Lectures de vacances

lectures-vavances

Chaque année, il est un rituel auquel je ne sacrifierais pour rien au monde : le choix de mes lectures de vacances. A mesure que le temps passe (et passe et passe et beaucoup de choses ont changé) (PARDON), je lis moins. Beaucoup moins.

La faute au scooter, d’abord : depuis 6 ans, je peux compter sur les doigts de la main le nombre de fois où j’ai pris le métro, ce qui me convient globalement plus que très largement, soyons clairs… à un détail près : la lecture. C’est un peu moins pratique à scooter, il faut bien l’avouer.

Je pourrais bien-sûr lire le soir, le week-end… sauf que : que ce soit une série à regarder avec monsieur, les réseaux sociaux, un article à lire ou à terminer sur le blog… je suis toujours happée par quelque chose d’autre. Boucler ma valise avant les vacances revêt donc plus que jamais une excitation toute particulière : outre la promesse des grasses mat, apéro, coquillages et crustacés, elle contient celle du temps qui s’écoule mollement au gré de quelque lecture.

Voici le cru de l’été 2016. Bon, si je suis honnête avec moi même, je SAIS que je ne pourrais probablement pas venir à bout de ces 5 livres… Tant pis, y croire, c’est aussi croire que les vacances ont un parfum d’éternité parfaitement délectable !

Je vous fais un compte rendu en bonne et due forme évidemment au moment voulu. D’ici là, n’hésitez surtout pas à me faire part de vos lectures à vous : je fais partie de ceux qui pensent qu’on n’a jamais trop de pistes de lectures !

Ah oui, aussi, je suis contre les liseuses, pas la peine d’amener le sujet sur la table hein :p Plus sérieusement, je ne dénigre pas l’aspect pratique de l’objet, indiscutablement plus léger / pratique à trimballer. Mais pour l’heure, rien n’y fait  : je suis bien trop accro au papier, à l’odeur des livres, aux pages cornées, au rapide check de l’état d’avancement dans la lecture…

Ah oui bis : j’ai beaucoup avancé dans la lecture des Gens dans l’enveloppe : la première partie m’a laissée un peu, mmm, disons, de marbre. La seconde m’intéresse un peu plus.. On en reparle.

Commentaires

J’ai parcouru tes quelques articles sur la littérature, et au vu du type de romans que tu sembles aimer je te conseille « Evariste » de François-Henri Désérable, sur le mathématicien Evariste Gallois. La narration est géniale, et le livre extrêmement intéressant (ce n’est ni un traité de mathématiques ni une biographie conventionnelle, loin de là :))! Je viens de le finir et j’ai adoré!

Répondre

* Evariste Galois

Tout comme toi, je lis beaucoup moins depuis que je ne prends plus le métro (marche ou bus) et pourtant, je bosse dans une maison d’édition donc du choix j’en ai ! 😉 Trop peut-être lol ! Du coup, c’est pendant les vacances que je me rattrape, J’ai lu Amélia de Kimberly McCreight, Viscères de Mo Hayder, Six jours de Ryan Gattis, Deux gouttes d’eau de Jacques Expert et là je vais commencer Un tueur sur la route de James Ellroy (beaucoup de thrillers lol) et j’en ai tellement d’autres sur ma pal qui se rajoute de jours en jours que bon…. Passe de bonnes vacances en tout cas et bonne lecture !

Répondre

La saga outlander, j’en suis présentemment au tome 3, typiquement le pavé qui est farpait en vacances 🙂 (…et si tu as la flemme, y a l’adaptation en série ^^)

Répondre

Les gens dans l’enveloppe me dit bien, surtout le concept en fait, un roman et un CD, en plus Alex Beaupain…
Quand à la liseuse, je n’aime pas non plus, c’est fou de vouloir trouver un côte plus pratique à tout, tout le temps, moins lourd, moins de place… une tablette je trouve ça froid, j’aime trop tenir les livres en main 🙂

Répondre

Ahahah LA pile à lire de l’été !!! Et bien figure toi que cette année j’ai eu un mal foufoufou à la faire… Je n’avais envie de pas grand chose, du coup je me suis rabattue sur des polars et une rom-com, et j’ai tout lu, et même plus, puisque ma douce et adorée héritière a décidé de faire des siestes de 2 heures minimum chaque jour. Et donc, pendant que mini roupille, maman bouquine ! Et j’ai clôturé l’été en beauté avec The Cursed Child.
La liseuse (bien qu’en possédant une) ne m’a même pas traversé l’esprit, je me suis donc tractée mes 5 Poche à l’aller (et je les ai laissés là-bas, hein !).
Bises à vite !!

PS : mais là je suis dans les cartons de mon déménagement alors la liseuse prend tout son sens !

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Curabitur commodo eget ante. fringilla dolor Aenean ut