surplus de chaleur doudou, je glisse sous mes pulls un tee shirt fin à manches longues. J’en avais trouvé plusieurs chez Ekyog, notamment.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, j’espère que cette sélection vous aura plu !

Commentaires

Merci pour tout cela!
Mais Sézane pousse à la consommation à outrance, c’est pas hyper éthique

Répondre

coucou tu peux aussi évoquer babaa (https://babaa.es/) qui est sur une filière courte pour la laine (pour le coton, je ne sais pas).
Et les modèles sont assez sympas

Répondre

Ouh la la mais c’est très joli ça, merci !

1

As-tu vu le post d’Iznogood sur sa tentative de RDV et de visite des usines Sezane en Chine? Sezane la ballade et d’une certaine manière, par cette absence de réponse, bloque l’accès à ses usines. Ça remet en question la soit disant transparence affichée de Sezane et donc le côté éthique que la marque essaie de mettre en avant depuis quelques mois.

Répondre

Mais quelle marque invite les gens dans ses usines ? J’aimerais savoir, parce que pour avoir conduit fut un temps des audits dans des usines en Europe mais aussi en Asie (Chine incluse) ou Amérique du Sud, c’est très compliqué d’entrer dans une usine qui produit pour plusieurs marques. Comme je l’exprimais un peu plus loin dans les commentaires en réponse à Floflo, Sézane est sûrement perfectible mais c’est une marque qui s’engage, et qui est clairement beaucoup plus transparentes que beaucoup, beaucoup d’autres marques.

Tout à fait d’accord
Dedans est tout sauf éthique
Consommation à outrance, process de fabrication pas transparents …
Tout est faux dans cette marque
Vaste opération de comm avec bcp de blogueuses complaisantes

Répondre

Premier commentaire pour critiquer avec l’habituelle théorie du complot, c’est drôle…!

Cf. ma réponse à Floflo.

Merci pour ton post Deedee !
Pleins de choses sympas chez Balzac Paris aussi!
Sezane par contre n’a rien d’une marque responsable

Répondre

Mais pourquoi ? Je n’ai pas d’actions chez Sézane mais j’ai vraiment du mal à comprendre : la marque est engagée, elle produit dans des ateliers et usines audités, que ce soit en Europe ou plus loin, en Chine (on peut produire correctement en Chine, oui). Elle privilégie les matières durables et responsables, propose un modèle de production responsable sans production de surplus qui généraient des invendus à détruire, soutient un programme de recyclage des vêtements et est globalement engagée sur un chemin qui tend à être de plus en plus responsable. Tout est limpide sur le site, il y a même une rubrique dédiée (https://www.sezane.com/fr/a-propos/sezane-nos-engagements).

Alors bien sûr, tout n’est pas parfait, (j’aimerais savoir quelle marque l’est, parfaite !) mais de là à dire que « Sezane (…) n’a rien d’une marque responsable », vraiment, je ne comprends pas.

Merci beaucoup pour cet article très inspirant ! J’adore lire des articles comme ça, ça me permet de découvrir de nouvelles marques !
Concernant le cachemire, je suis complètement d’accord, c’est très important de faire attention à la façon dont il est produit ! J’ai acheté un pull en cachemire de la marque absolut cashmere le mois dernier. Je ne sais pas si tu connais, mais c’est une marque très sympa qui propose des pulls en cachemire éco-friendly. Ils ont leur propre centre de production en Mongolie Intérieur et ainsi ils peuvent s’assurer que leurs chèvres et leurs artisans sont traitement de la meilleure façon possible. Et j’avais lu que c’était aussi une bonne manière de limiter le surpaturage qui nuit à l’environnement 🙂

Répondre

Merci pour cette sélection ! Les pièces sont toutes plus jolies les unes que les autres ☺️

Répondre

Merci pour le post. Je trouve que proposer des pulls avec de l’acrylique est problématique, mais bon, la plupart des modèles proposés sont chouettes.
Deedee, si tu veux un pull compliqué aux manches larges, qui tienne chaud et soit 100% éthique, un pull irlandais (ou, mieux, un pull irlandais d’occasion) devrait faire l’affaire. Ca gratte un peu, mais c’est un superbe coupe-vent et c’est beau. D’ailleurs, j’en porte un aujourd’hui.

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

tempus elit. luctus id Aenean quis sit suscipit velit, mattis