Le cas du sac Balenciaga

Alors, quel est le problème avec ce sac Balenciaga, me direz-vous ?

Si je vitupère à qui mieux-mieux sur Facebook ou sur Twitter, j’ai longuement hésité avant de publier ce billet.

Rapport que je n’ai pas envie de transformer ce blog en support de râleries, critiques et autres grincheries.

Rapport aussi qu’après le cas des bottines Sandro, je ne voudrais pas qu’on puisse croire que je râle pour avoir du cadal ou pour me faire remarquer.

Pourtant, je suis déçue. Très déçue. Et je publie ce billet en me disant que si je peux éviter une déception égale à la mienne à une seule d’entre vous, ce sera déjà une sacré victoire.

Voilà les faits.

A votre avis, quel âge à ce sac ?

Je vais vous le dire, moi. Je l’ai acheté fin avril. Ehhhh oui.

Je ne le porte pas tous les jours, loin s’en faut (j’ai d’autres sacs de prédilection… !). Et pourtant.

Au bout de trois petits mois, donc, ce sac, dont je tairais le prix (j’ai honte), est affreusement usé. Elimé, rayé.

Et encore : je trouve que les photos ne sont pas aussi révélatrices de l’état de délabrement de la chose que je le voudrais.

Bon. Voilà.

Je veux bien qu’un sac se patine. Après tout, rien n’est plus affreux qu’un sac tout beau, tout neuf, au clinquant arrogant et un brin pathétique.

Certes.

Je veux bien que la couleur des Balenciaga passe au fil des jours. Ça ne m’ennuie pas, cf. plus haut.

Mais franchement… Avoir un sac complètement usé à tous les angles et griffé de toutes parts alors que j’en prends un soin quasi religieux, pardon, mais ça me contrarie. Grandement même. Encore plus lorsque je passe au corner où je l’ai acheté et où la vendeuse me répond, tout sourire et d’une politesse arrogante, voire, un poil méprisante « c’est normal ».

Ah. OK.

J’eusse toutefois apprécié qu’on me prévienne, au moment où j’effectuais mon achat, que j’allais jeter une somme indécente par les fenêtres sans autre forme de procès. Rapport que je ne suis pas Paris Hilton, moi. Et que lorsque je m’autorise une telle folie, je le paye. Cher. Trop cher, en l’occurrence.

Et qu’au registre du bestiaire, si j’aime jouer les moutons, j’ai horreur qu’on m’attribue, de fait, celui de dindon de la farce.

Commentaires

1

Oula … Mon Balenciaga n’a pas du tout cette tête là, même après deux ans d’utilisation.
Le seul truc qui m’a gonflé, ce sont les lanières qui se sont dédoublée au bout de 15 jours. J’en ai acheté d’autres et depuis ça va.

Tu as essayé de le nettoyer avec une crème douce pour le cuir ?

Répondre

Non. Je l’avais consciencieusement imperméabilisé lorsque je l’ai acheté. Je pensais qu’il suffisait de le faire régulièrement.

Je vais tenter, merci 🙂

C’est la qualité du cuir qui n’est pas à la hauteur. Je suis du domaine et connait trop bien ces fournisseurs véreux. Désolé pour toi.

Tu as raison de publier ces photos ! Je trouve que la réaction de la vendeuse est absolument scandaleuse. Les prix ne cessent d’augmenter et la qualité ne cesse de diminuer ! Quand on pense à ces sacs vintage qui ont traversé les décennies !

Répondre

Je ne sais pas, je t’avoue. Qu’est-ce qu’un mini billet sur un mini blog va changer, réellement ? On a toutes la réponse, hélas…

Oui, je suis énervée !

Idem pour moi avec mon Work vert bouteille (acheté à la toute fin de l’automne), les coins sont usés. Pourtant, comme toi, j’en prends grand soin : jamais par terre, j’alterne avec d’autres…
Visiblement, cette « fragilité » dépend des couleurs de cuir et du coup des saisons. Depuis quelque temps, j’ai l’impression que les cuirs sont plus fins (d’où le tombé très souple des Balenciaga récents)
M’enfin bon… Au prix où la chose est vendue… Il y a de quoi, effectivement, se sentir un peu comme le dindon de la farce…

Répondre

Me sens moins seule (ce qui ne change pas grand chose, on est d’accord !).

La moindre des choses serait de mettre les acheteurs en gade, il me semble. La réaction de la vendeuse m’a scotchée (même si hélas, je m’y attendais).

Sans déconner… il y a de quoi hurler ! Je veux bien être une dinde qui claque son salaire en sacs, mais quand même…

Je ne m’attendais pas à ça… Je crois qu’à ta place ça me rendrait surtout très triste.
Et alors la vendeuse du corner t’a donné une estimation de sa durée de vie, histoire d’être prévenue…?

Répondre

Rien, que dalle, macache.

Elle s’est contentée de me regarder avec un grand sourire et de me répéter en boucle « c’est normal ».

Plus elle me répétait ça, plus je me sentais conne… et énervée, plus que triste.

Une copine a le même et le sien est dans un état… pitoyable !
Fermeture éclair cassée, doublure… dédoublée et le sac complètement rayé. Ouais, en même pas quelques mois aussi !
Et vu le prix, Balenciaga se fout carrément de la qualité de ses sacs, non ?!

Répondre

Le même, même couleur et tout ? Car en effet, je crois que tous les cuirs (couleur & co) ne vieillissent pas de la même manière.
Visiblement, j’ai touché le gros lot avec le mien.

De toutes façons, je suis une grosse poisseuse en ce moment, ça ne m’étonne pas 😉

Je ne connais pas exactement tous les coloris mais oui, c’est la même couleur ! Donc, c’est le cuir utilisé pour la série entière qui a un soucis… :-/

Répondre

Et il faut que ça tombe précisément sur LE coloris que j’ai choisi. Evidemment.

Une copine m’a offert un sac qui y ressemble beaucoup (un ersatz de Balenciaga mais je ne le savais pas, connais rien à ces marques) en faux cuir eh bien… trois mois après, il est dans un meilleur état!
J’aurais eu les b*** aussi, à dépenser beaucoup pour retrouver un sac dans cet état!

Répondre

Conclusion : achetons de la contrefaçon ?! 🙂

J’avoue…il y a de quoi être déçue! Vu le prix, tu t’attends à de la meilleure qualité. Visiblement le cuir a des défauts…

Répondre

Et pas qu’un peu !

très décevant!
la vendeuse pas très intelligente a perdu sa cliente!
et le bouche à oreille ne lui fera pas de pub j’imagine!

Répondre

Ah ben soyons claires : je ne comptais de toutes façons pas m’en offrir un second. Non seulement je n’en ai pas les moyens, mais en plus, j’ai comme une sorte d’envie qui s’est comme qui dirait évaporée !

Ahhh le billet que j’attendais! Mon vrai Balenciaga (le First) s’est vite révélé fragile et vu la vitesse à laquelle il s’usait, je l’ai de moins en moins utilisé. Finalement j’ai acheté un faux (un City noir) en Italie, en cuir de vachette, solide. Un sac que j’utilise sans me poser de questions! Et un autre faux (blanc) en Chine. Les deux faux sont résistants, ne se rayent pas, les coins restent jolis. C’est tout de même dingue de devoir acheter du faux pour être satisfaite, c’est le monde à l’envers. A force de vendre de la m…. qui ne tient pas la route, ces marques (Balenciaga ou Jérôme Dreyfuss), ça va finir par se savoir. Merci Deedee d’être claire là dessus et de mettre les points sur le i!

Répondre

Dingue, indeed….

Eh ben, moi qui bave devant un Balenciaga depuis un moment (que je ne m’offrirai pas à moins de gagner au Loto rapidement), ça me calme bien.
Merci pour cet article 🙂

Répondre

My pleasure !

Cela explique bien des choses: dans ma fac parisienne de « riches » beaucoup de nenettes l’arborent dès la première année et je les trouvais esquintés!Je me rassurais donc en me disant qu’elle l’avait trouvé sur ebay ou avait récupéré celui de moman…
Mais non, ils s’usent donc ainsi!!!
Cela me rappelle l’affaire des Jerôme Dreyfus qui déteignent direct sur votre jean…
Je trouve cela dommage que les prix restent si élevés et les vendeuses si condescendantes pour de tels produits.
Je ne veux pas lancer des pierres mais oui, Sandro et Maje c’est pareil: la qualité laisse franchement à désirer. Et quand en plus, tu as économisé pour te payer des choses de marques qui te faisaient « rêver » c’est encore plus triste.

Répondre

Avoir un Balenciaga à 20 ans… ça me scotche toujours 😉

Mais comment justifie-t-elle le fait que c’est « normal » ?

Répondre

Aucune justification, niet. J’étais plantée devant elle, j’essayais de dire que quand même, quel(s) argument(s) pouvait-elle réellement m’opposer ?

Rien, « c’est normal », répété en boucle avec son sourire ultra bright.
J’ai bien cru que j’allais l’insulter.

Je trouve que tu as raison de poster ce type de billet. Car plus le temps passe, plus le fossé se creuse entre les prix exhorbitants de nombreuses marques dites « tendance » ou « chic » et la piètre qualité des produits… Dans mon pressing parisien, il y a désormais une affiche qui indique que les vêtements Maje et Sandro peuvent être abîmés au lavage du fait de leur mauvaise qualité !

En ce qui concerne ce sac, il se trouve qu’on m’a offert il y a 3 ans un City bleu mais made in China 😉 Je sais, c’est mal…. Reste que j’ai beau l’utiliser très souvent, il ne bouge pas (couleur, tenue, cuir : impeccable). Pourtant, je ne le chouchoute pas des masses et je le traîne partout. Certes, mon modèle made in china est de qualité et personne ne me croit quand je dis que ce n’est pas un « vrai de vrai ». Mais je rejoins Shupi : c’est fou de se dire qu’une copie tient mieux qu’un modèle original !

Répondre

Je ne sais pas. C’est un peu énervant, in fine, d’être toujours celle qui monte au créneau. Je me fais l’effet d’un roquet qui n’a de cesse d’aboyer, c’est fatigant 😉

J’ai eu le même problème avec mon Dreyfuss.

Répondre

Oui, mais Dreyfuss, quelque part, c’est la moitié du prix. Alors certes, ça n’est pas une raison, je te l’accorde.

N’empêche.

Et puis, avec du recul : le mien s’est flingué rapidement, mais depuis, il « stagne » dans son aspect mmmm vintage ?

Imperméabilisé ou pas, nettoyé avec de la crème pour le cuir ou pas, la question n’est pas là ! Je trouve tout simplement HONTEUX la qualité du sac pour une telle marque et à un tel prix !!

Au bas mot, un Balenciaga s’achète 1.000€, un prix exorbitant lorsque l’on voit la qualité du cuir et du produit en général d’autant que cela fait moins de 3 mois qu’il fait parti de ta « garde-robe ».

Quant au propos condescendants de la vendeuse…Tout ceci a de quoi entacher l’identité de la marque.

Tu as bien raison d’afficher ton désarroi, parce qu’au vu des différents commentaires (rapport que beaucoup d’entre nous, on le même pb de sac que le tiens), je trouve qu’on a vraiment de quoi penser que Balenciaga nous prend pour le dindon de la farce !

Répondre

Ça me tue. J’ai tellement les boules… Tu peux pas savoir !

C’est complément scandaleux, quand on connait le prix de ce sac…

De mon coté, j’ai un lancel depuis près d’1 an et il est parfait! il a toujours sa couleur marron, les couture oranges impec. le cuir n’est pas griffé. Parfait ! et je l’utilise tout les jours ! et je ne suis pas une pro du soin des sacs…
De plus, lorsque j’ai eu un défaut d’une couture sur une lanière de décoration, je suis passée au magasin et il l’ont réparé de suite.

Répondre

Le notre tient très bien la route niveau cuir, aussi, je suis satisfaite 🙂 Et pourtant, pour le coup, je n’en prends pas spécialement soin !

Moi je suis très contente que tu abordes ces sujets sur ton blog. Je me dis que les marques doivent de plus en plus surveiller la blogosphère, alors on a peut -être une chance d’être entendues…
J’ai un sac Gaucho de Dior abimé au bout d’1 mois ( et 3 utilisations !) que je me suis décidée à envoyer en réparation chez eux. Et bien ils m’ont dit qu’il fallait 3 mois (!) et à l’heure où je vous parle ça en fait déjà 2.5 , j’ai les boules , il n’ y a pas d’autres mots.
Finalement, il n’ y a que les sacs Longchamps qui ne m’ont jamais déçue en terme de qualité, eux c’est du solide !

Répondre

Franchement, j’en doute.

Si Sandro a réagi intelligemment, c’est aussi une marque plus accessible que Balenciaga.

Je doute fort que Balenciaga descende de sa tour d’ivoire pour faire amende honorable… Hélas !

c’est fou ça moi j’ai un part time geant noir et il est quasi parfait ( je l’ai eu à noel) le noir bouge un peu mais je trouve ça sympa en prevsision je le nourris en permanence mais c’est hallucinant…

Répondre

D’après ce que je peux voir ça et là, tous les cuirs et tous les modèles ne se valent pas.

Tu as misé sur le bon, veinarde 😉

Okayyyyyyyyy…
« Balenciaga » rayé de ma dream shopping-list.
Ca, c’est fait.

Répondre

Appelle moi la prochaine fois que tu veux craquer sur quelque chose 😉

effectivement…je ne pensais pas que c’était à ce point là…A vrai dire cela me laisse un peu sans voix. Le mythe du sac Balenciaga en prend un coup . On ne sait jamais, peut-etre que l’afflux de posts va « interpeler » une vendeuse ( une sympa cette fois !! ) meme si tu ne le recherches pas. Toutefois, cela ne serait que justice! Je suis déçue pour toi Deedee ! et meme si tu est malchanceuse ces temps-ci, en art c’est synonyme d’éclosion de génie …on ne sait jamais…

Répondre

Tu me remontes le moral 🙂 Je n’ai pas l’impression d’être en vaine artistiquement parlant mais je vais ouvrir l’oeil ! 🙂

Blague à part, je doute que la marque réagisse : je ne suis qu’une pauvre petite grue de cliente parmi toutes celles de la marque…

Pour que la vendeuse ait réagi comme elle l’a fait, ça prouve bien qu’ils n’en ont clairement cure !

Désolé pour ma vilaine faute d’orthographe…j’ai honte!!

Répondre

Avec le nombre de fautes que je fais malgré moi, j’aurais beau jeu de te jeter la pierre, Pierre 😉

Tu devrais essayer d’aller te plaindre dans une autre boutique, voir si le discours est le même. Parce qu’une vendeuse qui me répond « c’est normal » alors que le sac a même pas 4 mois, je l’assassine sur place ! (non mais sans rire, où va le monde…)

Répondre

J’ai failli m’énerver très fort. Mais je suis une fille bien élevée. Enfin, je crois.

Si tu veux on organise une manif militante « NON AU DIDON » devant le corner Balenciaga 🙂

Répondre

Grave ! Et on embarque Gaston 🙂

le vrai « coup de massue » pour ces marques, ça serait que Marie-Claire ou Cosmo fassent un article sur la dégradation de la qualité mais ce n’est pas compatible avec la pub qui les fait vivre… dommage cette connivence « obligatoire »

Répondre

Mmm tu t’éloignes du sujet, là, si je peux me permettre !

Alors alors :
mon Giant avec rivets oversize n’a pas bougé, certainement parce que les zones de frottements sont quasi inexistantes, les rivets protègent le tout.
La couleur a, en revanche, changé, mais c’est ce que je voulais, je demandais juste à ce que ce soit subtile et harmonieux.
Me voilà donc totalement satisfaite de mon Balenciaga.

Mais, MAIS, je sais que ces sacs peuvent vieillir très mal, on en voit suffisamment dans la rue pour s’en rendre compte. C’est juste que l’on pourrait croire que le sac a vieillit au fil des années alors que son évolution est très rapide puis stagne.
J’adore ton sac Deedee, même vieillit, mais c’est parce que j’aime les trucs un peu abimés, c’est comme ça. Mais j’avoue que ce soit ta CB qui ait chauffé et pas la mienne me détend du string sur la question.
Je note quand même que:
1 – les plus outrées sont celles qui n’ont pas de Balenciaga
2 – acheter une copie sous prétexte qu’elle est de meilleure qualité renvoi à un débat plus long et plus compliqué sur la culture des apparences (les codes comme signes d’appartenance à un groupe, etc…), entre autres.

Répondre

J’espère bien que le vieillissement prématuré va tarder.

Car si moi non plus je n’aime pas arborer du clinquant, du neuf, j’aime moins le vieillissement ultra accéléré.

La copie, c’est clairement un autre débat 🙂 (On peut l’aborder, note, il y a pas mal de choses à dire à ce sujet !).

Non, je répondais à la remarque selon laquelle le mécontentement des clients avait peu de poids.
Regarde ce qui ce passe pour d’autres sociétés quand des magazines comme « 60 millions de consommateurs » ou « que choisir  » dénoncent des abus ou des malfaçons, les marques sont obligées de réagir.
C’est parce qu’aucun media ne vient les « embêter » que les marques de luxe peuvent continuer à nous prendre pour des jambons.

Répondre

Oui, à ceci près que le but des féminins et celui de 60 millions de consommateurs diffère : les uns sont axés sur le plaisir, la consommation, le rêve, dans une certaine mesure.

L’autre a pour but de dénoncer des abus, problèmes, dérives.

Reste à faire en sorte que 60 millions de Consommateurs & co s’intéressent de plus près à la mode…

Tout à fait d’accord avec toi. Les vendeuses sont la pour VENDRE (avec plus ou moins de talent). Oui c’est con de le dire mais c’est la vérité. Hier encore je faisais les soldes (chez Sandro, bon ok, encore eux mais j’adore le style de leurs vêtements). J’essaie un long débardeur mais qui « baille » au niveau de la poitrine. Réponse de la vendeuse: « Mais c’est normal (ndrl: tout est normal dis donc). Il suffit de le laver et il va rétrécir (???) ». Sans oublier cette petite phrase tellement charmante « Et puis il a été tellement porté qu’il se déforme ». So chic. Bref, je pensais qu’en général payer cher justifiait la qualité des choses mais visiblement, c’est faux !

Répondre

Très bon. J’adore ! On devrait compiler les remarques de cet acabit, m’est avis que ce serait délectable 🙂

Je voudrais juste rebondir sur le commentaire de Nadia qui cite « les plus outrées sont celles qui n’ont pas de Balenciaga ».

Ok, soit. J’avoue, je n’ai pas de sac Balenciaga dans mon placard (pour la simple raison que je n’en ai pas les moyens, et je ne dis pas ça pour faire ma Cosette, le jour où j’ai l’argent pour, t’inquiète pas j’ai bien l’intention de m’offrir un sac à 1000 boules :D)

Avec tout le respect que je porte à Nadia, quand on s’offre un sac à ce prix, n’est-on pas en droit d’exiger un minimum de qualité et de service client ? Je sais pas, ça me paraît juste normal…

Répondre

Annouchka : je soulevais juste un point qui me paraissait bizarre –> pourquoi les nanas qui ont un Balenciaga ne sont-elles pas majoritairement celles qui râlent ou s’insurgent? Deedee se plaint et elle a bien raison, son sac part en cacahuète, c’est clair.
En revanche, s’insurger du manque de qualité d’un produit dit de « luxe » alors que l’on n’est pas concernée, me semble peu interessant. Mais quand on me connait, on sait que ce genre de discours m’énerve.

Répondre

J’ai pu constater que la qaulité des balenciaga décroit au fil des saisons… Mon premier, un cru 2005 est toujours impec, le cuir est épais et est devenu souple, à peine usé sur les coins… Bien sûr j’en prend grand soin. Ceux des années postérieures sont d’un cuir plus fin, qui marque plus… Je me suis débarassé de tous sauf d’un city marron 2005 et d’un Part Time Giant noir…
FRanchement, Balenciaga, j’en suis revenue…. Je jette mon dévolu sur Chloé –qui s’applique à rendre ses sacs un peu plus lègers… et puis plein d’autres marques qui essayent de faire de la qualité san spour autant couter deux PIB d’un état africain…
Celà dit, tu as raison de râler !!! Ton blog est lu, peut être que ça les ferait bouger ? Ca l’a bien un peu fait pour Dreyfuss…

Répondre

Oui, j’aurais du vendre mon Balenciaga avant de me plaindre. Maintenant, c’est mort ! 😀

Pour Dreyfuss, je n’ai pas eu l’impression que les choses bougent. Si ?

Oh ben merde alors, je suis choquée! J’aimais bien ce sac, et je me disais que la marque et surtout le prix étaient gage de qualité…naïve! Je vais donc m’abstenir d’investir dans un Balenciaga. Merci pour ton avis.
bises
Galia

Répondre

Pas de problème 😉

Kabotine : respect pour ta collection de sacs …;)

Répondre

+1 🙂

Alors, en tant que chercheuse en physique (et donc, de plus, pauvre et ne pouvant m’offrir un sac de cet acabit), je m’interroge: comment un sac qui ne frotte pas, dont on prend soin peut-il se retrouver abimé, avec des griffures? Variation de température? Taux d’humidité? Effet des marées à la pleine lune?
Je me demande si je ne peux pas proposer à Balenciaga de m’envoyer une demi-douzaine de sacs pour analyse approfondie ^^

Répondre

Tes conclusions m’intéressent grandement ! J’espère que Balenciaga pourra faire quelque chose pour faire avancer la recherche 🙂

@Nadia : perso, si je trouve cela abusé c’est que d’une, j’ai une copine qui en a un et qui est dans un état déplorable et ça me fait de la peine pour elle, de deux, parce que c’est un sac que j’aimerai m’offrir mais il représente pour moi un gros sacrifice et s’il est de mauvaise qualité, j’aurai doublement les boules…

Répondre

Je trouve que ton article ne vaut pas pas l’intérêt qu’on lui accorde.
Il fait d’un cas une généralité en venant souligner le manque de qualité des produits Balenciaga dans son intégralité.
Tout comme le commentaire sur l’accueil d’une vendeuse en boutique qui justifierait un hypothétique manque de service après-vente de cette marque.
Tout comme Nadia, je pense que les seules remarques viennent de personnes frustrées de ne pas pouvoir s’en offrir ou mieux encore de celles se vantant d’acheter de la contrefaçon!
Bravo pour ces argumentations sans intérêt.
J’ai un Balenciaga depuis 5 ans qui n’a pas bougé et j’ai toujours été très bien reçu sur l’ensemble de leurs points de vente.

Répondre

C’est noté !

Merci pour cette analyse fine et précise.

J’ai le même sac Balenciaga que toi, je l’ai depuis 2 ans 1/2. Et je suis plus qu’outrée par la qualité du sac.
Cuir qui se ramollit de manière limite dégueulasse. Couleur qui passe de façon super moche.
La bandoulière, je ne peux plus l’utiliser depuis 1 an. Elle a été reléguée au placard.
Les lanières qui pendouillent au niveau des fermetures sont quasiment arrachées.
Et la pochette de devant est totalement arrachée.

Je suis allée au Printemps pour leur montrer l’affaire, ils m’ont à moitié envoyé balader…

Balenciaga ? Plus jamais. Depuis je suis passée à d’autres marques comme Mulberry ou Céline et là je n’ai pas été déçue. J’ai le Lirine de Céline depuis 1 an 1/2, le cuir n’a pas bougé d’un poil : il est limite plus joli mais rien de plus. Côté Mulberry, j’ai le Bayswater qui est bien mais un brin fragile puisque vernis.

Bref. Je te rejoins totalement. Balenciaga m’a littéralement déçue. Alors qu’à l’époque j’avais utilisé de l’argent reçu en cadeau par mes parents + tous mes sous de mon dernier stage sagement économisés pour m’offrir le Graal. Bah le Graal, mon cul ouais.

Répondre

PS : la copine d’Emilie, pour le même sac même couleur, c’est moi. Et je confirme que dans ce coloris, comparé aux autres teintes, il se détériore bien plus vite.

Répondre

Je pense en effet que la teinte influe sur la qualité du sac. Tous les cuirs ne doivent pas pouvoir être teints selon les mêmes procédés (oui, je suis experte ès cuir, tout le monde sait ça !), ce qui expliquerait que certains résistent mieux que d’autres… ?

A mon tour de laisser mon avis… J’ai deux Balenciaga depuis quelques mois: un city bleu marine et un work noir. Je porte ce dernier tous les jours et ne le ménage pas: je le remplis de livres très lourds, je le pose un peu partout, il me suit en voyage… Il est un peu abimé aux coins comme le tien mais ça ne me dérange pas vu que le cuir est lui-même craquelé. En revanche aucune rayure heureusement.

Bref tout ça pour dire que je ne suis pas déçue, j’apprécie toujours autant la qualité et la finesse du cuir, la légèreté du sac aussi!

Répondre

Et les deux tiennent aussi bien l’un que l’autre ?

Je le voulais en noir ultra basique, et lorsque je l’ai acheté, je suis allée en premier lieu chez BALENCIAGA avenue Montaigne, et j’ai demandé a ce qu’on m’en sorte une vingtaine (si), afin de tâter et comparer les cuirs – car ils sont tous très différents, même dans une couleur identique.
Au final et après de nombreuses hésitations j’ai pris le cuir le plus épais, et le moins brillant, c’est ce que je voulais, et je dois dire que j’en suis satisfaite. Je ne l’ai jamais touché, car on ne m’a pas recommandé du tout de le protéger . Donc, je laisse faire.
Mais c’est vrai qu’il y a de grosses disparités de cuir dans les modèles. Je rajoute que le service n’a rien a voir selon les boutiques, même si ils ne sont pas très avenants avenue Montaigne, ils connaissent très bien leur affaire et ne se permettraient jamais les commentaires dont tu parles.
Tu peux lire mon aventure chez Balenciaga à ce sujet par ici: http://chicstyle.canalblog.com/archives/2009/12/15/16002022.html

Répondre

Merci de ton retour. Je vais aller lire ça 🙂

Oui, acheter sur un corner, c’est un peu con. Je le sais, en plus.. C’est simplement plus aisé pour moi question timing & co.

Mais je ne peux m’empêcher de penser que malgré tout, le corner reste un point de vente de la marque et qu’à ce titre, les forces de vente présentes devraient répondre aux mêmes critères qu’en boutique…

C’est là un tout autre débat !

Ben voilà Delphine, tu t’es plantée sur la couleur! C’est de TA FAUTE, si si!

Répondre

Je SAVAIS que j’aurais du garder le tempête. Je suis vraiment rien qu’une pauvre meuf, ça m’apprendra :p

Jérôme Dreyfuss se défend en « accusant » ses clientes de ne pas assez prendre soin de leur sac, de trop le faire vivre et de trop le charger.
Sur la « notice » des Swedish Hasbeens (environ 150 euros la paire), il est notifié que les chaussures resteront belles si elles sont peu portées. SIC.
Et Balenciaga ne semble pas faillir à la règle.
Moralité, le jour où vous passez un SMIC dans un article de « luxe », pensez bien à ne pas vous en servir pour qu’il dure des années 😀

Répondre

Ahah, très très bon le coup des Swedish Hasbeens. J’en voulais et n’ai jamais pu les trouver. Finalement, je ne regrette pas !

Coucou Deedee
Tu devrais voir mon work. Il est dans le même état. Les coins = une catastrophe …
Bisouxxx
Lisa marie

Répondre

Tu as des photos ?

Perso ma douce moitié travaillant pour une marque luxe et mode (mais pas dans les sacs !) il me raconte tellement d’anecdotes sur les produits réalisés spécialement pour les soldes, les coûts réels fournisseurs, les rognes sur la qualité aux risques de passer pour des mauvais, etc. que cela m’a totalement guerrie. Je l’ai aussi vérifié par moi-même et tes différents posts viennent également ajouter de l’eau à mon moulin. J’étais très très très sacs, chaussures, petites marques dans le coup… finalement depuis presque deux ans plus rien. Je conserve mes bases et je ne craque plus pour des pièces hors de prix qui ne rendent rien au bout de 2/4 mois d’utilisation « raisonnable ». J’ai adopté le raisonné !
Pour balanciaga, on m’avait plus parlé des rivets en forme de pyramide qui sur les portefeuilles tombent comme des mouches 😉
Merci également pour tes posts critiques (parce que les critiques ce n’est pas reservé aux livres !) et très bel été.

Répondre

Merci Virginie.. Bel été à toi également 🙂

Bonjour j’ai moi même acheter un sac Balenciaga dans un dépôt de vente et les Rivets sont tomber sur les deux sacs , je sais pas comment faire puisque je n’ai pas de facture et à la personne que j’ai acheter mes deux sacs me dit que la personne qui travailler pour eux a Balenciaga n’est plus là comment faire avez vous des sollutions pour que je repartent la voir svp , merci

Alors moi j’ai un City depuis mars. Il a évidemment un peu vieilli. Comme toi, les coins se sont usés, il a quelques marques. Rien de fou, rien de cassé, rien de décousu. Le cuir est devenu très beau et très souple.

Il faut savoir ce que l’on veut. Le cuir n’est pas un cuir rigide et épais, il suffit de regarder ce qu’on achète. Il est évident qu’un Balenciaga ne vieillira pas comme un sac en cuir de vachette. Il n’y a rien d’étonnant. D’ailleurs, je trouve le tien très beau, à part les coins, que tu devrais essayer d’hydrater.

Quand j’ai acheté le mien, la vendeuse m’a sorti trois city noirs pour que je puisse comparer. J’ai choisi le cuir le plus fin finalement 🙂 C’est un sac « rock » avec le look qui va avec. Par contre, je le nourris de temps en temps avec une crème pour cuir Lancel (mais je le faisais aussi avec mes autres sacs).

Si les sacs avec des gros rivets, géants, vieillissent un peu mieux, c’est parce que le cuir est un peu plus épais sur ces modèles. Du coup, il est moins souple, j’aime moins.

Répondre

Comme je l’ai écris plus haut, je trouve parfaitement normal, voire appréciable, que le cuir vieillisse, se patine, se fasse un peu. Je sais faire la différence entre un cuir de vachette et un beau cuir et je suis plutôt sûre de mes choix. Dans la même veine, il m’arrive rarement, pour ne pas dire jamais, de faire un achat impulsif de cet acabit… Ne confondons pas tout, par pitié !

Quand je vois les photos des angles de ton sac et des attaches, j’ai l’impression de voir mon Gilbert de Dreyfuss. Acheté de la même teinte, grise foncée, il a des endroits quand ils n’ont pas perdus de leur couleur, sont devenus verdâtres. A la limite on peut se dire qu’il y a des couleurs qui s’abiment plus vite, vieillissent moins bien, c’est d’accord. Mais ce qui est vraiment agaçant c’est l’accueil, ou devrais-je dire ce non accueil, ce manque de courtoisie limite arrogante lorsque l’on revient en boutique pour signaler son mécontentement.
ps: j’ai réussi à un peu améliorer la couleur de mon sac en l’hydratant 😉

Répondre

Haan et tu l’as hydraté avec quoi, exactement ?

(oui, c’est exactement ça : une courtoisie limite arrogante).

Pareils endroits d’usure sur le mien (porté non stop depuis novembre), mais peut-être que c’est un peu moins visible sur du cuir violet. Cela dit, j’aime bien le genre vieilli car pour moi ça colle à l’image « vintage » du cuir. Je ne regrette pas ce cadeau même si j’en conviens avec toi, ce sac est très cher pour remarquer autant de petits défauts si rapidement.

Répondre

Disons qu’il y a vintage et vintage, à mon sens 😉

Les sacs balenciaga sont d’une élégance… par contre, en effet ils sont un peu fragiles.
voici un post qui pourrait t’intéresser… (mais je ne connais pas de points de vente de witcherry).

Répondre

Un post ? Ou ça ?

c’est vrai cette histoire de sacs de luxe fabriqués spécialement pour les soldes ?!

Répondre

En l’occurrence, je ne sais pas. Mais dans l’absolu, ça ne m’étonnerait pas. Du tout, du tout.

Bon, ce matin je n’avais pas le temps de faire un roman … Là je suis en plein digestion donc ça va être plus facile.

Heureuse propriétaire de deux City noirs (la version simple et la version gros rivets), je ne peux que constater une chose : les deux cuirs ne sont pas les mêmes et ne vieillissent pas de la même façon.
Le simple est dans un cuir bien plus fin donc il s’est assoupli voir avachi énormément. Il est aussi râpe aux angles et dans le dos (là où le sac frotte contre moi ou le manteau). Au bout d’un an d’utilisation quasi quotidienne, il avait une sale tronche (comme la tienne en fait). Mais vu qu’il était noir, je l’ai nettoyé avec un lait non gras, j’ai coupé les petits bouts de fils qui dépassent (5ième photo) et je lui ai refait une beauté au cirage noir. Ça a masqué le plus gros des dégâts.
Le « gros rivet » a un cuir bien plus épais … mais vu qu’il est plus lourd, je l’utilise beaucoup moins. Pour l’instant RAS ….

Pour finir et juste pour rebondir sur un commentaire qui parlait de Jérôme Dreyfuss, je pense que les critiques ont enfin du être entendues. Cet hiver le noir est en cuir de veau (de la vache bien épaisse, comme on en trouve sur les Darel par exemple) et j’ai bon espoir que mon Francky tienne la route (je croise les doigts). Le cuir rouge/orangé est en chèvre (cuir épais et légèrement brillant).

Voilà 🙂 J’ai fini !

Ah non encore juste une chose : les 3/4 de mes sacs sont achetés dans les corners de grands magasins car ces derniers offrent la possibilité de payer en plusieurs fois (et sans frais). C’est une solution de facilité.

Répondre

Tu crois vraiment que J.Dreyfuss a tenu compte de nos remarques ? J’aimerais y croire, mais… mouais, quoi.

Bonne remarque pour le corner. Comme toi, j’ai payé le B. en plusieurs fois.

Tu n’avais pas eu un souci avec ton Dreyfuss aussi ? (comme beaucoup d’ailleurs)
C’est plus surprenant de la part de Balenciaga… 🙁

Répondre

Ben, si, mais pas autant. Et pas aussi vite. J’avais fait deux billets sur la question 😉

Je partage l’avis de Rosemary quant au fait d’aller en boutiques pour acheter et avoir un bon SAV.
C’est moche de dire ça, mais les vendeuses des corners doivent en voir des vertes et des pas mûres tous les jours, et ça doit sérieusement entacher leur bonne volonté… (ceux qui sont juste là pour regarder, ceux qui vont leur faire sortir tous les sacs alors qu’ils savent qu’ils n’achèteront pas, etc) alors oui, c’est sûr, corners ou boutiques, le niveau de service devrait être égal pour les marques de luxe.
Dans la pratique, pour un achat de cette importance, je me paierais le plaisir d’aller dans une boutique pour profiter du cadre ET de l’accueil. Peut être d’ailleurs devrais tu essayer d’aller dans une boutique pour montrer ton sac?
Ensuite, sur la qualité, je me demande si les marques ne sont pas moins regardantes sur la qualité d’un cuir lorsque le coloris est saisonnier (et donc amené à ne pas être renouvelé)?
(le tout vu de mon regard de fille qui travaille pour une marque de luxe, mais pas dans l’univers produit, et qui lorgne depuis longtemps sur Balenciaga ^-^)

Répondre

Oui, je pense que tu as pleinement raison sur la question du coloris éphémère et donc, moins soigné.

puté 1000€. Desolée pour toi mais next time tu garderas ton argent pour de meilleurs achats 🙂 .
D’ailleurs il ressemble à un sac chez André qui faisait 65€…

Répondre

Ou pas 😉

Mon vrai Balenciaga First dort au fond de l’armoire et je ne le sors que pour les grandes occasions. Il y a peu, quand le nouveau Giant Town est sorti, je le voulais et mon homme avait été ok pour m’en offrir la moitié du prix la prochaine fois qu’on irait à Paris. Finalement et tout bien réfléchi, je n’ai plus envie. Merci Deedee, tu me fais de ces économies! A la place, on a décidé de se faire une petite croisière MSI cet automne. C’est tout de même plus raisonnable…

Répondre

Arf, je ne sais pas si j’aurais choisi la croisière.. Trop de mauvais souvenirs ! 😉

Pareil avec mon sac marron glacé acheté en avril ! Pour les rayures, j’ai été prévenue par une petite étiquette à l’intérieur du sac, par contre pour la couleur du sac … bref, aujourd’hui il est bien rangé dans son sac, et je le sors uniquement pour les grandes occasions !
Dreyfuss (mon joli bleu roy qui a viré au bleu délavé …), Balenciaga, …le club des sacs fashion, chers, pour …les gogos ?

Répondre

Pour les cons, oui. Du moins, ceux qui n’ont pas été prévenus 😉

J’arrive à la conclusion que je n’achèterai jamais un Balenciaga ! J’avais déjà entendu parlé de ce genre de petits problèmes, notamment sur les sacs Dreyfuss. Je trouve cela scandaleux, même mon Darel à 320 euros à mieux vieilli que ton Balanciaga en 3 mois !!! J’ai toujours rêvé de m’acheter un beau sac un jour. Je serais prête à mettre 1000 euros mais pour le garder des années, pas quelques mois ! J’espère que tu arriveras à te faire entendre sincèrement.

Pour entretenir un sac en cuir, on m’avait dit d’utiliser du lait pour bébé. Ce que j’ai fait et non seulement ça le nettoie mais ça l’entretien aussi.Ca fonctionne plutôt bien ^^

Répondre

Aah c’est vrai, j’avais oublié le coup du lait pour bébé. Merci !

J’ai acheté un City il y a presque 2 ans et un Day il y a un peu plus d’un an à la boutique de Cannes : j’ai eu affaire à chaque fois au même vendeur qui s’est révélé absolument adorable, il est rare de tomber sur un vendeur d’une marque de luxe qui est aussi sympa, serviable et pas du tout condescendant.
J’ai pu comparer plusieurs modèles, couleurs, et j’ai pu choisir le cuir.
Je n’ai pas été déçue, mes sacs ont très bien vieilli, je n’ai aucune rayure sur le cuir ni de décoloration.
Certains coloris sont très fragiles c’est vrai, en particulier les coloris clairs.
Donc je trouve dommage de ne pas souligner qu’il existe des vendeurs sympas en boutique Balenciaga.
Et je ne suis pas d’accord sur le fait de dire que Balenciaga c’est de la m**** comme j’ai pu le lire précedemment dans les commentaires.
Il ne faut pas faire une généralité.
Ok certaines couleurs ont des problèmes apparemment, le vendeur de Cannes m’avait parlé d’un coloris particulier qu’il me déconseillait d’acheter car il y avait eu beaucoup de retours.
Donc voilà pour mon expérience chez Balenciaga.
Moi je n’ai jamais été déçue en tout cas!
Et quand je vois les horribles contrefaçons qui pullulent un peu partout, je ne comprends qu’on puisse dire dans les commentaires que c’est mieux d’acheter un faux sac, qu’il est plus beau, qu’il tient mieux etc …
Ces personnes là n’ont jamais dû comparer un vrai d’un faux Balenciaga car la différence se voit à 1 km.
Je comprends ton coup de gueule Deedee, tu es simplement tombée sur une vendeuse incompétente et un coloris qui tient mal la route je suppose.
La vendeuse n’aurait jamais dû te dire que c’était normal et aurait dû chercher une solution.
C’est un bleu canard, je ne me trompe pas?

Répondre

Yes, bleu canard.. tu as l’oeil !

dégoutée pour toi, sérieux… Franchement quand on met un certain prix dans un sac on espère quand même pouvoir le garder pendant quelques années et pas à presque le jeter au bout de quelques mois…

Répondre

Tout à fait !

Donc si j’en crois certains commentaires, trouver anormal qu’un sac dit « de luxe » se patine aussi vite (et encore, je ne sais même pas si dans ton cas on peut parler de « patine » quand on voit les jolies traces d’usures….) fait forcément de nous des frustrés jalouses… Bien bien bien….

Je n’ai pas pour habitude de polémiquer, mais entendre ce genre de propos clairement méprisants me laisse assez perplexe, et m’amène à penser que la définition de « luxe » reste entièrement subjective pour chacune d’entre nous.

Je considère le luxe comme un gage de qualité, à la fois pour le produit et le service client qui doit être au minimim irréprochable (pardon mais j’insiste, s’entendre dire « c’est normal » sans aucune autre justification me semble insuffisant), que ce soit en boutique ou simple corner de grand magasin.

Ne pas oublier non plus que pour certaines d’entre nous, l’achat d’un tel produit reste le fruit de longs mois d’efforts, et que oui, quand on casse sa tirelire on est en droit d’attendre autre chose qu’un cuir qui s’élime en trois mois et une vendeuse arrogante.

Mais bon, on me dit que je ne suis pas concernée…

Répondre

Nan, je crois que ce que voulait dire Nadia, c’est que certains jugent sur une idée qu’ils se font de la chose et assènent un jugement un peu trop tranché.

Pour le reste, j’ai la même conception que toi sur le « luxe », et moi non plus, je ne considère pas qu’il soit normal de se faire prendre pour un jambon lorsqu’on tente de toucher du doigt le luxe, justement.

Allez je me lance, je laisse mon premier commentaire, car j’ai eu l’impression de voir mon Billy de Dreyfuss sur tes photos (même couleur, mêmes usures au bout de très peu de temps également,)…Et je suis terriblement déçue, peinée, car c’est un cadeau pour lequel mes proches se sont cotisés…Enfin, bref, je n’ose même plus le porter de peur de l’abîmer encore plus. Je n’ose pas non plus aller râler au corner de peur de m’entendre dire des inepties…Pour moi, les sacs des marques tendances qui montent, c’est fini! Je me suis faite avoir une fois, et c’est largement suffisant vu la peine que j’ai quand je le regarde…

Répondre

Tu n’es pas la seule sur Dreyfuss… Oui, je sais, ça te console moyennement… Mais quand même ! Hauts les cœurs 😉

Désolée mais pas le temps de lire tous les coms.
En ayant bien choisi ton titre, je pense que Balenciaga ne tardera pas à débarquer ici
(Je t’apprends rien, on sait tous que les marques surveillent de + en + leur image sur le net). Du coup, je pense que cette affaire ne tardera pas à se régler.

Peut être un nouveau sac en te demandant de virer cette note?
Je te le souhaite, car je trouve en effet, que les photos font vraiment pitié pour un sac d’une telle valeur.

Répondre

Tu parles. D’une, je ne l’ai pas fait pour ça. Mais surtout, de deux, la plupart des marques préfèrent ignorer plutôt que d’affronter un problème.

Après tout, ne perdons pas de vue que nous ne sommes que sur un blog… !

Mon seul but est d’éviter d’autres déconvenues de cet acabit à d’autres acheteuses potentielles. Et ça, en revanche, je crois que j’ai réussi, au moins dans une certaine mesure 😉

Moi qui reve de m’acheter un Balenciaga depuis des années, ça calme mes ardeurs.

Pour répondre à celles qui disent qu’il ne faut pas faire une généralités d’un cas isolé, il me semble malheureusement que tu n’es pas la seule à connaitre ces problèmes.

Enfin, si le problème vient de la teinte je crois qu’ils devraient éliminer ces coloris si la qualité ne peu pas suivre.

Répondre

Oui, je ne suis visiblement pas la seule !

C’est quand même incroyable cette histoire! Je prends beaucoup de soins de mes vêtements, chaussures et sacs, et comme toi, j’ai eu déjà des surprises… heureusement pas avec un sac de telle valeur. Exemple j’ai un Abaco gris clair, en quelques jours seulement il est devenu gris sale à cause de frottement aux vêtements (pas de jeans), j’ai essayé tout: gomme, laits, recette magique de ma babochka, rien. Je me suis rendue au corner et j’ai eu le droit à la même réponse: « C’est normal, ca se porte vintage… » Bah super!
Sinon, revenons à TON sac, essaie de l’amener dans une clinique de cuir, chez un tenturier, il va juste te recolorer un peu là où la couleur est partie. je connais pas de bons tenturiers à Paris, j’en cherche un d’ailleurs. Mais j’ai déjà réparé comme ça un blouson en Russie.

Répondre

Tiens mais ça m’intéresse cette clinique du cuir, tu as des adresses ?

Merci de nous épargner ce genre d’achats ! Je crois que je vais continuer d’acheter mes sacs chez Lili Cabas. En plus des petits prix, le service après-vente y dépasse largement ce que tu décris : quand la fermeture éclair de mon nouveau sac a lâché, le sac est aussitôt reparti en usine, pour une réparation. Et quand j’ai signalé un défaut sur mon ancien sac, ils en ont tenu compte et modifieront le modèle à la rentrée prochaine.
Par ailleurs, ces histoires de clinique du cuir m’intéressent beaucoup. Des tuyaux ?

Répondre

Idem, je veux des tuyaux ! (je vais chercher, je vous tiens au courant 😉

J’adore les sacs mais je ne mettrait jamais plus de 300 euros, mais je comprend complètement ta colère.

Répondre

Merci !

moi qui hésitais entre balenciaga et alexa…. je crois que tu m’aides à me décider 😉 pourtant j’ai une amie à moi qui a un balenciaga depuis 2 ans, elle le porte très souvent et il est comme neuf ! à n’y rien comprendre ! j’espère que tu trouveras une solution pour le tien et merci pour le billet !

Répondre

Merci à toi 😉

Ma grande chance… l’odeur du cuir me file la nausée ! Quelque soit ce que que tu y mets à l’intérieur, au-delà du quart d’heure, ça pue ! Le chéquier… le porte-monnaie… la trousse à maquillage… le tampax !!!

Nan… tut tut tut… Le Balenciaga ne passera pas par moi ! 😉

Vive le coton ! 😀

Bel été Deedee !

Répondre

Rhaaaa j’adore cette odeur, moi ! Il n’y a qu’en voiture qu’elle peut me donner la nausée 😉

Bel été à toi !

Ben moi dans un cas comme cela j’ écris un courrier au service consommateur de la marque avec des photos si cela est nécessaire.Selon la réponse et la prise en considération de ton cas, tu peux voir si le but de la mareque est de s’ améliorer et augmenter la qualité de ses produits ou bien de gagner des sous sous…
je fais toujours la démarche d’ écrire aux marque qui pratiquent des prix conséquents (princesse Tam-Tam, Isabelle marant, Lacoste…); j’ ai toujours reçu un dédommagement en produits de la part de la marque.
Je pense qu’ investir de l’ argent chez une marque qui a « un nom » doit se justifier.Si on doit attendre pour le prix du H&M……autant directement en acheter, non?

Répondre

Moui, c’est vrai. Mais j’avoue que j’en ai marre de me battre. De demander, réclamer, relancer, etc. Surtout pour un résultat aléatoire….

Bonjour Deedee, et merci beaucoup pour ce post. Moi qui revais de m’en offrir un, et bien cela me passe l’envie direct !!! J’ai eu pas mal de sac ( Darel, Vanessa Bruno, Jérome Dreyfuss, …) et bien ma préférence va aux sacs Zadig et Voltaire. La qualité du cuir italien est parfaite, avec le temps le sac devient de plus en plus beau et je n’ai jamais été déçue ( au contraire de leurs vetements). J’en ai quatre , je voulais tous les vendre pour un city de Balenciaga, et bien je les garderai avec plaisir !!! Merci pour ce post bien utile !!! bonne continuation et au plaisir de te lire tous les jours !!!

Répondre

Arf, tu me donnes une nouvelle envie 😉

Ce sac est LE sac de mes rêves, celui que j’aurais échangé contre plusieurs de mes chéris (mes sacs, hein). Mais après après avoir vu le prix en magasin, avoir vu celui d’une copine tout aussi abimé, après avoir calculé rapidement le prix de revient (7 ans dans l’industrie du luxe et les déformations professionnelles restent), je me suis jurée de ne pas l’acheter. Ca fait plusieurs années que je tiens bon et pourtant je suis RAIDE DINGUE de ce sac !

Répondre

Il faudrait que je fasse un stage dans le luxe, ça calmerait mes ardeurs 🙂

Coucou,
Et moi qui hésitait tant à m’en offrir un! cela me laisse perplexe…
Cela dit, sache qu’il m’est arrivé la même chose avec mon 36h de Darel…2 mois après l’achat. Certes, il coûte bien moins cher que le Balenciaga mais ça fait quand même râler, surtout quand on fait des petits jobs à côté pour s’offrir « ces petites merveilles » dont la qualité n’est finalement pas au rendez-vous, à nos grands regrets…

Répondre

Ah ! Pourtant, je pensais les Darel fiables….

non pas que j’ai envie de remuer le couteau dans la plaie… mais rien à faire du côté de notre top… au mieux « l’avoir » comme je te l’ai dit… sorry, j’ai fait au mieux!

Répondre

Pas grave, tu as essayé et comme je te disais, c’est adorable de ta part ! Encore plus parce que le dernier jour, tomber sur la cliente chiante, on s’en passerait 🙂 a bientôt !

Moi qui comptait m’en offrir un parce que je le trouve magnifique, je dois dire que tu m’as carrément refroidie!!
Ca craint quand même! 🙁

Répondre

Et pas qu’un peu!

Oh non! voila ce que j’ai dis en lisant ton titre au fond de moi j’ai senti que ce n’etait a l’avantage de ce sac mais je me suis dis non pitie ne parle pas mal de ce sac car je le veux meme dans 10 ans je le veux et je vois les tofs je t’avoue que suis deg il deconne a Balenciaga et pourtant je le veux tellement ce sac…oh non!

Répondre

Ahaha 😉 Dis moi si tu craques malgré tout ! (promis, je ne te flagellerais pas 😉

J’ai le First en noir depuis… Hmm 3/4 ans maintenant et je l’utilise quasi tout les jours et il n’est pas du tout dans cet état là. Les lanières sont toujours celles d’origines. Le cuir s’est légèrement patiné et il y a un peu d’usure mais pas comme sur le tien. Je le cire régulièrement aussi. Alors soit ils ont diminué la qualité ou alors le tien à un défaut. Je trouve cela pitoyable que la vendeuse ne te donne pas plus d’explication.

Répondre

Pitoyable, c’est le mot. Contrariant à tout le moins !

Adieu sac joli, pourtant j’avais économisé; qui peut m’en conseiller un autre?

Répondre

Oh alors en matière de sacs, ça n’est pas un conseil qu’il te faut ! Il faut que tu fasses un tour dans les boutiques, que tu touches, palpes, sentes… et que le coup de coeur s’impose à toi 😉

A part deux fils qui dépassent et un peu d’usure sur la base je ne vois pas ce qu’il a ce sac. Faudrait arrêter de taper une crise parce que – mon dieu ! – le cuir est une matière fragile et vivante.

Répondre

Merci pour ce commentaire pertinent !

Je suis étonnée de voir l’état de ce sac !
Moi j’ai un faux mais en cuir que j’ai acheté en seconde main et qui est en meilleur état que le tiens c’est fou quand même !!
Moi qui voulais prochainement acheter un vrai , je pense que je vais continué avec les faux , même si je n’aime pas trop le fait de copier les sacs, ça leur apprendra a faire des sacs de meilleur qualité!!!!

Répondre

Arf, c’est là un tout autre débat 😉

Deedee je pense que tu devrais le nourrir avec la crème grison, mon City (noir) a un an et est magnifique joliment patiné mais aucunement griffé ou râpé sur les coins. Le vendeur de chez Département Féminin m ‘avait conseillé de le nourrir régulièrement
Je comprends ta déception
a bientot

Répondre

Je note précieusement. Merci !

Hello Deedee !

Nouvelle sur la blogosphère, ça fait un moment que je te lis et j’attendais ce billet avec impatience !

J’ai acheté mon 1er Balenciaga en février dernier mais je ne l’ai sorti de mon placard que 3 fois… de peur de l’abimer (je sais… c’est bête).
Avant de l’acheter, j’ai beaucoup réfléchi et me suis rendue maintes fois en boutique et dans les corners au point que les vendeurs ont fini par me connaître et même de croire que j’étais folle ! lol
J’hésitais entre le gris anthracite et le rouge. Après avoir demandé conseil aux vendeurs, j’ai eu la conclusion que le gris vieillissait mieux que le rouge.
Le jour où je l’ai acheté, dans la boutique avenue Georges V, la vendeuse m’a sorti 3 sacs… dont 2 avaient des défauts : coins décolorés (déjà !), petit trou (si si !), miroir légèrement courbé. Je l’ai clairement fais savoir à la vendeuse qui trouvait ça normal…!

Et pour finir, sais-tu à combien Balenciaga vend ses sacs City Giant lors des ventes au personnel ?!
180€ le sac !!! (au lieu de 1000€) ce qui témoigne de la réelle qualité du produit, de ce qu’il vaut… sachant que sur ces 180€ la maison Balenciaga se fait une marge assez confortable.

Répondre

Oui, dès que tu mets un pied dans les ventes privées, tu es … écoeuré, de voir la marge que se prennent les marques.

(Bienvenue dans la blogosphère !)

Moi j’aime bien quand tu râles, ça n’est jamais gratuit, c’est pour la bonne cause, et quand il y a « arnaque », je préfère être avertie.

Même si, ne rêvons pas, le sac Balenciaga pour moi, ce ne sera pas demain.

Contente de retrouver ton blog, comme à chaque fois que je m’éloigne de la blogo puis que j’y reviens, c’est toujours aussi agréable.

Répondre

Rhooo merci… ! Toi que je suis aussi depuis pffff tout ça (ça nous rajeunit pas, tout ça !), ton compliment me touche 🙂

Bonjour,
Je pense que la meilleur chose à faire dans ce cas est de « parler haut et fort », por que la marque (j’espère) réagisse!!

( je viens de connaitre le site et reviendrai!)

Répondre

Ya veremos, comme on dit 😉 A bientôt !

arghh je viens de rentrer de vacances et que vois-je ???? ( Tu pourras constater qu’à 0h00 je me suis jeter sur le PC…deux semaines sans interne et sans Deedee Top dur !!!)
Même si tu claques plus de 1000 € dans un sac dit de luxe… pas certain d’avoir de la garantie !!!! Le sac en question ne serait-il pas en cuir d’agneau plongé…car le problème de ce cuir est qu’il est hyper fragile ???
Bon je crois que je vais rester sur ma dernière idée acheter du Vuitton….à moins que quelqu’un me dise le contraire !!!!

Répondre

Hihi, welcome back 🙂 Je ne sais pas quel cuir exactement compose le B… Je regarderai, à l’occasion !

Je suis vraiment écœurée pour toi Deedee 🙁
Quant à la réponse de la vendeuse, c est plus que scandaleux!!!
Moi qui hésitais à m’offrir ce sac ou le Bow de Miu Miu d’ici la fin de l’année, je crois que mon choix va être vite fait! (à moins que qqn ait un commentaire négatif au sujet de ce sac aussi?).
Je pense que faire un courrier au siège de la marque (en mentionnant ton article ici) pourrait être utile pour avoir un geste commercial!

Répondre

Connais pas le Bow de Miu Miu. Je ne saurais dire s’il vaut le coup !

Oui, il faudrait que je m’occupe de ce courrier.. ça m’épuise d’avance !

Bonjour,
Je possède le même sac en noir, il m’a été offert à Noël, et je le porte quasiment quotidiennement depuis. C’est vrai il s’est patiné mais comme il faut, le seul bémol, se sont les longs « fils » de cuir attachés aux fermetures qui se sont dédoublés. Hormis cela, aucun problème à signaler pour moi.
Le tien semble bien abîmé quand même. Pour comparer et comme dis plus haut, les Darel sont plus résistants. Certes le cuir est différent, mais bon on pourrait s’attendre à conserver un tel sac plus longtemps en meilleur état. Quand j’ai choisi le mieux j’ai comparé avec des Chloé, qui me semblaient aussi bien plus résistants.
A ta place je me serais quand même rendue dans une boutique Balenciaga après la mauvaise expérience au corner pour voir si tu obtiens la même réponse, car en plus tu as la chance de pouvoir t’y rendre vu que tu habites Paris.

Répondre

Je n’en ai pas le temps, hélas… !

je suis une grande fan des sacs LV, j’en ai d’ailleurs plusieurs et c’est la seule marque ou le vieillissement des sacs se passe bien, j’ai du Marc Jacobs (gloups) du Jerome (regloups) du Longchamps (reregloups) et je reviens toujours à LV!

Répondre

Peut être parce que ça n’est pas du cuir ? 🙂

Je sens que je vais être hors sujet… mais il me fait toujours fondre ton sac tout abimé. Je comprends que tu aies craqué. Couleur et forme sont parfaites.
Ok je sors.

Répondre

Ben nan, reste ! 😉

De toutes façons et si on met de côté des cas particuliers comme Hermès (ma mère porte tous les jours le même Birkin depuis presque 20 ans et il est dans un état magnifique), je pense que les sacs de luxe ne sont pas faits pour le quotidien. Ils n’ont pas été conçus pour ça. Même lorsque la qualité de fabrication est superbe (Céline, Prada, Gucci), ça reste des objets sophistiqués et fragiles et tu te rends compte rapidement qu’ils ne vont pas résister longtemps à ta journée de boulot, à tes gosses ou à tes moments d’inattention … Je pars tous les matins avec un Lune de V. Bruno qui pour l’instant se comporte pas mal du tout, même au fond de mon panier de vélo, et je laisse les autres à l’abri dans leur sac de toile pour mes moments de loisirs…

Répondre

Ton analyse est pertinente. Encore faut-il le savoir quand tu l’achètes.. la moindre des choses serait que la vendeuse te prévienne, tu ne crois pas ?

Il ne faut pas s’étonner si le marché de la contrefaçon gagne du terrain…On achète chez ces designer surtout pour la qualité et le savoir faire pas toujours pour le logos,s’ils perdent ça ils perdront tout…

Répondre

Bon, sérieux, Balenciaga n’a pas bougé? Aucune réaction? niet? nada? nichts? Même pas une proposition de donner un coup de jeune à ton sac? Mais c’est Christobal qui va se retourner dans sa tombe! C’est honteux! J’ai décidé d’acheter un Alexa au lieu d’un Giant Town pour cet hiver…et donc de partir en croisière avec les thunes économisées…. bon courage Deedee!

Répondre

même problème , j’ai eu le city, work, day, courrier ! bref une Balenciaga addict ! ( une Bag addict )
j’ai revendu ! et je suis HYPER soigneuse ,mes sacs dorment dans leurs dust bags .
1000 euros dans un sac , j’estime que la qualitée est le minimum !
Oui à Chloé, céline , prada les cuirs sont superbe ! et ne bougent pas !

Souci aussi avec YSL , Chanel et Hermes ( très fragile )

Balenciaga c’est juste du foutage de G ….

Répondre

Rhaaa avec YSL aussi ? ça me rassure que tu aies les mêmes problèmes. Ou pas, d’ailleurs. Mais quand même…

Alors déjà je n’aimais pas ce sac (encore moins quand je vois des faux partout) mais alors là il ne remonte pas dans mon estime ! C’est quand même dingue de se faire traiter comme ça alors que tu mets quand même 1000 euros dans un sac ! Comme si ca s’achetait tous les jours. Par temps de crise, elle devrait être contente de t’avoir :). cette semaine je m’en vais acheter mon beau Alexa Mulberry que j’attends depuis fin mars ! J’espère qu’on sera plus qu’aimable avec moi !

je ne vais pas souvent sur ton blog mais de temps en temps quand j’y vais c’est toujours réfléchi et juste. D’ailleurs alors que je ne te connais pas j’ai pensé a toi lors d’un achat d’un Tee-shirt The Kooples (marque dont tu as parlé il ya for longtemps) sympa mais tout tout simple a 50 euros..Ca fait cher le T-shirt quand meme..alors depuis 3 jours je réfléchis a le rendre ou pas..lol !

Répondre

Ahah, tu m’en vois ra-vie ! Alors, tu l’as acheté ou pas, ce Tee Shirt ?

Sincèrement, je ne pense pas qu’il soit vain ton billet. Quand tu vois 1) l’importance d’une stratégie de référencement pour une marque même « luxe » 2) que ton billet arrive (pour l’instant) en haut de la 2° page de google pour la recherche « Sac Balanciaga ». Ca peut tout de même en échauder certaines (et tant mieux) !

Répondre

2° page, ça ne sert à rien. si tu n’es pas dans le top 3 de la première page, c’est inutile 😉

Mais au vu du nombre de commentaires, je suis rassérénée de me dire que certaines éviteront peut être cet achat !

Oui oui acheté mais depuis j’oscille entre le fait de le rendre ou pas héhé ! Il a toujours son étiquette ! je pense le garder mais ce sera mon premier et mon dernier achat The Kooples :). parce que c’est quand même très cher….50 euros un Tee-shirt au lieu de 70 c’est beaucoup..( ce doit être les boutons d’armées sur chaque épaule..) Au plaisir de te lire plus souvent !

Répondre

Bon, s’il tient et que la qualité est finalement au RV, pourquoi pas. Tu nous diras 😉

que dire … j’ai le même souci … je ne parle même pas de mon histoire avec le cuir qui avait changé de couleur très bizarrement et dont j’ai du me battre pendant six mois pour récupérer un sac neuf … bref bref bref …

Répondre

Welcome back !

Merci, je me sens moins seule 😉

Bonjour Deedee, cela fait longtemps que je ne lisais plus ton blog et voilà que je tombe sur ce post…
Je suis fan de sacs et ai 5 Balenciaga dans mon dressing (Work, First, Flap bag, Day et Part Time, tous de couleur différente) achetés entre 2008 et 2010. Pour l’instant rien à signaler, ils se portent comme un charme malgré une utilisation quasi quotidienne… et je ne les bichonne pas, jamais traités, imperméabilisés ou autre… je les laisse vivre 😉 je précise que j’ai un enfant en bas âge qui s’intéresse parfois à mes sacs (ça commence tôt!) => les renverse, mordille, bave dessus, etc…
Je me permets de te suggérer un lien (si cela n’est pas autorisé, merci de le supprimer) http://forum.purseblog.com/balenciaga-care-and-maintenance/
Cela ne fera pas passer ta déception (je pense que tu es tombée sur une mauvaise série… malheureusement ça arrive…) et ne te motivera pas à réitérer l’expérience… mais tu trouveras sûrement de quoi remédier à l’état actuel de ton sac (qui a du caractère, à mon humble avis) et lui redonner une deuxième vie 😉
As we say, give it another try!

Répondre

Merci mille fois pour ton lien. Et puis… tu me remotives à lui laisser une seconde chance, justement !

Deedee , oui les ysl ( surtout le Downtown et la besace ) les anses s’abiment très vite , j’ai du refaire coudre les anses apres 1mois ( je precise que je ne charge pas mes sacs et que je change de sacs très souvent )

Répondre

Je n’ai pas beaucoup d’expérience en sac, j’en achète peu (genre tous les 3 ans) et porte toujours le même. A Noël dernier j’ai acheté un sac Vanessa Bruno, le modèle papillon (qui avait le bon gout d’être en soldes), je le porte tous les jours depuis et ne le ménage pas trop… pour l’instant il ne bouge pas et j’en suis très contente 🙂 il est moins délicat certes mais bon.

Répondre

Bonjour
Tu devrais l’emmener soit en magazin soit au corner Galleries Lafayettes et demandes Eric (les filles au printemps st tres connes). Demandes à l’envoyer en expertise en Italie.
J’ai eu un probleme avec un city…ils me l’ont changé.

Répondre

Merci Shirine… je note !

Au fait Deedee…pour te rassurer un peu 😉 Au niveau grosse dépense et mauvaise série…je fais mieux que toi…en 2004 j’ai acheté une renault scenic…qui depuis m’a couté 3000 € de travaux pour des pannes annuelles…sans compter le troisième rappel de constructeur que je viens de recevoir par lettre recommandée m’annonçant que le calculateur du frein à main deconne…le risque que le frein à main assisté se bloque lorsque je roule.donc accident possible…sympa….comment dire je viens juste de me taper 1600 km…la semaine dernière….ou encore les ceintures de sécurité des mes loulous qui peuvent se débloquer en cas de choc…Ahhhhh bon…Le prix de cette maaaaagnifique voiture est à 5 chiffres…..impossible de la revendre on risquerait de m’attaquer …le prochain qui me dit d’acheter des voitures française je le mords…d’autant que ma fiat ne me fait jamais ce plan là !!!!

Répondre

Coucou,

Dites moi les filles quel sac acheté pour le meilleur investissement
je pensais me prendre le J Dreyfuss M Billy
Qu’en pensez vous???

Répondre

Mmmmm disons que les Dreyfuss s’usent trèèèès vite. Mais stagnent dans leur usure.

Attends, j’explique : j’ai acheté un Billy en 2008. Les deux premiers mois, il s’est beaucoup terni sur la face portée « côté corps ». Mais finalement, il n’a pas trop bougé depuis.

Conclusion : si tu veux un sac qui ne bouge pas du tout, ou presque, ne prends pas un JD : les cuirs sont souples (même si d’après la Greluche, ils ont changé un tant soit peu avec les nouvelles collecs : http://www.greluche.fr/2010/07/match-de-sacs-je-sais-plus-combien/) et bougent. Si tu aimes les sacs qui se patinent, vieillissent, deviennent plus souples, tu peux envisager ce choix 😉

Pour ma part, dans ce genre de cas, plus que décevant et rageant…. surtout quand la vendeuse s’y met 😉
Je prends une petite demi heure, et j’écris un mail au service client, puisque ce n’est pas normal pour ce genre de marques !!!
J’ai souvent des retours qui me redonnent le sourire, voir des propositions d’échanges….

Répondre

Oui… ll faudrait que je m’en occupe….

Bien sûr que tu râles, mais tu as absolument raison! Qui ne le ferait pas après une telle histoire? Et tu évites les mêmes déboires à des centaines d’autres filles à travers ton article… Et surtout à moi, qui comptais acheter pareil sac. Alors, merci.

Et surtout, je tiens à dire que je préfère lire un blog où l’on peut voir de pareils articles plutôt qu’un amas sans fin de billets sponsorisés. Alors double merci.

Répondre

Merci à toi Audrey 🙂

Moi qui voulais m’en offrir un (en bleu d’ailleurs) je crois que je vais m’abstenir . Je trouve cela étrange car j’ai l’impression que la qualité varie d’un sac a l’autre .

Répondre

Oui, je pense in fine que la couleur induit aussi la qualité du cuir…

Entre celles qui sont si fières d’elles d’acheter des trucs made in china de contrefaçon (= fabriqué avec des produits dangereux et je vous fait même pas le coup des enfants qui bossent pour trois francs par jour) et celles qui trouvent ça HONTEUX alors qu’elles mettent un smic dans un putain de sac, je sais pas ce qui est le plus déprimant. Qualité ou pas, fallait pas mettre 1000€ dans un sac parce que c’est la mode et que « ça fait classe » d’avoir un Balenciaga. C’est tout. Eh oui.

Répondre

Le plus déprimant ? Ton commentaire, peut-être ?

Manon,
A part se nourrir, se loger, s’éduquer, tout est futile mais on ne peut pas se focaliser que sur ses besoins essentiels, c’est la nature humaine. On recherche tous le plaisir et si ça passe par l’achat d’un sac de luxe ou d’une voiture de frimeur, où est le problème ? Ne nous juge pas,ça ne fait pas nous des gens stupides comme ça ne fait pas de toi quelqu’un de plus « profond ». Il faut de tout pour faire une vie, du sérieux et du léger.

Répondre

L’éternel problème des gens binaires qui ont besoin de ranger tout le monde dans des petites cases. Et que si toi, tu es une fille qui aime les sacs, ben forcément, tu es une fille futile.

Je crois que je vais finir par en faire un billet… J’ai tellement, tellement de mal avec les gens qui jugent à l’emporte pièce (et ceux qui font rentrer tout le monde dans les fameuses petites cases, donc. Note, ce sont souvent les mêmes personnes étroites d’esprit qui ont recours à ces deux procédés !)

Merci pour ton commentaire 🙂

Post et coomentaires très utiles et intéressants: merci! J’ai acheté le même modèle en turquoise fin juin (après ètre tombée amoureuse de mon Town, reçu quelques mois auparavant…) et je me suis rendue compte de ses « défauts » en lisant ton post, mais je suis néammoins in love avec mon sac. Un sac léger, en beau cuir, qui se ferme, qui peut se porter à l’épaule, à la main, en bandoulière (City, Town, Velo), que l’on peut trouver dans une palette de couleurs exceptionnelle et unique est assez difficle à trouver,mis à part chez Balenciaga. Je viens de craquer pour la troisième fois et je voulais juste signaler que la gentille vendeuse du flagship store de Milan, m’a spontanément signalé la fragilité du cuir (et l’extrème fragilité du nubuck, qui me plaisait beaucoup!) et conseillé nettoyage avec lait démaquillant et « nourissage » avec crème neutre pour le cuir. Merci pour le blog !

Répondre

humm je viens de lire tous les commentaires et je vois que ça confirme le post c’est quand même assez grave… En plus j’ai une amie qui a fait un stage chez Balenciaga au service communication. Je pense quand même que si tu vas en boutique ils pourront faire quelque chose. En tout cas moi je viens de faire un stage au Printemps au rayon sacs justement, pour see by chloe, et le stand Darel est a coté et bien un jour une cliente est venue avec son sac abimé qui avait 4 mois la vendeuse a bien vu que ce n’est pas normal qu’un sac à 350€ se dégrade en quelques mois elle lui a donc proposé d’échanger son sac contre un neuf (d’un autre modele car plus en stock) ou de le faire faire réparer par la marque. Tout ça pour dire que s’ils ne proposent rien pour un sac qui vaut 3 fois plus cher c’est que la marque se fiche de nous!
J’ai toujours envie d’un balenciaga malgré tout mais seulement si je peux avoir une réduction (ventes presse) autrement c’est vrai que ca fait mal!

Répondre

Ah je confirme, rien de rien ! Merci pour ton commentaire 🙂

J’ai aussi constaté qu’il y avait des problèmes (rivets qui tombent notamment ! ).

Juste pour info: quand on tape « qualité balenciaga » sur google (ce que je fais personnellement quand je veux avoir des avis sur telle ou telle marque, c’est cet article qui apparait le premier. THE FIRST, première page, première entrée.
Franchement si je bossais à la com’ de Balenciaga, je m’en inquiéterais. Tiens-nous au courant des suites de cette affaire… 😉

Répondre

J’ai eu pas mal de Balenciaga classiques, jamais gardés longtemps, souvent revendus très vite justement avant qu’ils ne s’abiment…Mais comme certaines ont souligné, tout dépend des modèles. Les simples (petits rivets, cuir fin) sont nettement plus fragiles, alors que les Giant justifient mieux leur prix, à mon humble avis. En ce moment, j’ai un giant Pompon, bleu tempête, magnifique, cuir épais et pourtant très souple. Bon ok, comme c’est un sac bourse, il n’a pas de coins susceptibles de se râper, mais par ailleurs, il ne bouge pas. En revanche, perso, très mauvaise expérience chez Darel et ses vendeuses. Fermeture cassée au bout de 2 mois sur un St-Germain, 1 mois 1/2 en SAV, avec relance et vendeuses très désagréables, ne connaissant pas les produits. Quand je l’ai récupéré le sac s’est patiné à la vitesse de l’éclair…Bref, Darel et moi, c’est fini. Quant à LV, après 3 sacs, j’ai carrément abandonné, car je trouve affreux les anses claires (pour les modèles classiques) qui noircissent au bout d’un mois d’utilisation. Quand je vois un Vuitton dans la rue, les anses noircies et la nana bien chic qui le porte à la saignée, je trouve ça très kitsch. Enfin voilà, tout ça pour dire que c’est très subjectif.

Répondre

Je ne connaissais pas ton blog et j’y suis tombée grâce au billet sur la coloration INOA. Bravo pour le blog!

Concernant ton Balenciaga, je pense sincèrement que tu devrais contacter directement le SAV de la marque. Tu leur contacte, t’expliques la situation, tu leur envois les photos de ton sac… Et, tu nous tiens au courant de tes avancées 🙂

Voici les coordonnées:

BALENCIAGA
15 RUE CASSETTE
75006 PARIS
Tel. 01 56 52 17 17
Fax: 01 56 52 17 30
info@fr.balenciaga.com

Les marques doivent apprendre à respecter leurs clients, même les grandes marques connues et qui n’ont pas peur de perdre leur notoriété. Car en continuant comme ça, oui, elles vont perdre ses clients. Même si de petit à petit et sans se rendre compte.

Car le concept du luxe est simple: très haute qualité, style propre et service irreprochable envers les clients. On paye pour ça. S’ils n’arrivent pas à bien travailler ces 3 points, ce ne sera plus du luxe. Ainsi, les prix demandés ne seront plus en accord, donc perte de clientèle => faillite ou révision interne de la marque!

Ne te laisse pas te faire arnaquer!

Répondre

Merci pour tes encouragements Mari ! Oui, tu as pleinement raison. Simplement, parfois, je suis fatiguée de me battre pour tout. Y compris pour des cas comme celui-ci où le débat ne devrait même pas avoir lieu…

Coucou ! Juste un mot pour dire que j’ai osé, finalement, aller rendre mon Dreyfuss ! => et hop, un échange standard en toute amabilité !
Reste à régler le cas du Balenciaga sur lequel le jean a décoloré …
Tu as finalement fait quelque chose pour le tien ?

Répondre

Bon j’avoue je n’ai pas tout lu ! Mais je vais dévoiler qqch en secret, car nous sommes si peu sur Internet, alors chuchotons …
Depuis que la fabrication des sacs Balenciaga se fait en Italie (grace au Groupe Gucci), la qualité a bien baissé. Les tous premiers étaient fabriqués en France, et franchement quand il a commencé à vendre chez Maria Luisa (donc ça date de plusieurs années, environ 15 ans) le cuir était bien meilleur. Ma chérie l’avait acheté là bas, et franchement c’est un vintage maintenant, mais l’usure est normale après 15 ans environ lol.
Depuis je lui ai acheté un autre en boutique, un noir, mais il a viré au vert, et comme j’ai des connaissances, j’ai appris qu’il avait teinté les cuirs vert en noir car rupture de stock, donc pas mal de retour en Boutique, il faut juste oser franchir la porte.
Donc je t’invite à faire de même, et pour info, plus on hurle scandale plus tu auras des chances à avoir qqch.
Bon évidemment, tu devras te séparer de ton sac, ils doivent l’envoyer en Italie pour expertise, donc environ 1 et demi. Après 2 solutions ; il constate qu’il a défaut et il te l’échange (c’est ce qu’on a eu) ou sinon rien :/
voilà bon courage

Répondre

Et bien moi j’ai 2 balenciaga un depuis 7 mois et un depuis 3 mois ils se patinent certes mais restent magnifiques et n’ont eu aucun problème au niveau de la couleur seul le cuir s’assouplit un petit peu avec le temps!

Répondre

it’s crasy , moi qui veut m’en offrir un , quesque je fait ? hier j’était en boutique pour voir le giant city noir et la vendeuse ma dit que balenciaga arrêtée la production du giant city noir a cause d’une rupture de stock bizarre non? et le voulant absolument j’ai trouvé un site ou une chasseuse de sac de luxe vend des sac authentique a prix défiant tt concu , mais connaissez vous des gens ayant déja fait des achats sur sacdeluxe canalblogs ? car j’aimerai finalement l’avoir mais pas au prix d’origine vu les commentaires hors de question now mais si je peu l’avoir moins cher et authentique pourquoi pas

Répondre

Et bien oui, un post utile car au-délà du coût des sacs Balenciaga ce qui m’interpelle c’est d’avantage l’état du produit après quelques utilisations. Pour ma part je ne suis pas choquée du prix d’un sac Birkin car la qualité est exceptionnelle et que lorsque j’ai acheté mon 1er Birkin en 2005 on m’avait fait le topo complet avant la commande (poids, type de cuir, entretient du cuir et des bijouteries, etc). Pour revenir à Balenciaga, j’avoue que je n’ai jamais vraiment aimé le modèle que tu as acheté, sans doute parce qu’il est trop rependu (et je ne suis pas trop fashion, c’est écrit dans le journal et je le veux) mais j’ai un modèle acheté il y a un an à peu près, le sac a été photographié en boutique sur un commentaire: il est noir et d’une « bonne taille » MAIS (alors que je suis plutôt soigneuse et que je ne l’ai utilisé que cinq ou six fois) l’accroche de la fermeture éclair s’est détachée à la seconde utilisation, une des deux anses a bougée dans le sens où son intérieur à tourné ce qui donne une partie totalement vidée, les attaches des anses se sont effilochés le tout alors que le modèle est simple sans rivets ou franges, c’est un cuir grainé noir qui s’est patiné normalement enfin je suppose puisque trop déçue je l’ai laissé dans son bag dans une armoire. Pour ma part je privilégie les sac Chloé notamment Paraty dont je suis encore et toujours fan et puis d’autres marques moins « sexy, fashion et tout » comme Fratelli Rossetti dont les cuir napa sont fabuleux (valable aussi pour les chaussures, gants et vestes).
Ma mommy m’as toujours dit que lorsque tu payes un produit quel qu’il soit tu dois en avoir pour la somme dépensée donc tu aurais dû aller en boutique GV et hurler, non mais!!!

Répondre

c parce que c’est du cuir agneau dc plus fragil et plus fin que d’autres cuir c pr ca qu’il se détériore plus vite qu’un sac gérard darel et c cki fait son prix élevé !!!! matière et et le prix de la marque jouent !!!

Répondre

Je comprends ta déception mais je trouve ton sac très beau malgrés tout, j’ai moi même plusieurs Balenciaga et ils deviennent tous comme le tien…J’adore ça et oui c’est « normal ». Toute Bal addict attend avec impatiente la patine du cuir et son « affaissement »…Ce sont des sacs dont le cuir est traité spécialement pour obtenir cet effet ultra vieilli en peu de temps…Il faut le savoir quand on achète un sac de cette marque…Ce n’est pas de la mauvaise qualité mais quelque chose de voulu par la marque…Après je peux comprendre que cela agace aux vues des prix pratiqués, mais il faut alors s’orienter vers une marque aux cuirs moins vintage…

Répondre

Encore une fois je me retrouve dans un de tes articles ! Moi j’ai eu ce pb avec un sac tout aussi cher j’ai nommé le Paraty de chez Chloé. En moins de 6 mois en ne le portant pas souvent je me suis retrouvé avec la hanse carrément décousu, des bouts de fils qui dépasse un peu partout comme ,un vulgaire sac du marché et le même état d’usure que ton City. La vendeuse me l’a vendu sans aucun explication. je ne l’ai donc pas fait entretenir. J’ai le même pb avec les sacs Jérôme Dreyfuss. En même temps j’ai des sacs Gérald Darel qui sont résistant à tout épreuve et bcp moins cher. Alors où est le pb ? Je voulais justement m’offrir le city rose pale de leur nouvelle collection (tout simplement divin) mais finalement je vais peu être m’abstenir en lisant ton post.

Répondre

eh bien ! tout cela donne à penser ! je ne connaissait pas les sacs balenciaga et depuis que j’en ai vu un sur une amie corse, j’en rêve ! habitant en province et n’ayant pas de boutique ou corner dans le coin, j’ai tapé sur google j’ai fouillé et je suis tombée sut ton blog . et maintenant je suis vraiment troublée……. j’envisageait d’en acheter un sur ebay, ils sont hors de prix, mais j’en avais tellement envie !et j’apprends que ce sont des contrfaçons , même à 600 euros ? bon ton commentaire n’est pas récent . as-tu réglé ton problème ? je l’espère .
il y a qq chose qui ressort, c’est que ce sac à l’air très léger, ce qui n’est pas le cas des darel, j’en ai 2 et ils ont bien vieilli . mais ils sont lourds et comme ils sont grand l’on a tendance à les charger !
alors est-ce toujours d’actualiter d’acheter un city ou bien comme je l’ai lu dans ces propos , il a été trop copié ? je suis perdue . je vais continuer à lire tes propos , j’avoue que je me suis bien amusée . et tes remarques sont pertinentes et font avancer ……continue et merci !

Répondre

je cherche un sac balenciaga et en fouillant sur google je viens de découvrir ton blog et je suis perturbée . je ne connaissait pas ce sac et l’ayant vu sur une amie corse je suis tombée dans le béguin ! et puis , patatras ……
et en plus je suis allée sur e bay, cherchant un city médium et là je lis que même à 6 ou 700 euros j’ai de fortes chances de tomber sur une contrefaçon ! je suis dégoûtée et comme cela est une somme énorme pour moi comme pour toi , mais nous savons que ce que femme veut ….
bon ton blog ne date pas d’aujourd’hui, et j’espère que tu as réglé tout cela. question : ce sac, a t’il toujours les mêmes problèmes ? vu le nombre de contrefaçons cela laisse rêveur ! en tous les cas j’ai bien appris , me suis bien amusée et je vais venir souvent traîner par ici ……merci pour ton humour ! bon maintenant je suis dans la panade et je crois que je vais économiser, mais bon, c’est dur quand l’on rêve un certain temps de revenir à la réalité, mais je vais venir fouiner dans tes messages et je vais bien trouver une autre piste, mais je crois que ce sac à quand même un esprit particulier et il y a longtemps que je n’avais pas eu un tel coup de foudre pour un objet .merci

Répondre

mon commentaire est en double, mais quand j’ai tapé envoyer ils me l’ont refusé, effacé, j’ai essayé de le re écrire et voila ! désolée c’est ma 1ere participation

Répondre

franchement merci les filles moi aussi je voulait l’acheter depuis longtmps.Arriver au magasin de balengiaca y’avait une fille elle est venue réclamer les même problème son sac a changer de couleur.Donc vue ton cas je lâche l’affaire………..MERCI

Répondre

Pffff… pareil j ai acheté le rocco d’alexander Wang et au bout de six il a une mine épouvantable, usé, décousu.. bref grosse décéption, à coté de ça j ai un Darel qui a couté 4 fois moins cher et qui se tient impecablement….

Répondre

Je reste stupéfaite et sur le c***….dire que je commençais à économiser pour m’en acheter un…franchement c’est clairement scandaleux, un sac à ce prix ne devrait s’abimer qu’au bout de quelques bonnes années, eben une bonne chose de faite ils ne m’auront pas comme cliente!

Répondre

Dire que je rêve d’en avoir un …

Mais là, d’un coup, tu m’as refroidis.

Est-ce cette marque fait plusieurs types de cuir ? Car il faut savoir qu’un cuir vachette se garde longtemps et il est de meilleure qualité qu’un cuir agneau.

Par exemple, j’ai aussi fait une folie, je me suis achetée un Lancel. C’est encore pire que toi, au bout de 3 mois, il est tout décousu à l’intérieur, le cuir est rapé et les petits boudoirs en accessoires commencent à se faire vieux…

Tu sais, ce que la vendeuse m’a répondu ?

« Mais Mlle, on ne met pas une tonne de chose dans un sac à main ! Voilà, pourquoi votre sac est en si mauvais état ! »

Je lui ai répondu :

Si je ne peux rien mettre dans ce sac à plus de 600euros, alors à quoi me sert-il ?! Il ne faut pas se foutre du monde !

Je trouve ça, HONTEUX !

Merci pour ton superbe billet.

Belle soirée, au plaisir.
M.

Répondre

tu ne peux le rattraper qu’en utilisant la crème saphir que l’on trouve chez les très bons cordonniers à condition de prendre la crème rénovatrice de la même couleur que ton sac, je te garantis, c’est magique !! même si c’est complètement anormal d’avoir ce type de qualité comparé au prix…

Répondre

Merci pour la piste !

Amen, ton post tombe à pic, je comptais craquer en m’en offrir un. Je pensais qu’à ce prix, c’était le genre de sac qu’on peut garder 10 ans. C’est vraiment dégueulasse. Si sa peut te consoler, à défaut d’avoir sauvé ton salaire, tu as sauvé celui d’une autre dinde 🙂

Répondre

de toutes façons les maje sandro et autres the kooples et zadig et voltaire , c’est fabriqué dans le sentier et comme c’est la grande tendance de s’acheter du cher à 20 ans les créateurs de ces marques l’ont bien compris et s’en mettent pour le coup pleins les poches avec une com bien huilée pour allécher les filles comme nous (car soyons franches qui n’a pas acheté un jour un manteau, un top …de chez eux?) effectivement maintenant je n’ai plus trop envie d’acheter ces marques et concernant les sacs j’ai 2 JDreyfuss qui s’usent vite (notamment un billy bleu) et je « bave » sur les balenciaga mais vu la qualité, c’est navrant. Autant se basé sur de vraies valeurs tant qu’a faire (LV, Gucci, prada…).
Une question; je n’ai jamais réussie à trouver des faux en italie…

Répondre

Si seulement j’avais lu ton article plus tôt.
Je suis outrée par l’état de mon balenciaga: après 6 mois, tous les coins étaient comme râpés et la couleur est tellement partie que de bleu roi il est passé à bleu-gris dégueu. Même réponse de la vendeuse à Genève: c’est normal, ça fait plus grunge parce qu’ils abîment le cuir exprès..

Quelqu’un sait-il où on peut les faire réparer?

Répondre

ENFINNN !! des mois que je cherche si quelqu’un s’est fait avoir comme moi et rien …
Bon ok moi c’est qu’un Darel « Midday Midnight », exactement de la même couleur et à vue de nez le même type de cuir (agneau aux extraits végétaux on m’a dit) ….mais j’ai économisé 2 ans pour pouvoir me l’acheter la conscience tranquille, sans culpabiliser à me dire que je pourrais plutôt acheter 15 trucs à mes enfants avec…
ben le même état au bout de 4/5 mois alors que j’en prenais un soin fou (forcément !) … ecoeurée…
Le truc du produit spécial de la bonne couleur à 15 euros chez le cordonnier pour lui rendre sa couleur initiale (un beau bleu nuit), oui ça marche, mais, même en frottant plusieurs fois, le bleu du produit bave sur tes vêtements avec le frottement… (et commentaire du cordonnier en prime « eh oui madame c’est pas parce qu’un sac en cuir d’une marque à la mode est cher que le cuir est de bonne qualité….sans blague..) j’ai laissé tomber…
Depuis j’ai trouvé une autre marque, made in France, et pas spécialement à la mode, qu’on trouve en bonne maroquinerie, ( y’a pas de corner LOL) et je ne veux plus prendre le risque de me faire avoir comme ça, parce que 2 ans après, je décolère pas… MERCI POUR CE POST !!

Répondre

coucou! je possède un city bleu électrique, et des balenciaga j’en ai eu une petite dizaine… tous authentique et tous revendus sur ebay … moi pour ma part, j’aime les balenciaga usés (sauf sur les coins ou ça fait sale) mais j’adore le cuir vieilli, mais la couleur quand elle est passée c’est mieux, donc le mien le bleu électrique était beaucoup trop électrique au début!! et finalement avec les mois, c’est un joli bleu qui passe un peu plus partout, le seul point faible à mon gout sur les balenciaga ce sont les liens en cuir qui cassent tout le temps, sinon je les trouve tout de meme d’une très très bonne qualité, il faut savoir que je n’entretiens jamais mes sacs ! ils sont par terre, jamais ciré, etc …

Répondre

Coucou!

La même chose pour moi !
Tout d’abord on me l’a vendu comme étant la couleur la plus foncée (soit-disant noire), en fin de compte il s’est révélé qu’il était plus gris que noire et le cuir a terni au bout de 5 mois à peine … Ok le côté vieilli est plutôt joli, mais quand ça vire au grunge … à ce prix là !
Autant l’acheter d’occasion !

@Anne : As-tu encore quelques modèles proposés à la vente ? Merci

Répondre

J’ai eu ce souci avec un Balenciaga, ils l’ont pris, l’ont ausculté je ne sais où, ca a duré 2 mois (une éternité quoi!) pour finalement me le changer contre un tout neuf… Allez Deedee direction les galafs’ and good luck 😉

Répondre

Désole de te decevoir mais a première vue ton balenciaga ressemble clairement a une copie. J’ai exactement le même modèle (véritable ) et cela fait 2ans que je l’ai il n’est pratiquement pas abîmés !

Répondre

Aaaaah mais tu as mille fois raison, je n’y avais pas pensé : bien sûr qu’ils vendent du faux au corner Balenciaga du Printemps, bon sang mais c’est bien sûr !

Lucette . 8 août 11.18hres pour DEEDEE j’ai beaucoup apprécié ton message de mécontentement il est vrai, au vu des photos, que le sac ne se porte pas bien, il est mal dans sa peau, tu as raison de râler. Porte le quand même en pensant au prix que tu l’as paye, tu ne peux pas le mettre au fond du placard, tout le monde vieilli, j’ai 76 ans et cherche encore les bonnes affaires, je suis très sac. Courage m’a petite DEEDEE, moi qui voulait en acheter un justement de cette couleur, je l’ai mate au Printemps Parly 2, mais tu as raison ça coûte bonbon. À bientôt et surtout ne te décourage pas, tu as vu le nombre de messages que tu as reçu ! Bon été.

Répondre

Intéressant de voir qu’un post d’il y a 3 ans génère toujours des réponses…
Pour ma part, je viens de faire l’amère expérience du non-sens du service Balenciaga pour le sac vélo ultraviolet acheté il y a 3 semaines aux Galeries Laffayette..
Hier, alors que je soulevais mon sac, la sangle m’est restée dans la main : le système d’attache latéral était parti en morceaux ! Je me suis retrouvée avec la languette de cuir accueillant l’anneau, l’anneau et le rivet, le tout en pièces détachées !…
J’ai demandé un échange contre un sac neuf, ne voulant conserver un sac aux finitions aléatoires.
L’échange m’a été refusé au motif que le sac n’est pas défectueux.
La discussion à été courtoise, le personnel est charmant aux Galeries.
…. Mais les propos dignes du Garage Mimile la Débrouille, certainement pas d’une marque de luxe, qui veut faire vivre une expérience à ses clients, au delà d’un simple achat.
Extraits : « Un rivet qui fiche le camp au bout de 3 semaines ? Mais cela arrive ! On va vous le réparer (eh oui, ce sont les vendeurs qui s’y collent, les ateliers étant en Italie). Mais non, votre sac n’est pas défectueux, les seuls à pouvoir le dire, ce sont les ateliers italiens, et là, cela prend six mois.. Alors que si vous nous laissez faire, dans 2 jours vous avez votre sac. »…

Répondre

Même expérience à la virgule près, au corner du Printemps. Merci de ton témoignage…

Bonjour Delphine, si jamais tu lis ce post, ce que tu dis m’intéresse beaucoup…. J’ai acheté un city balenciaga noir aux galeries il y a 2 semaines. Ils me l’ont changé une fois au bout de 2 jours parce qu’un rivet a laché et du coup la anse aussi (comme ça, coucou, alors que je le porte quasi toujours en bandoulière….) J’étais plutôt satisfaite mais pas rassurée. Premier sac de luxe acheté plein pot, j’avais des doutes… Oh surprise, 2 semaines plus tard, LE NOUVEAU sac changé donc, perd 2 rivets sur la anse… La colère montée en moi, j’ai appelé les galeries tout à l’heure, et ai demandé si je pouvais, en leur ramenant le sac, avoir un remboursement car je n’en voulais plus.
Le mec m’a répondu que logiquement, oui, j’y avais droit avec la garantie.
Ma question est donc: et toi? N’avais tu pas une garantie? Je ne comprends meme pas les propos de la vendeuse. Si je tombe sur une vendeuse comme ça, je reviendrai et attendrai une autre vendeuse vu que ca change tous les jours sur le stand, jusqu’à être remboursée… Verdict dans la semaine….

Aie aie aie! Moi qui vient de m offrir il y a un peu près six mois un city noir au printemps de Deauville je crains le pire maintenant si seulement j avais lu cet article avant tss … Si je vois le moindre défaut apparaître c est direction ebay et bye bye B.!

Répondre

Sans vouloir relancer le débat …Cela fait des années que j’entend parler de la qualité plus que médiocre des sacs chez Balenciaga et pourtant j’adore ce modèle et je me tâtais vraiment à sauter le pas tout en sachant qu’il risquait de se délabrer en un rien de temps.

Et puis un été je suis tombé sur de très très belle « contrefaçon » (on peut dire ça comme ça parce qu’à l’extérieur il est identique mais aucun signe d’une marque à l’intérieur). Ce sont les fameux sacs Made In Italy vendu sur les marché du Sud de la France.

Eh bien je peux vous dire que j’en ai acheté deux comme ça, en me disant « si je l’aime vraiment ce modèle je m’offre le vrai ça me permettra de l’essayer un peu avant de franchir le pas ». Mais à quoi bon ?Cela fait 3 ans et 2 ans que je les ai et ils sont nickels. Et par contre moi je n’en prend pas soin puisque je ne les ai pas payé très cher (100€ chaque modèle) et surtout je les mets très très souvent. Mais le cuir est le même (comparaison avec des Balenciaga de copine), les détails sont soignés, la doublure ne s’est pas déchiré, le zip est nickel tout comme la bandoulière. Pour quoi ?Même pas un 10ème du prix du vrai.

Honnêtement de qui se moque Balenciaga ?Honteux ou non moi je reste avec mes contrefaçons, on n’y vois que du feu et ils sont de qualité ça c’est indéniable.

Et maintenant j’achète des sacs de luxe vintage. Clairement je crois qu’il ya un problème de qualité partout maintenant et les anciens modèles ont bien plus de gueule que leur petits frère (prenez l’exemple des Vuitton … Ya pas photos maintenant je fais une collection de vintage tellement je les aimes).

Le prochain sera peut-être un Chanel 😉 Affaire à suivre !

Répondre

Merci Deedee, j’étais sur le point de m’offrir un giant 12 first et ton poste m’a clairement dissuadé.
Je prends l’option du dernier Valli bag

Répondre

Rooh au vus des com’, je peux faire un commentaire sur un sac Dior, que mon mec m’a offert.
Je ne connais pas la réf, mais c’est un scandale qu’un sac à 1600€ décrépisse aussi vite.

Au bout d’une semaine, toute (je dis bien TOUTE) les doublures on sautées, le cuir noir est devenu verdâtre, la hanse à été réparé par dior, sans grand succès, plus de tenue, le cuir genre vieillissement vintage, il y avait du cuir avec inscrit dior: tout à été déchiré, les vis sont parties…… Bref
JE SUIS DECUE

Dior aucune reprise, aucun échange QUE DAL

Finalement, je me dis qu’il vaut mieux acheté un sac pourri made in china qui au final aura le même résultat. Mais au moins je ne serais pas ruinée !!!!

Et puis forcée de constater que beaucoup de marques de soit-disant luxe sont de la grosse crotte pour ne pas être vulgaire !!!

Constat sur des jeans MFG, robe belair, pantalon céline……
Quel arnaque de payer si cher des produits qui ne valent rien !!

Répondre

[…] sac est un SUPER ersatz Balenciaga. Parce que franchement qui n’a pas lu cette article de Deedee et a eu froid dans le dos après ?J’ai trouvé ça consternant et j’avoue que ça […]

Répondre

Hélas je suis rassurée de voir que quelqu’un est autant déçu que moi, j’ai acheté le mois dernier un sac givenchy, le luccrezzia, et la fermeture de mon sac est entrain de rouiller !. Je n’ai pas encore été voir la vendeuse mais j’ai bien peur qu’elle me dise la même chose. J’avais eu moi aussi de la déception avec un sac Dreyfus, cependant comme tu le disais dans un autre commentaire, je pensais qu’en mettant le double du prix la même chose ne m’arriverait plus….

Répondre

Bonjour,
Quelle longue liste de commentaires 😉 Merci pour ton article, j’étais en train d’écumer vide dressing et vestiaire collective pour me trouver un Balenciaga un peu moins coûteux, mais là, je suis guérie… Et oui, à lire certaines, je serais bien tentée par une imitation, pas bien mais après tout si la marque produit ce genre de choses, faut pas s’étonner qu’on aille voir ailleurs… Pour ma part, je rêvais d’un Darel, le 24h divine Blossom que je me suis offert et qui, je l’espère, résistera… Ainsi qu’un Longchamp Gloucester que j’ai peur de sortir du coup… J’ai même peur de les imperméabiliser… Mais bon, il faut bien les entretenir… Sinon, j’aime beaucoup la marque Lancaster et Marc Jacobs;) Bon Balenciaga fera partie de mes regrets;)

Répondre

Bonjour
Je me permets de réagir, aujourd’hui.
J ai un vieux sac balenciaga (3 ans je crois )
Les rivets ou clous sont partis carrément comme si c était une vulgaire
Copie !!
Je l ai apporté a la boutique a cannes sur la croisette et la ils me proposent un « devis  »
Deux mois minimum le temps qu il aille a l usine
Enfin tous ces détails pour dire que je trouve « hallucinant  » de vouloir faire payer les réparations d un sac
De ce prix surtout parce que leur qualité est pourrie
Au contraire il devrait s excuser et faire en sorte qu on continue de racheter chez eux non ?
C est moi qui suis sur une autre planète ? Chez les autres grandes enseignes de luxe on m a jamais fait payer ! J ai même eu un avoir chez Vuitton en s excusant que c’était de leur faute !
Balenciaga c est bas de gamme en faite suis trop déçue !!

Répondre

Bonjour,
J’ai moi-même acheté un sac Balenciaga il y a 6 mois environ, le modèle Le Dix Cartable (1495 euros), directement à la boutique historique de la marque, avenue George V.
Le sac dispose d’une poignée et d’une lanière avec des parties en métal. Le métal a carrément « déteint » sur le sac, qui est rouge (donc grosses tâches noires et grises sur du rouge). Pourtant je peux vous dire qu’il n’a jamais vu d’eau de sa vie, ni fait l’objet d’une quelconque manipulation inhabituelle. A part que j’admets m’être servie de la poignée pour porter le sac, mais sauf grande nouveauté, une poignée sert précisément à porter un sac non ?
Le pire, c’est que je l’ai rapporté à la boutique où je l’avais acheté pour avoir un conseil de nettoyage ou un nettoyage (je n’ai fait aucun scandale). Or, j’ai été très mal reçue, une vendeuse m’a direct accusée de l’avoir mis sous la pluie (encore que bon, un sac doit normalement pouvoir aller sous la pluie sans que son métal déteigne !!). Et les vendeurs m’ont ensuite baladée, du genre « la responsable SAV est en vacances », puis « la responsable SAV est en pause » (alors que j’avais appelé la veille avant de venir!!) en espérant probablement que je lâche l’affaire.
J’adore le sac en question mais si j’avais lu cet article et les commentaires avant je ne me serais peut-être pas embarquée dans cette galère…
Merci en tout cas, ce genre d’article est important pour informer et tenter de se défendre.

Répondre

Bonjour à toutes ! Je viens d’avoir aussi un problème avec Balenciaga je trouve vraiment inadmissible leur services clients et service après vente !
J’ai acheté une paire de basket et le cuir a complètement déteint le mois suivant alors que je les ai portés très rarement ! Je pense très bon de se mobiliser et montrer à tous le monde qu’il vaux mieux acheter ailleurs que chez eux !

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

leo ut consectetur neque. elit. ut libero