Travailler efficacement de chez soi quand on est confiné

En tant que freelance, je me suis retrouvée très souvent à travailler de chez moi. Je déteste ça, encore plus quand je suis obligée de le faire mais on n’a comme qui dirait pas trop le choix ! Voici donc quelques conseils pour travailler efficacement de chez soi. Evidemment, je n’ai pas d’enfants, c’est donc beaucoup plus « facile » pour moi : j’ai listé quelques pistes pour les parents à la fin de l’article.

Eh hop, quelques conseils pour être efficace en télétravail

Mettez un réveil

Ce n’est pas parce que vous êtes cantonnés à la maison qu’il faut faire la grasse mat. Garder un rythme à peu près carré est essentiel pour ne pas glisser ! Par glisser, comprendre passer la journée à mater des séries sur Netflix and co et se réveiller vers 18h en panique…

Ne modifiez pas votre routine du matin

Douche – petit dej – habillage et go ! Là encore, conserver votre rythme globalement habituel vous permettra de rythmer au mieux votre journée.

Usez et abusez de la to-do list

A la maison plus qu’ailleurs, la to do list m’a sauvé plus d’une fois ! J’en fait pour ma part une en début de semaine (je prends une petit demi heure le lundi matin pour lister les priorités de la semaine). Je raye évidemment au fur et à mesure les actions accomplies, parfois même, je rajoute une ligne après que l’action ait été accomplie pour avoir le plaisir de la rayer (que celle ou celui qui n’a jamais fait ça me jette la première pierre !).

A la maison, je me fais chaque soir un mini point pour voir ce que j’ai accompli et ce qu’il me reste à faire. Evident.. mais certaines évidences sont bonnes à rappeler !

Assignez une durée à vos tâches

Autant que faire se peut, essayez d’assigner une durée à chaque tâche de votre to do et de les répartir : si vous avez une fenêtre de tir de 20 minutes pendant la sieste du petit ou que vous pensez au contraire pouvoir consacrer un peu plus de temps à un autre moment, vous identifierez sans perdre de temps ce que vous pouvez faire.

Répartissez vos horaires différemment

La bonne nouvelle, c’est que vous n’êtes pas obligés de répartir vos 8H de travail comme au bureau, en one shot. Vous pouvez mettre un réveil 30 minutes plus tôt pour commencer à trier des mails, fermer l’ordi à 16h pour le rouvrir un peu plus tard, bref, le patron à la maison, c’est vous !

Autorisez-vous des pauses

Programmez du temps mort, du temps de liberté et même, du temps de rien : vous avez le droit de vous mater un épisode de votre série préférée, ça n’a jamais tué personne, pas de quoi culpabiliser ! De toutes façons, vous gagnez le temps du transport et des pauses entre collègues, autant les réutiliser.

Vous pouvez même pousser jusqu’à planifier vos pauses : c’est ce que préconise la méthode Pomodoro, une technique de gestion du temps développée par Francesco Cirillo, un développeur berlinois, à la fin des années 1980. En gros, Cirillo a démontré que des pauses régulières favorisent l’agilité intellectuelle.

Sa méthode se décline en 5 étapes :

  • d’abord, on décide de la tâche à effectuer
  • on règle le minuteur sur 25 minutes
  • on travaille sur la tâche jusqu’à ce que le minuteur sonne et on la note comme étant réalisée
  • on s’octroie une courte pause de 5 minutes. Toutes les quatre sessions de 25 minutes, on prend une pause un peu plus longue (15-20 minutes).

Coupez les notifications

Le moyen le plus sûr d’avancer sur une mission le plus efficacement possible reste de faire en sorte que vous soyez le moins dérangé. Identifiez un laps de temps minimum pour effectuer votre tâche (30 minutes, 1h), fermez vos onglets mails, Facebook, Twitter, Instagram et concentrez-vous sur votre tâche, rien que votre tâche.

Attelez-vous à une tâche à la fois

Dans la même veine, essayez de rester concentrés sur une seule tâche à la fois : j’avance beaucoup plus vite de cette manière !

Soyez réalistes et indulgents avec vous-mêmes

A moins que vous soyez seuls, vous ne serez jamais aussi efficaces qu’au bureau. Ne vous flagellez pas si vous ne vous sentez pas aussi efficace que d’habitude, vous faites ce que vous pouvez et c’est déjà pas mal ! Rappelez-vous qu’à l’impossible, nul n’est tenu…

 

HELP / Je me sens complètement dépassé.e par les événements

D’abord, prenez une grande respiration par le nez et expirez bien fort par la bouche. Vous pouvez répéter quelques fois l’exercice : ça n’a l’air de rien mais je vous jure que ça fait baisser la pression..!

Ensuite, prenez une feuille et répartissez vos tâches selon la matrice suivante, la fameuse matrice d’Einsenhower :

Elle est simple, efficace et elle permet de prendre des décisions rapides en faisant le tri et la part des choses entre l’urgent et l’important. Notez bien qu’on (je !) la dégaine souvent en situation de crise mais elle s’avère redoutablement efficace en amont également.

 

BONUS TRACK / travailler avec des enfants à la maison

J’avais initialement inclus un « bonus track » à cet article, mais il s’est avéré qu’il y a tellement de pistes pour occuper les plus jeunes et les ados que ce bonus track a fini par ressembler à une énorme liste interminable… J’ai donc pris le parti d’en faire un article à part à entière !

Voilà, j’ai fait le tour. Si vous avez des pistes à ajouter vous savez comment procéder ! Bon courage à tous, et n’oublions pas de garder la foi <3

Commentaires

Article qui tombe à pic! Merci Deedee!
J’applique la méthode pomodoro toutes les fois où je n’ai vraiment pas envie de bosser (s’y mettre pour 25 minutes, c’est jouable!) et j’avoue que c’est diablement efficace!
bon courage à tous!

Répondre

C’est clair et complet. A user sans modération !

Répondre

C’est le parfait moment pour bosser sur des projets perso, de trier ses photos, ses documents, de faire le ménage chez soi, sur son ordinateur, les factures, les comptes… et tout cela avec vos conseils de télétravail !

Répondre

salut Delphine, je suis en télétravail depuis mardi matin, c’est la première fois de ma vie et… j’aime ça ! l’attrait de la nouveauté me diras-tu. peut-être. mais aussi une sensation de liberté malgré le fait d’être enchaînée à mon ordi ! l’être humain est paradoxal, je le suis, je le reconnais. mais j’ai un chouette appartement, pas d’enfant, pas de mec, bref, je savoure ma solitude, for the time being. j’espère que tu vas bien, ainsi que tes proches et que ce confinement t’est le plus profitable possible.

Répondre

Il est vrai qu’en ce temps de confinement, il est facile de se laisser aller et de rapidement glisser vers une irrémédiable léthargie et procrastination. S’instaurer un rythme et des règles à suivre est essentiel, mais tous n’ont pas forcément cette force mentale que cela demande, car les distractions ou tentations à la maison sont trop grandes. Et puis quand on se permet une petite entorse à notre planning, on se dit que ce n’est rien, juste « ça », mais le juste « ça » s’additionne très vite avec d’autres justes « ça », et au final les jours suivants on se retrouve à traîner au lit, ou sur le canapé, remettant nos impératifs à plus tard, un « plus tard » qui parfois même ne vient jamais.

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donec sit ultricies lectus eget luctus id eleifend